Lady Oscar - André

Forum site Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lyrêve
L'ombre de la rose.
L'ombre de la rose.


Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 08/04/2013

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Empty
MessageSujet: COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME   COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME EmptyLun 20 Mai 2013 - 3:58

J’ai acheté récemment le manga et j’ai été surprise par l’ampleur des différences avec le dessin animé. Du coup, je me lance dans une grande « étude comparative » du dessin animé et du manga. Première étape : comparer les trames des deux œuvres ; deuxième étape : analyse de passages que j’estime révélateurs ; troisième étape : synthèse comparative (la dissertation, quoi).
Je ne suis pas professeur de lettres, et je ne passerai pas quinze heures par extrait comme au bon vieux temps de la fac. Le résultat ne sera donc pas parfait. Et il me faudra plusieurs mois pour en venir à bout. Mais cette étude m’amuse, et cela peut en intéresser d’autres. C’est pourquoi je la poste quand même ici.
Je reprends le découpage du dessin animé, qui permet des séquences plus courtes donc plus aisément repérables et comparables.
Pour la présentation, j’aurai préféré un tableau, mais je ne sais pas comment faire pour le mettre sur le site, j’ai donc opté pour des couleurs : le dessin animé en noir, le manga en bleu, les remarques personnelles en vert.


Episode 1 : Oscar, le destin d’une rose

25 décembre 1755. Ouverture sur la naissance d’Oscar et la décision de son père d’en faire un garçon.

1769 : Le général est à la cour. Le roi lui accorde la possibilité que son « fils », s’il fait ses preuves, devienne capitaine de la garde. Le roi sait qu’Oscar est une fille, mais il y a un doute pour le reste de la cour. Les propos des courtisanes sont neutres en genre. Le roi fait état de rumeurs selon lesquelles le Général de Jarjayes aurait élevé sa fille en soldat.

Oscar et André sont en train de se battre à l’épée. On constate leur complicité. Oscar n’aime pas Versailles. Grand-Mère vouvoie Oscar.

Le Général de Jarjayes annonce à Oscar qu’elle va devenir capitaine de la garde. Oscar refuse.

Duel Girodelle / Oscar, dans la campagne. A la cour, le valet de Girodelle arrive seul et raconte le duel improvisé par Oscar.

De retour à Jarjayes, le Général de Jarjayes gifle « son fils » devant André. Le soir, André va voir Oscar et discute avec lui des raisons de son refus de porter l’uniforme.

Le Général de Jarjayes rejoint André dans sa chambre pour lui demander de convaincre Oscar. Oscar les écoute à l’extérieur.
Le lendemain, Oscar rencontre André de bon matin dans l’écurie. Ils partent chevaucher ensemble. Oscar finit par accuser André, qui ne lui parle de rien, de traîtrise. Ils se battent. A l’issue du combat, Oscar accepte d’écouter André qui lui répond qu’il ne veut pas la convaincre. Pendant qu’Oscar part au galop, André lui rappelle qu’elle peut encore redevenir une femme.

A la surprise de tous, Oscar revêt l’uniforme des Gardes Royaux. Elle pense « Père, je ne fais ceci ni pour toi, ni pour quelqu’un d’autre en particuliers. »

André est très présent dans cet épisode, peut-être même autant qu’Oscar. Je compte en faire une analyse plus poussée plus tard.


Le Manga.

Dès l’ouverture, il met à égalité Marie-Antoinette, Fersen et Oscar (trois enfants), avec pour point commun, leur année de naissance : 1755.

Cependant, l’écart se creuse rapidement. Une demi page seulement est consacrée à Fersen contre deux pour Oscar. L’histoire débute ensuite vraiment avec Marie-Antoinette (9 pages).
Le cri d’Oscar contribue à la prise de décision de son père, ce qui est totalement absent du DA. Outre le trait d’humour, cela indique que, dès sa naissance, Oscar a le potentiel pour devenir un garçon – comme si c’était plus difficile que de devenir une fille !!!

La présentation de Marie-Antoinette insiste sur son charme, son humour et son art de la manipulation, ainsi que sur sa paresse dans les études. L’impératrice est écartelée entre la mère et la gardienne de l’Autriche.

