Lady Oscar - André
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Lady Oscar - André

Forum site Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cdrolet
L'ombre de la rose.
L'ombre de la rose.
cdrolet

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 25/06/2011

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 0:26

Je crois comprendre que l'on procède ainsi... J'espère avoir compris les instructions de Nicole sur la section 'Commentaires'! Bonne lecture à toutes et à tous!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carolinelaurelainezfineart.com
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
Aurore F

Féminin
Age : 27
Nombre de messages : 15096
Date d'inscription : 18/08/2010

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Re: Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 14:14

Je ne sais quoi dire sur ton début de fic si ce n'est que j'aime beaucoup.
J'aime ce côté mélancolique, "noir" si je puis dire, même si ce n'est pas vraiment noir, mais c'est dans l'idée avec cette solitude et cet état dans lequel se trouve Oscar.

J'attend avec impatience la suite Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' 111
- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
liberta
Soldat Alain
Soldat Alain
liberta

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 3279
Date d'inscription : 13/06/2010

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Re: Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 15:33

Très intéressante analyse psychologique de notre Oscar, aux prises avec ses démons, ses doutes, ses peurs et ses désillusions. Elle a encore tendance , selon moi, à édulcorer sa relation avec fersen mais sa prise de conscience violente des sentiments d'André, sont en train de parcourir un long chemin sinueux qui aboutira peut-être à ... une évidence !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' _11
Revenir en haut Aller en bas
cath
Duc de Broglie
Duc de Broglie
cath

Féminin
Age : 50
Nombre de messages : 13591
Date d'inscription : 09/04/2010

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Re: Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 16:48

Oscar face à ses doutes, à ses peurs, le geste d'André à son égard est comme un déclencheur qui lui démontre la solitude de sa vie, ses incertitudes face à l'avenir. André a tjrs été à ses côtés, prendre conscience que leur relation est changée à tout jamais la terrifie. Comment survivre à cela ? En pensant à Fersen ou tout simplement aller conter ses peines à sa soeur, ce qui devient une évidence. Oscar n'a jamais su être femme, elle apprend à le devenir à travers cette introspection....

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Si13

          
Revenir en haut Aller en bas
cdrolet
L'ombre de la rose.
L'ombre de la rose.
cdrolet

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 25/06/2011

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: En reponse a Cath, Liberta et Aurore   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyVen 31 Aoû 2012 - 3:55

Salut à vous,

Merci énormément de vos très gentils commentaires! C'est encourageant lorsqu'on commence de voir que les gens apprécient l'effort investit! J'ai beaucoup aimé écrire cette fic (chapitres 1 et 2) et espère trouver le temps et l'inspiration pour la continuer. Ce ne sont pas les idées qui manquent mais le temps... Je suis d'accord avec toi, Cath, le geste d'André sert effectivement de déclencheur et révèle toute la solitude d'Oscar. Comme tu dis, j'ai imaginé qu'elle pouvait se sentir terrifiée devant l'abîme, d'autant plus qu'elle la confronte à de dures réalités sur son passé, son présent et son futur... Je suis très d'accord avec toi Liberta: je vois aussi Oscar comme étant assez naïve face à ses sentiments pour Fersen et donc inconsciente de ceux qu'elle entretient déja pour André, sans s'en douter. En fait, j'étais fascinée par l'idée d'explorer l'état d'esprit dans lequel pouvait se trouver Oscar alors qu'elle est encore trèe éprise de Fersen, l'être idéal, et simultanément tourmentée par la peur, la honte mais aussi par un amour pour André dont elle ne peut reconnaître la nature réelle...

Merci encore à toutes mes lectrices de vos gentils messages!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carolinelaurelainezfineart.com
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Re: Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyVen 7 Sep 2012 - 18:21

Quelle intéressante perspective tu as donnée à cette histoire ! Tu as très bien su rendre la complexité du personnage d'Oscar à travers cette prise de conscience, prise de conscience déclenchée par la fameux geste d'André. On sent toute la solitude qui l'habite, elle qui n'est pas homme, mais qui n'est pas réellement femme non plus. J'aime beaucoup l'introspection que tu nous as ici proposée. Ton analyse est tout à fait plausible.

Ça, c'était pour le contenu. La forme est, quant à elle, très agréable à lire. Ton écriture est imagée (ce que j'aime beaucoup I love you ), riche et fluide.

Ce sera donc avec plaisir que je continuerai de te lire. Smile

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Amber Queen
Rose éclose
Rose éclose
Amber Queen

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 1690
Date d'inscription : 26/10/2010

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Re: Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyVen 14 Sep 2012 - 22:44

J'aime énormément cette facette d oscar que tu nous décris, cette période de la vie d Oscar qu on ne peut qu imaginer. Cette solitude si lourde et si pesante ce mal être si imposant. on la voit fragile ou la voit perdue avec ce besoin de s épancher de vider ce coeur si lourd. Tu nous décris une enfance une existance remplis de solitude de doutes, on prend conscience ds tes mots du poids pesant sur ses épaules de ce mur de solitude qui l emure on perçoit d autant plus la trahison d andré, du geste infame qu il a réalisé. on s est tjrs demandé pour qu elles raisons oscar n avait jamais vu l amour qu andré avait pour elle, mais ds ta vision des choses la réponse est tellement évidente! j imagine ce que ressent oscar, la chair de poule qui me parcour le dos, mon coeur se serre en imaginant la vie qui est la sienne en l imaginant se débattre avec ses démons et d andré j en fait un être presque méprisable, égoiste qui n a ecouté que son coeur et ne s'est jamais réellement demandé ce que ressentait oscar à vivre cette existance qu on lui avait imposé. A t il un jour imaginé le fardeau qu elle portait avait il conscience de la solitude qui était la sienne....



ton texte me boulverse et paradoxalement m attire. les émotions ressenties sont d une telle force que j imagine aisement ce qu elle ressent. je ne peux qu attendre patiemment la suite pour pouvoir à nouveau éprouver cela.

