Lady Oscar - André

Forum Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Sudena
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
Sudena

Age : 29
Nombre de messages : 2759
Date d'inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 5:15

Oh mais que voici un début très prometteur!.. Après une introduction quelque-peu pompeuse on entre dans le vif du sujet...et on se délecte d'avance...Wink

Eh oui, de nombreux ouvrages anti-Louis XV ont été écrits sous son successeur, commandités par la noblesse qui faisait par là payer à ce roi le fait qu'il les avait matés après de longues années de combat (c'était idiot mais ça a forgé l'image qu'on conserve de ce pauvre et hautement sous-estimé roi)...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Chez les peuples vraiment libres, les femmes sont libres et adorées." Louis Antoine Saint-Just
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 7:37

Tu m'as devancé pour l'ouverture du commentaire, cher Sudena (mais j'ai posté le premier chapitre et je me suis ensuite sauvée au cinoche, alors...) Wink

Je suis bien contente que ce très looooong début t'ait plu (il se devait d'être long afin de tout mettre en place). Tu vois, je me suis avancée à écrire que je concocterais une fic avec André (mon Fersen ne remporte pas la palme auprès des Andrénettes, que veux-tu Rolling Eyes ) et je me suis faite prendre à mon propre jeu. Alors, pour répondre à Jarjayes, Mangareva et Aurore, j'ai eu l'idée de cette courte histoire...licencieuse 👅 .

Il ne faut pas oublier qu'à l'époque, la liberté ne se voulait pas seulement intellectuelle, sociale et politique. J'ai d'ailleurs bien aimé cette petite trouvaille à propos du livre de Diderot. Je ne suis pas sûre que Louis XV était du même avis que moi cependant siffle .

Merci beaucoup pour ton commentaire, Sudena ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes
Soldat André
Soldat André


Age : 37
Nombre de messages : 1584
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 8:21

Ah on parle bien ici d'armes licencieuses et la "vision d 'un André chastement couvert d'un drap dans son lit,proposant un duel à Oscar,voila qui éveille ma curiosité ,j'espère que ce duel sera..............enfin vous comprenez,vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mangareva
L'écuyer de la rose
L'écuyer de la rose
Mangareva

Age : 45
Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 10:22

Zalzal, tu n'as pas mis longtemps à réagir !!!! Et la qualité est au rendez-vous...
Tu nous brosses le portrait d'une Oscar dégoûtée par tout ce qui touche à la féminité et à la sensualité ... Un beau terrain vierge (c'est le cas de le dire) pour un initiateur qui se devra d'être convaincant Wink
Il m'intrigue avec ses armes licencieuses... Ils ne vont pas être à armes égales alors Question rire2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Participantes concours St Valentin
Participantes concours St Valentin
Aurore F

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 13238
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 10:33

On a une Oscar en échec sur une mission, ça nous change ^^
Furieuse, outrée, bref, tout en colère, elle rejoint Jarjayes après que le Roi lui ai bien fait comprendre son mécontentement.

Quelle surprise de trouver le dit bouquin dans la chambre d'André qui d'ailleurs, s'il n'avait pas de draps ne serait pas genant du tout siffle

Un petit duel sans armes, du moins, pas celles qu'Oscar connait rire1
Elle qui grimacée rien qu'en surprenant des couples dans les buissons, elle va être servie et devrait, à mon avis, vite changer d'idée à ce sujet, surtout avec André ^^
André va la mettre devant ce problème et ce qu'elle rejette : son corps et sa féminité.

P.S. j'ai déjà une idée de créa ^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net En ligne
liberta
Participantes concours St Valentin
Participantes concours St Valentin
liberta

Féminin
Age : 44
Nombre de messages : 2062
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 15:30

Dans ton prologue détaillé, on devinait déjà quelque chose qui présageait une réaction furibonde d'Oscar.

L'affaire des carnets, tout comme les pamphlets étaient toujours de nature malicieuse et cette fois-ci c'est le roi qui en fait les frais. Oscar, quoiqu'habituée aux scènes de débauche nocturnes, ne trouve là que dégoût et vice; mais contrairement à ce qu'elle prétend, elle s'y intéresse de près et c'est sans doute cela qui la met mal à l'aise.

D'ailleurs, j'ai bien l'impression qu'André va s'employer à lui ouvrir les yeux de manière "licencieuse" ...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9637
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 16:21

je suis contente d'avoir une fic exprès pour les andrénettes, merci Zalzal

j'ai adoré ce passage
Citation :
« Moi qui ai été formée pour devenir soldat, me voilà Grande Inquisitrice du Cul ! »


elle ne pensait pas si bien dire puisque que quelques minutes plus tard, elle surprenait un couple en pleine action.

On a donc, une Oscar qui rentre à Jarjayes, en colère de ne pas réussir sa mission, de se prendre une soufflante par le roi et offusquée par les mœurs de certains courtisans.

Le bouquet final de la soirée, André lit ce livre contre lequel elle se bat depuis des semaines.

Elle accepte le duel d'André mais je crois qu'elle ne sait pas bien où elle met les pieds. Des armes licencieuses cette fic me plait beaucoup, vivement la suite.



ps : Amber pourrait aussi nous faire un petit cadeau du genre aux andrénettes, on laisserait son Eon de côté Twisted Evil

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath
Duc de Broglie
Duc de Broglie
cath

Féminin
Age : 49
Nombre de messages : 12114
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 17:29

C'est avec plaisir que j'ai commençé ta nouvelle fic... Elle promet de jolies découvertes pour Oscar et pour nous. Dégoutée par les "débauches nocturnes", elle risque de tomber de haut, un André torse nu sous ta plume est déjà un cadeau pour les Andrénettes, mais celui de découvrir André en initiateur

J'aime cet André loin de toute servitude, prompte à manier le verbe, il n'est plus le docile valet... Que nous réserve t'il ????

Vivement la suite

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

                      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lona
Capitaine
Capitaine
Lona

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 17:47

...et...euh....y a possibilité d'avoir une photo des armes licencieuses là ...parce que...je VOIS pas ce que c'est ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversailles.com
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 18:41

Agnès a écrit:
Citation :
Ah on parle bien ici d'armes licencieuses et la "vision d 'un André chastement couvert d'un drap dans son lit,proposant un duel à Oscar,voila qui éveille ma curiosité ,j'espère que ce duel sera..............enfin vous comprenez,vivement la suite.
André n'a certainement pas l'intention d'affronter Oscar avec des armes qu'elle maîtrise. Il y a bien quelques armes sur lesquelles le monsieur a un avantage siffle .

Merci pour ton commentaire, Agnès ! rosoiù

Mangareva a écrit:
Citation :
Zalzal, tu n'as pas mis longtemps à réagir !!!! Et la qualité est au rendez-vous...
Mais il fallait que je rebondisse vite ! Après vous avoir fait cette proposition, je me suis mise à y penser sérieusement. J'avais quelques idées en tête, mais je ne voulais pas d'une histoire qui s'éternise (j'en ai déjà deux sur les bras, alors...). Une fois les idées débroussaillées, le contexte de l'histoire trouvé, j'ai été moi-même étonnée de la rapidité avec laquelle je l'ai écrite. Faut croire que mon esprit doit avoir un penchant pour le libertinage Wink . Quant à la qualité, j'essaie toujours de fignoler (peut-être trop...) mes écrits. J'aime les mots, leur musicalité, les images qu'ils évoquent. Donc, ça doit transparaître quelque peu dans mon écriture, j'imagine.

