Lady Oscar - André
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Lady Oscar - André

Forum site Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
triste fée
Soldat Alain
Soldat Alain
triste fée

Féminin
Age : 50
Nombre de messages : 3655
Date d'inscription : 03/04/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyMar 27 Mar 2012 - 18:50

Zalzal a écrit:
Ah Triste Fée ! Que je suis contente que tu te sois remise à la lecture de cette fic ! cheers C'est que je pensais t'avoir définitivement découragée de la poursuivre (je suis fort consciente que mon style d'écriture peut s'avérer assez lourd comparativement à d'autres. J'ai même pris une pause en écriture parce que je ne savais plus si mon style correspondait bien à l'univers de LO. J'ai parfois l'impression de trop me perdre dans mes formules de phrases plutôt que d'aller à l'essentiel, d'écrire des histoires sans âme... Ah me voilà qui repars dans mes doutes ! Mais toi qui écris également, tu comprends sans doutes ce que je veux dire).


Merci beaucoup pour tous ces commentaires ! C'est réellement apprécié, Triste Fée :flower: .

Rassures-toi, ce n'est pas ton style qui m'a retenue loin de ta fic, au contraire, j'adore ton style commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 319570 , c'était uniquement par pbl de santé ces derniers mois donc j'ai repris du retard, et le fait aussi que parfois je me connecte et je n'ai pas le temps de tout lire et ensuite je l'oublie commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 1c9 sauf quand ca revient souvent, je peux ne pas perdre le fil. Mais je t'avoue que j'ai tout relu pour ne rien oublier, et ce fut un réel plaisir commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 1c18

Donc, à quand la suite ? Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Je suis prêt, monsieur, à subir le châtiment que vous voudrez nous infliger. Je vous demanderais seulement de commencer par moi, c\'est là ma seule requête. De grâce, je ne veux pas voir périr celle que j\'aime.
Une rose reste une rose. Que tu le veuilles ou non, tu seras à jamais celle que j\'aurai le plus chérie.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-arabesques-de-triste-fee.e-monsite.com/
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyMer 28 Mar 2012 - 2:45

Triste Fée a écrit:
Citation :
c'était uniquement par pbl de santé ces derniers mois donc j'ai repris du retard
Oh, oh, j'espère que tout cela s'est arrangé et que ce n'est pas trop grave... Est-ce encore ta chute qui t'occasionne des problèmes ?

Citation :
Rassures-toi, ce n'est pas ton style qui m'a retenue loin de ta fic, au contraire, j'adore ton style
Ah ! Bien contente que cette fic, malgré son caractère plus sombre, ait pu te changer les idées un peu ! Merci d'ailleurs pour cette fleur :flower:. C'est que quand je lis vos fics rocambolesques, je ne peux m'empêcher de trouver les miennes bien peu...animées. Vous avez tellement d'imagination ! Alors que moi, tout se passe dans le travail des mots. Bah, il faut bien avoir de tout pour faire un monde, j'imagine ! N'empêche que j'admire l'imagination de certaines d'entre vous. Votre capacité de rebondir dans des situations invraisemblables (je pense par exemple à Krapo qui nous inventait toujours quelque chose de nouveau, et ce, sur plus d'une centaine de chapitres) est parfois complètement ahurissante. Alors chapeau à vous !

Bon, maintenant pour la suite...

Elle est entamée (tout comme celle de De tout mon cœur, je te déteste. Je butine entre les deux, selon mon humeur), mais je manque cruellement de temps dernièrement pour écrire de façon régulière. Je vais néanmoins essayer de vous faire parvenir un chapitre dans un délai "raisonnable".

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Amber Queen
Rose éclose
Rose éclose
Amber Queen

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 1690
Date d'inscription : 26/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyVen 30 Mar 2012 - 21:10

j ai été heureuse de découvrir la suite de ta fic, ne te voyant plus sur le forum ( bien que moi meme je n y suis plus bcp non plus)je me suis dit que ton loulou occupait bien trop tes journées;) .

j ai lu est apprécié comme à mon habitude ce nv chap avec pourtant cette angoisse ds le coeur que le général ait comprit la supercherie, bah oui c est tellement explicite au début du chap qu on espère jusqu a la dernière ligne qu il ne comprendra pas, mais tu attends justement cette dernière ligne pour montrer cette étincelle ds son regard et nous plonger ds ses pensées. arf je me doutais bien que c était trop facile.... que le plan avait trop bien réussi, par contre reste en suspend la question de savoir qu elle sera la réaction du général. On comprend qu il aimait sa fille, on comprend qu il a été enseveli sous le poid de ses fonction et de son statut au point d en oublier l essentiel mais acceptera t il pour autant la fuite de son enfant, la laissera t il en paix et mener sa vie comme bon lui semble avec André.

"Chemin de croix" comme le chemin de croix du Christ..... pour qui on connait la funeste fin, ..... réserves tu le meme sort à nos deux héros?

Je te rassure je ne sortirai plus ma massue, je n en ai plus la force en ce moment mais j avoue me demander avec hate la suite des évènements meme si le tps me manque en ce moment.

merci pr ce chap chère Zalzal.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyLun 16 Avr 2012 - 23:30

Argh, ce que je te réponds en retard, Amber ! Désolée Embarassed J'essaie de rattraper mon retard en lecture sur les fics que j'avais déjà débutées (tiens, tiens...Ne serais-tu pas dans la même galère que moi ? Wink. Ton commentaire ne m'a pas du tout échappé, mais je n'avais pas encore eu le temps d'y revenir (moi qui adore pourtant lire vos commentaires, c'est tout dire Crying or Very sad ).

Amber Queen a écrit:
Citation :
j ai lu est apprécié comme à mon habitude ce nv chap avec pourtant cette angoisse ds le coeur que le général ait comprit la supercherie, bah oui c est tellement explicite au début du chap qu on espère jusqu a la dernière ligne qu il ne comprendra pas, mais tu attends justement cette dernière ligne pour montrer cette étincelle ds son regard et nous plonger ds ses pensées
Bien oui ! Ça aurait été trop facile sinon ! Et tu sais à quel point j'aime jouer avec le lecteur, l'amener dans une voie, lui faire croire que c'est lui qui l'a choisie, alors que c'est moi qui mène la danse. J'aime vous surprendre (ce qui rend parfois les finales de chacun des chapitres bien difficiles à pondre. Je sais que je pourrais me borner à clôturer mon chapitre d'une façon moins compliquée, mais j'aime ces petites chutes !), j'aime provoquer les réactions. Alors oui, j'ai tissé tout ce plan (et quel plan ! Ça m'avait occasionné bien des problèmes) pour le "saboter" en une seule phrase, car le Général a finalement tout deviné.

Citation :
"Chemin de croix" comme le chemin de croix du Christ..... pour qui on connait la funeste fin, ..... réserves tu le meme sort à nos deux héros?
Cette histoire fut véritablement un chemin de croix pour chacun de nos héros, tu as bien raison. Chaque chapitre était comme une station. Mais cela se terminera-t-il par la mort ? Ne sont-ils pas déjà morts ? André a dû mourir à deux reprises (1re fois: une mort simulée pour fuir Oscar; 2e fois: afin d'échapper au triste destin de "François" et pour pouvoir afin vivre aux côtés de celle qu'il aimait), alors qu'Oscar a cru littéralement mourir lorsque André est disparu et qu'elle a, elle aussi, dû simuler sa propre mort afin de pouvoir échapper au destin que son père lui avait tracé. Qu'y a-t-il donc après la mort... ?

