Lady Oscar - André

Forum site Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lénie
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 2877
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyDim 3 Mar 2019 - 12:56

Scrrubi a écrit:
Tu reçois le prix de la fic de Noël la plus barrée, bravo Lioudmila  Smile

De tous les autres textes, c'est celui-ci qui fais le plus conte de fée "moderne" (oui, exactement, la fameuse modernité du 18 ième), dans le sens où c'est un plaisant compromis entre le merveilleux et l'humour, je dirais même plus, on avance en pleine loufoquerie par moment (la licorne-courge, non mais où va-tu chercher tout ça ?  lol!).  Je trouve la structure du texte intéressante, le style change sensiblement, sans dépareiller pour autant, entre le points de vue d'Oscar ou d'André, assez similaire à ce qu'on a l'habitude de lire de toi, et les interventions de la licorne, qui pour le coup, ressemblent d'avantage à l'esprit des post ci-dessus  Laughing  
C'est une lecture agréable, tendre, qui sait alterner entre l'émotion et la légèreté, dans laquelle je me suis replongée avec plaisir  rosoiù  

(et il y a autre chose que j'aimerais dire, quelque chose qui pour le coup m'a légèrement...perturbé, mais demain parce que c'est l'heure de dodo maintenant Sleep)

C'est avec une très grande fierté que Lioudmila (tiens encore une des mes multiples personnalités, il faudra que je la présent aux dames et aux messieurs en blouse blanche qui s'occupent si gentiment de moi  :mdrmor:et me fournissent généreusement en  pilulesmarinaa  rire2) reçoit ce prix de la fic de Noël la plus barrée. Si on avait un paon comme smiley, il déborderait de sa fierté légendaire  Laughing
Je me suis beaucoup amusée à écrire ce texte, en poussant justement dans la loufoquerie parfois (comme la licorne-courge, personnellement j'aimais bien "heu... ça ressemble à quoi une méchante aristocratie au juste ?"). Où vais-je chercher tout ça ? Bah... quelque part dans ma tête en fait, là où il y a aussi un écureuil bleu à paillettes roi de la forêt enchantée, mais c'est encore une autre histoire  rire2
Je suis contente que tu t'y sois replongée avec plaisir  rosoiù rosoiù

Scrrubi a écrit:
Je continue ce commentaire là avant de m'attaquer à celui sur la fic de St Valentin. 
Je disais donc, il y a quelque chose qui  m'a parfois perturbé. Le fait que la licorne rose ai un immense pouvoir sur leur vie, qu'elle puisse à sa guise induire les événements fondamentaux de leur existence, et avoir la possibilité de leur souffler leurs sentiments et orienter leurs décisions, m'a donné à certain moment l'impression un peu dérangeante qu'ils étaient complètement vulnérables à son bon vouloir. (alors, heureusement qu'il sont tombés sur une licorne bienveillante plutôt, que...je ne sais pas, un dragon irascible ou un cruel éléphant en aventurine verte...) . Je ne peux pas dire que c'est un défaut ou que cela n'ai gâché la lecture, simplement, j'en tiré un léger arrière goût de malaise que, je pense, n'étais pas dans ton intention de transmettre. 
Voila, c'est juste un détail, mais je pense que ça peux être intéressant de le partager avec toi (mais j'ai adoré quand même, ne vas pas te faire d'idée hein ?  rosoiù   )
applaudit applaudit applaudit  Scrrubi, je t'adore !! 
J'adore ta perspicacité et ta façon de fouiller les textes !  applaudit
Oui, tu as parfaitement raison, si ce texte n'était pas une loufoquerie de Noël, ce pouvoir serait très gênant, parce qu'ils pourraient tomber sur des génies malveillants, comme tu le dis. En fait, ça vient du côté expérimental de ce texte, parce qu'en fait la licorne, c'est juste une autrice de fanfics un peu particulière et les personnages sont juste des êtres de papier, puisqu'au début André fait connaissance avec elle par un livre interposé. Elle sort du livre mais lui y rentre également, et ce faisant, il y entraîne les autres personnages. En gros, ce texte est aussi un jeu avec le thème de la fanfic qui fonctionne un peu comme Alice au pays des merveilles, sauf que la licorne croit passer dans le monde des humains, mais ce sont aussi les humains qui passent dans son monde et deviennent des personnages du livre de contes. Alors, dans cet entre-deux, où sont-ils exactement ? Quelque part dans l'univers des possibles de l'imagination  Wink  
Ouais, je me suis vraiment bien amusée avec ce texte Very Happy Et tout ça, rien qu'en buvant de l'eau   rire2 Ok, avec quelques  pilulesmarinaa virtuelles  lol!