J'oppose donc dans cette histoire une Oscar dégoûtée par tout ce qui a trait à la chair et qui refuse sa féminité à un André plus malicieux, plus au parfum de certaines choses... Alors, évidemment, ils ne combattront pas à armes égales... D'un autre côté, Oscar déteste perdre. J'espère être capable de vous retransmettre tous ces rapports d'opposition dans ce duel...particulier.

Merci beaucoup pour ton commentaire, Mangareva ! rosoiù

Aurore a écrit:
Citation :
On a une Oscar en échec sur une mission, ça nous change ^^
Il va falloir qu'elle s'habitue à perdre la demoiselle... siffle

Comme tu le notes, il s'agira d'un duel sans épée, sans pistolet... Faudrait être fou pour affronter Oscar avec de telles armes et ça, André ne l'est certainement pas. :ttzc41: Le maniement de certaines armes ne s'apprend pas à l'école militaire. Mais cela ne veut pas dire qu'elles n'exigent pas travail et perfectionnement. Il faudrait s'assurer que le colonel possède plusieurs cordes à son arc, non ?

Citation :
P.S. j'ai déjà une idée de créa ^^
Ooooh ! Et compte tenu de la teneur de l'histoire, la créations risque d'être trrrrrès intéressante à zyeuter Very Happy J'ai bien hâte de découvrir (pourquoi mon esprit donne une autre signification à ce "découvrir" soudainement ?) cette réalisation !

Merci pour ton commentaire, Aurore rosoiù

Liberta a écrit:
Citation :
Dans ton prologue détaillé, on devinait déjà quelque chose qui présageait une réaction furibonde d'Oscar.

L'affaire des carnets, tout comme les pamphlets étaient toujours de nature malicieuse et cette fois-ci c'est le roi qui en fait les frais. Oscar, quoiqu'habituée aux scènes de débauche nocturnes, ne trouve là que dégoût et vice; mais contrairement à ce qu'elle prétend, elle s'y intéresse de près et c'est sans doute cela qui la met mal à l'aise.

D'ailleurs, j'ai bien l'impression qu'André va s'employer à lui ouvrir les yeux de manière "licencieuse"...
J'avais besoin d'un contexte (ou d'un prétexte siffle ) pour placer cette histoire. Alors, quoi de mieux que ces parutions libertines ? Ces dernières ouvrent la porte sur un monde qu'Oscar ne connaît pas, qu'elle se refuse de voir (dans son cas, on peut la comprendre. Ce n'est pas comme si elle pouvait vivre sa sexualité de façon assumée. C'est peut-être plus salvateur pour son état d'esprit de ne pas toucher à ces choses. Ce que l'on ne connaît pas ne peut pas nous faire mal, n'est-ce pas ?). Mais André, ce "frère", cet ami, cet homme qui la connaît plus que quiconque, saura peut-être lui montrer que ce qu'elle qualifie de "vice" peut aussi devenir "plaisir".

Merci beaucoup, à toi aussi, pour ce commentaire, chère Liberta ! rosoiù

Jarjayes80 a écrit:
Citation :
je suis contente d'avoir une fic exprès pour les andrénettes, merci Zalzal rire1
Mais de rien, madame-qui-est-à-l'origine-de-cette-idée Wink Maintenant, tu vas pouvoir laisser mon Hans tranquille et amoureux dans mon autre fic ! Tu vois, tout cela n'est que machination afin de pouvoir le laisser aux côtés d'Oscar Twisted Evil.

Concernant le passage auquel tu faisais référence, j'ai failli l'effacer plusieurs fois. Moi, je l'aimais bien. Il s'accordait avec l'esprit de la fic et avec le caractère d'Oscar, mais je me demandais si, justement, il n'était pas trop...familier. Tant mieux si tu en as compris la nuance humoristique ^^

Citation :
Elle accepte le duel d'André mais je crois qu'elle ne sait pas bien où elle met les pieds. Des armes licencieuses rire1 cette fic me plait beaucoup, vivement la suite.
Ah ça non, elle ne sait pas dans quoi elle vient de s'embarquer. Mais elle veut gagner, n'est-ce pas ? Alors, elle va devoir se plier à certaines formalités et jouer le jeu...et peut-être qu'elle se laissera prendre au jeu Wink .

Bien contente que ce début te plaise, Jarjayes puisqu'il t'était destiné, à toi ainsi qu'à Aurore et Mangareva. Je te remercie pour ton commentaire enthousiaste. Very Happy

Cath a écrit:
Citation :
C'est avec plaisir que j'ai commençé ta nouvelle fic... Elle promet de jolies découvertes pour Oscar et pour nous.
Tant mieux si le plaisir ne se trouve pas que dans la fic et que tu y as aussi trouvé ton compte ! 👅

Citation :
J'aime cet André loin de toute servitude, prompte à manier le verbe, il n'est plus le docile valet... Que nous réserve t'il ????
Comme toi, je préfère André lorsqu'il quitte son rôle de bon chien-chien. C'est pour ça que j'ai adoré écrire sur Fersen: je pouvais me permettre de lui mettre certaines réparties en bouche, alors que pour André, c'est toujours plus délicat. C'est comme une idole intouchable, vois-tu. Si on le change trop, il n'est plus du tout fidèle au André que l'on connaît. Quant à ce qu'il nous réserve, ce n'est pas bien bien difficile à deviner. Mais la prochaine arme (celle du prochain chapitre) n'est peut-être pas celle à laquelle vous vous attendez...

Merci beaucoup pour ton commentaire, Cath rosoiù

Lona a écrit:
Citation :
...et...euh....y a possibilité d'avoir une photo des armes licencieuses là ...parce que...je VOIS pas ce que c'est ?
Ah ce que j'aimerais avoir le talent pour te le dessiner (je me débrouille avec mes crayons, mais certainement pas pour des dessins de ce type). Sinon, une petite définition du mot "licencieuses" peut peut-être t'aider:

Licencieux: contraire à la pudeur (source L'internaute Encyclopédie).

Si tu ne vois pas toujours, peut-être qu'Aurore et ses magnifiques créations pourront t'aider. Ou encore, il va falloir attendre la suite 👅

Tu me fais toujours sourire avec tes commentaires, Lona ! Razz

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
Soldat André
Soldat André
Sara

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 18:44


Je ne vais pas reprendre ce que tout le monde a dit, mais c'est vrai que c'est sacrément prometteur comme début... Ce que j'aime le plus, c'est cet André qui n'a pas l'air d'avoir peur d'Oscar. Il a l'air d'avoir une verve plutôt taquine... J'ai hâte de voir ce que ce duel va donner, de plus, ces armes semblent bien habituelle, et je doute qu'Oscar sache les manier...
André, lui, par contre, à l'air de savoir où il met les pieds...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Sèi un país e ua flor, Que l’aperam la de l’amor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Participantes concours St Valentin
Participantes concours St Valentin
Aurore F

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 13238
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 18:54

T'as raison Zalzal, je peux aider Lona avec une petite créa toute prête à être zyeuter non stop dans ma section de créas Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net En ligne
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 19:21

Sara a écrit:
Citation :
Je ne vais pas reprendre ce que tout le monde a dit, mais c'est vrai que c'est sacrément prometteur comme début...
En espérant que le reste comble vos attentes également. Sinon, merci beaucoup pour ce compliment !