Citation :
merci pr ce chap chère Zalzal.
Merci à toi de toujours me lire ! Merci d'être restée fidèle à cette interminable histoire Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Amber Queen
Rose éclose
Rose éclose
Amber Queen

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 1690
Date d'inscription : 26/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyVen 20 Avr 2012 - 20:51

mdr c est amusant de se répondre avec autant d intervalle...je viens seulement de lire ta réponse.... et celle ci m intrigue.

Citation :


Citation:
merci pr ce chap chère Zalzal.
Merci à toi de toujours me lire ! Merci d'être restée fidèle à cette interminable histoire Very Happy



" d être restée fidèle"

donc c était la fin,..... y a pas de suite.....Neutral Sad Crying or Very sad

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptySam 21 Avr 2012 - 1:51

Amber Queen a écrit:
Citation :
" d être restée fidèle"

donc c était la fin,..... y a pas de suite....
Mais non, ce n'était pas la fin ! Tu imagines si ça finissait ainsi ? Shocked Plus d'un an d'écriture pour en arriver à... ça ?! Suspect "On veut être remboursé !!!"

J'aurais dû écrire "Merci de rester fidèle à cette fic", mais j'imagine que le délai entre ton commentaire et ma réponse m'aura fait utiliser le passé.

Tiens, un coup de massue pour moi meurtre1

P.S. C'est la fin de semaine et je suis légèrement...euh...comment dire...énervée siffle Du coup, je réponds de façon bien bizarre 👅 .

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Sudena
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
Sudena

Age : 31
Nombre de messages : 2759
Date d'inscription : 31/12/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptySam 21 Avr 2012 - 2:18

Que la honte soit sur moi! J'avais omis la suite de cette fic fantastique, ce mystère toujours pesant, ces mots toujours éternellement justes, et cette impatience qui me ressaisit à chaque fois de conaitre la suite: le général va-t-il accepter? se servir d'Alain? ou que sais-je?..

Que bonheur que de la retrouver! Et combien d'excuses je te dois d'être jusqu'à cette nuit passé à-côté... No No

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Chez les peuples vraiment libres, les femmes sont libres et adorées." Louis Antoine Saint-Just
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptySam 21 Avr 2012 - 3:20

Les commentaires - même en retard 👅 - font toujours autant plaisir (d'autant plus que je ne suis pas bien placée pour faire la leçon à quiconque sur ce sujet. J'ai toujours un retard en lecture à rattraper Crying or Very sad ).

Sudena a écrit:
Citation :
J'avais omis la suite de cette fic fantastique, ce mystère toujours pesant, ces mots toujours éternellement justes, et cette impatience qui me ressaisit à chaque fois de conaitre la suite: le général va-t-il accepter? se servir d'Alain? ou que sais-je?..

Que bonheur que de la retrouver! Et combien d'excuses je te dois d'être jusqu'à cette nuit passé à-côté...

Merci immensément pour ce commentaire truffé de compliments. Ce sont vos commentaires qui me motivent bien souvent à poursuivre l'écriture de cette fic (eh bien pas seulement ça, mais ça aide, crois-moi Wink ).

Maintenant, à savoir ce que le Général va faire de cette information (va-t-il opter pour la voie du bien ou celle du mal ? L'amour ou l'honneur ?), il va falloir patienter encore un peu.

Encore merci pour ton commentaire, Sudena. Je suis bien contente que tu apprécies toujours cette fic Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Amber Queen
Rose éclose
Rose éclose
Amber Queen

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 1690
Date d'inscription : 26/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptySam 21 Avr 2012 - 9:55

Citation :

Amber Queen a écrit:

Citation:
" d être restée fidèle"

donc c était la fin,..... y a pas de suite....
Mais non, ce n'était pas la fin ! Tu imagines si ça finissait ainsi ? Shocked Plus d'un an d'écriture pour en arriver à... ça ?! Suspect "On veut être remboursé !!!"

J'aurais dû écrire "Merci de rester fidèle à cette fic", mais j'imagine que le délai entre ton commentaire et ma réponse m'aura fait utiliser le passé.

Tiens, un coup de massue pour moi commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 2f

P.S. C'est la fin de semaine et je suis légèrement...euh...comment dire...énervée commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 1b2 Du coup, je réponds de façon bien bizarre 👅 .


je me disais bien que ça ne pouvait pas se terminer ainsi, pas venant de toi.....mais tu sais moi aussi en fin de semaine mes neurones ne sont plus tout à fait bien connectées..... et bien vois tu pour le coup je ne te donnerai pas de coup de massue...non non car premièrement ça risque de faire pire que mieux ( est on sait combien tu es déjà un peu:geek: (lol) ) et deuxièment j ai décidé de ranger définitivement ma massue au grenier( je suis en mode :flower: avec un peu de :joker: et une touche de geek peut être du à une absortion trop prononcée de commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 794598 )Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyMer 2 Jan 2013 - 20:22

Eh oui, une suite ! Ça faisait une éternité que je n'avais pas touché à cette histoire... J'espère que, malgré les mois écoulés, vous pourrez en reprendre le fil.

Bonne lecture ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Hetep-Heres
L'ami de la rose
L'ami de la rose
Hetep-Heres

Age : 41
Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 22/09/2012

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyMer 2 Jan 2013 - 21:26

an1 Ouais ! Youpi, c'est la fête ! an0

LA SUITE DE "CHEMINS DE CROIX" !!!!!!

Sont-ce là tes bonnes résolutions de début d'année ? Wink siffle Bon allez, j'arrête de te taquiner et je passe au vif du sujet :

Citation :
Et c’est souvent à cet instant que l’on regrette de les avoir oubliées.
C'est amusant, mais tout au long de ton préambule et du premier paragraphe, j'étais persuadée que c'était de Grand-Mère dont tu allais nous parler. Comme quoi...

Citation :
Ce cliquetis régulier était parfois entrecoupé du bruit mat d’une pièce que l’on déplaçait sur un échiquier, mais c’était tout. [...] Il calculait les coups, pesait le pour et le contre de tel déplacement, analysait les sacrifices et les gains.
Tiens, serais-tu toi aussi sensible à la beauté et à l'élégance du noble jeu ?

Citation :
Mais contrairement à vous, je connais ce fait depuis plusieurs mois...
Et paf ! Le coup de théâtre pour ce pauvre général. Il est vrai que certaines personnes semblent parfois tellement faire partie du paysage qu'on ne songe point à se cacher d'elles, ni à leur cacher ce qu'on cherche à dissimuler à tout le reste du monde... et c'est notamment souvent le cas d'un conjoint, qu'on a tant l'habitude de voir depuis des années qu'on ne voit plus qu'il voit, lui aussi...