***Edit***
Après c'est un peu compliqué tout ça, donc ce que tu dis peut aussi être considéré comme un des défauts de mon texte, et je l'accepte tout à fait Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scrrubi
Bouton de rose
Bouton de rose
Scrrubi

Féminin
Age : 18
Nombre de messages : 728
Date d'inscription : 15/10/2017

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyVen 8 Mar 2019 - 3:45

Oh, mais je t'en prie, que applaudissement ! Tu vas me faire rougir à la fin  Razz Laughing

Pour être honnête, j'ai pas mal hésité à aborder ce dernier point. En partie parce que ce n'étais pas évident à formaliser puisque c'est plus un sentiment diffus et épisodique pendant la lecture qu'autre chose, et puis surtout je me suis  dit que c'étais sans doute moi qui me prenais trop la tête pour trois fois rien en partant beaucoup trop loin dans l'interprétation ( que veux-tu, c'est pas ma faute, c'est tes textes. Je ne sais pas ce que tu mets dedans comme ingrédients secrets mais c'est rudement efficace pour faire chauffer mes méninges  Smile ) Enfin, je crois que j'avais un peur que m'étendre là-dessus donne l'impression que je n'ai pas sincèrement apprécié, ce qui n'est pas DU TOUT, du tout le cas, et j'en profite d'ailleurs pour insister sur le fait que je trouve ce texte particulièrement travaillé et abouti dans la forme autant que dans le fond. Y'a un p'tit côté exercice de style barré qui en ressort que j'aime beaucoup.  Smile Pour tout dire, certain passages m'ont fais penser à mon grand-père. Grand loufoque devant l'éternel, c'est clairement le genre de texte qu'il aurai adoré lire.  

Mais finalement je ne regrette pas de l'avoir, parce ça t'as permis de me fournir une réponse que je trouve extrêmement intéressante et qui me plaît énormément. C'est super parce que ça m'a fais comprendre exactement l'origine de ce qui m'a perturbé à la lecture. Je me suis approprié la diégèse de LO comme ancrée dans un cadre relativement réaliste, qui même s'il n'exclue pas toute forme de fantastique (comme dans "les toits de versailles" par exemple ou la fic de Loufiction), reste néanmoins très éloigné des codes du conte à proprement parler. Et je pense que le noeud du "problème" réside là : je n'ai pas réussi à faire abstraction de ma propre perception de l'univers de LO pour adhérer complètement à sa transfiguration sous une forme aussi fondamentalement différente. D'où cette impression de décalage. En sorte, lire ta fic me demande de "reprogrammer" mon système d'interprétation et de crédulité comme je peux le faire devant un certains nombre d'oeuvre similaires (de Grimms ou d'Andersen pour rester dans la thématique du conte), mais qu'il m'a été impossible de réaliser dans sa totalité puisque trop en opposition de ma vision à moi d'un univers déjà existant et que je me suis fortment "approprié".      
Ton explication me plait donc beaucoup, puisque je peux la voir comme une sorte de "compromis": puisque l'univers de base du texte est cohérent avec la perception que j'ai de lui, et que l'univers de la licorne rose est, dans la diégèse même, considérée comme une réalité alternative, je peux donc l'accepter telle quel sans avoir à la faire tant bien que mal cohabiter avec ma propre version.  (oulà, en me relisant, je suis en train de me demander si ça ne devient pas de plus en plus tordu et incompréhensible comme raisonnement. Ecrire à trois heure du mat' n'est pas forcément la meilleure des idées  Smile donc abrégeons avant que ça ne parte définitivement en grand n'importe quoi : )
Je vais donc relire la fic avec ton explication en tête et voir si mon ressentis s'en trouve modifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénie
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 2877
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyVen 8 Mar 2019 - 20:38

Scrrubi a écrit:
Oh, mais je t'en prie, que applaudissement ! Tu vas me faire rougir à la fin  Razz Laughing