Citation :
Ce que j'aime le plus, c'est cet André qui n'a pas l'air d'avoir peur d'Oscar. Il a l'air d'avoir une verve plutôt taquine... J'ai hâte de voir ce que ce duel va donner, de plus, ces armes semblent bien habituelle, et je doute qu'Oscar sache les manier...
André, lui, par contre, à l'air de savoir où il met les pieds...
Comme je l'écrivais à Cath, je préfère également André lorsqu'il a plus de mordant (à jouer les carpettes, il devient malheureusement bien fade, surtout lorsque les fics tournent généralement autour du couple Oscar/André). Un André irrévérencieux me permet de retrouver mon plaisir à écrire certaines réparties (ben oui ! Ça me manquait...). Aussi, un tel André est sans doute plus crédible dans le contexte où je l'ai placé.

Comme tu le notes, André mène le bal. Il connaît très bien ses armes. C'est plus Oscar qui risque d'être surprise...

Merci beaucoup pour ton commentaire, Sara rosoiù

Aurore a écrit:
Citation :
T'as raison Zalzal, je peux aider Lona avec une petite créa toute prête à être zyeuter non stop dans ma section de créas Wink
Et quelle créa ! J'en salive encore...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rudyjak
Soldat André
Soldat André
Rudyjak

Age : 48
Nombre de messages : 1585
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 13 Mai 2012 - 22:53

Ah, Zalzal, c'est toujours un plaisir de lire tes écrits...et cette fic promet trèèèès bien Wink
J'adore cet André malicieux et coquin qui ne permet à Oscar de le tyranniser et n'a pas peur de la défier... Wink
Oscar, sûre d'elle même, n'y réfléchit pas trop avant de rélever le défi de son ami, mais elle ne s'est pas encore rendue comte qu'André va utiliser des armes qui lui sont inconnues...André, au contraire, semble bien les connaître Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Lun 14 Mai 2012 - 4:42

Rudyjak a écrit:
Citation :
Ah, Zalzal, c'est toujours un plaisir de lire tes écrits...et cette fic promet trèèèès bien Wink
Que tu me combles avec des phrases comme celle-là, Rudyjak Embarassed ! Je suis bien contente que mes écrits ne te semblent pas répétitifs et qu'ils te plaisent toujours autant. Ça fait très plaisir à savoir, crois-moi. Very Happy

Citation :
J'adore cet André malicieux et coquin
Il est effectivement plus intéressant ainsi, du moins, de mon point de vue. Un André servile ne pourrait pas cadrer avec cette fic. J'avais besoin pour la cause d'un André plus entreprenant, plus irrévérencieux, plus frondeur. Je verrais très mal le André que l'on connaît proposer un tel duel à Oscar...

Quant à cette dernière, comme tu le notes, elle ne sait pas trop dans quoi elle vient de s'embarquer (oh ! Elle va le réaliser bien assez rapidement. Tout comme vous d'ailleurs). Bien qu'elle soit profane en matières "licencieuses", elle devra apprendre très vite si elle veut gagner (et l'on sait tous que Oscar est trrrès compétitive, n'est-ce pas ?).

Grazie mille Rudyjak pour ton si gentil commentaire ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
triste fée
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
triste fée

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 3655
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Mar 15 Mai 2012 - 18:00

chapitre 1

Sujet intéressant et qui me laisse imaginer de surprenants chapitres...

J'ai eu du mal à imaginer Louis XVI avec une telle fermeté et exigence. Certes, on peut concevoir que ce genre de calomnies en étant roi de plus, ne puisse pas plaire et encore passer.

Situation difficile pour Oscar dans un domaine qu'elle abhore... elle n'a pas fini d'en voir...

Affrontement verbal avec André... effectivement, difficile de garder son calme quand elle découvre l'objet de sa mission chez elle !!! Mais le retournement est excitant... André qui propose un duel bien particulier Twisted Evil ... comment va réagir Oscar ? Va-t-elle suivre ? elle a accepté le duel mais elle n'a pas choisi les armes lol elle se retrouve dans une situation... embarrassante et imprévisible....

J'aime beaucoup tous ces détails, ces remarques, le regard d'Oscar...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Je suis prêt, monsieur, à subir le châtiment que vous voudrez nous infliger. Je vous demanderais seulement de commencer par moi, c\'est là ma seule requête. De grâce, je ne veux pas voir périr celle que j\'aime.
Une rose reste une rose. Que tu le veuilles ou non, tu seras à jamais celle que j\'aurai le plus chérie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-arabesques-de-triste-fee.e-monsite.com/
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Mer 16 Mai 2012 - 18:40

Triste Fée: C'est fou comme un seul mot, en l’occurrence celui de "licencieuses", peut laisser présager bien des choses... Mais quelles seront ces armes, en quoi consistera exactement ce duel...inhabituel ? Vous en saurez un peu plus dans le prochain chapitre. Il est néanmoins à prévoir qu'il y aura des flammèches surtout lorsque l'on constate le dégoût d'Oscar pour la chose...

Il est vrai que Louis XVI n'était pas un roi reconnu pour son fort tempérament (c'était plutôt le contraire en fait). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai écrit "La colère redonnait soudainement ses lettres de noblesse à ce roi qui, habituellement, tergiversait sur le bon mot à employer, sur la moindre décision à prendre." Le livre que j'évoque dans la fic mettait plutôt en scène son prédécesseur, mais compte tenu du contexte historique (les maudites dates...), j'ai dû composé avec ce Louis. Par contre, je ne sais pas comment il aurait réellement réagi face à de telles histoires à son sujet, lui qui était très pieux. Nous nageons donc ici en pleine suppositions. Mais puisque la fic ne tournera pas véritablement autour de ce détail, je me suis permise de donner un peu de tonus à ce roi 👅

Triste Fée a écrit:
Citation :
J'aime beaucoup tous ces détails, ces remarques, le regard d'Oscar...
Merci beaucoup Smile Je prends, pour ma part, beaucoup de plaisir à écrire ces réparties (je m'en ennuyais dans De tout mon cœur, je te déteste). J'aime beaucoup m'attarder sur les regards comme un peu ces gros plans que l'on fait dans l'animé lorsqu'il y a un moment dramatique. Un regard peut dire tellement !

Je te remercie pour ton commentaire, Triste Fée rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
La Lionne

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Mer 16 Mai 2012 - 23:08

Une écriture à la Zalzal en nuances poétiques et en pointes d'humour, c'est déjà un label de qualité.

Servie en plus par les images de Rozam... D'ailleurs, j'aime beaucoup les 12 travaux d'André (bon, il n'y en a pas encore 12 de publiés).