Citation :
Il ne vous est jamais apparu bizarre que Grand-Mère ne pleure pas son petit-fils plus longtemps ?
J'avoue avoir pensé moi-même au moment où j'ai lu la lettre qu'André lui avait écrite que Grand-mère ne saurait jouer à fond la comédie du profond chagrin dès qu'elle saurait que son petit-fils n'était pas mort.

Citation :
Ne commettez pas l’irréparable parce que votre orgueil aura été bafoué
Quelle voie va-t-il choisir...? Très cornélien pour ce nouveau Cid : obéir à une certaine vision des lois de ce qu'il pense être l'honneur et au cruel devoir que cela lui imposerait, ou bien écouter cette voix qui lui avait fait verser des larmes à l'annonce la mort de son enfant bien aimée, et savoir baisser pavillon devant un maître finalement plus grand et plus noble encore que ce soi-disant honneur : l'amour contenu dans le cœur d'un père ?

Citation :
Échec et mat
Vraiment ? La partie est-elle réellement terminée ?

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

:farao: Hetep-Heres study
"Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire..." (Anatole France)
Revenir en haut Aller en bas
http://hetepheres.wordpress.com/about/
liberta
Soldat Alain
Soldat Alain
liberta

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 3272
Date d'inscription : 13/06/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyMer 2 Jan 2013 - 21:51

Quelle gifle magistrale, quelle leçon de vie assène-t-elle à son époux tout-puissant !

Le lion battu par une souris; enfin le caractère jusque là négligé et sous-estimé d'une femme, d'une épouse et d'une mère se révèle au grand jour . On sent ,malgré l'affront, un respect non feint pour la témérité soudaine de son épouse. L'effet de surprise a été violent et a permis de gagner cette bataille, mais qu'en est-il de la guerre ?

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 _11
Revenir en haut Aller en bas
mel77
Bouton de rose
Bouton de rose


Age : 43
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 14/08/2012

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 3 Jan 2013 - 3:08

Chère Zalzal! Je croyais bien que tu avais définitivement remballer ta plume pour cette fic. Une belle surprise. J'ai bien aimé que Madame balance à Monsieur,toutes les failles de son plan, et dans les dents! Échec et Mat mon Général! Merci pour cette suite...

mel Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 3 Jan 2013 - 4:27

Hetep-Heres a écrit:
Citation :
an1 Ouais ! Youpi, c'est la fête ! an0

LA SUITE DE "CHEMINS DE CROIX" !!!!!!

Sont-ce là tes bonnes résolutions de début d'année ? Wink siffle
Je vais essayer de la terminer cette année Wink . Mais j'avais écrit ça l'an passé aussi alors... siffle N'empêche que je sais que j'arrive bientôt à la fin de cette fic et j'imagine que je retarde le moment où je devrai y écrire "fin"... Ça fait plus de deux ans que j'y travaille de façon sporadique. C'est comme mon bébé: je m'y suis attachée. C'est stupide, hein ?

Citation :
C'est amusant, mais tout au long de ton préambule et du premier paragraphe, j'étais persuadée que c'était de Grand-Mère dont tu allais nous parler. Comme quoi...
C'était voulu. Si tu ne l'avais pas déjà remarqué, j'aime jouer sur les ambiguïtés (le sens équivoque d'un mot ou d'un titre, un flou volontaire pour dissimuler certains aspects de l'histoire,...).

Citation :
Tiens, serais-tu toi aussi sensible à la beauté et à l'élégance du noble jeu ?
J'aime les symboliques et les images. Je trouve donc que le jeu d'échecs avec ses armées, l'opposition du noir versus le blanc, le côté stratégique, la hiérarchie des pièces,... est très riche métaphoriquement. Ça servait ce que je voulais exposer ici. Sinon, je trouve effectivement que l'appellation "noble jeu" est toute désignée, car c'est vrai que c'est très beau à regarder.

Citation :
Et paf ! Le coup de théâtre pour ce pauvre général. Il est vrai que certaines personnes semblent parfois tellement faire partie du paysage qu'on ne songe point à se cacher d'elles, ni à leur cacher ce qu'on cherche à dissimuler à tout le reste du monde... et c'est notamment souvent le cas d'un conjoint, qu'on a tant l'habitude de voir depuis des années qu'on ne voit plus qu'il voit, lui aussi...
Fallait rester logique: je doute fort que le général ait pu échafauder un tel plan sans que quiconque, à fortiori sa femme, ne s'en rende compte. Mais il fallait utiliser cette pièce maîtresse au bon moment Wink . D'ailleurs, je pense que même le lecteur a oublié la présence de Louise de Jarjayes (et pour cause: je n'en ai pas parlé dans ma fic).


Citation :
J'avoue avoir pensé moi-même au moment où j'ai lu la lettre qu'André lui avait écrite que Grand-mère ne saurait jouer à fond la comédie du profond chagrin dès qu'elle saurait que son petit-fils n'était pas mort.
Non, elle n'aurait pas pu. Mais Grand-Mère est probablement un autre personnage sur lequel le regard du général glisse (c'est sans doute la raison pour laquelle tu pensais que mon préambule parlait d'elle). D'un autre côté, il m'apparaissait inhumain de la laisser pleurer un mort qui n'était pas réellement mort. Je ne pense pas qu'André l'aurait laissée dans l'ignorance.

Citation :
Quelle voie va-t-il choisir...? Très cornélien pour ce nouveau Cid : obéir à une certaine vision des lois de ce qu'il pense être l'honneur et au cruel devoir que cela lui imposerait, ou bien écouter cette voix qui lui avait fait verser des larmes à l'annonce la mort de son enfant bien aimée, et savoir baisser pavillon devant un maître finalement plus grand et plus noble encore que ce soi-disant honneur : l'amour contenu dans le cœur d'un père ?
Comme c'est bien dit ! C'est vrai que le personnage du général place l'honneur au-dessus de tout. Mais comme sa femme le lui a fait remarquer, dans la situation où Oscar est morte, l'honneur des Jarjayes est sauf. C'est son orgueil qui est touché maintenant qu'il sait qu'on s'est joué de lui. Reste à savoir si l'amour triomphera de l'orgueil. Ça me fait encore penser au jeu d'échecs: les blancs (l'amour) contre les noirs (l'orgueil).

Merci de ton commentaire, Hetep-Heres ! Très contente de voir que cette suite était attendue. rosoiù

Liberta a écrit:
Citation :
Le lion battu par une souris
Ah que j'aime cette formulation ! C'est tellement vrai !

Je suis contente que tu aies pu percevoir le respect que Louise de Jarjayes inspirait à son mari. On est jamais sûr si on va être capable de rendre certaines nuances parfois. Je ne voulais pas que ça soit seulement perçu comme un affront justement.

Tu termines sur une question tout à fait intéressante à laquelle je ne ne peux malheureusement pas répondre pour l'instant. J'espère seulement être capable de vous faire parvenir la suite prochainement.

