Lady Oscar - André
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Lady Oscar - André

Forum site Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Commentaire sur "Etre père"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silène
Bouton de rose
Bouton de rose
Silène

Age : 39
Nombre de messages : 749
Date d'inscription : 14/01/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMar 2 Aoû 2011 - 19:32

Comme Maïlys l'a remarqué, j'éprouve une grande tendresse pour le père d'Oscar. Je pensais avoir posté des fics sur lui, ici, mais ce n'est pas le cas, je rattrape - un peu - cette lacune. La malle à fics est encore bien pleine et j'oublie trop souvent ce que j'ai posté et ou je l'ai posté Very Happy

J'essaie de respecter au maximum le caractère du Général et je m'appuie sur les rares moments de l'anime ou on le voit moins dur envers sa fille pour bâtir le reste de leur relation. J'espère que cette fic, même imparfaite, même vieille, vous plaira.
Pour ma part je l'aime toujours, peu importent les années qui passent.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" Signat11
Revenir en haut Aller en bas
triste fée
Soldat Alain
Soldat Alain
triste fée

Féminin
Age : 50
Nombre de messages : 3655
Date d'inscription : 03/04/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMar 2 Aoû 2011 - 20:13

Chapitre 1

Que tu éprouves une tendresse particulière pour le général nous permet de voir le père mieux que le militaire. Et je trouve ce rôle très émouvant.
On apprend aux garçons d'être forts malgré eux car c'est ce que l'on attend d'eux toute leur vie. Mais je pense que par moments ils en souffrent. Ils souffrent de ne pouvoir de laisser s'exprimer leur coeur.

ici, le général revit des moments de son enfance, certes douloureux mais qui nous montrent les raisons pour lesquelles il a fait d'Oscar son héritier et non sa fille. Seulement, n'est-ce pas dangereux de juxtaposer un être disparu sur un autre même si le coeur ne peut faire autrement ?

J'aime beaucoup cette 1ère invitation qui me semble pleine de découverte sur les sentiments et les secrets d'un homme qui possède, comme tout le monde, un coeur qu'il protège et cache.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Je suis prêt, monsieur, à subir le châtiment que vous voudrez nous infliger. Je vous demanderais seulement de commencer par moi, c\'est là ma seule requête. De grâce, je ne veux pas voir périr celle que j\'aime.
Une rose reste une rose. Que tu le veuilles ou non, tu seras à jamais celle que j\'aurai le plus chérie.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-arabesques-de-triste-fee.e-monsite.com/
DEDE
Duc de Broglie
Duc de Broglie
DEDE

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 19599
Date d'inscription : 12/03/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMar 2 Aoû 2011 - 20:57

Chapitre qui nous montre la tendresse d'un père envers son enfant.

Même si le dur Général peut se montrer froid et distant,il peut aussi se montrer tendre. Les passages quand il se remémore sa propre enfance sont touchants,ils montrent aussi pourquoi il a voulu faire d'Oscar son héritier.

Un petit garçon ose lui tenir tête,André!il lui tiendra tête bien des années plus tards.......

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Rouge ou Blanche,une rose reste une rose.....





Commentaire sur "Etre père" Bannie12
Revenir en haut Aller en bas
liberta
Soldat Alain
Soldat Alain
liberta

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 13/06/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMar 2 Aoû 2011 - 21:49

Ecriture très douce et un brin nostagique. Une légère amertume s'échappe des souvenirs d'enfance du général. La prise de position du petit André, révèle un caractère loyal que le général reconnaît et admire malgré son apparente insolence.
Que va-t-il révéler à Oscar ?

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" _11
Revenir en haut Aller en bas
La Lionne
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
La Lionne

Féminin
Age : 53
Nombre de messages : 2644
Date d'inscription : 27/02/2008

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMar 2 Aoû 2011 - 22:20

Tu écris avec les mots du coeur Silène. Personnellement, j'en retire une grande sérénité. Very Happy

Toi aussi tu donnes au général un frère prénommé Oscar. Wink
Comme dans certaines fics d'Arlène.
Il est vrai que c'est un perso qui, pour être important, reste pourtant dans l'ombre.