Et un peu de licence dans un siècle où le libertinage côtoyait la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Jeu 17 Mai 2012 - 4:22

Wow, merci La Lionne pour ce "label de qualité" Embarassed . Faudra maintenant ajouter à ma fic un sceau stipulant "approuvé par La Lionne" Razz .

La Lionne a écrit:
Citation :
Servie en plus par les images de Rozam... D'ailleurs, j'aime beaucoup les 12 travaux d'André (bon, il n'y en a pas encore 12 de publiés).
Ah bien d'accord avec toi. Les images de Rozam sont toujours un délice à regarder, encore et encore.

Merci pour ton commentaire, La Lionne. Contente que ce début t'ait plu Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Sam 19 Mai 2012 - 18:27

Bon, eh bien, voilà la suite de cette fic un tantinet libertine et irrévérencieuse (parce que ce chapitre est plus effronté que osé).

Je vous souhaite une bonne lecture ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9637
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Sam 19 Mai 2012 - 19:46

j'apprécie de plus en plus ces armes licencieuses Wink

j'adore le pragmatisme d'Oscar, elle cherche désespérément une arme dans la pièce avec laquelle ils vont se battre. des souliers elle ne recule devant rien.

J'aime bien cet André que tu décris, il n'est pas soumis et ose défier Oscar sur des terrains inexplorés par la jeune femme.

Deux phrases d'André et elle est déjà presque à terre. Mais c'est un soldat, un militaire alors elle ne va se laisser battre sans résister ou tenter quelque chose, de plus un Jarjayes ne recule pas face à l'adversité.

J'ai hâte de découvrir comment elle va s'y prendre pour séduire André. elle n'est pas insensible au charme du jeune homme et a vite remarquer qu'il est séduisant même si elle ne veut pas se l'avouer.

merci Zalzal pour ce chapitre plus effronté qu'osé mais des moins passionnants

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
triste fée
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
triste fée

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 3655
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Sam 19 Mai 2012 - 20:07

chapitre 2

[quote="Zalzal"]Chapitre II : L’affûtage des mots

- Ah nous y voilà ! La première arme !, s’écria le prétendu goujat en l’applaudissant.ble, mais pourtant bien présente odeur d’alcool que je flaire, je dirais que... non. N’ai-je pas raison ? demanda-t-il en ouvrant à nouveau les

Confuse, Oscar fronça ses fins sourcils blonds. Elle regarda à gauche, puis à droite. Chercha ce qu’avait bien pu voir André pour s’exclamer ainsi.

« Voyons voir... Une arme... »

Serait-ce le rasoir droit sur lequel se reflétait la flamme mordorée de la bougie ? Ou peut-être était-ce cette cravate de lin qui dépassait d’un tiroir mal fermé ? Ou encore, les lourdes chaussures à boucle qui, telles deux poissons noirs que la mer auraient recrachés sur la rive, gisaient sur le sol ? Si l’on usait d’imagination (et à défaut de posséder autre chose de plus contondant), ces dernières pouvaient très bien servir d’assommoir.

- Ne me dis pas, André, commença Oscar d’une voix hésitante, que nous allons nous battre à coups de souliers... Il y a quand même des limites à utiliser des armes non conventionnelles...

- Nous battre à coups de... ? reformula-t-il sans comprendre.

Son regard dériva vers ce que désignait la blanche main de la jeune femme. Et soudain, il comprit. Comprit que son amie, en soldat pragmatique, cherchait une arme concrète, une arme que l’on pouvait brandir, empoigner, utiliser pour combattre. Du concret dur comme le fer, du tangible comme la pointe d’une rapière que l’on vous presse sur la gorge. Pas des métaphores.

- Oh, Seigneur, Oscar ! Comment as-tu pu imaginer que nous...pourrions... à coups de souliers... C’est d’un...

[quote="Zalzal"]

Quel pragmatisme de la part d'Oscar comme un militaire qu'on a formé à ne pas désobéir car ne dit-on pas que penser est désobéir ??? Elle ne comprends pas la finesse des contresens et des double-sens... tout n'est que matériel, l'abstrait n'existe pas... et pourtant la psychologie existe belle et bien dans l'art et la manière de se battre : peser son adversaire, prévoir ses coups... mais là elle n'est pas fine...

[quote="Zalzal"]

Finalement, incapable de réprimer son hilarité, il rejeta sa tête vers l’arrière et éclata de rire. Un rire franc, chaud, pétillant de plaisir. Non un de ces ricanements mesquins que l’on dissimulait derrière le battement d’un éventail, ni l’un de ces gloussements qui vous donnait des airs d’oiseau de basse-cour. Encore moins un de ces rires grasseyants qui vous faisait tressauter la panse. Non, André possédait un rire...

« ...atrocement séduisant » conclut Oscar, mortifiée, en détaillant le faciès masculin sur lequel s’épanouissait le radieux d’un sourire. Certes, le fait que cet éclat s’échappait d’un corps qu’elle n’avait jamais qu’entraperçu qu’à travers le col béant d’une chemise, ce corps qu’elle avait pourtant connu jadis dégingandé et maigre, maintenant étoffé de muscles, contribuait grandement à ce constat.


[quote="Zalzal"]

et comment ??!!! rien qu'en essayant d'imaginer qu'André est nu sous ce drap négligemment jeté sur l'intimité de cet apollon, et son rire pur, naturel pourraient faire perdre la tête à n'importe qui... même Oscar, qui commence à se rendre compte de qq détails qui ne sont pas de son goût. Douterait-elle de sa victoire ???

[quote="Zalzal"]

Contempler.

Contempler ces muscles qui roulaient sous la peau hâlée. Contempler ces larges épaules que venaient lécher les mèches folles d’une chevelure défaite. Contempler ce torse puissant sur lequel se dessinaient deux tétons aux auréoles marron. Contempler ce mince drap de coton qui – Oh Dieu du ciel ! - suggérait déliés...et pleins.

Puis, toujours perdue dans l’étude de cet accroc, elle demanda :

- Vas-tu te décider, oui ou non, à m’éclairer sur la forme que prendra ce duel, mon cher ? Et si les armes usuelles comme l’épée ou le pistolet n’y sont pas de mise, de même que celles plus... extravagantes comme tes chaussures y sont exclues, alors avec quoi nous affronterons-nous ?

Elle se risqua à poser à nouveau ses yeux sur – « Le visage, Oscar ! Regarde le visage ! » - André.

Ce dernier la jaugeait d’un air amusé, la bouche retroussée par un sourire en coin.

- Un duel de...

L’audacieux pencha alors la tête sur le côté, la fixa un instant de ces satanés yeux inquisiteurs, ces fouilleuses faites émeraudes, pour finalement lâcher un mot si simple, mais pourtant si incongru. La caillasse tomba finalement des lèvres d’André :

- ...séduction.

Le mot ricocha hors de cette bouche, ricocha jusqu’à l’oreille d’Oscar tel ces galets qu’ils s’amusaient tous deux à lancer dans la rivière lorsqu’ils étaient gamins. Mais plutôt que de créer de minuscules ondines, ce verbe inonda l’esprit de la jeune femme. Aussitôt, des images de ce qu’elle avait entraperçu plus tôt la submergèrent : ces corps si blancs dans la noirceur de la nuit, ces mains qui se fouillaient, ces bouches qui se mangeaient,... Des impressions fugaces qui furent néanmoins bien vite occultées par d’autres plus tenaces : l’image du visage d’André tout près du sien, l’expectative qui en découlerait puisque tous deux uniquement séparés par le mesure d’une souffle; la spéculation quant au goût, la texture qu’auraient ses lèvres.