Merci pour ta fidélité, Liberta ! Merci pour ton commentaire ! rosoiù

Mel77 a écrit:
Citation :
Chère Zalzal! Je croyais bien que tu avais définitivement remballer ta plume pour cette fic. Une belle surprise. J'ai bien aimé que Madame balance à Monsieur,toutes les failles de son plan, et dans les dents! Échec et Mat mon Général! Merci pour cette suite...
Remballer ma plume ? Ah ça non ! Je vais terminer cette fic, ça c'est sûr. C'est certainement l'histoire sur laquelle j'ai le plus bûché, alors il est hors de question que je la laisse inachevée ! Mais d'un autre côté, je ne veux pas la bâcler. Pas après tout le travail que j'y ai mis. Je prends donc mon temps, je m'aère l'esprit avec des fics plus faciles à écrire. Alors forcément, ça traîne... Rolling Eyes

Mais des mots comme "belle surprise" et "merci pour cette suite" me font immensément plaisir. Merci à toi pour ton gentil commentaire ! rosoiù Je suis bien contente que cette suite t'ait plu. Very Happy

:Star: :Star: :Star:

Tigresse: J'ai lu ton commentaire, mais il avait été placé à la suite de ma fic et non dans la section des commentaires. Mais l'important, c'est que je t'ai lue ! Merci beaucoup pour ton commentaire et pour ton intérêt pour cette fic. J'essayerai, autant que possible, de ne pas trop tarder pour la parution de la suite.

À bientôt ! coucou

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
agnes
Rose éclose
Rose éclose


Age : 39
Nombre de messages : 1610
Date d'inscription : 20/09/2008

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 3 Jan 2013 - 7:56

Et bien quand Madame sort ses griffes?ça "déchire",elle plante ses banderilles là où il faut.Quel bonheur de la voir et de l'"entendre",Mr de Jarjayes vient de découvrir que loin d'être enfermé dans une tour d'ivoire son épouse est bien au courant de tout et très observatrice.allez Mr ,prenez "ça" dans les dents et tenez vous hors de portée de Madame,vous pourriez encore être surpris.si ce n'est pas trop exigé à quand la suiteeeeeeeeeeeeeeee.
Revenir en haut Aller en bas
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
jarjayes80

Féminin
Age : 49
Nombre de messages : 14376
Date d'inscription : 29/03/2011

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 3 Jan 2013 - 10:43

Citation :
Louise de Jarjayes quitta le petit salon. Elle était sortie
de l’ombre, avait été elle aussi la main au-dessus de l’échiquier. « Échec
et mat, Reynier
». La partie était maintenant terminée. Du moins,
l’espérait-elle...


La comtesse a enfin décidé de sortir de l'ombre et veut absolument protéger sa fille contre le Général qui est en train de préparer un plan contre elle. J'adore cette façon dont elle affronte son mari avec calme et sang froid, elle ne se démonte pas, toutes ses attaques sont profondes et blessent son mari.

Tout comme le dit la citation, le général a été trop sûr de lui-même et il n'a pas vu l'évident.

Va t-il accepter le fait que son fils soit mort avec les honneurs ou va t-il encore essayer de persécuter sa fille ? Tout comme la comtesse, j'aimerais bien le savoir.

Qu'il est bon de lire un chapitre de cette fic, avec Oscar et André, pas de Fersen pour les embêter. commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 1b2

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ban1010
Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
cath
Duc de Broglie
Duc de Broglie
cath

Féminin
Age : 50
Nombre de messages : 13582
Date d'inscription : 09/04/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 3 Jan 2013 - 16:34

Quelle maitrise derrière la façade discrète de la comtesse ! Pour sa fille et non plus ce "fils", elle affronte enfin cet homme, cet homme qui a tirer les ficelles pendant des années. Le général s'est fait damner le pion, les femmes Jarjayes pourraient lui en montrer. Imbu de lui même, il n'a pas vu ce qui était si évident, André est bel et bien vivant... Et maintenant, que va t'il faire ?

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Si13

          
Revenir en haut Aller en bas
Rudyjak
Rose éclose
Rose éclose
Rudyjak

Age : 50
Nombre de messages : 1609
Date d'inscription : 13/01/2011

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 3 Jan 2013 - 23:13

La suite!!! rire1 ...Quelle magnifique surprise, Zalzal!! rire1

La comtesse est sortie de l'ombre et s'est montrée plus perspicace que son mari...elle a remarqué beaucoup de choses que le général, trop sûr de lui même et occupé à se congratuler avec soi même pour la réussie de son plan, n'avait pas seulement vu Wink
Citation :
Votre fils est mort, hier, Reynier. Maintenant, vous allez laisser vivre votre fille. Sans intervenir. Sans chercher à lui nuire à elle ou à André. L’honneur est sauf. Ne commettez pas l’irréparable parce que votre orgueil aura été bafoué...
Bien sûr, avec la mort de son fils l'honneur est sauf, mais est-ce que ce sera assez pour satisfaire le général? Qu'en fera-t-il de la vie de sa fille?
Enfin, va-t-il terminer la partie comme père ou comme général? Suspect

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Andre-10

Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyVen 4 Jan 2013 - 4:48

agnes a écrit:
Et bien quand Madame sort ses griffes?ça "déchire",elle plante ses banderilles là où il faut.Quel bonheur de la voir et de l'"entendre",Mr de Jarjayes vient de découvrir que loin d'être enfermé dans une tour d'ivoire son épouse est bien au courant de tout et très observatrice.allez Mr ,prenez "ça" dans les dents et tenez vous hors de portée de Madame,vous pourriez encore être surpris.si ce n'est pas trop exigé à quand la suiteeeeeeeeeeeeeeee.
Tes commentaires spontanés sont toujours pleins de fraîcheur, Agnes. Ça me fait sourire à tous les coups. Smile

Contente que le rôle qu'a tenu Louise dans ce chapitre t'ait apparu juste. Nous sommes tellement peu habitués de l'entendre ! Mais en même temps, dans le manga ou dans le dessin animé, cette femme a dû être témoin de beaucoup de choses. Il m'a donc semblé pertinent qu'elle comprenne peu à peu les manigances de son époux et qu'elle intervienne à ce moment-ci de l'histoire. Calmement. D'un ton posé. Sans s'emporter comme le fait si souvent le général.

Pour la suite, j'essaie présentement d'avancer le prochain chapitre de "De tout mon cœur, je te déteste". Logiquement, je devrais revenir ensuite à cette fic.

Merci beaucoup pour ton commentaire, Agnes ! rosoiù

Jarjayes80 a écrit:
Citation :
J'adore cette façon dont elle affronte son mari avec calme et sang froid, elle ne se démonte pas, toutes ses attaques sont profondes et blessent son mari.
Comme je l'ai écrit à Agnes un peu plus haut, je ne voulais pas que la comtesse s'emporte. Je la voulais maîtresse d'elle-même, réfléchie, un peu à l'inverse du général qui sa fâche si facilement. Je voulais recréer, et là je ne sais pas si je vais être claire, les armées qui s'affrontent sur l'échiquier, mais avec les deux joueurs: Madame de Jarjayes représentant les blancs et son mari, les noirs. Il devait donc y avoir opposition dans les attitudes.

Le général a, en effet, commis une grossière erreur en sous-estimant sa femme. Elle lui demande d'ailleurs s'il la croyait sotte ou si elle ne représentait qu'un pion pour lui. C'est donc avec intelligence et calme qu'elle le déstabilisera. Reste à savoir maintenant s'il va écouter la voix de la raison...