Pour être honnête, j'ai pas mal hésité à aborder ce dernier point. En partie parce que ce n'étais pas évident à formaliser puisque c'est plus un sentiment diffus et épisodique pendant la lecture qu'autre chose, et puis surtout je me suis  dit que c'étais sans doute moi qui me prenais trop la tête pour trois fois rien en partant beaucoup trop loin dans l'interprétation ( que veux-tu, c'est pas ma faute, c'est tes textes. Je ne sais pas ce que tu mets dedans comme ingrédients secrets mais c'est rudement efficace pour faire chauffer mes méninges  Smile ) Enfin, je crois que j'avais un peur que m'étendre là-dessus donne l'impression que je n'ai pas sincèrement apprécié, ce qui n'est pas DU TOUT, du tout le cas, et j'en profite d'ailleurs pour insister sur le fait que je trouve ce texte particulièrement travaillé et abouti dans la forme autant que dans le fond. Y'a un p'tit côté exercice de style barré qui en ressort que j'aime beaucoup.  Smile Pour tout dire, certain passages m'ont fais penser à mon grand-père. Grand loufoque devant l'éternel, c'est clairement le genre de texte qu'il aurai adoré lire.  

Mais finalement je ne regrette pas de l'avoir, parce ça t'as permis de me fournir une réponse que je trouve extrêmement intéressante et qui me plaît énormément. C'est super parce que ça m'a fais comprendre exactement l'origine de ce qui m'a perturbé à la lecture. Je me suis approprié la diégèse de LO comme ancrée dans un cadre relativement réaliste, qui même s'il n'exclue pas toute forme de fantastique (comme dans "les toits de versailles" par exemple ou la fic de Loufiction), reste néanmoins très éloigné des codes du conte à proprement parler. Et je pense que le noeud du "problème" réside là : je n'ai pas réussi à faire abstraction de ma propre perception de l'univers de LO pour adhérer complètement à sa transfiguration sous une forme aussi fondamentalement différente. D'où cette impression de décalage. En sorte, lire ta fic me demande de "reprogrammer" mon système d'interprétation et de crédulité comme je peux le faire devant un certains nombre d'oeuvre similaires (de Grimms ou d'Andersen pour rester dans la thématique du conte), mais qu'il m'a été impossible de réaliser dans sa totalité puisque trop en opposition de ma vision à moi d'un univers déjà existant et que je me suis fortment "approprié".      
Ton explication me plait donc beaucoup, puisque je peux la voir comme une sorte de "compromis": puisque l'univers de base du texte est cohérent avec la perception que j'ai de lui, et que l'univers de la licorne rose est, dans la diégèse même, considérée comme une réalité alternative, je peux donc l'accepter telle quel sans avoir à la faire tant bien que mal cohabiter avec ma propre version.  (oulà, en me relisant, je suis en train de me demander si ça ne devient pas de plus en plus tordu et incompréhensible comme raisonnement. Ecrire à trois heure du mat' n'est pas forcément la meilleure des idées  Smile donc abrégeons avant que ça ne parte définitivement en grand n'importe quoi : )
Je vais donc relire la fic avec ton explication en tête et voir si mon ressentis s'en trouve modifié.
Tu as très bien fait de me faire part de ce point, parce qu'il m'a fait considérer mon texte autrement. Disons que quand je l'ai écrit, je ne me suis pas posé vraiment la question de ce que j'écrivais. J'avais envie de quelque chose qui rappellerait le conte de fées et de quelque chose d'assez décalé, et bien sûr de cette histoire de licorne rose qui est arrivé dans ma tête après différentes péripéties. Mais je n'avais pas vraiment réfléchi. C'est après que c'est un peu venu, et encore plus en te lisant et en te répondant. C'est ce que j'aime tant dans tes commentaires : tu me fais toujours voir quelque chose que je n'ai pas vu dans le texte. D'ailleurs, je suis très souvent estomaquée par la pertinence de tes commentaires dont je suis très sincèrement une immense fan. 
Si un jour tu n'aimais pas un de mes textes, tu peux me le dire sans problème. Bien sûr, quand on écrit quelque chose, on préfère que ça plaise,  si quelqu'un dit le contraire, hum, m'est avis qu'il  ne dit pas toute la vérité Laughing , mais on est aussi capable d'entendre qu'il n'a pas plu. ça permet de prendre du recul.
Je suis très flattée de savoir que ton grand-père se serait amusé avec ce texte, car c'est avant tout du plaisir que j'ai voulu transmettre dans ce texte. Il y a des moments où j'étais morte de rire en écrivant, donc ça fait plaisir que le côté loufoque plaise Smile 

Avant de continuer, j'ai envie de te dire que ce qui suit est un peu long (ah oui, tu l'as vu, ouaip... bon passons, faisons comme si de rien n'était) et peut comporter quelques ingrédients qui vont aller chatouiller tes méninges, de sorte que si tu lis ça le soir, je ne veux pas qu'après ça te trotte dans la tête et ça t'empêche de bien dormir. Promis, tu ne lis pas avant de  Sleep, hein ?
 