Ensuite, le manga revient sur Oscar et son entraînement avec son père. Elle est brillante (elle bat son père en duel à 10 ans, puisqu’elle a presque le même âge que Marie-Antoinette qui va avoir 11 ans), un brin irrévérencieuse mais au fond soumise aux décisions paternelles. Elle est d’accord pour devenir la protectrice de Marie-Antoinette. (5 pages)


Les ouvertures des deux œuvres sont très différentes. Le manga se centre davantage sur Marie-Antoinette, et présente l’éducation d’Oscar. Fersen n’est qu’évoqué, André est absent. Le DA montre avec beaucoup de détails Oscar et André, leur caractère propre et leur relation. Ils sont les deux personnages principaux. Le Général de Jarjayes est déjà bien dessiné. Marie-Antoinette est complètement absente, Fersen même pas évoqué. Ces premières minutes confirment ce que les titres indiquaient : le manga raconte l’histoire de Marie-Antoinette et d’Oscar ; le DA raconte l’histoire d’Oscar, d’André, et secondairement, de Marie-Antoinette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyrêve
L'ombre de la rose.
L'ombre de la rose.


Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 08/04/2013

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Empty
MessageSujet: Re: COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME   COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME EmptyLun 20 Mai 2013 - 5:17

Episode 2 : Danse papillon autrichien

L’épisode s’ouvre sur Oscar partant à la rencontre de Marie-Antoinette, en uniforme d’officier. André est juste derrière lui, à droite, Girodelle un peu plus en retrait, à gauche.

Avril 1770
L’épisode est centré sur Marie-Antoinette. Nous la découvrons, telle que décrite dans le manga, insouciante, joyeuse et charmeuse, à la cour d’Autriche. Les tourments de l’impératrice sont bien décrits. Sa participation à la formation de sa fille est résumée dans la transmission de règles de conduites écrites et d’une bague (absente du manga).

7 mai 1770
C’est le jour du départ de Marie-Antoinette. Le dessin animé invente alors une péripétie. Le duc de Chartres organise un enlèvement de la futur Dauphine pour empêcher le mariage et prendre le pouvoir.

Marie-Antoinette lui facilite la tâche en refusant de se marier lorsqu’elle apprend qu’elle devra se changer entièrement et ôter jusqu’à la bague que sa mère lui a offerte. L’homme du duc prend la place de l’archiduchesse (comment va-t-il faire lors du changement de vêtement, mystère..). Marie-Antoinette, elle, se « déguise » en dame de compagnie. Mais Oscar, qui avait déjà des soupçons, comprend ce qu’il se passe et sauve Marie-Antoinette de ses ravisseurs. Il aperçoit la silhouette du duc, qui « ne [lui] est pas inconnue »

Pendant ce temps-là, en l’absence d’Oscar, Girodelle prend la tête des gardes pour escorter la fausse Marie-Antoinette jusqu’à Compiègne.

Oscar emmène Marie-Antoinette jusqu’à Compiègne (André a disparu). Elle intervient juste avant que Louis XV ne salue la fausse Marie-Antoinette. Dès son apparition, malgré la simplicité de sa robe, Marie-Antoinette suscite l’admiration de tous. Personne ne met en doute la parole d’Oscar. La fausse Marie-Antoinette tente de s’enfuir, mais le duc de Chartres le tue.

Marie-Antoinette et le Dauphin font enfin connaissance. Marie-Antoinette est dépitée en voyant son futur époux et recevant son premier baiser. Louis XV est très chaleureux.

Sur le chemin de Versailles, Mme de Noailles fait l’éloge d’Oscar et de sa beauté. « C’est l’homme le plus courageux que je connaisse » (C’est à ce moment-là que l’on peut être sûr que le DA a fait le choix de cacher la nature d’Oscar. Jusque là, l’ambiguïté demeurait)

Au loin, Fersen observe le passage du cortège.


Le Manga

Le Manga décrit bien plus en détail la vie de Marie-Antoinette à la cour d’Autriche. Le lecteur apprend pourquoi l’impératrice se décide à marier sa fille au Dauphin de France. Suite à cette décision politique, elle s’enquiert de l’éducation de sa fille et est catastrophée. Marie-Antoinette, toujours espiègle et insouciante ne brille qu’en danse. L’impératrice décide donc de reprendre les choses en main pour faire de sa fille une future reine de France. Elle est de plus en plus déchirée entre les devoirs envers son pays et son affection maternelle. Elle est pleinement consciente des défauts de Marie-Antoinette, incompatibles avec la fonction de reine : « cette fille ordinaire, spontanée et insouciante » et tente d’y remédier.