On fait connaissance avec le passé du général, un passé bien dramatique.
Le malheur l'a fait mûrir très vite. Être chargé de famille nombreuse à 14 ans, devoir veiller à l'établissement des siens, devoir prendre les décisions pour les domaines, voilà de quoi vous durcir !

Merci de nous offrir cette vision différente. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMer 3 Aoû 2011 - 3:39

Tu as décidément un don pour tisser un passé à ces personnages (je pense notamment Aux éperviers de Paris où tu crées toute l'historique des armoiries de la famille Girodelle) !

J'apprécie d'autant plus que dans Être père, tu expliques les agissements de l'homme qu'est le Général. Un homme inflexible, soit, mais dont l'enfance fut ternie par la mort de ses parents et de ce cher Oscar, frère et ami, de l'enfant qu'était jadis François Augustin Reynier. Ces événements l'ont propulsé à seulement 14 ans dans le monde des adultes (quoique, à cette époque, la notion d'adolescence n'existait pas vraiment et que ces jeunes entraient assez tôt dans le monde adulte). Tu le places à la tête d'une famille nombreuse, contraint à prendre des décisions auxquelles il n'était certainement pas préparé.

Ce dur apprentissage de son rôle de chef de famille ne peut que se refléter, plus tard, dans son rôle de père. Mais, tu montres que derrière cette façade d'homme rigide, se dissimule encore un enfant.

Silène a écrit:
Citation :
La petite fille, au lieu de répondre, fit quelque chose qu’elle s’était toujours interdit. Sans même le regarder, elle glissa sa petite main blanche dans celle de son père.
Quelle belle image entre la fille et le père I love you

Une très belle tranche que tu nous offres là, chère Silène Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214


Dernière édition par Zalzal le Mer 3 Aoû 2011 - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maïlys
Soldat André
Soldat André
Maïlys

Féminin
Age : 45
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMer 3 Aoû 2011 - 5:31

D’emblée, ce général de Jarjayes me paraît même et différent. Même dans ses terribles colères qui font trembler son entourage. Différent dans son rapport avec André enfant, acceptant que celui-ci lui tienne tête et se permette de lui donner son avis. Sans doute parce qu’il apprécie le courage ; peut-être parce qu’il sait qu’André aime Oscar et qu’ils ont cet amour en commun.

Citation :
Si son enfant était capable de provoquer un tel dévouement, c’était donc qu’il ne s’était pas trompé dans la voie qu’il lui avait fait suivre…
Il est vrai que, tout au long de sa vie de militaire, Oscar va susciter de tels dévouements, jusqu’à conquérir les Gardes-françaises de sa compagnie, ce qui n’était pas gagné d’avance !

Citation :
Le Général descendit légèrement les marches blanches et, sans même le regarder, ébouriffa la chevelure sombre du petit garçon quand il passa à sa portée.
Un simple geste, si émouvant pourtant, et qui en dit si long sur les sentiments qu’éprouve le général, même s’il ne les dirait jamais.

Citation :
Souvent, Oscar et André lui faisaient penser à son frère Oscar ainsi qu’à lui même.
Ainsi Le général a eu un frère, tendrement aimé visiblement, si aimé qu’il a donné son prénom à son propre "fils".

Citation :
Oscar avait lui aussi contracté la maladie et n’y avait pas survécu. François s’était retrouvé seul, aîné d’une famille de 8 enfants, chef de famille avant même d’être un homme.
Quelle tragédie a vécue François, passant d’une connivence fraternelle à la solitude, de l’insouciance de l’enfance aux lourdes responsabilités d’un adulte. Trop vite. Trop tôt ? Peut-être pas pour l’époque, même si cela nous choque au vingt-et-unième siècle.
Et j’aime le bref hommage que tu rends à Grand-mère Prudence et qui explique les liens qui unissent ces deux êtres ainsi que la liberté de manières et de langage dont peut faire preuve celle-ci envers celui-là.