Ok, alors, je continue Very Happy 
  
Je comprends ce que tu me dis sur la difficulté que tu as eue par moments avec mon écrit. Et, je crois que ton ressenti vise juste. C'est-à-dire qu'il y a aussi une part de moi qui pense comme toi pour l'univers LO, c'est quelque chose d'assez réaliste à la base et donc l'emmener ailleurs n'est pas des plus simples. Et en fait, si je réfléchis, quand je te dis "ok, au final, où  est-on dans ce texte ? Réponse : dans les possibles de  l'imagination". Mais ce côté un peu entre deux, c'est aussi un peu nulle part, c'est-à-dire dans un endroit impossible à part dans mon imagination le temps de ce texte. C'est un peu comme la marque d'un imaginaire qui n'arrive pas complètement à s'actualiser, parce qu'au fond de moi, je suis d'accord avec toi (LO, c'est plutôt réaliste, et pas un conte de fées). D'où l'importance de la loufoquerie et du compromis dont tu parles. 
Il y a aussi peut-être autre chose à prendre en compte avec ces textes qui vont vers une réalité alternative que je propose çà et là. J'aime beaucoup ce que fait Haruki Murakami, parce qu'on est toujours dans quelque chose à côté de la réalité à proprement parler sans être tout à fait dans le fantastique ou la science-fiction tels qu'on les attend. J'aime aussi Alice au pays des merveilles pour la même raison. Il se peut que parfois mon imagination ait tendance à aller vers des récits de réalités alternatives, surtout en fanfics parce qu'on écrit déjà un récit alternatif. Donc d'à côté en à côté, il n'y a qu'un pas Smile 
Si tu prends "les toits de Versailles", on est déjà dans quelque chose comme ça, une espèce de rêverie dans une réalité un peu à côté, dans "Féminité Mortifiée" aussi mais là en version cauchemar. Dans "Je vous ordonne de jouer, Colonel" aussi, on a aussi cette idée d'une réalité à côté de l'histoire que l'on connaît. On retrouve encore l'idée d'à côté, mais sans dimension réalité alternative, dans les fics où je propose des coulisses à l'histoire, comme dans "Entre tes lignes" où en plus on a quand même quelque chose qui semble parfois un peu à côté de la réalité (tout l'univers de l'oncle, et les souvenirs par lesquels se laissent porter notre demoiselle  lenteur ) tout en restant accroché avec le réel cette fois. Je t'avais dit il y a quelques temps qu'il y avait quelque chose comme un souffle un peu onirique qui se promenait dans certains de mes textes et que je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je crois que tu l'as mis avec l'idée de réalité alternative. Tu avais déjà bien commencé à me le dire quand tu me parlais des "toits de Versailles". Je crois qu'en fait j'aime bien faire explorer aux personnages des virtualités identitaires (ce qu'ils auraient pu être si...) dans des univers qui ouvrent des possibles à côté de la réalité que l'on connaît. Donc encore merci rosoiù rosoiù rosoiù pour m'avoir fait part de ton ressenti, surtout n'hésite jamais à le faire quand tu en as envie et le temps Wink  