« Par les moignons d’un cul-de-jatte ! Me voilà en train de m’imaginer - de fantasmer ! – sur André ! Folies ! Pire : hérésie ! Sapristi de journée aussi ! Sapristi d’ordure de bouquin ! Sapristi de dépravés qui forniquent à qui mieux mieux dans les buissons ! Pas étonnant qu’on ait la tête fourrée d’obscénités après un tel régime ! »
[quote="Zalzal"]

Elle commence à comprendre et à s'inquiéter semble-t-il. Elle n'a pas été formée à ce genre de duel... J'imagine mal le général en train de lui enseigner ce genre de situation André le sait et il en profite bien Twisted Evil Mais 'esprit d'Oscar commence déjà à faiblir, à lui échapper doucement. Elle s'en rend compte....

[quote="Zalzal"]

- Un duel de séduction ? Tu plaisantes, j’espère ? s’entendit-elle demander après avoir péniblement dégluti. Je suis un soldat et non...une de ces... de ces poudrées qui écartent les jambes en moins de temps qu’il ne faut pour recharger un mousquet !

- Et moi, je suis palefrenier et ça ne t’aurait pas empêchée de m’affronter à l’épée !

- Ce n’est pas du tout la même chose !!! s’exclama Oscar, outrée par la comparaison.



- Ah, pour une fois, je suis tout à fait d’accord avec vous, votre Seigneurie ! Parce qu’il y a des risques à jouer de l’épée ou du pistolet ! Alors que pour ce duel... Quels risques réels cours-tu, hein ? Craindrais-tu que je ne l’emporte ?



[quote="Zalzal"]

Excellent !!! Bien joué, André ! il frappe à l'orgueil et à la fierté intérieure !!



[quote="Zalzal"]
- Alors, si je te rebute à ce point, où est le danger ?

Touché.

....

La jeune femme tira la chaise jusqu’au lit et s’y installa sur le bout des fesses, le dos roide comme un pieu. Mal à l’aise, elle gratta du bout de l’ongle le tissu de sa culotte, à tel point qu’une rayure s’y imprima. Tout près d’elle, André s’ébranlait, réajustait drap et corps afin de pouvoir s’asseoir face à elle. Elle entendait le lit geindre à chacun des mouvements de son occupant. Enfin, une ombre lui indiqua qu’il était maintenant face à elle. « À une mesure de souffle ».

Pas bon cette proximité soudaine. Pas bon du tout pour son cœur qui s’affolait. Ah ça non !

- Approche-toi, Oscar. Je ne te mangerai pas, se moqua André en constatant la posture guindée de la jeune femme.

« Je ne parierais pas là-dessus... »

[quote="Zalzal"]

Il se montre dangereux André car il utilise des armes qu'elle ne connait pas et le danger de perdre un tel duel lui est envisageable étant donné l'adversaire et ses propres faiblesses qu'elle refusait jusque-là de reconnaître...



[quote="Zalzal"]

- Tu déclares ainsi forfait ? Je te le demande pour être bien sûr, car lorsque tu m’ordonneras de me débarrasser encore une fois de mon livre, je voudrais te répéter mot pour mot ta reddition.

- Va te faire fou...

- Ah ! Un autre exemple qui démontre toute l’étendue de ton vocabulaire ! Injurieux, mais puisque utilisé de ta part sans aucune parcimonie, j’aurais tendance à dire qu’il perd de son impact. Comparons cela à un épéiste qui fouette l’air de son épée. À gauche ! À droite ! Il s’escrime, mais faute de technique, il s’essouffle. Et jamais, il ne parvient à toucher son adversaire autrement que par ces bourrasques de vent que ses mouvements vains et inutiles ont créées. Cesse donc de faire le moulin à vent avec tes mots, Oscar. Choisis-les. Pense-les. Et bam !


[quote="Zalzal"]

une reddition d'Oscar à peine le duel commencé ??!! André sait qu'en utilisant ces mots, il la met en porte-à-faux... et ça marche !! quel stratège !!!




-[quote="Zalzal"]

Et si je te disais que tes yeux à toi, sont des océans ? Des océans où nagent l’outremer, le marine et le myosotis ? Qu’à la surface de ces océans, brillent des éclats de firmament, des reflets d’azur ? Que tu as des yeux qui renferment ciel et mer. Des yeux d’écume, des yeux d’orage. Des yeux... magnifiques, conclut-il dans un chuchotis, son regard prosaïquement vert ancré au sien.

- Je...je dirais que... tu as porté plus d’un coup..., balbutia Oscar, captive de ces yeux qui, maintenant qu’elle y regardait de plus près, miroitaient d’infimes nuances. Le camaïeu de l’iris se mouchetaient ici et là d’ocre, de bronze, se brossait d'une infinité de verts.

- Et si je te disais que ta peau me rappelle la fragile corolle du lys ? renchérit André en caressant du bout du doigt ce fin visage tourné vers lui. Qu’elle en possède la délicatesse, le satiné ?

Mais bientôt, ce ne fut plus un doigt égaré qui se promenait sur son front, sur ses joues. Non, c’était une bouche qui y errait, vagabonde, exploratrice de cette blancheur maintenant rosée de plaisir. Une voyageuse d’un effleurement. Une frôleuse qui butina jusqu’à son oreille :

- Résiste ma douce guerrière... Il ne faudrait surtout pas que tu succombes... Pas maintenant que les mots s’affûtent, se précisent...

- Mais je n’ai encore rien dit..., murmura-t-elle, le cœur en suspens.

- Oh, la beauté des mots c’est qu’ils sont tellement plus vrais lorsque qu’ils se définissent à même nos sens, qu’ils s’incarnent. Des mots affûtés, c’est le corps qui les prononce. Tout comme le tien présentement qui s’éveille, qui chuchote à l’oreille du mien...

- Ah... oui ? Et que te dit-il ?

- Le mien ou le tien ?

Ses sens s’embrouillaient, l’empêchaient de penser clairement. Elle voulait que cette bouche tentatrice cesse de lui insuffler ses perfidies. Qu’elle se taise. Qu’elle ravale ces mots ô combien plus dangereux qu’une lame ! Car danger il y avait ! Ne voulait-elle pas que cette bouche revienne sur sa peau, qu’elle s’y pose, qu’elle la marque du sceau de ses lèvres ? Son corps n’était-il pas déjà en train de faiblir, de hisser le drapeau blanc ?

- Je ne sais pas... Je ne sais plus, avoua-t-elle d’une toute petite voix.

- Écoute-le Oscar, ce corps de soldat et défends-toi, bats-toi. Prends-moi d’assaut, surprends-moi...

Il quitta le refuge de sa chevelure pour revenir s’amarrer à son regard chaviré.

- Séduis-moi...