Citation :
il réagissait de la même manière que celui à qui il s’était juré de ne jamais ressembler. Il était père à son tour, comprenait mieux le sien, mais répétait ses erreurs. C’était le plus dur des métier que François avait jamais eu à effectuer, le plus gratifiant aussi.
Eh oui, il faut devenir parent à son tour pour perdre ses belles illusions et ses beaux principes, se sentir humble devant ses parents ainsi que devant sa propre parentalité et accepter de tâtonner entre un cadre éducatif et la personnalité d’un enfant. Il y faut en tout cas beaucoup d’amour et, de cela, le général de Jarjayes ne me semble pas manquer quand il s’agit d’Oscar.

Citation :
C’est d’ailleurs cette ressemblance qui l’avait frappé dès sa naissance et l’avait poussé à ce geste que tous trouvaient fou. Personne ne l’avait compris, et lui même, parfois, s’interrogeait sur le bien fondé de sa décision
J’apprécie ce lien entre passé et présent, ainsi que les interrogations du général. Nulle part dans le manga ou l’animé, et rarement dans les fictions, du moins à ma connaissance, le général se pose des questions sur cette décision qui va bouleverser sa vie et celle de sa fille. Il me paraît pourtant si évident qu’il a dû ressentir plus d’une fois angoisse et hésitation.

Citation :
C’était toujours son père, mais en même temps elle se trouvait devant un nouvel homme … Un peu comme si une fenêtre trop longtemps condamnée venait d’être à nouveau ouverte après des années d’oubli.
La petite fille, au lieu de répondre, fit quelque chose qu’elle s’était toujours interdit. Sans même le regarder, elle glissa sa petite main blanche dans celle de son père.
Ces deux êtres aussi réservés l’un que l’autre vont-ils enfin se parler à cœur ouvert ? C’est pour moi ce qu’expriment tant le regard du père que le geste de la fille. Ils ouvrent un moment fort pour eux.
Que va donc dire le général à Oscar ? J’ai l’impression qu’il s’agit de révélations importantes. Liées au premier Oscar ? Au choix fait à la naissance de sa fille ?

Mais j’extrapole beaucoup. J’ai toujours aimé, quand des personnages me parlent, leur inventer au fur et à mesure des possibles. Et c’est d’autant plus facile avec les fictions qui prennent de véritables allures de feuilleton !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" 2011signature0401Commentaire sur "Etre père" 2011signature0402Commentaire sur "Etre père" 2011signature0403Commentaire sur "Etre père" 2011signature0404
Revenir en haut Aller en bas
Silène
Bouton de rose
Bouton de rose
Silène

Age : 39
Nombre de messages : 749
Date d'inscription : 14/01/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMer 3 Aoû 2011 - 12:45

Et bien ! Dire que je suis émue que vous aimiez cette fic serait un mot bien faible ! Je ne m'attendais pas à autant de réactions sur celle ci, qui tient une place toute particulière chez moi. Celles d'entre vous qui me connaissent devinent sans doute pourquoi, les autres en sont réduites aux suppositions, mais j'imagine que, quand on est une fille, notre relation à notre père n'est jamais anodine Smile
Tous les mots que vous avez cités font étrangement mouche. Oui, je l'ai écrite avec le coeur, surtout celle là. Oui elle est douce et nostalgique tout à la fois. J'aurai pu en écrire des pages, sans jamais avoir à me forcer.

