Lady Oscar - André

Forum site Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 11966
Date d'inscription : 29/03/2011

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 12:46

Aurore F a écrit:
Fini de rêver j'ai l'impression ...
Le trafic d'armes et Rosalie, ça devient intriguant 
Et je pense que l'oncle n'est pas si à l'écart de la réalité des choses extérieures à son monde 
meurtre1 meurtre1 meurtre1  c'est pour toi Aurore, je te donnerais la raison par mp. rire2

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Ban1010
Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 13:13

Aurore F a écrit:
Fini de rêver j'ai l'impression ...
Le trafic d'armes et Rosalie, ça devient intriguant 
Et je pense que l'oncle n'est pas si à l'écart de la réalité des choses extérieures à son monde 

Tu penses bien Wink 
J'ai dû couper ce chapitre pour qu'il ne soit pas trop long. La réponse est dans les deux chapitres suivants que je pense relire et peaufiner ce week-end Wink 

jarjayes80 a écrit:
Aurore F a écrit:
Fini de rêver j'ai l'impression ...
Le trafic d'armes et Rosalie, ça devient intriguant 
Et je pense que l'oncle n'est pas si à l'écart de la réalité des choses extérieures à son monde 
meurtre1 meurtre1 meurtre1  c'est pour toi Aurore, je te donnerais la raison par mp. rire2
rire2 rire2
Maintenant tu nous assommes Aurore et tu lui dis pourquoi en mp. C'est un jeu de pistes en fait  Laughing

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 11966
Date d'inscription : 29/03/2011

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 14:43

Parce que ce qui est en MP reste en MP et ça concerne un MP. J'ai juste profité du fait qu'elle a posté pour me souvenir de le faire.

Et puis elle va se demander ce qu'elle a bien pu faire pour mériter ça. C'est juste un petit jeu sadique dans lequel je prends un réel plaisir. Twisted Evil  Il faut bien que je me venge de temps en temps. Twisted Evil

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Ban1010
Merci Aurore pour ce merveilleux kit


Dernière édition par jarjayes80 le Ven 20 Sep 2019 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 14:55

Oh vilaine à jouer comme ça  ange En fait, ne change rien, on adore  siffle

Oui, ce qui est en mp reste en mp Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 11966
Date d'inscription : 29/03/2011

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 15:04

rire2 rire2 rire2  Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Ban1010
Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
Aurore F

Féminin
Age : 26
Nombre de messages : 14258
Date d'inscription : 18/08/2010

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 19:23

Je me demandais aussi pourquoi je me faisais assommer alors que pour une fois j'avais rien fait ^^
J'ai même cru que c'était parce que je tardai à vous donner des suites  ^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 111
- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 11966
Date d'inscription : 29/03/2011

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 22:41

rire2 rire2 rire2 

Maintenant tu connais la raison Wink  mais c'est une très bonne idée que tu me suggères, te frapper pour avoir la suite plus rapidement Twisted Evil

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Ban1010
Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyVen 20 Sep 2019 - 0:38

rire2 rire2 Aurore, ça y est, tu as donné l'idée à Jarjayes...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 11966
Date d'inscription : 29/03/2011

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyVen 20 Sep 2019 - 13:33

Merci Lénie pour ce nouveau chapitre car je n'avais pas envie de travailler.

J'ai adoré le coup de poing qui met à terre l'oncle Henri. rire2  Alain n'y est pas allé de main morte rire2

Toutefois, je ne suis pas tombée une seule seconde dans ce piège de faux semblants qui m'a rappelé quelque chose que j'ai lu ou vu dont je n'arrive pas à me souvenir du titre. (peut-être du Hercule Poirot Wink ).

Tu amènes petit à petit le lecteur vers cette description noire de l'oncle Henri et ça monte crescendo, il n'y a plus de doute, Oscar en est sûre son oncle est une ordure et Alain ajoute la cerise sur le gâteau. C'est très bien écrit et cela m'a beaucoup plus même si je n'y ait pas cru.

Je suis sûre que tu as pris beaucoup de plaisir à l'écrire Wink

L'oncle n'est pas tout à fait un escroc, c'est un robin des bois à sa façon même si tout n'est blanc. Tout ce qu'il a fait est effectivement une mise en scène et plus c'est gros plus ça passe. Il est très intelligent et il est admiratif d'Oscar, c'est pour cela qu'il veut l'aider.

Alain va finir par devenir copain avec ce bonimenteur rire2  J'ai adoré le passage où Alain dit qu'il a dû apprendre l'usage des couverts rire2

J'ai hâte de lire.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Ban1010
Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyVen 20 Sep 2019 - 19:29

jarjayes80 a écrit:
Merci Lénie pour ce nouveau chapitre car je n'avais pas envie de travailler.

J'ai adoré le coup de poing qui met à terre l'oncle Henri. rire2  Alain n'y est pas allé de main morte rire2

Toutefois, je ne suis pas tombée une seule seconde dans ce piège de faux semblants qui m'a rappelé quelque chose que j'ai lu ou vu dont je n'arrive pas à me souvenir du titre. (peut-être du Hercule Poirot Wink ).

Tu amènes petit à petit le lecteur vers cette description noire de l'oncle Henri et ça monte crescendo, il n'y a plus de doute, Oscar en est sûre son oncle est une ordure et Alain ajoute la cerise sur le gâteau. C'est très bien écrit et cela m'a beaucoup plus même si je n'y ait pas cru.

Je suis sûre que tu as pris beaucoup de plaisir à l'écrire Wink

L'oncle n'est pas tout à fait un escroc, c'est un robin des bois à sa façon même si tout n'est blanc. Tout ce qu'il a fait est effectivement une mise en scène et plus c'est gros plus ça passe. Il est très intelligent et il est admiratif d'Oscar, c'est pour cela qu'il veut l'aider.

Alain va finir par devenir copain avec ce bonimenteur rire2  J'ai adoré le passage où Alain dit qu'il a dû apprendre l'usage des couverts rire2

J'ai hâte de lire.
Ah les lectures au travail de Jarjayes ... Smile 
J'espère bien que tu n'es pas tombée dans la spirale du doute. Ce n'est pas fait pour qu'on y croit vraiment, juste pour montrer comment le jeu avec le doute peut se retourner à un moment. Et puis j'avais besoin de quelque chose qui casse le côté trop "rêverie" instauré par les chapitres précédents, qui permette de remettre les personnages plus dans la réalité et qui fournisse un motif pour qu'Henri raconte un peu le pourquoi du comment de tout ça. 
Oui, je me suis beaucoup amusée à écrire le passage où Oscar se met à douter et à prendre peur. Comment as-tu su que je m'étais autant amusée ? 
J'ai bien aimé aussi écrire l'histoire du coup de poing et le moment où Alain libère cette espèce de colère contenue contre les nobles qu'il essaie de tempérer et qui couve de temps en temps chez lui dans les chapitres précédents. 
Il y a des chances qu'Alain et Henri finissent très bons copains, en effet Wink Comme le dit l'oncle d'Oscar, se casser la g..., ça crée des liens Wink 
Oui, tu as bien compris, Henri admire Oscar et veut l'aider. 
Le titre que tu cherches est Le manoir de l'illusion d'Agatha Christie Wink  Au fur et à mesure de l'écriture du chapitre, j'avais la couverture du livre qui me passait et me repassait dans la tête. 
Pour écrire la suite, il faut que je fasse des recherches un peu plus fouillées sur cette période et que j'imagine quelque chose de précis (je ne te dis pas quoi, tu notes Smile ). Là, j'arrive au morceau de l'histoire que je n'ai pas totalement écrite dans ma tête. Va savoir encore ce que cette dernière va inventer  Razz Et puis, il y a toujours ce point dont j'ai imaginé au moins dix mille versions mais que je n'ai toujours pas tranché. En bref, la suite arrive, mais peut-être un peu moins vite que ce que j'ai fait depuis le mois d'août Wink 
Patience et longueur de temps  lenteur ...  lol!