[quote="Zalzal"]


La bataille va être intéressante... mais avec un tel discours... youh il marque des points notre Apollon... au fait, moi aussi, André j'ai les yeux bleus dis-moi des choses pareilles, je suis prête pour le duel

Sincèrement, c'est un plaisir pour les yeux, les oreilles, l'originalité de ce duel, la manière dont tout cela est amené et conduit

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Je suis prêt, monsieur, à subir le châtiment que vous voudrez nous infliger. Je vous demanderais seulement de commencer par moi, c\'est là ma seule requête. De grâce, je ne veux pas voir périr celle que j\'aime.
Une rose reste une rose. Que tu le veuilles ou non, tu seras à jamais celle que j\'aurai le plus chérie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-arabesques-de-triste-fee.e-monsite.com/
Aurore F
Participantes concours St Valentin
Participantes concours St Valentin
Aurore F

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 13238
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Sam 19 Mai 2012 - 20:27

rire2 rire2 Oscar me fera toujours rire dans ces situations rire2 rire2
Elle ne voit absolument pas de quoi veut parler André, mais très vite ce duel se pofine dans ses règles et dans ses armes ... qui ne sont pas des chaussures rire2

Citation :
Qu’elle ravale ces mots ô combien plus dangereux qu’une lame !
Stricte vérité, Edward Bulwer-Lytton dans sa pièce "Richelieu" écrivit "La plume est plus puissante que l'épée."
les mots sont souvents plus forts que les armes matérielles, Oscar va vite le comprendre car je doute qu'elle ne résiste longtemps à un André pareil siffle

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net En ligne
Rudyjak
Soldat André
Soldat André
Rudyjak

Age : 48
Nombre de messages : 1585
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Sam 19 Mai 2012 - 23:13

Si on parle d'armes, Oscar ne peut que penser à quelque chose de concret qu'on peut empoigner...mais...des souliers!!! rire2 rire2 rire2 Quelle idée!
André a raison de rire comme un fou... rire2
Ce rire est la première de ses armes qu'il utilise Wink...et il en fait un bon usage, vu l'effet surprenant sur Oscar elle se rend enfin compte qu'André est « ...atrocement séduisant » Wink
Ah, Zalzal...cet André est merveilleux...il lui suffit de dire quelques mots et Oscar ne réussit même plus à penser rire2
Et cette invitation, "Séduis-moi...", lui donne le coup de grâce...j'ai hâte de lire comment elle va réagir Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 20 Mai 2012 - 5:11

Jarjayes80 a écrit:
Citation :
j'apprécie de plus en plus ces armes licencieuses Wink
Tant mieux puisqu'elles t'étaient, entre autres, destinées Wink. Je suis en train de beurrer trrrrès épais pour pouvoir ensuite me faire pardonner mes péchés dans les autres fics 👅

Citation :
j'adore le pragmatisme d'Oscar, elle cherche désespérément une arme dans la pièce avec laquelle ils vont se battre. des souliers rire2 rire2 rire2 [...] J'aime bien cet André que tu décris, il n'est pas soumis et ose défier Oscar sur des terrains inexplorés par la jeune femme.
L'effet est sans doute plus comique, plus exagéré parce que justement Oscar est trop pragmatique à l'opposée de cet André qui est tout en subtilités. L'une maîtrise l'art de la guerre, alors que l'autre maîtrise l'art des mots. L'une est plus susceptible, colérique, impulsive, alors que l'autre est réfléchi, calme, maître de la situation. Mais je pense que ce type de rapports les rend plus égaux, non ?

Néanmoins, je suis bien contente que ces deux personnages te plaisent ainsi parce que je suis fort consciente qu'ils sont...légèrement modifiés (sacrilège !!!).

Citation :
Deux phrases d'André et elle est déjà presque à terre. Mais c'est un soldat, un militaire alors elle ne va se laisser battre sans résister ou tenter quelque chose, de plus un Jarjayes ne recule pas face à l'adversité.

J'ai hâte de découvrir comment elle va s'y prendre pour séduire André. elle n'est pas insensible au charme du jeune homme et a vite remarquer qu'il est séduisant même si elle ne veut pas se l'avouer.
Mais c'est qu'il est charmeur (et nu) cet André ! Il sait user des mots, sait comment séduire une femme (un p'tit regard par-ci, un p'tit baiser par-là et c'est dans la poche !). Mais comme tu le notes, Jarjayes, Oscar ne va sûrement pas demeurer passive...

Citation :
merci Zalzal pour ce chapitre plus effronté qu'osé mais des moins passionnants applaudit
Un gros merci à toi pour ce commentaire enthousiaste. Je me répète, mais je suis très contente que cette fic te plaise. rosoiù

Triste Fée a écrit:
Citation :
rire2 Quel pragmatisme de la part d'Oscar rire2 comme un militaire qu'on a formé à ne pas désobéir car ne dit-on pas que penser est désobéir ??? Elle ne comprends pas la finesse des contresens et des double-sens... tout n'est que matériel, l'abstrait n'existe pas... et pourtant la psychologie existe belle et bien dans l'art et la manière de se battre : peser son adversaire, prévoir ses coups... mais là elle n'est pas fine... rire2
J'avoue que je l'ai faite un peu niaise, du moins quant à sa capacité d'abstraction. Mais ça rend la situation plus équivoque (et du coup, André a l'air plus intelligent Wink).

Citation :
et comment ??!!! rien qu'en essayant d'imaginer qu'André est nu sous ce drap négligemment jeté sur l'intimité de cet apollon, et son rire pur, naturel pourraient faire perdre la tête à n'importe qui... même Oscar, qui commence à se rendre compte de qq détails qui ne sont pas de son goût. Douterait-elle de sa victoire ???
Ah vous voyez à quel point c'est dur pour elle ce duel ? Non, mais imaginez la situation ! Ça va lui prendre beaucoup de maîtrise de soi pour résister à un tel adversaire. Y parviendra-t-elle (moi, j'aurais jeté l'éponge depuis belle lurette, duel ou pas, mais bon, je n'ai pas de stupide mission sur le dos non plus...) ? Déjà qu'elle se sent faiblir après deux petites allusions...

Citation :
applaudit une reddition d'Oscar à peine le duel commencé ??!! André sait qu'en utilisant ces mots, il la met en porte-à-faux... et ça marche !! quel stratège !!!
Ça et l'autre commentaire qu'il lui chuchote à l'oreille sont effectivement des piques qu'il lui lance afin qu'elle prenne part au "combat", qu'elle se batte (il connaît très bien l'orgueil des Jarjayes...).

Citation :
La bataille va être intéressante... mais avec un tel discours... youh il marque des points notre Apollon... au fait, moi aussi, André j'ai les yeux bleus siffle dis-moi des choses pareilles, je suis prête pour le duel rire1

Sincèrement, c'est un plaisir pour les yeux, les oreilles, l'originalité de ce duel, la manière dont tout cela est amené et conduit applaudit
C'est un très beau commentaire que tu m'écris ici, Triste Fée. Merci beaucoup. Embarassed Je suis bien contente que ce "duel" vous procure un tel plaisir. Concernant tes yeux bleus, tu n'as qu'à t'imaginer qu'André s'adressait à toi OU tu peux demander à ton mari d'affûter ses mots afin qu'il te serve une telle prose siffle (je ne sais pourquoi, mais j'ai l'impression que la première option risque d'être la plus facile à réaliser Rolling Eyes).