J'aime ce général dur, qui ne sait pas s'exprimer. Je l'aime parce que sans lui, pas d'Oscar telle que nous la connaissons et l'aimons tant. J'avais besoin de lui donner un passé, une consistance, comme c'est souvent le cas avec les personnages dont je m'entiche (et oui, tout à fait, comme pour Girodelle dans les éperviers de paris ! Very Happy). Arlène m'a fait remarquer que nous avions eu la même idée, quoi qu'ensuite nous l'ayons traitée de manière totalement différente Wink
Pour moi il n'était pas inflexible sans raison. Et puis j'avais besoin d'approfondir un tant soit peu l'affection qui l'unit à Grand Mère. Elle est un brin trop caricaturée pour moi, dans l'anime, c'est pourquoi elle n'apparait que peu dans mes fics. Je ne l'apprécie sans doute pas à sa juste mesure. Mais là, j'ai eu envie de l'évoquer, plus jeune, et ce prénom m'est tout de suite venu à l'esprit. J'avoue un amour coupable pour ces noms se basant sur des vertus : Prudence, Patience, Tempérance, Clément et Victor (le dernier n'étant pas une vertu, certes mais la Victoire et souvent soeur de Paix ... )

Merci vraiment de me lire, vous toutes.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" Signat11
Revenir en haut Aller en bas
DEDE
Duc de Broglie
Duc de Broglie
DEDE

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 19599
Date d'inscription : 12/03/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMer 3 Aoû 2011 - 12:55

Nouveau chapitre plein de tendresse entre un père et son enfant.
Tu y exprime toutes les craintes d'une enfant,la mort,l'avenir.....Et tant bien que mal,le Général tente de la rassurer.
bien que l'ayant élevé comme un garçon,il sait déjà que sa fille connaitra un destin à nul autre pareil.

C'est une histoire très touchante que tu nous as écrit là Silène. applaudit

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Rouge ou Blanche,une rose reste une rose.....





Commentaire sur "Etre père" Bannie12
Revenir en haut Aller en bas
Maïlys
Soldat André
Soldat André
Maïlys

Féminin
Age : 45
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptySam 6 Aoû 2011 - 14:03

Citation :
Pour elle, son père était un géant invincible, un des ces êtres capable de défier les éléments et d’y survivre. Il était son modèle, son héros, celui pour qui, elle le savait déjà, elle serait prête à tout.
Une immense admiration d’enfant, brûlante et exigeante. Ce genre d’amour inconditionnel qu’il est si difficile de transformer en amour adulte en acceptant les faiblesses et les erreurs de ses parents.
Je suis d’accord avec toi, Silène, c’est tout à fait le type de sentiment que je prêterais à Oscar enfant vis-à-vis du général.

Citation :
Mais dans le regard d’azur, si semblable à celui de son frère, il y lisait la même incertitude, le même désespoir latent capable de venir tout dévaster sans prévenir. Oscar avait eu le même regard, quelques minutes avant de mourir.
Au-delà du prénom choisi, François de Jarjayes retrouve son frère dans son fils. Il revit un moment particulièrement difficile pour lui, où il a dû se sentir si impuissant face à la maladie et à la mort.
Mais peut-être que ce souvenir va l’aider à parler à Oscar et à évoquer la réalité de la condition humaine.

Citation :
C’est vieillir que je crains plus que tout. Devenir un adulte, comme tous ces gens qui viennent ici, qui semblent si désabusés. On dirait qu’ils ne savent même plus rêver. Puis vieillir, comme grand mère qui ne vit plus que dans le passé. Moi, je veux toujours regarder en avant !
Tu exprimes là, à travers Oscar, une peur universelle. Grandir, vieillir, acquérir des compétences, des connaissances, de nouvelles vues sur la vie, oui ; mais s’endormir, s’aigrir, se ratatiner sur le passé, avoir peur de l’avenir, non. Jamais. Combien de nous en rêvent ? Combien de nous tombent dans le piège des jours, sans même s’en apercevoir ?
Quelqu’un m’a un jour expliqué la signification des flots d’épaule chez les scouts. Les aînés portent un ruban de chacune des couleurs précédentes pour ne pas oublier de préserver en eux une part de leur enfance, de leur pré-adolescence, de leur adolescence, en devenant adulte. J’ai beaucoup aimé cette symbolique et je m’efforce de l’appliquer dans ma vie.