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Loufiction
Soldat André
Soldat André
Loufiction

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 4231
Date d'inscription : 23/05/2017

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyVen 20 Sep 2019 - 19:39

J'ai beaucoup aimé ce chapitre, notamment la "montée de doute" en Oscar, elle passe en l'espace de quelques secondes d'un état légèrement "amusé" (encore que, la longue vue a servi de douche froide) à l'incrédulité, le doute, le remise en question de qui est son oncle, puis la réalisation, la certitude qu'il est un immonde salaud. Visiblement Alain arrive à la même conclusion qu'elle et surtout, il lâche son poing vengeur qui n'attendait visiblement que cela quand les choses entre l'oncle et la nièce deviennent quelque peu violentes.
1/ il n'attendait que ça de cogner du noble et 2/ bah fallait pas ne serait-ce qu'esquisser un mouvement contre sa colonelle!

Et puis l'on redescend d'un coup, mais non, ce n'est ni un ignoble salaud, ni un doux rêveur totalement à côté de la plaque, c'est une personne intelligente, qui sait saisir sa chance et fort habilement cacher ses activités.

J'ai beaucoup aimé comme Oscar défend son père.

Je vais faire ma Jarjayes, mais l'histoire de l'oncle qui se fait passer pour un gentil original me fait penser à quelque chose mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus, film ou livre? Aucune idée.
Quelque peu (trèèèèèès peu, plutôt dans la tactique de dissimulation qu'autre chose tant ils sont différents) à François Tavernier dans La Bicyclette Bleue, qui se fait passer pour un collabo pour mieux réellement être un colonel de la résistance. Mais la ressemblance s'arrête là :p François c'est un mec, c'est un "ZE mec", un viril, un tatoué :p L'oncle ... bon il va sûrement prendre de l'ampleur, mais pas à ce point :p
Revenir en haut Aller en bas
cath
Concours de l'été 2019
Concours de l'été 2019
cath

Féminin
Age : 50
Nombre de messages : 12967
Date d'inscription : 09/04/2010

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyVen 20 Sep 2019 - 19:45

Ha, ha, je me doutais d'un truc comme ça, l'excentricité de l'oncle Henri servait à cacher ces activités libérales, quoi de mieux de passer pour un fou pour louvoyer en sous-main. Et la fin laisse supposer que l'oncle Henri a encore beaucoup à dire.... Chouette chapitre  cheers

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Si13
                      
Revenir en haut Aller en bas
Lady Victoire
Soldat André
Soldat André
Lady Victoire

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 4547
Date d'inscription : 24/07/2016

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyVen 20 Sep 2019 - 20:28

j'ai gagné, j'ai gagné Laughing Pour les révolutionnaires armés par l'oncle Henri ! Excellent chapitre (les moutons qui transportent les fusils, c'est un avatar des moutons de l'Odyssée Very Happy ). Merci Lénie !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 460479signature2
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptySam 21 Sep 2019 - 0:46

Contente que ce chapitre vous ait plu. J'ai dû le retravailler  plusieurs fois parce que je n'en étais pas satisfaite.
Je réponds plus en détails pendant le week-end. Là il est temps de  Sleep

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Falbala
Bouton de rose
Bouton de rose
Falbala

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 22/01/2019

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptySam 21 Sep 2019 - 12:33

Coucou Lénie

Deux derniers chapitres au top !

Je partage le point de vue des filles : j'ai beaucoup aimé moi aussi la façon dont tu décris le doute qui prend possession de l'esprit d'Oscar. 

Et son aversion pour les armes m'a surprise, car c'est quand même une ancienne militaire qui en a utilisé plus d'une ! Mais pas un instant elle songe que ces armes sont destinés aux révolutionnaires et pas aux soldats du Roi. 

Elle est toujours dans sa posture de fugitive. Et elle est encore tellement marquée par le décès par balle de ses soldats, et surtout d'André, qu'elle ne peut qu'imaginer que les armes qui circulent sont contre les révolutionnaires et pas pour leur usage.

Alain en profite pour dérouiller ses poings qui le démangeait depuis un moment… Heureusement qu'ils n'étaient plus sur la terrasse, sinon l'oncle Henri aurait pu se prendre un coup de fourchette vengeresse !

Maintenant reste à savoir comment l'oncle Henri en est arrivé à la mise en place de ce traffic, quelle en est son ampleur, quel lien avec les jeunes femmes enceintes qu'il protège… Et surtout qu'attend t il d'Oscar et d'Alain ? Car il semble bien avoir l'intention de les mêler à son action après qu'il leur ait tout expliquer… Que s'est il passé après la prise de la Bastille ?

La suite ! La suite !

Falbala


.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
Aurore F

Féminin
Age : 26
Nombre de messages : 14258
Date d'inscription : 18/08/2010

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyDim 22 Sep 2019 - 11:58

Ahaha Oscar pense que son Oncle est un escroc, un traitre et qu'il leur faut quitter au plus vite cet endroit, mais elle tire des conclusions un peu trop hâtives.
Le coup de poing d'Alain, près à tout pour son colonel, ça lui démangeait tellement, mais ça a le mérite de permettre des explications franches entre les deux partis.

Ainsi, Henry se veut révolutionnaire. Il est très malin, feindre la folie et l'excentricité pour qu'on l'oublie et ne prête pas attention à ses faits et gestes. Du grand génie ! Et le coup revisité des moutons de l'Odyssée, bien vu !