Citation :
Qu'il est bon de lire un chapitre de cette fic, avec Oscar et André, pas de Fersen pour les embêter. siffle
Oh il y avait un peu de Fersen dans cette fic, mais à peine 👅 . Mais sinon, c'est vrai que c'est une histoire qui tourne globalement autour d'Oscar et d'André. Un peu plus dramatique que l'autre néanmoins, il faut l'avouer.

Contente de te satisfaire avec cette fic ! Bon, maintenant, je m'en retourne travailler à l'autre fic. siffle Non sérieusement, merci de ta fidélité ! Merci pour ton commentaire ! rosoiù Je vais essayer de ne pas vous faire poireauter trop longtemps pour la suite.

Cath a écrit:
Citation :
Quelle maitrise derrière la façade discrète de la comtesse ! Pour sa fille et non plus ce "fils", elle affronte enfin cet homme, cet homme qui a tirer les ficelles pendant des années. Le général s'est fait damner le pion, les femmes Jarjayes pourraient lui en montrer. Imbu de lui même, il n'a pas vu ce qui était si évident, André est bel et bien vivant... Et maintenant, que va t'il faire ?
Qu'ajouter de plus à cela ? Tu as très bien résumé ce chapitre et j'ai bien aimé les mots que tu as employés pour le faire ("se faire damner le pion" est une expression tellement de circonstance ici, j'adore !). Comme tes consœurs, tu te demandes ce que va faire le général suite à cela. On verra cela dans la suite Wink .

Merci pour ton commentaire, Cath ! rosoiù

Rudyjak a écrit:
Citation :
La suite!!! rire1 ...Quelle magnifique surprise, Zalzal!! rire1
Grazie mille, Rudyjak ! Ça fait tellement plaisir à lire Very Happy !

Citation :
La comtesse est sortie de l'ombre et s'est montrée plus perspicace que son mari...
Elle connaît son adversaire. Lui pas. Il l'a sous-estimée et cela s'est retourné contre lui.

Citation :
Bien sûr, avec la mort de son fils l'honneur est sauf, mais est-ce que ce sera assez pour satisfaire le général? Qu'en fera-t-il de la vie de sa fille?
Les événements qui sont survenus au palais royal, la "mort" d'Oscar et les sentiments qui en ont découlé ont changé un peu la donne. Le général n'est pas un être assoiffé de vengeance, loin de là, mais pour lui, l'honneur de sa famille prenait le pas sur tout. Or, voilà que son honneur est sauvé par cette supposée mort...à ses dépends malheureusement, car on s'est joué de lui. Nous verrons bien comment il réagira suite à toutes ces révélations dans le prochain chapitre. Comme tu l'écris si bien:
Citation :
Enfin, va-t-il terminer la partie comme père ou comme général? Suspect
On verra. siffle

Merci pour ton commentaire, Rudyjak ! rosoiù

:Star: :Star: :Star:
À vous toutes, merci beaucoup ! Je ne sais comment vous remercier de me suivre encore, et ce, malgré les parutions (très) espacées de cette fic. Vos mots sont très appréciés, tout comme votre joie de lire la suite m'a fait immensément plaisir. On ne mesure pas souvent la portée de nos mots, mais sachez que les vôtres sont une source continuelle de motivation (pour cette fic ou pour les autres).

Merci ! commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Terambre124557795488_gros

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Amber Queen
Rose éclose
Rose éclose
Amber Queen

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 1690
Date d'inscription : 26/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyDim 20 Jan 2013 - 22:19

Oh ma chère Zalzal comme tu m as surprise avec ce chapitre d ailleurs le général aussi l a était non?
Un rebondissement auquel on ne s attendait pas j adore la réaction de la comtesse, cette pièce qu on oublie bien trop souvent de par sa discrétion. mais elle sort son jeu, et met en echec son époux mais pour combien de tps car si celui ci a pleuré un tps sa fille il a vite reprit le dessus. Il me fait penser à un psychopathe. il est inquiétant. près à tout faire pour que sa fille lui obéisse près à tuer andré car il ne veut pas la voir avec lui mais pleure qd il la croit morte et redevient l homme insensible qu il est lorsqu il apprend qu il s est fait berner. :ttzc41: un peu frapa dingue le papa jarjayes.

j ai hate de voir comment je général va réagir suite à la réaction de son épouse.

encore un chap rempli d emotion et d intensité merci

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyLun 21 Jan 2013 - 4:55

Amber: C'est vrai que je n'avais pas touché à cette fic depuis longtemps, bien que le début était entamé (tout comme le suivant d'ailleurs dont j'ai environ une page d'écrite). Mais j'aimerais bien la terminer cette année et passer à autre chose. Par contre, je ne veux pas la précipiter pour cette raison. Tu sais comme moi le temps et le travail que ça prend, alors je veux finir les choses en beauté.

Je suis contente si cette suite t'a prise au dépourvu (tout comme le général 👅 ). Il est vrai que l'on a tendance à oublier Louise de Jarjayes, mais il faut être juste: je n'en faisais pas mention dans ma fic avant ce chapitre. Je ne vois pas le général comme le psychopathe que tu dépeins. Il a été extrêmement dur avec Oscar, oui c'est vrai. Il a monté cette supercherie pour éloigner André et tout cela au nom de l'honneur. Mais sans approuver les gestes qu'il a commis, je comprends un peu cet homme. Il croyait agir pour le bien d'Oscar (que serait-il arrivé si les gens avaient découvert qu'elle était une femme en réalité ? Qu'elle était enceinte d'un roturier par-dessus le marché ? Elle aurait été la risée du royaume tout simplement. Fini le beau destin que le général avait tracé pour son héritier !) tout en sauvegardant l'honneur de son nom. Sans ce geste, Oscar ne se serait pas retrouvée aux gardes françaises et n'aurait pas non plus échafaudé ce plan pour mourir. Si on y pense, c'était la seule façon de se débarrasser du colonel sans que l'honneur des Jarjayes en souffre. C'était également la seule façon qui permettait à Oscar de vivre aux côtés d'André. Un peu tordu tout ça, j'avoue, mais la finalité en valait le coup.

Mais ce qui te fait probablement dire que le général est un psychopathe c'est le fait qu'il pleurait sa fille qu'il croyait morte. Or, lorsqu'il a su qu'elle était vivante, cette tristesse s'est envolée pour faire place à autre chose. Et ça, Louise de Jarjayes l'a vu aussi. Mais vous ne savez pas à quoi pense le général donc c'est sûr que vu de l'extérieur, il a l'air assez machiavélique (je suppose).

Tu verras bien ce qui en est avec la suite !

Merci beaucoup de ton commentaire, Amber ! Merci de ta fidélité envers cette histoire même si les mises à jour sont plus annuelles que quotidiennes... siffle

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Loup
Bouton de rose
Bouton de rose
Loup

Age : 30
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 17/03/2013

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyMer 20 Mar 2013 - 22:43

Loup arrive en trottinant sur le sentier, le ventre quelque peu alourdit par son copieux dîner
voilà voilà, j'arrive pour les commentaires!

Alors okay, soyons claires tout de suite ! Au vu du titre, je me doutais qu'il ne s'agissait pas d'une joyeuse balade entre ma blonde et ses apollons, je ne sais pas moi, du côté du pays de Candy... Mais tout de même Zalzal, c'est dur... Loup traîne la croix avec les autres!

pourtant ça avait très bien commencé...