Citation :
Mais comment résister à cet élan du cœur qui le bouleversait ? Oscar l’aimait, il en avait enfin la certitude. Peut être était elle la seule personne au monde à véritablement l’aimer,
Que cette image d’Oscar s’appuyant contre son père et belle, et combien émouvants les sentiments du général.

Citation :
Venez plutôt dans mes bras, je vais enfin vous dire d’où vous vient votre prénom.
Je n’aurais peut-être jamais osé mettre ces paroles dans la bouche du général. Et elles sonnent pourtant de façon si évidente, dans ce moment hors du temps que vivent la fille et son père.

Citation :
Leurs doigts s’enlacèrent, ceux du général protégeant de toute leur force ceux de l’enfant.. C’était leurs vies qui s’enlaçaient aussi, créant un lien qui toujours les unirait.
Le genre de souvenir sur lequel asseoir toute une vie.

Citation :
Une femme qui, il le savait déjà, forcerait son admiration et torturerait son cœur de père de mille manière.
Mille manières qu’il ne peut pourtant imaginer. Peut-il deviner qu’un jour elle se dressera contre la royauté et fera tirer sur les soldats de Louis XVI ?

Citation :
Cet homme là, le général le haïrait, comme jamais il n’avait haït quelqu’un.
Il ne se doute pas que « cet homme-là », il le connaît bien et qu’il le verra grandir et mûrir aux côtés d’Oscar. J’ai toujours trouvé un peu étonnant que ni le comte ni la comtesse de Jarjayes ne se soient posé de questions sur les liens unissant Oscar et André. Sans doute que leur regard d’aristocrate sur le roturier qu’est le jeune homme a faussé leur jugement.

Et tu termines par cette image terrible d’un père ayant perdu son enfant chéri, dans des circonstances difficiles pour lui qui plus est. Un père qui va devoir vivre avec l’idée que sa volonté d’en faire un militaire a mené sa fille à la mort.


Cette nouvelle m’a vraiment émue, Silène. Elle est emplie de nostalgie, de tendresse retenue, de tristesse douce. Et elle reflète si bien ce que l’on peut vivre par moment en tant que parent. J’ai aimé qu’elle éclaire le général de Jarjayes d’un jour tout à fait différent. Il est si rare de voir décrit avec tant de nuances cet homme qui, pour moi, est tout en clair-obscur.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" 2011signature0401Commentaire sur "Etre père" 2011signature0402Commentaire sur "Etre père" 2011signature0403Commentaire sur "Etre père" 2011signature0404
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyDim 7 Aoû 2011 - 12:12

Silène a écrit:
Comme Maïlys l'a remarqué, j'éprouve une grande tendresse pour le père d'Oscar. Je pensais avoir posté des fics sur lui, ici, mais ce n'est pas le cas, je rattrape - un peu - cette lacune. La malle à fics est encore bien pleine et j'oublie trop souvent ce que j'ai posté et ou je l'ai posté Very Happy

J'essaie de respecter au maximum le caractère du Général et je m'appuie sur les rares moments de l'anime ou on le voit moins dur envers sa fille pour bâtir le reste de leur relation. J'espère que cette fic, même imparfaite, même vieille, vous plaira.
Pour ma part je l'aime toujours, peu importent les années qui passent.

J'ai découvert cette fic sur excess il y a plusieurs années, je l'avais trouvé magnifique, je la trouve toujours magnifique ! J'aime beaucoup la partie de la vie du père d'Oscar que tu dévoiles. J'apprécie également l'affection qui unit Oscar et son père, qui transparaît si bien dans cette fic rosoiù
Revenir en haut Aller en bas
Silène
Bouton de rose
Bouton de rose
Silène

Age : 39
Nombre de messages : 749
Date d'inscription : 14/01/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyLun 15 Aoû 2011 - 10:56

Je vais faire ce que je n'ai jamais fais jusqu'ici, je vais vous expliquer. Pourquoi aujourd'hui ? Peut être parce que la blessure a été cicatrisée par le temps (une cicatrice comme celle ci ne s'efface jamais, je le sais.), sans doute parce que les mots de Maïlys m'ont émue.