Hâte de voir ce qu'il va nous révéler sur la suite de la prise de la Bastille. Ca risquerait de chambouler notre Oscar qui tente encore de se remettre de la mort d'André.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 111
- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
Sabrina
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Sabrina

Féminin
Age : 35
Nombre de messages : 2270
Date d'inscription : 19/12/2018

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyDim 22 Sep 2019 - 19:19

Très chouette ce chapitre, ville d'habitude !
Ouf l'oncle Henri n'est pas un traître, même si Oscar et surtout Alain ont bien failli lui faire payer sa prétendue trahison.
On comprend d'ailleurs parfaitement qu'oscar s'emballe ainsi, à avoir vécu d'aussi près la révolution et en avoir subi les conséquences directes, dont elle n'a d'ailleurs pas fini de souffrir...
Et Alain de même...
J'aime décidément de plus en plus ce que tu fais de l'oncle Henri, du doux rêveur, fantasque et original, tu en fais quelqu'un d'encore plus intéressant, tout à fait conscient de problèmes de la société, et engagé qui plus est. Bravo !
J'ai maintenant vraiment hâte de savoir la suite, et surtout de quoi il veut parler concernant les évènements qui ont suivi la prise de la Bastille !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Sabrin10
rosoiù Merci beaucoup Stellar ! rosoiù
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyDim 22 Sep 2019 - 19:56

Loufiction a écrit:
J'ai beaucoup aimé ce chapitre, notamment la "montée de doute" en Oscar, elle passe en l'espace de quelques secondes d'un état légèrement "amusé" (encore que, la longue vue a servi de douche froide) à l'incrédulité, le doute, le remise en question de qui est son oncle, puis la réalisation, la certitude qu'il est un immonde salaud. Visiblement Alain arrive à la même conclusion qu'elle et surtout, il lâche son poing vengeur qui n'attendait visiblement que cela quand les choses entre l'oncle et la nièce deviennent quelque peu violentes.
1/ il n'attendait que ça de cogner du noble et 2/ bah fallait pas ne serait-ce qu'esquisser un mouvement contre sa colonelle!

Et puis l'on redescend d'un coup, mais non, ce n'est ni un ignoble salaud, ni un doux rêveur totalement à côté de la plaque, c'est une personne intelligente, qui sait saisir sa chance et fort habilement cacher ses activités.

J'ai beaucoup aimé comme Oscar défend son père.

Je vais faire ma Jarjayes, mais l'histoire de l'oncle qui se fait passer pour un gentil original me fait penser à quelque chose mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus, film ou livre? Aucune idée.
Quelque peu (trèèèèèès peu, plutôt dans la tactique de dissimulation qu'autre chose tant ils sont différents) à François Tavernier dans La Bicyclette Bleue, qui se fait passer pour un collabo pour mieux réellement être un colonel de la résistance. Mais la ressemblance s'arrête là :p François c'est un mec, c'est un "ZE mec", un viril, un tatoué :p L'oncle ... bon il va sûrement prendre de l'ampleur, mais pas à ce point :p
Je suis ravie que ce  chapitre t'ait plu. J'ai dû le retravailler plusieurs fois pour en être satisfaite avant de le poster. C'est la montée du doute qui me semblait trop brusque. Donc j'ai creusé Wink
Quelque part, Alain ne pouvait pas réagir autrement parce que ça faisait plusieurs chapitres qu'il rongeait son frein vis à vis des nobles. Et puis là en plus il touche à sa colonelle, alors évidemment... Smile
Avec cette bagarre, je voulais casser un peu l'atmosphère "conte de fée" que j'avais construite jusque là pour faire basculer dans qqc de différent. Il me semblait difficile de parler de la Révolution comme d'une sorte de conte. Donc une scène de ce genre s'imposait Smile
Ah, tu as aussi noté comment Oscar défend son père. Marrant comme elle le soutient en public alors qu'en elle-même son opinion n'est pas encore tout à fait arrêtée. J'ai aimé écrire ce passage parce que ça montre combien elle l'aime en dépit de tout. 
Il se peut que ce personnage qui feint d'être ce qu'il n'est pas à des fins stratégiques se retrouve dans certains films ou certains livres. C'est assez classique comme stratagème Wink À part le titre "le manoir de l'illusion" dont j'ai juste repris l'expression, je n'ai pas utilisé une référence précise pour construire le personnage.
François Tavernier ? Ah non, je n'y avais pas pensé, même si effectivement la stratégie est la même. En fait, dans la Bicyclette Bleue c'est surtout le personnage de Léa qui me plaît.
L'oncle Henri ressemblera t il à François Tavernier? Non, je ne crois pas. Je ne le sens pas comme ça Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyDim 22 Sep 2019 - 20:04

cath a écrit:
Ha, ha, je me doutais d'un truc comme ça, l'excentricité de l'oncle Henri servait à cacher ces activités libérales, quoi de mieux de passer pour un fou pour louvoyer en sous-main. Et la fin laisse supposer que l'oncle Henri a encore beaucoup à dire.... Chouette chapitre  cheers
Hé oui, l'excentricité de l'oncle est une mise en scène pour cacher ses activités en faveur de la Révolution. Ça me fait plaisir que tu t'en sois doute, ça montre que cette dimension chez lui n' est pas incohérente avec ce que j'en avais déjà montré Wink
Il a encore des choses à dire, oui !! 
Bon, pour écrire la suite, il faut que je fasse des recherches. Mais là suite arrivera en son temps Wink
 
Lady Victoire a écrit:
j'ai gagné, j'ai gagné Laughing Pour les révolutionnaires armés par l'oncle Henri ! Excellent chapitre (les moutons qui transportent les fusils, c'est un avatar des moutons de l'Odyssée Very Happy ). Merci Lénie !
applaudit  Tu avais trouvé !! J'avais bien ri en voyant ton commentaire !! 
Les moutons de l'odyssée. Je ne connaissais pas. Donc je suis allée voir et effectivement. Ce qui me sidère dans cette ressemblance est que ce que j'attribue à l'oncle Henri est inspiré d'une histoire vraie qui s'est passée dans mon village pendant la seconde guerre mondiale. C'est fou comme la réalité et la mythologie s'accordent. J'adore !! Merci beaucoup de m'avoir signalé le rapprochement Wink


Je continue de répondre aux commentaires tout à l'heure ou demain Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Loufiction
Soldat André
Soldat André
Loufiction

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 4231
Date d'inscription : 23/05/2017

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyDim 22 Sep 2019 - 20:12

Nan nan c'est juste pas possible qu'il ressemble à François :p François c'est l'Homme :p J'aime beaucoup le personnage de Léa même si souvent j'avais envie de la claquer au mur :p tiens ça fait bien longtemps que je ne l'ai pas lu!
Par contre j'ai le téléfilm avec Lætitia Casta et Georges Corraface (LE François PARFAIT!!!)

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 3df2da67f3adcc0439f7ec3540d8d430

Bref je m'égare :p
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyLun 23 Sep 2019 - 1:18

Falbala a écrit:
Coucou Lénie

Deux derniers chapitres au top !

Je partage le point de vue des filles : j'ai beaucoup aimé moi aussi la façon dont tu décris le doute qui prend possession de l'esprit d'Oscar. 

Et son aversion pour les armes m'a surprise, car c'est quand même une ancienne militaire qui en a utilisé plus d'une ! Mais pas un instant elle songe que ces armes sont destinés aux révolutionnaires et pas aux soldats du Roi. 