Le Manga détaille les préparatifs du mariage et montre l’affection, et l’inquiétude, de l’impératrice pour sa fille. La description du départ de Marie-Antoinette pour la France est sans doute plus proche de la vérité historique. Là encore, le manga insiste sur la tristesse de Marie-Antoinette, qui doit quitter son pays natal et sa mère. Mais Marie-Antoinette se soumet sans protester au changement de vêtement et se contente de pleurer dans le giron de Mme de Noailles au départ de la délégation autrichienne.

Pendant le trajet vers Compiègne, Mme de Noailles fait l’éloge d’Oscar et apprend à Marie-Antoinette qu’elle est une femme.

L’arrivée à Compiègne et la rencontre avec la famille royale sont proches du DA, notamment en ce qui concerne l’accueil chaleureux du roi et la déception de la jolie Dauphine quand elle voit son futur époux.



Le manga est plus proche de la vérité historique. Le DA suit un parti pris de dramatisation qui met en valeur l’intelligence et l’habilité d’Oscar, ainsi que la légèreté (pour le dire gentiment) de l’archiduchesse d’Autriche, qui aurait commis, sans l’intervention d’Oscar, un scandale politique sans précédent…
De plus, le DA s’amuse à réunir Oscar, Marie-Antoinette et Fersen dès le premier jour de cette dernière en France, afin de créer un effet d’ironie dramatique. Dans le manga, cette fausse rencontre n’a lieu que le jour du mariage de Marie-Antoinette. Dans le DA, c’est donc toute la vie en France de Marie-Antoinette qui est marquée par la présence de Fersen. Dans le manga, ce n’est que son mariage.
Enfin, l’éloge d’Oscar par Mme de Noailles est assez amusant dans les deux œuvres. En effet, dans les deux discours, Oscar est représenté comme le jeune homme idéal. Or, dans le manga, Mme de Noailles vient de préciser qu’elle est une jeune fille. L’humour est explicite. Dans le DA, les propos tenus prouve que Mme de Noailles considère Oscar comme un homme. L’humour atteint donc seulement le spectateur. Mais dans les deux cas, entendre la chaperonne de Marie-Antoinette faire à la future épouse du Dauphin de France l’éloge d’un autre jeune homme est fort plaisant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lona
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Lona

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 27/03/2008

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Empty
MessageSujet: Re: COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME   COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME EmptyJeu 23 Mai 2013 - 9:00

Excellent ! COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Cirdan%20sindar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversailles.com
mel77
Bouton de rose
Bouton de rose


Age : 41
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 14/08/2012

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Empty
MessageSujet: Re: COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME   COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME EmptyVen 24 Mai 2013 - 2:50

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME 1c28J aime beaucoup ce genre d'analyse...je vais te suivre tout au long de ton travail...j'ai bien hâte que tu exposes le sujet "André" ...il est un homme si différent dans le manga et le DA. Bonne continuation!😏
Mel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyrêve
L'ombre de la rose.
L'ombre de la rose.


Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 08/04/2013

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Empty
MessageSujet: Re: COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME   COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME EmptyVen 24 Mai 2013 - 21:26

Merci Lona et Mel77.

Si vous avez d'autres interprétations ou si j'oublie quelque chose d'important, n'hésitez pas !

Je prépare l'épisode 3, mais ça prend du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 10879
Date d'inscription : 29/03/2011

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Empty
MessageSujet: Re: COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME   COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME EmptyVen 24 Mai 2013 - 22:54

ton analyse est intéressante, je t'encourage à continuer

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Ban1010
Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Empty
MessageSujet: Re: COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME   COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

COMPARAISON MANGA / DESSIN ANIME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les frères et soeurs dans les animes/mangas
» [ANIME/MANGA/NOVEL] Chrome Shelled Regios
» L'abécédaire des personnages de manga ou anime
» [MANGA/ANIME] To Aru no Majutsu no Index
» [MANGA/ANIME] Hôshin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles . :: Lady Oscar / Versailles no bara.-