"Etre père" m'est particulièrement cher parce que j'ai perdu mon père, à moi, il y a de nombreuses années à présent. Et j'aime le général parce que mon père était un peu comme ça. C'était un homme qui avait une grande pudeur dans les sentiments, mais jamais - jamais - je n'ai douté d'avoir été aimée. Il ne m'a jamais laissé l'occasion d'en douter, même si les beaux mots d'amour et les grandes effusions n'avaient pas cours entre nous.

Il m'est donc facile d'évoquer le général en clair obscure, de le voir, de l'écrire, et d'éprouver de la tendresse pour lui. Il m'est donc évident de comprendre les sentiments d'Oscar à son égard, son amour inconditionnel et sa fierté d'avoir un tel père.
L'amour n'a pas toujours besoin de belles parures et de grandes envolées lyriques. Il se loge dans un regard, dans une main tenue plus longtemps qu'il ne le faudrait, dans un rire partagé dans la certitude que cette personne sera toujours là pour vous quels que soient vos choix.

Bref, j'espère avoir évité le pathos. Quand je pense à mon père c'est la joie au coeur. Je suis fière d'être sa fille.
Et quand j'écris sur le général, je le fais avec tendresse (vous imaginez donc les liens entre mon Evidence et Girodelle à présent Very Happy)

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyJeu 18 Aoû 2011 - 16:19

Merci pour ces explications. C'est très touchant et très beau rosoiù

Oui, maintenant, on voit très bien le lien entre ton cher Gigi et ton Evidence Wink
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptySam 20 Aoû 2011 - 6:25

Ah chère, Silène ! Tu avais donc un papa comme le mien (j'ai par contre la chance d'avoir encore le mien, mais j'ai failli le perdre lorsqu'il a fait un arrêt cardiaque Crying or Very sad ). Parfois, les mots sont inutiles. Ce sont les gestes au quotidien qui font finalement la différence.Même si j'ai 33 ans, je sais que mon père est toujours là pour moi. Je crois qu'un des moments les plus émouvants dont je me souviens, c'est lorsque mon oncle, le frère de mon père, est décédé (arrêt cardiaque mais fatal...Eh oui, les maladies cardiaques courent dans la famille Rolling Eyes ). J'avais 16 ans et lorsque mon père est venu nous reconduire au collège mon frère et moi, il nous a dit qu'il nous aimait, chose que je ne me souvenais pas avoir déjà entendu de sa bouche. Je t'écris et j'en ai encore les larmes aux yeux.

Alors, oui, je comprends tout à fait ce que tu veux dire et ce que tu as tenté - avec succès - de traduire ici en la personne du général de Jarjayes.

Ton texte est magnifique et très émouvant. J'aime beaucoup ces moments de rapprochements entre le père en apparence si distant et sa fille. Quand elle s'assoit sur ses genoux pour qu'il lui raconte son passé, c'est magique Smile

Merci beaucoup pour cette fic qui fut également évocatrice de bien des souvenirs pour moi rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Hetep-Heres
L'ami de la rose
L'ami de la rose
Hetep-Heres

Age : 42
Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 22/09/2012

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMar 23 Oct 2012 - 21:11

Comme c'est beau !