Elle est toujours dans sa posture de fugitive. Et elle est encore tellement marquée par le décès par balle de ses soldats, et surtout d'André, qu'elle ne peut qu'imaginer que les armes qui circulent sont contre les révolutionnaires et pas pour leur usage.

Alain en profite pour dérouiller ses poings qui le démangeait depuis un moment… Heureusement qu'ils n'étaient plus sur la terrasse, sinon l'oncle Henri aurait pu se prendre un coup de fourchette vengeresse !

Maintenant reste à savoir comment l'oncle Henri en est arrivé à la mise en place de ce traffic, quelle en est son ampleur, quel lien avec les jeunes femmes enceintes qu'il protège… Et surtout qu'attend t il d'Oscar et d'Alain ? Car il semble bien avoir l'intention de les mêler à son action après qu'il leur ait tout expliquer… Que s'est il passé après la prise de la Bastille ?

La suite ! La suite !

Falbala


.
Ah Falbala, toujours aussi perspicace Smile Effectivement, Oscar et les armes, c'est curieux... Je me demande bien ce que l'autrice de cette histoire a en tête pour avoir imaginé ça  siffle Smile

Oui, Oscar est toujours une fugitive dans sa tête et est encore marquée par la mort de ses hommes et surtout d'André. Elle a vraiment besoin que qqc se passe dans sa vie pour passer à autre chose. 
Oui, Alain mourrait d'envie de donner ce coup de poing. 
Le coup de la fourchette vengeresse, j'adore  rire2 rire2 rire2
Bah voilà, après c'est le moment de l'histoire que je n'ai pas encore fini d'imaginer. J'ai la fin, des scènes intermédiaires mais je n'ai pas encore creusé tout suffisamment pour écrire, et je dois aussi faire des recherches pour m'aider un peu avec la cohérence historique. La suite arrive, mais pas tout de suite, désolée... . Si je vais trop vite, je vais faire une erreur d'écriture (genre la scène du poisson que j'ai dû réécrire après coup Wink). Et puis j'ai beaucoup écrit depuis début août, j'ai besoin de souffler un peu dans l'écriture Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyLun 23 Sep 2019 - 1:20

Loufiction a écrit:
Nan nan c'est juste pas possible qu'il ressemble à François :p François c'est l'Homme :p J'aime beaucoup le personnage de Léa même si souvent j'avais envie de la claquer au mur :p tiens ça fait bien longtemps que je ne l'ai pas lu!
Par contre j'ai le téléfilm avec Lætitia Casta et Georges Corraface (LE François PARFAIT!!!)

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 3df2da67f3adcc0439f7ec3540d8d430

Bref je m'égare :p
Je confirme, ce ne sera pas François, ce sera juste Henri Wink Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Scrrubi
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
Scrrubi

Féminin
Age : 18
Nombre de messages : 881
Date d'inscription : 15/10/2017

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyMar 24 Sep 2019 - 0:02

(Romantique la fin de féminité mortifié? Ah oui quand même ! Bon allez, pourquoi pas après tout. Un romantique dérangeant, qui marcherai main dans la main avec la folie. Charmant couple  Smile

Chapitre 73

Je continue à rattraper mon retard à pas d' lenteur . Ah, un chapitre qui fleure bon le désir et la flagellation mentale, ça me plait ça ! J'adore la longue métaphore filé au début. En règle générale, j'ai un pêché mignon pour les comparaisons organiques, alors quand en plus elles sont aussi bien écrite, ça ne se boude pas. (Le coeur qui se décille...c'est curieux, je mettrais ma main à couper que j'ai déjà vu ça quelque part de toi...)
Et ce désir de baiser...Alain a raison, tu es en train de le rendre poète, pour notre plus grand plaisir. Fais attention, à force de lui faire alterner désir enflammer et douche froide, tu vas finir par le rendre malade  Smile Je trouve tout ce passage très beau, cette phrase en particulier :  Cette femme lui faisait découvrir non pas sa part d'ombre qu'il connaissait par cœur et jusqu'à la nausée, mais sa part de lumière.
D'ailleurs, petit message à Alain : ça va pas la tête ? "poete de bas étage" "culbuter dans l'herbe", non mais quoi encore, on a pas idée de penser de telles âneries !  Smile  
Oscar qui embrasse Alain...je ne m'y attendais pas du tout. Je suis très curieuse de savoir ce que sont ses pensées à elle, mais il parait que la gourmandise est un mauvais défaut, alors je me garde ce chapitre pour demain soir. Forcément, elle se sent honteuse, il faut dire qu'elle sais ce que c'est de subir brutalement le désir de l'autre. Ahlala, ça ne facilite pas la vie pour Alain !
Et l'oncle Henri va bientôt revenir sur le devant de la scène. J'ai fais ce que j'ai pu, mais immanquablement je n'ai pas réussi à ne pas retenir quelque choses par ci par là le concernant dans les commentaires plus haut, j'ai donc très très hâte  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyMar 24 Sep 2019 - 11:40

Aurore F a écrit:
Ahaha Oscar pense que son Oncle est un escroc, un traitre et qu'il leur faut quitter au plus vite cet endroit, mais elle tire des conclusions un peu trop hâtives.
Le coup de poing d'Alain, près à tout pour son colonel, ça lui démangeait tellement, mais ça a le mérite de permettre des explications franches entre les deux partis.

Ainsi, Henry se veut révolutionnaire. Il est très malin, feindre la folie et l'excentricité pour qu'on l'oublie et ne prête pas attention à ses faits et gestes. Du grand génie ! Et le coup revisité des moutons de l'Odyssée, bien vu !

Hâte de voir ce qu'il va nous révéler sur la suite de la prise de la Bastille. Ca risquerait de chambouler notre Oscar qui tente encore de se remettre de la mort d'André.
Je suis heureuse que le chapitre t'ait plu Smile 
Oui, Oscar se fait un vrai film en deux secondes chrono Smile
Alain avait une furieuse envie de casser du noble, ça lui en donne l'occasion et surtout ça leur permet de découvrir l'oncle Henri sous un autre jour, celui qui feint l'excentricité pour couvrir ses activités, même s'il prend un réel plaisir au jeu des faux-semblants et à ses histoires de rêves et d'ambiance un peu magique. 
La suite ? Elle arrive, mais dans quelques temps, because travail, famille etc. Et puis je dois faire des recherches et laisser ma plume se reposer un peu Wink 