"Ironiquement, elle, qui habituellement, ne semblait même pas le voir, semblait très intéressée par ce qu’elle détaillait…"

mmh, très bonne phrase, juste au bon endroit! Idem pour celle qui suit. J'appelle ça des petites perles au fil de l'écriture, très agréable sous une dent de loup...
"Oublié le soldat au regard de glace; elle l’avait rangé dans sa penderie en même temps que son uniforme de la garde royale"



"Colonel, nous sommes arrivés, annonça le cocher en évitant de détailler les restes d’un drame."
Cette phrase, je me doute bien que ce n'était pas sa vocation première, mais elle m'a bien fait rire. Il est tellement incongru que le froid Colonel exprime une quelconque émotion... alors oui, c'est tout de suite le drame...


"- Oh ça va Oscar !!!, la rabroua-t-il. Arrête de me faire la gueule ! Tu as passé l’âge !"
"en désignant Oscar du pouce, « même chose que mon compagnon pour accompagner le repas»."
Ces deux phrases m'ont pas mal prise au dépourvu. J'ai déjà lu une certaine quantité de fics où André perd de sa servilité habituelle, mais là, le sermonage de grand frère, c'est très mignon. Et ce "mon compagnon" au lieu de "mon maître", mmh...

"Le menton calé dans ses mains, elle le fixait, attendant patiemment sa réponse. C’était risible de voir à quel point elle avait l’air angélique ainsi. Mais que pouvait-il dire à la fin ? Qu’il l’aimait ELLE d’un amour désespéré depuis plus de vingt ans ? Que son cœur battait la chamade au moindre regard qu’elle daignait lui accorder, et ce, même si c’était pour l’enguirlander ? Qu’il fantasmait sur le goût de ses lèvres, du grain de sa peau nacrée sous ses mains, du modelé de ses formes qu’elle camouflait si bien sous ses nippes d’homme ? Qu’il rêvait de se perdre en elle ? Qu’il l’imaginait crier son nom à lui lorsqu’il la rendrait femme ? Ou encore qu’il étouffait de jalousie lorsqu’il voyait tout l’amour qu’elle vouait à Fersen alors que ce dernier ne la voyait même pas ? Comment réagirait-elle en apprenant qu’il sacrifierait volontiers sa vie pour elle… ? Mais c’est qu’il ne pouvait PAS lui avouer rien de tout cela ! Il devait taire cette passion dévorante, continuer de jouer la comédie du serviteur dévoué ou sinon on pouvait le mener dès maintenant à la potence ! Châtiment pour celui qui défiait ce système séculaire où chacun se voyait confiné dans sa caste. Comme si l’on pouvait limiter les élans du cœur à toute hiérarchie !"
Ben ça, j'ai trouvé que c'était très beau, tout simplement. Pour le coup tes mots sont vraiment parfaits, cette tirade mentale a beaucoup de force. Bravo!


"Sur ce commentaire coquin – et par là, il mesurait toute l’étendue de son ivresse, car une Oscar sobre n’aurait jamais, au grand jamais émis une remarque de la sorte tout en lui faisant un clin d’œil – elle entrechoqua son verre contre celui encore plein de son compagnon."
Oui je partage l'opinion d'André, sur l'état d'ébriété avancée de la belle, mais c'est tellement drôle !

« Foutre de Dieu ! Comment faisait-elle pour ingurgiter tout cet alcool sans même grimacer ?!
J'adore ce genre de détails...

"Loin d’être l’être asexué qu’elle s’imaginait, André lui apparaissait maintenant comme un homme"
Alors ça ma chère, c'est excellent. Oscar qui se considère homme, et des fois ni homme ni femme, voir rien du tout de précis, bref pas sexuée, développe le même retord envers André. Elle le voyait ni homme ni femme et maintenant brusquement, réalise cette erreur en même temps qu'elle prend conscience de ses désirs... de femme ^^ Vraiment, très très très bien cette réflexion.


- Il n’est pas dans mes habitudes de regarder la femme que j’aime se faire tabasser sans intervenir, Oscar…
Bon, ça c'est excellent aussi. De même que cette description qui permet de très bien imaginer la scène :
"Chacun prit donc son bout et gravit les escaliers; l’aubergiste haletant et suant à grosses gouttes, Oscar tentant de conserver un semblant d’équilibre suite à tout l’alcool ingurgité en si peu de temps. Toujours en tenant André par une jambe, le tenancier joua bien maladroitement avec son trousseau de clé"


"- Que crains-tu Oscar ?, murmura-t-il d’une voix rauque. « Moi…ou toi ? »"
Ca c'est parfait aussi, très bien sortit.


" Offrir l'amitié à qui veut l'amour, c'est donner du pain à qui meurt de soif. "
Bon ça, je l'ai noté, et je pense que c'est à peu près à partir de là que les choses se gâtent.
Déjà d'un point de vu personnel et que je pensais jusqu'à présent totalement extérieur à l'univers de Lady Oscar, ça m'a fait l'effet d'un poignard dans le coeur. Je ne sais pas d'où tu sors ce proverbe (d'Espagne d'accord) mais il est affreusement vrai et beaucoup trop juste métaphoriquement. Mais loup s'égare dans ses propres moeurs. Bon mouchons nous un coup et reprenons.


« Mon amour... » « Qu’il est incongru de s’entendre se faire appeler ainsi par André... », songea-t-elle fugacement. Quoique la situation actuelle l’était tout autant : elle était en train de commettre l’irréparable avec son ami d’enfance – mais oh mon Dieu !, que c’était bon ! – et elle s’en foutait"
Bon là, tout s'annonçait très bien, un peu précipité mais comme le dit Oscar, on s'en fout. Et là... patatras. Sur le coup j'en ai rigolé de consternation, mais si j'avais su ce que tu nous préparais dans les chapitres suivant, j'en aurai pleuré...
"Et là, sans qu’elle ne puisse se l’expliquer, elle lâcha l’irréparable :

- Oh Fersen..
."
Oscar noooooooon ! On t'a jamais dis qu'il ne fallait JAMAIS faire ça ?? Mais quelle boulette !
commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 2e3 Déjà que je trouvais que tu l'avais faite franchement dure par moment avec André... là, ça s'appelle un coup de grâce à en faire débander toute une garnison! Il fallait bien qu'André est un peu de mâle orgueil, elle aurait pu y penser quand même..

"s’agenouilla sur le sol glacé. Toute force l’avait quitté. Il se roula en boule et pleura silencieusement sur son malheur, la seule chose qu’il pouvait se targuer de posséder."
Très tragique, mais très belle phrase


"l’exotisme des terres éloignées de Suède, l’esprit chevaleresque. Alors qu’André... Jusqu’à récemment, sa relation avec ce dernier était empreinte de souvenirs que l’on chérit tendrement, de la sécurité que procure le connu. Il sentait bon le chez-soi que l’on retrouve volontiers"
Oui ça c'est vrai aussi dans la réalité.. être partagé entre le confort et réconfort de l'homme officiel qui te connaît sur le bout des doigts et l'attraction exotique oui de l'amant potentiel, là au détour d'une rue inconnue mais flairant aussi à pleins nez.. le danger.