Aurore a écrit:
Citation :
rire2 rire2 Oscar me fera toujours rire dans ces situations rire2 rire2
Il est vrai que l'on a tendance à imaginer une Oscar totalement gourde dans des situations plus...libertines. Pour ma part, j'ai bien de la difficulté à l'imaginer dégourdie dans ce domaine (elle a quelques circonstances atténuantes néanmoins). J'aime aussi quand elle n'est pas présentée comme une héroïne sans défaut, vertueuse et tout le tralala. Ça fait du bien de la voir avec des défauts, un côté un peu plus humain et sans doute plus réaliste (ok, dans mon cas, j'ai poussé le tout à la caricature, je sais...).

Aurore a écrit:
Citation :
Citation :
Zalzal a écrit:
Qu’elle ravale ces mots ô combien plus dangereux qu’une lame !

Stricte vérité, Edward Bulwer-Lytton dans sa pièce "Richelieu" écrivit "La plume est plus puissante que l'épée."
les mots sont souvents plus forts que les armes matérielles, Oscar va vite le comprendre car je doute qu'elle ne résiste longtemps à un André pareil siffle
Il est vrai que les mots peuvent blesser aussi sûrement qu'une arme (je suis sûre que vous vous souvenez toutes d'une parole méchante que l'on vous aurait dite dans le passé. Ça marque probablement plus qu'une blessure physique). Dans le cas qui nous concerne, les mots ne sont pas employés dans une intention de nuire, mais ils demeurent néanmoins dangereux lorsque maniés par un maître comme André...un maître qui se révèle irrésistible siffle .

Merci beaucoup pour ton commentaire, Aurore ! rosoiù

Rudyjak a écrit:
Citation :
Ah, Zalzal...cet André est merveilleux...il lui suffit de dire quelques mots et Oscar ne réussit même plus à penser rire2
Et cette invitation, "Séduis-moi...", lui donne le coup de grâce...j'ai hâte de lire comment elle va réagir Wink
Merci, merci ! Car je suis bien consciente que cet André n'a rien à voir avec l'original, que jamais le André que nous connaissons n'aurait répondu ainsi à Oscar. Mais bien des choses seraient impossibles si on respectait à la lettre la trame originale de l'histoire ainsi que les personnages. Alors vous me pardonnez de l'avoir rendu aussi effronté ? C'était pour une bonne cause ! Razz

Merci beaucoup pour ton commentaire, Rudyjak ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes
Soldat André
Soldat André


Age : 37
Nombre de messages : 1584
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 20 Mai 2012 - 7:53

Enfin une Oscar "désarmée";le fait qu'André qu'elle découvre physiquement (c'est le cas de le dire);André et en plus qu'il l' a désarme avec de l'humour de l'amour et des mots doux,,c'est rafraichissant.elle va devoir fouiller dans son vocabulaire et apprendre les gestes qui "plaisent apaisent et consolent",j'ai hâte de la voir et l'entendre se "battre" avec André .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liberta
Participantes concours St Valentin
Participantes concours St Valentin
liberta

Féminin
Age : 44
Nombre de messages : 2062
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 20 Mai 2012 - 14:54

Encore un florilège de dialogues subtils et à double sens.

Une Oscar chevronnée dans l'art des techniques militaires mais totalement perdue devant une attaque frontale de séduction.

André ne va pas bouder son plaisir, pour une fois qu'il a l'ascendant sur elle ...

Voilà une occasion en or de lui servir de mentor et de l'approcher d'une manière totalement différente et sensuelle.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mangareva
L'écuyer de la rose
L'écuyer de la rose
Mangareva

Age : 45
Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 20 Mai 2012 - 16:05

J'aime beaucoup ce développement plein de subtilité... la température monte dans cette chambre...
J'adore ton style, les détails comme lorsqu'André caresse (sensuellement, on imagine) de son doigt les lettres du titre du livre... on est hypnotisé par ce frôlement et on aurait envie de lire ce fameux livre, du coup !!!


Je suis curieuse de voir comment/si Oscar va réussir à se défendre... Ne t'excuse pas de modifier, comme tu dis, un peu la psychologie des personnages, je trouve que c'est ce qui est génial dans les fics: on leur donne d'autres réactions, dans d'autres contextes, et quand c'est bien fait (ce qui est ton cas) c'est cohérent et tout le monde adhère à cette "déclinaison" des personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath
Duc de Broglie
Duc de Broglie
cath

Féminin
Age : 49
Nombre de messages : 12114
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 20 Mai 2012 - 16:26

André en séducteur est une arme plus affuté que n'importe quelle épée. Des mots, des touchers qui font mouche, surprise Oscar y prend plaisir. C'est une lame à double tranchant pour André, il devient le maître et Oscar l'esclave de ses sens...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

                      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 20 Mai 2012 - 17:19

Agnès: Eh oui ! Pour une fois qu'Oscar rencontre un adversaire à sa taille ! Je dirais même que celui-ci la surpasse, et de loin, en ce qui concerne les jeux de séduction. Et il n'a utilisé que des mots, une arme qu'Oscar utilise pourtant tous les jours, mais sans savoir s'en servir de façon efficace. Ce duel permet à Oscar de voir que la chose n'est pas seulement vice, mais qu'elle peut être source de bien des plaisirs - quoique pour l'instant, cette découverte la chamboule complètement. Il ne faut quand même pas qu'elle perde. Il faut qu'elle réplique, combatte. La balle est dans son camp à présent...

Merci beaucoup Agnès pour ton commentaire ! rosoiù

Liberta a écrit:
Citation :
Encore un florilège de dialogues subtils et à double sens.

Une Oscar chevronnée dans l'art des techniques militaires mais totalement perdue devant une attaque frontale de séduction.

André ne va pas bouder son plaisir, pour une fois qu'il a l'ascendant sur elle ...

Voilà une occasion en or de lui servir de mentor et de l'approcher d'une manière totalement différente et sensuelle.

C'est cette opposition entre deux duellistes qui excellent chacun dans leur domaine qui rend la situation si riche et qui me permet de mettre de telles répliques dans la bouche de chacun d'eux. Mais j'oserais dire que la subtilité et le double sens caractérisent davantage André Razz . Oscar est, quant à elle, plus...terre à terre.

J'aime le fait qu'André soit le "dominant" dans ce combat, qu'il a "l'ascendant sur Oscar" comme tu l'écris parce que habituellement c'est l'inverse (mais Oscar est un personnage très fort, une femme de tête, et André, si l'on respecte le contexte de l'époque, est un domestique, donc probablement plus servile que celui de cette fic). Ça ouvre d'autres possibilités Wink .

Merci beaucoup pour ton commentaire, Liberta ! rosoiù

Mangareva: Contente que tu aies noté ces petits détails tels que celui que tu mentionnes. J'essaie de vous faire visualiser la scène en insérant des petites touches plus prosaïques: le doigt d'André qui effleure les lettres du titre, le mobilier qui meuble la chambre, la tapisserie trouée,... Je veux que vous vous imaginiez dans cette chambre, que vous assistiez à ce duel bien particulier (ce qui ferait de vous des voyeuses, mais compte tenu de la situation, c'est en plein le but recherché 👅 ).