Sabrina a écrit:
Très chouette ce chapitre, ville d'habitude !
Ouf l'oncle Henri n'est pas un traître, même si Oscar et surtout Alain ont bien failli lui faire payer sa prétendue trahison.
On comprend d'ailleurs parfaitement qu'oscar s'emballe ainsi, à avoir vécu d'aussi près la révolution et en avoir subi les conséquences directes, dont elle n'a d'ailleurs pas fini de souffrir...
Et Alain de même...
J'aime décidément de plus en plus ce que tu fais de l'oncle Henri, du doux rêveur, fantasque et original, tu en fais quelqu'un d'encore plus intéressant, tout à fait conscient de problèmes de la société, et engagé qui plus est. Bravo !
J'ai maintenant vraiment hâte de savoir la suite, et surtout de quoi il veut parler concernant les évènements qui ont suivi la prise de la Bastille !
Je suis très heureuse que le chapitre t'ait plu Smile
Oui, Oscar et Alain restent marqués par les événements qu' ils ont vécu. On le sent dans leur réaction. Mais il va se passer qqc qui devrait les aider à passer à autre chose Wink
Je suis contente que le personnage d'Henri te plaise autant. Je l'aime beaucoup également et prends beaucoup de plaisir à l'imaginer. 
La suite arrive dans quelques temps. Il faut que je fasse des recherches pour être en accord avec la dimension historique et je dois laisser ma plume se reposer un peu, et avec la rentrée je retrouve mes obligations professionnelles et familiales. Il m'est plus difficile d'écrire comme cet été, mais ça vient quand même Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyMar 24 Sep 2019 - 20:27

Scrrubi a écrit:
(Romantique la fin de féminité mortifié? Ah oui quand même ! Bon allez, pourquoi pas après tout. Un romantique dérangeant, qui marcherai main dans la main avec la folie. Charmant couple  Smile

Chapitre 73

Je continue à rattraper mon retard à pas d' lenteur . Ah, un chapitre qui fleure bon le désir et la flagellation mentale, ça me plait ça ! J'adore la longue métaphore filé au début. En règle générale, j'ai un pêché mignon pour les comparaisons organiques, alors quand en plus elles sont aussi bien écrite, ça ne se boude pas. (Le coeur qui se décille...c'est curieux, je mettrais ma main à couper que j'ai déjà vu ça quelque part de toi...)
Et ce désir de baiser...Alain a raison, tu es en train de le rendre poète, pour notre plus grand plaisir. Fais attention, à force de lui faire alterner désir enflammer et douche froide, tu vas finir par le rendre malade  Smile Je trouve tout ce passage très beau, cette phrase en particulier :  Cette femme lui faisait découvrir non pas sa part d'ombre qu'il connaissait par cœur et jusqu'à la nausée, mais sa part de lumière.
D'ailleurs, petit message à Alain : ça va pas la tête ? "poete de bas étage" "culbuter dans l'herbe", non mais quoi encore, on a pas idée de penser de telles âneries !  Smile  
Oscar qui embrasse Alain...je ne m'y attendais pas du tout. Je suis très curieuse de savoir ce que sont ses pensées à elle, mais il parait que la gourmandise est un mauvais défaut, alors je me garde ce chapitre pour demain soir. Forcément, elle se sent honteuse, il faut dire qu'elle sais ce que c'est de subir brutalement le désir de l'autre. Ahlala, ça ne facilite pas la vie pour Alain !
Et l'oncle Henri va bientôt revenir sur le devant de la scène. J'ai fais ce que j'ai pu, mais immanquablement je n'ai pas réussi à ne pas retenir quelque choses par ci par là le concernant dans les commentaires plus haut, j'ai donc très très hâte  Razz 
Oui, c'est exactement ça, un romantisme dérangeant qui sombre dans la folie. Ah, ça, je sais être gaie à certaines de mes heures perdues  rire2

Alors, le chapitre 73, je l'aime bien aussi. C'est celui avec lequel j'ai repris l'écriture de cette fic cet été Smile Merciii pour le passage sur la comparaison organique sur le début. J'ai aimé particulièrement l'écrire. Le cœur se décile, tu as dû le lire même plusieurs fois sous ma plume. C'était il y a très longtemps le titre que j'avais donné à un OS sur Très Cher Frère. Et j'ai dû reprendre l'expression dans certains textes. Parfois, on a quelques tics d'écriture que l'on ne voit pas en écrivant un chapitre et dont on ne prend conscience qu'en relisant quelques temps après. Dans le genre, tu as aussi "par cœur et jusqu'à la nausée", j'en ai un peu abusé  rire2 
Oui, envie de b.... comme tu le dis. Bon, je l'ai dit autrement mais c'est bien l'idée  Laughing Sous des dehors poétiques ou un peu moins  Laughing 
Mais heu, j'aime bien donner des douches froides aux personnages, ça les maintient en forme  Razz Et ils ne sont jamais malades parce que je les soigne bien, très bien même, une auteure aux petits soins  rire2 
Merci pour ce que tu me dis du passage, et de la phrase que tu cites en particulier. J'avais aimé l'écrire et m'étais dit qu'il était plutôt beau en effet (si, si, en toute modestie, en toute "modeste modestie" comme dirait l'oncle Henri Laughing , enfin tu verras dans quelques chapitres Wink )
Bah oui, Alain quoi ! On n'a pas idée de penser de telles choses ! Franchement ! A se demander ce qu'il a dans la tête  Laughing Oups, c'est moi qui les lui met en tête... Bon, heu, faisons comme si de rien n'était  armé lol!
Oscar embrasse Alain, il ne s'y attendait pas non plus, mais a plutôt aimé  siffle Tu as les pensées d'Oscar dans le prochain chapitre Wink Mais non, je ne fais pas du teasing, du tout  :mdrmor:Quant à Oscar, elle se sent mal, se rappelle effectivement de ce qui s'était passé avec André, mais en filigrane, tu verras, je n'ai pas surexploité le passage, on comprend parce qu'on connaît l'histoire, c'est suffisant Wink 
L'oncle Henri va bien repointer le bout de son nez, avec son sens habituel de la mesure, tout en sobriété, hein, évidemment  rire2
Bonne découverte de la suite  Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Scrrubi
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
Scrrubi

Féminin
Age : 18
Nombre de messages : 881
Date d'inscription : 15/10/2017

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyMer 25 Sep 2019 - 1:43

Ah, mon imagination ne me jouais donc pas des tours ! Je ne me rappelais pas en revanche que c'était dans une OS Très cher frère. Faudra que je retourne y jeter un coup d'oeil un de ces jours, je n'en garde qu'un souvenir très flou mais je suis sûre qu'il m'avais plu.
(Alain a envie de b...bonheur, oui, ça me semble être l'un des thème central de ces derniers chapitres  Smile )

Chapitre 74

"Pour avoir si souvent dormi avec ma solitude, je m'en suis fais presque une amie, une douce habitude..." Un petit air de Moustaki ce chapitre non ? Comme précédemment pour la métaphore sur les blessure du coeur, je me suis attardé sur celle de la solitude, je suis revenu plusieurs foi en arrière pour la relire, pour être sûre de ne pas y passer trop vite. C'est terrible ce que tu écrit. Et beau. Terriblement beau. "elle aime comme d'autre haïssent" et tant de choses sont déjà dites en quelques mots. 
J'aime les réflexions d'Oscar. Ce sont peu ou prou les mêmes que lorsqu'elle a enjoint André de faire sa vie loin d'elle, la peur d'enchaîner ceux qu'elle aime à elle pour leur malheur. Sauf qu'elle a mûri, par l'amour et la mort d'André, elle pose un regard plus objectif sur elle-même et son ami. C'est une belle évolution. Le dialogue de fin porte une douce amertume, une mélancolie anticipée. La parenthèse doit se fermer, le rêve se faire souvenir. Je suis comme Alain, j'ai un peu peur qu'ils reviennent à la réalité, la réalité politique surtout, avec tout ce que l'on sais qu'elle traîne de fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyVen 27 Sep 2019 - 1:36