Ta psychologie des personnages est saisissante. j aime ton écriture j aime la force des sentiments qui y sont décris.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
cdrolet
L'ombre de la rose.
L'ombre de la rose.
cdrolet

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 25/06/2011

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Merci encore à toutes mes lectrices!   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyDim 16 Sep 2012 - 21:16

Merci encore de vos très gentils commentaires; ils me font chaud au coeur. Merci, Zalzal et Amber queen de vos remarques. En effet, je crois que ma force en tant qu'auteur (en devenir!) réside davantage dans l'analyse de l'intériorité des personnages que dans la construction de leurs actions. J'apprécie donc énormément de voir que mes textes réussissent assez bien à véhiculer les nuances d'émotions et de pensées que je souhaitais explorer. Ca me permet aussi de prolonger la reflexion sur moi-meme bien entendu...!

Encore merci!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carolinelaurelainezfineart.com
Hetep-Heres
L'ami de la rose
L'ami de la rose
Hetep-Heres

Age : 41
Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 22/09/2012

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Re: Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyVen 5 Oct 2012 - 20:48

Je viens de lire les deux chapitres du début de ta fic, et je dois dire que j'ai beaucoup aimé à la fois le style et le fond. Cette plongée dans les pensées d'Oscar, ses doutes, son point de vue sur elle-même sur ses sentiments pour Fersen, et son refus -- tout d'abord -- de penser à André et au très pénible (et bouleversant) épisode qu'il lui a fait vivre, tout ceci est très intéressant et très plausible.
Citation :
A demeurer délicatement perchée sur le seuil du souvenir, évitant de franchir la porte à peine entrouverte d’une conscience encore précaire.
Bon sang, ce que j'ai pu adorer cette phrase. Je l'ai lue au moins trois fois avant de poursuivre. Elle traduit parfaitement cet instant si flou où l'on s'éveille alors qu'on voudrait continuer à dormir, ces petites minutes ou secondes qu'on essaie de grapiller au temps et à la vie, à la réalité ("encore une petite minute, monsieur le bourreau")
Citation :
Un tintement de carillons, tout petit, vint ainsi sonner le glas de ses espoirs, à peine éclos, de s’accrocher à une conscience ensommeillée
ça aussi, j'ai beaucoup aimé. Le genre de métaphore que j'affectionne: c'est parfaitement imagé, c'est simple, c'est beau, c'est parlant, c'est léger, c'est fluide...

Continue comme ça!

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

:farao: Hetep-Heres study
"Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire..." (Anatole France)
Revenir en haut Aller en bas
http://hetepheres.wordpress.com/about/
cdrolet
L'ombre de la rose.
L'ombre de la rose.
cdrolet

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 25/06/2011

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Reaction a vos commentaires...   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' EmptyVen 12 Oct 2012 - 22:46

Bonjour à toutes mes lectrices,

Mercie vivement de tous vos commentaires si encourageants! Je suis bien heureuse que mon style d'écriture semble plaire à plusieurs d'entre vous. J'aime beaucoup écrire et, lorsque j'ai écrit cette fic, j'étais très inspirée par l'idée de dépeindre une période de la vie d'Oscar 'qu'on ne peut imaginer', effectivement, autant a cause des limites imposees par le genre de l'anime qu'a cause des questions assez troublantes qu'elle soulève-- je crois que c'est ce jeu osé entre un genre artistique visant les adolescentes et les thèmes assez adultes qui y sont abordés qui me fascine. La solitude d'Oscar à cette époque de sa vie, pour peu qu'on y pense, semble soulever des questions qui restent encore assez peu explorées dans les arts, la littérature. Cette seule image de l'heroine en fin d'émission, tête rejetée vers l'arrière, comme en extase, et prise dans une prison de ronces, est fascinante (tout comme celle du début, ou elle semble 'couronnée' de ronces, car, chose intéressante, il existe assez peu d'images explicites de femmes 'crucifiées' en histoire de l'art...

En fait, je considère cette fic un peu comme un 'labo' littéraire, où je tente d'explorer, via un fascinant rêve d'enfant, les chimère qui peuplent encore aujourd'hui mon imaginaire. En dégageant, en creusant ce texte, je tente d'explorer plus largement des thèmes universels qui me permettent de revisiter l'enfant, puis l'adolescente puis l'adulte que je suis devenue. Vos chaleureux commentaires m'encouragenet à penser que mes efforts ne furent pas vains!! J'apprécie particulièrement votre sensibilité aux émotions véhiculées par le texte. Je crois que tous mes efforts tendaient, au départ, vers un unique but: ne pas abandonner notre Oscar!! A la solitude, l'effroi, la honte. Sentiments savamment mis à nu par une compatriote, auteur de 'Burqa de chair', dont je viens de terminer la lecture. Arcan dérange, décidément, mais tout ça est fort à propos. Je vous la conseille, si vous ne connaissez pas.

Merci encore de tous vos bon mots!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carolinelaurelainezfineart.com
Contenu sponsorisé




Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty
MessageSujet: Re: Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'   Commentaires sur 'L'éducation d'une dame' Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires sur 'L'éducation d'une dame'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-