"Moi que tu aimes, je suis la créatrice de tes peines. J’ai modelé l’affaissement de tes épaules, soufflé sur l’étincelle de tes prunelles. J’ai comprimé dans l’étau de mes mains ce cœur qui palpitait pour moi, j’ai su trouver la flèche qui t’atteindrait..."
Encore une phrase où mon seul commentaire va être "c'est très beau, très bien écris". Désolée pour les répétitions, mais il me semble important pour un auteur de savoir quelles phrases font particulièrement mouche... ça permet de développer la qualité de son style, non?
Smile

Bon après, les chapitres suivants m'ont tellement estomaquée que j'en ai pas pris de notes pendant un petit moment... Je crois que j'ai repris à cette brindille d'humour que tu nous tends enfin après une traversée du désert qui néanmoins ne semble pas fini.
"Question saugrenue du tireur à sa victime ! A-t-on idée de demander au supplicié s’il souffrait après l’avoir fusillé ? Mais existait-il une quelconque éthique, une marche à suivre dans ces cas absurdes ? "
`

"non pas tant pour camoufler ce qui se passait véritablement dans le bureau du Colonel de Jarjayes, "mais pour recueillir ces complaintes de plaisir à même la bouche du partenaire assouvi. "
Ca ça m'a fait rire aussi... j'aime bien ce petit rappel d'un point de vue extérieur. "Mon dieu, MON DIEU! On entend des gémissements lascifs derrière la porte du colonel, est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce qui se passe ici ??" (hurle Girodelle en s'étouffant dans son col d'uniforme, alors en visite impromptue aux gardes françaises..)

voilà mes notes s'arrêtent là.
Bien sûr, le passage entre André et Alain est très bon (il, oscar, est enceint, mais...?) malgré qu'il ait fallu charcuter André pour en arriver là..
J'ai aimé le pion damé par Louise de Jarjayes, c'était pas du tout attendu et très réconfortant. Dis moi que papy Jarjayes va arrêter son massacre maintenant !!! L'histoire globalement a de très beaux passages, cette interrogation récurrente d'Oscar (homme, femme, amante, mère ?) mais franchement je dois t'avouer que j'espère que cette histoire ne va pas déteindre sur l'aventure d'Oscar et Fersen aux USA, parce que ma petite sensibilité de Loup mal léché ne va pas tenir le coup. Oui j'avoue, je préfère l'humour (même très noir!) à la détresse pure et l'injustice. Tu fais très bien frémir ton lecteur, et je t'en félicite mais maintenant grâce ! Je veux un happy end!!!! (ben quand même, ne me dis pas que tu as prévu de faire des triplés à Oscar et puis de les faire tous égorger par le fantôme fou du père Jarjayes, je ne te croirais pas. Comment ça tu as prévu pire ?!)

Loup éponge ses sueurs froides d'un revers de pattes. Allez, à très vite ! Je t'attends au tournant (du chemin, et si tu te pointes avec une galette et un petit pot de beurre, on pourra peut-être entamer des pourparlers quand à la fin.)
commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 393576
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 21 Mar 2013 - 0:51

Ah, je me doutais bien que tu faisais référence à cette fic quand tu affirmais que je malmenais notre chère Oscar. Mais il est vrai que c'est sans doute ma fic la plus sombre (et la première aussi: elle comporte donc son lot de travers, j'en suis bien consciente. Je m'en rends compte lorsque je la relis. Ça fait presque trois ans que je l'ai commencée. Avec le recul, j'aurais certainement changé des choses, mais bon, on apprend. D'ailleurs, j'ai la même impression avec De tout mon cœur, je te déteste: je trouve que les premiers chapitres sont très simples (quasi que des dialogues) - bien que j'ai eu beaucoup de plaisir à les écrire - alors que les chapitres suivants sont plus fignolés sur le plan littéraire).

Loup a écrit:
Citation :
Ces deux phrases m'ont pas mal prise au dépourvu. J'ai déjà lu une certaine quantité de fics où André perd de sa servilité habituelle, mais là, le sermonage de grand frère, c'est très mignon. Et ce "mon compagnon" au lieu de "mon maître", mmh...
Tu n'es pas la seule à m'avoir fait une telle remarque. On m'avait déjà dit que jamais André n'aurait parlé à Oscar ainsi (en référence au chapitre où il est ivre et qu'il lui répond). Sans doute parce que je perçois André comme étant d'abord un ami et ensuite un serviteur (André sait très bien qu'un fossé les sépare elle et lui; mais il fait toujours allusion à celui de la noblesse/roture et non à celui du maître et du valet). Souvent, c'est lui qui lui ouvre les yeux sur la réalité (la condition du peuple, les agissements de la reine, son aveuglement à elle puisque née noble,...). Je dois reconnaître néanmoins que le personnage original le fait avec beaucoup plus de doigté, avec la douceur qui lui est caractéristique. Mais que veux-tu ? Je le préfère grande gueule, le beau André (tu t'en es bien rendue compte dans Les armes licencieuses) !

Citation :
Oscar qui se considère homme, et des fois ni homme ni femme, voir rien du tout de précis, bref pas sexuée, développe le même retord envers André. Elle le voyait ni homme ni femme et maintenant brusquement, réalise cette erreur en même temps qu'elle prend conscience de ses désirs... de femme ^^ Vraiment, très très très bien cette réflexion.
C'est fou, n'est-ce pas, comme Oscar ne voit pas André ? Le summum de son aveuglement sera sans conteste son déni à assumer pleinement sa féminité (son éducation l'excuse sur ce point: elle était un garçon), à voir l'amour qu'André lui porte. Mais, ils ont été élevés ensemble, liés par cette relation fraternelle qui ne l'aidera certainement pas à voir André comme un homme, un homme qu'elle pourrait désirer et même aimer d'amour.

Citation :
"Offrir l'amitié à qui veut l'amour, c'est donner du pain à qui meurt de soif. "
Bon ça, je l'ai noté, et je pense que c'est à peu près à partir de là que les choses se gâtent.
Déjà d'un point de vu personnel et que je pensais jusqu'à présent totalement extérieur à l'univers de Lady Oscar, ça m'a fait l'effet d'un poignard dans le cœur. Je ne sais pas d'où tu sors ce proverbe (d'Espagne d'accord) mais il est affreusement vrai et beaucoup trop juste métaphoriquement.
Comme tu l'as remarqué, j'aime annoncer le contenu d'un chapitre par une citation. Je trouve celle que tu as notée ici très belle et tellement adaptée à la situation d'André (pas seulement à celui de ma fic, mais à l'original également) ! Mais c'est vrai que ce chapitre est une pierre angulaire dans l'histoire; c'est là qu'elle prend un tournant plus sombre, plus triste. Mais en même temps, j'aime raconter les émotions, les faire vivre au lecteur. Les émotions, ce n'est pas juste le rire, mais aussi la tristesse, la peur,... J'essaie de jouer sur tous les plans.