Scrrubi a écrit:
Ah, mon imagination ne me jouais donc pas des tours ! Je ne me rappelais pas en revanche que c'était dans une OS Très cher frère. Faudra que je retourne y jeter un coup d'oeil un de ces jours, je n'en garde qu'un souvenir très flou mais je suis sûre qu'il m'avais plu.
(Alain a envie de b...bonheur, oui, ça me semble être l'un des thème central de ces derniers chapitres  Smile )

Chapitre 74

"Pour avoir si souvent dormi avec ma solitude, je m'en suis fais presque une amie, une douce habitude..." Un petit air de Moustaki ce chapitre non ? Comme précédemment pour la métaphore sur les blessure du coeur, je me suis attardé sur celle de la solitude, je suis revenu plusieurs foi en arrière pour la relire, pour être sûre de ne pas y passer trop vite. C'est terrible ce que tu écrit. Et beau. Terriblement beau. "elle aime comme d'autre haïssent" et tant de choses sont déjà dites en quelques mots. 
J'aime les réflexions d'Oscar. Ce sont peu ou prou les mêmes que lorsqu'elle a enjoint André de faire sa vie loin d'elle, la peur d'enchaîner ceux qu'elle aime à elle pour leur malheur. Sauf qu'elle a mûri, par l'amour et la mort d'André, elle pose un regard plus objectif sur elle-même et son ami. C'est une belle évolution. Le dialogue de fin porte une douce amertume, une mélancolie anticipée. La parenthèse doit se fermer, le rêve se faire souvenir. Je suis comme Alain, j'ai un peu peur qu'ils reviennent à la réalité, la réalité politique surtout, avec tout ce que l'on sais qu'elle traîne de fureur.
Il faut surtout que je poste cet OS ici. Il était sur Excess sous mon ancien pseudo. C'était un truc un peu experimental. J'avais aimé l'écrire mais je me souviens que certains avaient aimé et d'autres n'étaient pas rentrés dans le texte. Tu me diras, à l'occasion Wink

Oui, c'est exactement cela, au-delà de tout, Alain a envie de bonheur ! Smile

Non, pas Moustaki, Barbara Smile Je n'ai pas écouté "ma solitude" depuis des années (bientôt je pourrai dire des décennies... Ça fait peur quand même ce temps qui passe si vite rire2). Pourtant c'est le souvenir de cette chanson qui m'a inspiré, moins dans les paroles exactes dont je ne me souviens plus que pour l'impression, le ressenti qu'elle m'avait laissé. C'est une chanson superbe, triste, mais superbe Wink
 
Merci infiniment de ce que tu me dis sur ces passages sur la solitude. Ils font partie de ces moments "de grâce" dans l'écriture, quand la plume semble s'envoler toute seule et où il ne faut pas trop réfléchir. J'adore ces moments et j'espère toujours les transmettre aux lecteurs. C'est toujours une grande joie (j'ai envie d'écrire "un énorme kiff") quand c'est le cas. C'était pareil pour la métaphore du corps dans le chapitre 73. J'étais aux anges en lisant ton commentaire Smile
Oui, elle ressent ce qu'elle ressent vis à vis d'André quand elle veut qu'il fasse sa vie, mais comme tu le dis, elle a mûri et sait que ce n'est pas si simple. Donc elle évite un bus repetita malheureux. 
Oui, c'est cela, le rêve se fait souvenir (je ne sais pas pourquoi mais j'aime beaucoup cette formulation !), il y a de la crainte de la part d'Alain, totalement justifiée d'ailleurs (mais il ne le sait pas encore, heureusement pour eux Wink)
Et puis bon ils vont chez l'oncle Henri qui, en matière de réalité est quand même un peu à l'ouest, même si... Oups, non, je ne peux rien dire Smile

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Scrrubi
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
Scrrubi

Féminin
Age : 18
Nombre de messages : 881
Date d'inscription : 15/10/2017

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyLun 30 Sep 2019 - 2:27

Je suis allé voir la chanson de Barbara que je connaissais pas, effectivement on retrouve la même ambiance avec ce que tu as écrit. C'est fou le nombre de musique où la solitude est personnifié à l'extrême comme ça ! Pour ton OS, je suis déjà aller le relire. Je me rappelais plus du tout de quoi ça parlais mais dès que j'ai commencé tout m'est revenu d'un coup, ça m'a fait comme être de nouveau à mes quatorze ans. C'est une drôle d'impression Smile Bref, j'irai déposer un commentaire.
Ah, les "moments de grâce", je vois teeeellement ce que tu veux dire. ça m'arrive souvent, mais dans la majorité des cas c'est absolument pas à un moment où je peux le poser à l'écrit quelque part, dans le métro, en faisant mes courses, en cours...donc au final c'est assez frustrant après coup  Laughing  

Allez, trêve de bavardage, le chapitre 76 :
On est dans un cas très avancé de ventophilie il semblerait ! J'aime bien la progression dans le rôle que joue l'air, la forme de complicité du début qui en s'accentuant devient presque toxique, et enfin l'évocation plus terre à terre, conventionnelle, j'ai presque envie de dire physiologique, de l'air dans les poumons qui lui fait définitivement rejoindre la réalité. On a une description du baiser avec Alain plus intime, une fois passé le remord du geste, et force est de constater que ça n'a pas été désagréable  siffle    (Hmmm, c'est que ça me donne envie de relire "Je vous ordonne de jouer, Colonel" que je n'ai toujours pas commenté  Smile) Ton talent pour décrire le désir et ses manifestations est toujours aussi agréable à lire. 
On arrive à mon moment préféré du chapitre : l'hallucination auditive d'Oscar. Oh que ça me plait ! J'y retrouve la même atmosphère qui m'avais scotché avec "féminité mortifié", cette folie de l'obsession, l'amour fou, littéralement, à un point presque terrifiant, morbide. Tout dans ce passage me plait, mais si je devrais retenir deux phrases : "Pourquoi la mort n'étend-elle pas la main vers moi, pour que je mêle mes doigts aux tiens. Ils sont froids ? Et alors ? Ils sont toi !"  "Hante-moi, mon aimée, dévore-moi de folie, que je demeure en pensées à tes côtés." J'adore, j'en ai eu presque des frissons  I love you


Mais, ouf, l'analogie avec féminité mortifié s'arrête là (sinon je pense qu'on aurait eu Oscar qui débloque et qui part trucider Alain avant de s'en aller courir en riant dans les champs de fleurs  lol!  ) Oscar réalise enfin que pour avancer dans son deuil elle ne doit plus faire ses incessants yoyo entre la réalité et le  rêve, admettre qu'André est bel et bien mort et que ce n'est pas sain de ne vivre que dans son souvenir, encore moins dans un fantasme où il serai encore présent. Il me semble qu'on avait une discussion sur ce sujet plusieurs mois en amont. En tout cas, je suis ravi de cette prise de conscience, ça amène un renouveau dans la fic, un souffle d'air frais (pour rester dans le thème...) A propos, j'aime beaucoup la dernière phrase de cette partie, la tournure de phrase "tout ce qui était mort avait failli la noyer". 