Je viens de découvrir ton "être père", et j'en suis émerveillée : le ton, le rythme, la sensation de "parenthèse" dans le temps entre père et fille (car oui, ici il la considère bien comme fille et non fils...).
J’apprécie la vision que tu as de ce père, elle correspond d'ailleurs à la mienne car les personnages ne sont jamais ni tout blancs ni tout noirs, et celui là été beaucoup "noirci" par certaines fics... alors que tout comme chacun, il est certainement tout en nuances... Humain, quoi! Son "malheur" auprès du public, c'est qu'il est extrêmement fermé, peu expansif (sauf lorsqu'il est en colère contre Oscar, et là c'est épique!), et surtout certainement très pudique, très mal à l'aise avec l'expression de son affection.
Citation :
il réagissait de la même manière que celui à qui il s’était juré de ne jamais ressembler. Il était père à son tour, comprenait mieux le sien, mais répétait ses erreurs
Là, je suppose que tout le monde se retrouve (sauf ceux qui ont eu des parents réellement épouvantables), et pas forcément en devenant parent soi-même mais juste en devenant adulte, en ayant à faire face à des choix, à des responsabilités, à être obligés de faire des compromis ("compromis"... sans doute le mot le plus haï et méprisé par les enfants et les adolescents... et pourtant signe de maturité!)
Citation :
C’était le plus dur des métier que François avait jamais eu à effectuer, le plus gratifiant aussi. Etre père.
Alors là, j'en suis persuadée. Et après tout, n'était-ce pas Freud qui disait à propos de l'éducation des enfants "Quoi que vous fassiez, de toute façon ce sera mal fait"?
Citation :
La petite fille, au lieu de répondre, fit quelque chose qu’elle s’était toujours interdit. Sans même le regarder, elle glissa sa petite main blanche dans celle de son père
Eh oui, Oscar aussi est une handicapée des sentiments, ou plutôt une handicapée de leur expression et démonstration. tout comme son père, elle part du principe que ceux auxquels elle tient le savent et n'ont pas besoin de l'entendre ni de gestes tendres pour continuer à le savoir... Sauf cette fois-ci, où elle se permet un écart.
Citation :
En cet instant il cru l’avoir perdu, s’être trompé, n’avoir fait de son héritier qu’un de ses soldats qui jamais ne l’aimerait et ne ferait que répondre à ses ordres
Bien sûr que cet homme a du plus d'une fois se poser des questions sur son choix ! D'ailleurs des années plus tard il prend la décision de revenir dessus lorsqu'Oscar a des difficultés avec les Gardes Françaises : ce n'est tout de même pas une idée qui lui est tout d'un coup tombée dessus du jour au lendemain, si? Plutôt l'aboutissement de beaucoup de remises en cause...
Citation :
Cet homme là, le général le haïrait, comme jamais il n’avait haït quelqu’un
Il est loin de se doute que cet homme est en train de grandir sous son propre toit, qu'il venait de reconnaître sa bravoure et de lui ébouriffer la chevelure! Pourra-t-il réellement le haïr? Ne se sera-t-il pas plutôt également attaché à ce garçon, même en n'en montrant rien?

Très jolie vignette en tout cas, bravo et merci... applaudit

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

:farao: Hetep-Heres study
"Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire..." (Anatole France)
Revenir en haut Aller en bas
http://hetepheres.wordpress.com/about/
Silène
Bouton de rose
Bouton de rose
Silène

Age : 39
Nombre de messages : 749
Date d'inscription : 14/01/2010

Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" EmptyMer 24 Oct 2012 - 0:12

Merci pour ce beau commentaire Hetep-Heres !
A te lire, je pense que nous avons la même vision de ces personnages (et oui, le général a souvent été sali dans les fics, je le préfère plus en demi-teinte). Tu m'as d'ailleurs fait penser que les réactions d'Oscar viennent sans doute de lui, du moins pour certaine. Il est vrai qu'elle est elle aussi une handicapée des sentiments, mais elle s'est construit grâce à lui, comment aurait il pu en être autrement du coup ?

Quant à André, je pense qu'en effet il ne pourra jamais le haïr, justement parce que c'est André. Il l'a élevé, l'a considéré comme un membre de sa famille, et la toute fin de l'anime nous montre qu'il est prêt à la lui confier. D'un autre côté je reste certaine que personne, à ses yeux, n'aurait pu être assez bien pour Oscar.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Commentaire sur "Etre père" Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Commentaire sur "Etre père" Empty
MessageSujet: Re: Commentaire sur "Etre père"   Commentaire sur "Etre père" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaire sur "Etre père"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-