Avant de poster cette looogue réponse, quel est cet ingrédient dont j'assaisonne mes textes qui te fait chauffer les méninges ?   Very Happy Je me souviens il y a quelques années, on me disait que je faisais dans la fic philosophique et un brin licencieuse parfois, comme quoi ça se rejoint Wink A l'époque, ça me surprenait toujours. En fait, ça dépend des textes, mais souvent je les prends comme des sortes de "dissertations mises en récit et qui passent par l'imagination avant de passer par la réflexion et l'argumentation". Par exemple, le chapitre d'Entre tes lignes que j'ai en cours (si, si, je l'écris à mes moments perdus, je t'assure, ok en version lenteur  mais j'écris quand même Smile ), j'aurais pu aussi l'appeler "Oscar et le désir" si je l'écrivais sous une autre forme qu'un récit. Sur le moment, je m'en aperçois rarement (le chapitre en cours est une exception), c'est après que je me dis "ah tiens, là, c'est ceci, là, c'est cela. En fait, j'apprécie tellement les dissertations que je trouve le moyen de les mettre en récit  rire2 Attends, ce n'est même pas ça, c'est une sorte de mixte entre le commentaire de texte et la dissertation, le tout mis en récit et agrémenté de pointes d'imagination, autrement dit :  bienvenue au rayon "je me prends la tête même quand je n'y suis pas obligée"  rire2 Il me semble que c'est une façon pour moi de réfléchir de façon ludique en fait. Je crois que comme tu sens les textes que tu lis, tu dois le sentir aussi et c'est pour ça que ça titille tes méninges Wink Heureusement, on peut aussi lire ces textes autrement parce que c'est avant tout une distraction et un plaisir  Very Happy
Là, c'est le moment où j'hésite à poser parce que c'est long et que je me dis que si tu le lis le soir, soit ça te donne sommeil, soit tes méninges s'agitent auquel cas, ce n'est pas terrible pour la qualité de ton sommeil. Cruel dilemme  scratch Finalement, j'ai trouvé, j'ai intercalé une sorte de warning "ingrédient pour méninges à éviter avant de dormir" Smile 
Et tu sais que j'ai encore à lire les textes sur le viol au XVIIIème siècle ? Ce soir, c'était soit je te réponds, soit je les lis. Autre cruel dilemme Wink Ce sera pour demain, si je n'écris pas la suite d'Entre tes lignes, sinon pour un peu plus tard. En fait, l'agite méninges marche dans les deux sens : toi aussi tu es assez douée pour faire fonctionner les miennes Wink Et c'est tant mieux Smile

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stellar
Rose éclose
Rose éclose
Stellar

Age : 28
Nombre de messages : 1101
Date d'inscription : 21/01/2019

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyDim 26 Mai 2019 - 8:06

Le titre de cette histoire m'a beaucoup intrigué ! Alors me voilà  Razz 
Je viens de découvrir ce joli conte de Noël et j'avoue que j'ai eu l'impression que la magie de Noël était bien présente. ( Même en mai. Si si! ). Avec la juste dose entre légèreté, tendresse et ce brin de magie qui fait toute la différence. L'idée d'imaginer  et d'intégrer cette licorne rose est vraiment très originale, c'est le moins que l'on puisse dire ! (La genèse de cette histoire m'a bien fait rire également :p ). Merci pour ce beau moment, comme toujours c'est une très belle histoire, je me suis beaucoup amusée à lire les aventures de miss licorne, qui, finalement, fait office de bonne fée pour nos deux héros  I love you
( On sent bien qu'une certaine personne a consommé beaucoup de bonbons roses... siffle )

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


 Endless love  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénie
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 2877
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyDim 26 Mai 2019 - 19:49

Je plaide coupable pour la consommation de  pilulesmarinaa roses  Razz Elles m'ont beaucoup, beaucoup inspirée pour la rédaction de ce texte Wink 
Plus sérieusement, je suis ravie que cette histoire t'ait amusée tout en te replongeant dans la magie de Noël fin mai. J'ai pris beaucoup de plaisir à l'écrire, et je suis heureuse qu'il soit partagé à la lecture Smile

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loufiction
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Loufiction

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 2535
Date d'inscription : 23/05/2017

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyDim 26 Mai 2019 - 20:17

Imagine si Sosthène et la licorne se rencontrent un jour :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénie
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 2877
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyDim 26 Mai 2019 - 20:32

rire2 rire2

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loufiction
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Loufiction

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 2535
Date d'inscription : 23/05/2017

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyDim 26 Mai 2019 - 20:33

Ptit défi? :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénie
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 2877
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 EmptyDim 26 Mai 2019 - 21:15

C'est une bonne idée mais pas pour moi. Dès que j'émerge un peu de ma montagne de boulot, je me remets sur "Entre tes lignes" qui attend que j'écrive enfin la suite Smile

C'est vrai qu'en animaux imaginaires, j'ai fait fort cette année Smile

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie   Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires de "La petite licorne etc." de Lénie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» McCaffrey Anne - La petite licorne - Acorna T1
» Unico la petite licorne d'Osamu Tezuka...
» Patt et la petite licorne
» Commentaires sur "La petite sirène"
» La petite marchande de fleurs
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-