C'est intéressant la discussion entre Alain et Oscar, Oscar bien sur n'a pas renié du jour au lendemain toute son éducation et tout dans l'univers de sa naissance, mais elle a suffisamment de clairvoyance pour comprendre que ce qui pour elle est habituel est déstabilisant pour Alain. Lui de son côté a garder l'aversion spontané qu'il a pour tout ce qui touche la noblesse, mais en même temps les mois passés auprès d'Oscar et d'André lui ont appris à se nuancer. Il n'a pas perdu ses principes mais il sait les passer au second plan quand c'est irraisonnable de ne pas le faire. Très drôle la tirade d'Oscar, ça me fait penser aux taquineries qu'elle avait pour Rosalie. Si elle doit s'occuper de l'éducation d'Alain, ça promet d'être marrant ! (ah et effectivement, j'ai remarqué que tu aimais bien "par coeur et jusqu'à la nausée" Smile )

Il en était à ces réflexions, traversant le vestibule, lorsque… 
Spoiler:
 
Ah? Bon ? on est pas dans un cadavre exquis ?  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyMar 1 Oct 2019 - 1:55

Alors pour la reine d'Angleterre avec ses bigoudis à la main et une spatule dans les cheveux, quel dommage que Faites glisser des clips pour les supprimer je n'y ai pas pensé sur le moment, ça aurait eu de la gueule  rire2 rire2 rire2
La réponse est bien plus simple Wink

Je te remercie de ton commentaire. Comme toujours, je suis fan de tes commentaires  Wink
Je commence à y répondre, si j'ai trop sommeil entre temps, je poste et je finis de répondre demain Smile

Je suis ravie que tu me dises qu'après avoir écouté la chanson, mon passage est dans le même esprit. J'ai utilisé des sensations dont je me rappelais. Ça va, mes souvenirs "émotionnels" n'ont pas Alzheimer Wink Et puis c'est un honneur d'être dans le ton d'un si beau texte Smile
C'est vrai que l'on a tendance à personnifier la solitude, ce qui est paradoxale, presque comme si on avait besoin d'une présence et donc on donne un visage et une âme au vide. Ça me plaît bien ça, hum, je le réutiliserai à l'occasion Smile
Ah toi aussi, en plein dans les souvenirs "émotionnels" alirs. Je lirai avec plaisir ton commentaire ! Tiens, j'en profite pour te raconter dans quelles circonstances j'ai écrit ce texte. J'avais un électricien qui travaillait à la maison (une histoire de compteur qui sautait sans raison je crois) et il était très très agaçant. Donc pour éviter de m'énerver, je décide d'écrire et je ne sais pas trop pourquoi je pars sur cette histoire de Rei. J'aurais pu imaginer une histoire où une femme sans histoire decoupait un pauvre électricien à la tronçonneuse et ben même pas. Ça a été Rei. J'ai écrit ça d'un trait et j'ai posté sans relire (à l'époque je faisais ça Smile ) J'avais relu pour répondre aux commentaires. En écrivant, j'étais totalement avec Rei, et juste après avoir posté, ça m'a fait comme quand on rallume la lumière au cinéma, tu sais les yeux qui clignent, la difficulté à revenir dans la salle, le côté toujours un peu dans l'histoire quand tu sors dans la rue etc. Du coup, quand je suis retournée voir cet emmerd... heu... ce brave homme, il a eu beau être exaspérant, il n'a pas réussi à me porter sur les nerfs, et toc Smile
J'aime beaucoup les "coulisses" de mes textes, glamour à souhaits  rire2 Quand ce n'est pas le livreur de micro-ondes qui n'arrivait pas alors que j'avais la creve et que j'avais peur de m'endormir, c'est l'électricien, je dois bien en avoir d'autres avec le plombier ou le livreur des courses du mois  rire2 Le mieux c'est peut-être "Je vous ordonne de jouer, Colonel" que j'ai écrit en grande partie sur mon téléphone en attendant mon compagnon qui passait toute une batterie d'examens qu'on lui avait prescrits l'an dernier. J'étais super inquiète et donc pour gérer le stress et l'attente sur la période où ça a duré, j'ai écrit ce texte. J'aurais bien aimé voir la tête des autres personnes qui attendaient aussi si elles avaient lu ce que j'écrivais  Laughing Peut-être qu'elles auraient voulu une suite  :mdrmor:On néglige toujours combien une salle d'attente à l'hôpital peut inspirer   Laughing Étant plus jeune, je regardais les gens dans le RER et j'essayais d'imaginer leur vie. C'était toujours les mêmes personnes mais je leur donnais toujours des histoires différentes dans ma tête Smile Ah le pouvoir de l'imagination  Smile
Je viens de voir l'heure, je vais dormir. Je répondrai à ton commentaire demain Smile Je ne sais pas toujours (jamais en fait rire2) faire court quand je te réponds Smile

***Édit ***
Je n'ai pas eu le temps de répondre ce soir mais je le fais demain ou dans le courant de la semaine Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Lénie
Soldat Alain
Soldat Alain
Lénie

Age : 42
Nombre de messages : 3949
Date d'inscription : 19/12/2014

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 EmptyMer 2 Oct 2019 - 20:15

Scrrubi a écrit:

Allez, trêve de bavardage, le chapitre 76 :
On est dans un cas très avancé de ventophilie il semblerait ! J'aime bien la progression dans le rôle que joue l'air, la forme de complicité du début qui en s'accentuant devient presque toxique, et enfin l'évocation plus terre à terre, conventionnelle, j'ai presque envie de dire physiologique, de l'air dans les poumons qui lui fait définitivement rejoindre la réalité. On a une description du baiser avec Alain plus intime, une fois passé le remord du geste, et force est de constater que ça n'a pas été désagréable  siffle    (Hmmm, c'est que ça me donne envie de relire "Je vous ordonne de jouer, Colonel" que je n'ai toujours pas commenté  Smile) Ton talent pour décrire le désir et ses manifestations est toujours aussi agréable à lire. 
On arrive à mon moment préféré du chapitre : l'hallucination auditive d'Oscar. Oh que ça me plait ! J'y retrouve la même atmosphère qui m'avais scotché avec "féminité mortifié", cette folie de l'obsession, l'amour fou, littéralement, à un point presque terrifiant, morbide. Tout dans ce passage me plait, mais si je devrais retenir deux phrases : "Pourquoi la mort n'étend-elle pas la main vers moi, pour que je mêle mes doigts aux tiens. Ils sont froids ? Et alors ? Ils sont toi !"  "Hante-moi, mon aimée, dévore-moi de folie, que je demeure en pensées à tes côtés." J'adore, j'en ai eu presque des frissons  I love you