Je crois que tu n'es pas la seule qui se montre curieuse quant à la "défense" d'Oscar. Elle ne va quand même pas céder maintenant ! Mais les mots ne sont pas une arme qu'elle maîtrise très bien... Mais on peut séduire avec d'autres armes, n'est-ce pas ? siffle

Mangareva a écrit:
Citation :
Ne t'excuse pas de modifier, comme tu dis, un peu la psychologie des personnages, je trouve que c'est ce qui est génial dans les fics: on leur donne d'autres réactions, dans d'autres contextes, et quand c'est bien fait (ce qui est ton cas) c'est cohérent et tout le monde adhère à cette "déclinaison" des personnages.
Ah merci ! Parce que je sais à quel point André est sacré et qu'il a une armée d'Andrénettes pour le défendre. Contente néanmoins que ces modifications soient approuvées Razz (ma tête est sauve !).

Merci beaucoup pour ton commentaire, Mangareva ! rosoiù

Cath a écrit:
Citation :
André en séducteur est une arme plus affuté que n'importe quelle épée. Des mots, des touchers qui font mouche, surprise Oscar y prend plaisir. C'est une lame à double tranchant pour André, il devient le maître et Oscar l'esclave de ses sens...
Ah que tu décris bien la situation, Cath ! Il est vrai que cet André est bien dangereux. Quant à Oscar, elle découvre que certaines armes - qu'elle ne maîtrise pas - sont, dans les mains d'un expert, assez déstabilisantes. Et c'est ce qu'elle est pour l'instant, notre chère Oscar: complètement déstabilisée dans cette situation, face à cet homme nu qui, loin de la laisser indifférente, provoque en elle d'étranges sensations...

Merci beaucoup pour ton commentaire, Cath ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
Soldat André
Soldat André
Sara

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Dim 20 Mai 2012 - 21:16


J'adore ce duel! J'aime beaucoup voir André dans ce rôle de séducteur. C'est indéniablement lui le maitre de ce duel, Oscar est complètement dépassée, elle ne maitrise rien. Elle est déroutée dans ce combat très spécial, cependant, elle pourrait peut etre vite apprendre.
La vue qu'elle a de la séduction pourrait bien vite changée. Déja, à ce stade là, elle ne voit plus André de la même manière.
Il me tarde la suite!

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Sèi un país e ua flor, Que l’aperam la de l’amor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Lun 21 Mai 2012 - 3:32

Sara: Dans la plupart des fics, on nous présente André comme un gentil toutou bien obéissant (ces fics conservent l'image du prince charmant - parce que ça n'existe pas un homme comme ça !!! - qui nous est présentée dans l'animé et dans le manga. Classique). Ce qui n'est pas mal en soi (je ne voudrais pas que ça soit perçu comme une critique de ma part. C'est seulement un constat.) surtout lorsque l'on tient compte des schèmes relationnels (nobles/roturiers, maître/domestique, hommes/femmes) qui lient Oscar et André.

C'est juste que, personnellement, je trouve qu'André est parfois trop gentil et qu'il en devient, malheureusement, niais (surtout lorsque la plupart des fics tournent autour du couple Oscar/André). Je ne sais pas si tu me suis ?

Enfin, c'est une des raisons pour laquelle je trouve extrêmement difficile d'écrire sur ce personnage. Si je ne le modifie pas, je trouve difficile d'innover, de sortir du moule. Je trouve que, sous ma plume, il en devient alors fade, sans saveur. Mais holà ! Si on le modifie trop, on ne le reconnaît plus, et du coup, ce n'est plus vraiment André... Je me souviens d'ailleurs d'un commentaire qu'une lectrice m'avais écrit à ce propos. Elle trouvait que dans un chapitre de Chemins de croix, je n'avais pas respecté le personnage d'André, que jamais il n'aurait répondu ainsi à Oscar. Certes, la lectrice avait raison, mais de mon côté, la réaction d'André se justifiait par le contexte de mon histoire qui était tout à fait différent de l'histoire originale. Nous avons tous des perceptions différentes des personnages et de nos écrits. Mais on dirait que quand il s'agit d'André, les esprits s'échauffent 👅 Ça explique principalement pourquoi je me suis lancée par la suite dans l'écriture d'un fic avec un personnage moins idolâtré. Dans De tout mon coeur, je te déteste, c'était la joie: j'étais libre de faire dire à Fersen n'importe quoi !!! Le bonheur !

Tout ce pavé pour te dire que c'est presque craintivement que je présentais dans cette fic-ci un André plus frondeur, plus sensuel, plus hardi. C'est lui le maître dans cette fic. Pas Oscar. Et Seigneur que ça m'amuse d'écrire ce duel même si je sais très bien que les personnages originaux n'auraient jamais agi ainsi. Donc, à défaut d'être approuvée par les puristes, cette fic m'aura au moins permis d'avoir du plaisir.

Mais ton commentaire me laisse croire que je ne suis peut-être pas la seule à penser ainsi ni à m'amuser de ce duel non-conventionnel. Wink

Merci beaucoup pour ton commentaire, Sara rosoiù

Vous devriez avoir la suite prochainement.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



Dernière édition par Zalzal le Mar 22 Mai 2012 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
Zalzal

Age : 41
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Mar 22 Mai 2012 - 7:17

Les choses se précisent, le duel s'affine...

Voilà votre suite...hum...comment la qualifier ? Bah, vous verrez bien Wink .

Bonne lecture ! sunny

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes
Soldat André
Soldat André


Age : 37
Nombre de messages : 1584
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Mar 22 Mai 2012 - 8:03

Ca va devenir sssssensuellllllllllll,à souhait quoique dire de la peau d'un homme qu'elle ressemble à celle d'un chameau,ce n'est pas très poétique mais bon,en tout cas notre Colonelle commence à perdre sa timidité et elle a "envie" d'apprendre;André devra se montrer un excellent professeur.Et si elle apprécie "la leçon" elle pourrait demander de plus amples "informations".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mangareva
L'écuyer de la rose
L'écuyer de la rose
Mangareva

Age : 45
Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   Mar 22 Mai 2012 - 8:20

Superbe chapitre III, j'aime beaucoup le fait qu'Oscar croit (espère?) un moment pouvoir lui clouer le bec (en essayant de le faire se rhabiller, puis en "faisant semblant" de l'embrasser pour le faire taire) alors que nous, on voit de loin (pour notre grand plaisir) la pente savonneuse su laquelle elle glisse... pour atterrir dans ce fameux lit !!! Twisted Evil
Pas mal son repentir sur la couleur verte, même le militaire prosaïque voit son erreur !!!!

Alors là, la question que je me pose: elle est cuite ou elle va sortir une botte secrète qui va prolonger le combat ??? Question J'espère mais...Suspense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires "Les armes licencieuses" de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dollhouse : avis et commentaires
» guerriers / élus, armes, équipements.
» Noms, armes et blasons
» "les armes" : interdit ou pas ?
» armes tueuse de titan et boucliers et autres questions
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-