Mais, ouf, l'analogie avec féminité mortifié s'arrête là (sinon je pense qu'on aurait eu Oscar qui débloque et qui part trucider Alain avant de s'en aller courir en riant dans les champs de fleurs  lol!  ) Oscar réalise enfin que pour avancer dans son deuil elle ne doit plus faire ses incessants yoyo entre la réalité et le  rêve, admettre qu'André est bel et bien mort et que ce n'est pas sain de ne vivre que dans son souvenir, encore moins dans un fantasme où il serai encore présent. Il me semble qu'on avait une discussion sur ce sujet plusieurs mois en amont. En tout cas, je suis ravi de cette prise de conscience, ça amène un renouveau dans la fic, un souffle d'air frais (pour rester dans le thème...) A propos, j'aime beaucoup la dernière phrase de cette partie, la tournure de phrase "tout ce qui était mort avait failli la noyer". 

C'est intéressant la discussion entre Alain et Oscar, Oscar bien sur n'a pas renié du jour au lendemain toute son éducation et tout dans l'univers de sa naissance, mais elle a suffisamment de clairvoyance pour comprendre que ce qui pour elle est habituel est déstabilisant pour Alain. Lui de son côté a garder l'aversion spontané qu'il a pour tout ce qui touche la noblesse, mais en même temps les mois passés auprès d'Oscar et d'André lui ont appris à se nuancer. Il n'a pas perdu ses principes mais il sait les passer au second plan quand c'est irraisonnable de ne pas le faire. Très drôle la tirade d'Oscar, ça me fait penser aux taquineries qu'elle avait pour Rosalie. Si elle doit s'occuper de l'éducation d'Alain, ça promet d'être marrant ! (ah et effectivement, j'ai remarqué que tu aimais bien "par coeur et jusqu'à la nausée" Smile )

Il en était à ces réflexions, traversant le vestibule, lorsque… 
Spoiler:
 
Ah? Bon ? on est pas dans un cadavre exquis ?  Smile
Cas de ventophilie chronique même  Laughing
En l'écrivant, je n'avais pas du tout vu ce que tu me dis de la progression du vent qui de complice devient toxique avant de redevenir plus terre à terre et ramener vers la réalité. C'est très juste ! Décidément, je suis fan de tes commentaires !!  I love you I love you
Hé, hé, le baiser avec Alain est loin d'avoir été désagréable pour la miss  lenteur, va savoir où ça l’emmènera ... ou pas  Laughing Merci de ce que tu me dis de ma façon d'écrire sur le désir, c'est certainement le thème pour lequel j'ai le plus tâtonné. Ce n'est qu'en écrivant cette fic, au fur et à mesure, que c'est venu, et je m'en suis aperçu avec Je vous ordonne de jouer, Colonel dont je suis très fière Smile 
Ah, l'hallucination auditive  rire1 rire1 :zr bh,thg:Si tu savais comme j'ai kiffé à l'écrire !! J'adore écrire ce genre de choses !! En plus là c'était apporté par le vent, alors c'était un plaisir très fort ! En revanche, je n'avais pas du tout vu le parallèle avec Féminité Mortifiée (hein, comment ça, je devrais penser à porter des lunettes à mon âge ?!!   Laughing ). Et tu as raison. En te lisant, j'ai commencé à comprendre pourquoi en écrivant Entre tes lignes, je basculais de temps en temps sur Féminité Mortifiée qui me semblait très différente, mais pas tant que ça finalement. On retrouve cette forme de paroxysme de l'amour qui entraîne vers la folie, mais il est décliné différemment dans les deux textes. Cette fois, Oscar n'ira pas tuer qui que ce soit, et encore moins Alain, et encore moins en plein milieu d'un champ de fleurs, avant d'aller retrouver André qui est encore plus cinglé qu'elle (encore que...). 
Et voilà, Oscar se tourne finalement vers la réalité et se dit qu'il faut qu'elle arrête de débloquer, qu'elle ait de la peine ou pas. Et, Oscar étant Oscar, quand elle prend une décision, elle s'y tient, ce qui lui permet de revenir vers quelque chose de plus sain et de plus réel. ça rejoint tout à fait la discussion que l'on avait il y a quelques temps à ce sujet. Disons que je savais déjà ce que j'allais faire Wink Comme maintenant, je réponds en sachant ce que je vais faire pour finir l'histoire, mais c'est encore un secret Wink Avant, il y a encore quelques étapes pour Oscar, et pas mal de chapitres pour vous Smile Le Gange plus long que lui-même  rire2
Tu as aimé "tout ce qui était mort avait failli la noyer" ? Yes !!! C'est un morceau de phrase que j'ai aimé particulièrement écrire, je ne sais pas trop pourquoi. 
Et on passe sur une discussion plus terre à terre entre Oscar et Alain à propos des us et coutumes chez les nobles, avec quelques petits soucis domestiques qui se profilent à l'horizon, parce que notre sergent préféré n'est pas certain que Rome soit pour lui et Oscar ne veut pas qu'il aille habiter à la périphérie des ... Romains. Je te le confirme, tu vas bien avoir quelques chapitres marrants sur ce thème, je te laisse découvrir Wink 
Après, au-delà du côté humoristique que j'ai voulu donner pour une raison précise à ce moment-là (tu comprendras pourquoi quand on sera sur la fin de la fic, c'est-à-dire dans... deux, non trois ans  rire2), je trouvais intéressant de les confronter à cette thématique sur un plan personnel et voir comment ils réagissent et évoluent pour les emmener tranquillement vers autre chose Wink 
Oui, j'aime bien "par cœur et jusqu'à la nausée" et quelques autres expressions Smile Parfois les répétitions sont totalement volontaires, et parfois ... pas du tout... En fait, quand je repère une expression qui revient trop souvent, je fais en sorte de ne plus m'en servir pour éviter que ça tourne définitivement au tic d'écriture. Et , j'ai envie de relire toute la fic, une fois que je l'aurais terminée, histoire d'enlever toutes ces expressions qui reviennent trop. Ce sera une sorte d'exercice de style pour moi de devoir les remplacer Wink 
Je te laisse découvrir le "bain mouillé" et les autres réjouissances Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Loanle10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie   Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie - Page 21 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires de "Entre tes lignes : toi" de Lénie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lire entre les lignes
» [Poème] - Les rêves des enfants - PG
» [INFO] Test de connection entre SFR et ORANGE
» [RESOLU] Basculer entre le wifi et le wap
» Commentaires sur le Corbeau et le Renard... et les autres histoires et poésies...
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-