Citation :
Déjà que je trouvais que tu l'avais faite franchement dure par moment avec André...
Je trouve d'ailleurs que j'ai été plus "méchante" avec lui qu'avec Oscar (sauf pour une chose qui, on s'entend, est abominable). Mais je la trouve parfois d'une extrême froideur avec lui: elle le rabroue, le congédie comme un vulgaire laquais alors qu'il est beaucoup plus que cela, etc.

Citation :
Oui ça c'est vrai aussi dans la réalité.. être partagé entre le confort et réconfort de l'homme officiel qui te connaît sur le bout des doigts et l'attraction exotique oui de l'amant potentiel, là au détour d'une rue inconnue mais flairant aussi à pleins nez.. le danger.
Ça explique certainement pourquoi plusieurs personnes deviennent infidèles: on veut briser la routine pour un éclat éphémère de passion et on risque ainsi de tout bousiller...

Citation :
Encore une phrase où mon seul commentaire va être "c'est très beau, très bien écris". Désolée pour les répétitions, mais il me semble important pour un auteur de savoir quelles phrases font particulièrement mouche... ça permet de développer la qualité de son style, non? Smile
Oh mais ce genre de commentaire me plaît aussi, ne t'inquiète pas ! Avec tout le temps que ça me prend pour pondre un chapitre, je t'assure que ça me fait bien plaisir quand on note une phrase en particulier soit parce qu'elle vous semble bien formulée, soit pour ce qu'elle évoque.

Citation :
Bon après, les chapitres suivants m'ont tellement estomaquée que j'en ai pas pris de notes pendant un petit moment... Je crois que j'ai repris à cette brindille d'humour que tu nous tends enfin après une traversée du désert qui néanmoins ne semble pas fini.
Pauvre toi, je semble vraiment t'avoir secouée. Mais je te rassure, ces "chemins de croix", ces stations où André et Oscar souffrent chacun de leur côté arrivent à leur fin. En même temps, c'est l'adversité qui a permis à Oscar de comprendre tout l'amour qu'elle portait à André, ce n'est que quand elle le croit mort qu'elle réalise toute l'importance qu'il avait pour elle. En cela, ça me fait penser au manga (ou à l'animé): elle se rend compte qu'elle l'aime quand il a failli être pendu par une foule enragée; elle lui avoue tout son amour la veille de sa mort... C'est tragique, non ?

Citation :
Ca ça m'a fait rire aussi... j'aime bien ce petit rappel d'un point de vue extérieur. "Mon dieu, MON DIEU! On entend des gémissements lascifs derrière la porte du colonel, est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce qui se passe ici ??" (hurle Girodelle en s'étouffant dans son col d'uniforme, alors en visite impromptue aux gardes françaises..)
Je n'ai pu m'empêcher de sourire en lisant ta parenthèse à propos de Girodelle Razz ! C'est vrai que ça aurait été très drôle.

Citation :
L'histoire globalement a de très beaux passages, cette interrogation récurrente d'Oscar (homme, femme, amante, mère ?) mais franchement je dois t'avouer que j'espère que cette histoire ne va pas déteindre sur l'aventure d'Oscar et Fersen aux USA, parce que ma petite sensibilité de Loup mal léché ne va pas tenir le coup. Oui j'avoue, je préfère l'humour (même très noir!) à la détresse pure et l'injustice. Tu fais très bien frémir ton lecteur, et je t'en félicite mais maintenant grâce ! Je veux un happy end!!!! (ben quand même, ne me dis pas que tu as prévu de faire des triplés à Oscar et puis de les faire tous égorger par le fantôme fou du père Jarjayes, je ne te croirais pas. Comment ça tu as prévu pire ?!)
Je te rassure: l'intention d'écriture de De tout mon cœur, je te déteste n'est pas du tout la même que celle de cette histoire. J'avais même commencé cette fic parce que je trouvais très difficile d'être continuellement plongée dans l'ambiance sombre de Chemins de croix. Ça me détendait d'écrire des petites répliques assassines (même si, comme je l'ai écrit plus haut, je trouvais que la qualité littéraire de cette dernière était moindre que celle de Chemins de croix). Mais j'aime varier, me donner des défis. Je trouverais redondant de toujours écrire sur le même couple ou même de réécrire à ma sauce un passage de l’œuvre originale parce qu'il y a déjà tellement de fics qui ont traité d'à peu près tout ! J'essaie d'innover à ma façon, de laisser ma marque dans cet océan que constituent les fanfictions.

Je te remercie infiniment pour ton commentaire et pour toutes ces notes que tu as prises au cours de ta lecture ! Je vois que cette fic t'a fait réagir, ce qui n'est pas si mal en soi. Mais promis ! Je vais essayer de continuer à te faire rire avec mon duo de clowns dans mon autre fic Wink . Pauvre p'tit Loup ! Mes mots l'ont secoué un brin siffle .

Merci ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214
Revenir en haut Aller en bas
Loup
Bouton de rose
Bouton de rose
Loup

Age : 30
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 17/03/2013

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 21 Mar 2013 - 9:52

Mmh chère Zalzal, merci pour tous ces éclairages. Je suis soulagée de savoir que le pire est passé !!!
Je trouve ça intéressant que tu travailles sur plusieurs styles, ta palette est très riche.

Une phrase néanmoins m'a laissée songeuse :

"Ça explique certainement pourquoi plusieurs
personnes deviennent infidèles: on veut briser la routine pour un éclat
éphémère de passion et on risque ainsi de tout bousiller.."

oui, c'est exact. Maintenant si on met ça en coefficient avec le proverbe espagnol :"Offrir l'amitié à qui veut l'amour, c'est donner du pain à qui meurt de soif. "

Donc tu prends un(e) assoiffé(e) et tu lui fais passer des cocktaïls à la papaye sous les yeux, il se peut qu'il(elle) ai ses raisons d'abandonner momentanément le pain qu'on lui tend... non ? D'accord, non, quand on s'appelle André et que celle qui vous tend le pain est Oscar. Mais dans la réalité, je reste pensive... je pense qu'il faut sans doute être dans cette situation pour faire fi de la moral et de la tendresse... mmh, tu me donnes matière à réfléchir de bon matin!

Loup s'en retourne sur le chemin, se frottant pensivement les vibrisses.

Et que faire quand le pain lui-même vous indique le chemin pour prendre un verre étranger?
Revenir en haut Aller en bas
Hetep-Heres
L'ami de la rose
L'ami de la rose
Hetep-Heres

Age : 41
Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 22/09/2012

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 21 Mar 2013 - 14:07

Citation :
je pense qu'il faut sans doute être dans cette situation pour faire fi de la moral et de la tendresse...
Hum, intéressant point que tu soulèves là.... mais je dois m'inscrire en faux sur un point de la phrase ci-dessus : en effet, dans pareille situation je trouve qu'il peut tout à fait y avoir de la tendresse dans une relation "externe" ou "étrangère" au sentiment amoureux... une sorte de complicité née d'une bonne entente mutuelle ou d'une envie réciproque de partager des instants de douceur, d'intimité chaleureuse...
En gros, je trouve qu'il y a toute une palette de nuances (et pas de Grey) entre le summum souvent idéalisé de la relation charnelle partagée et sublimée dans le cadre d'un sentiment amoureux réciproque d'une part, et la simple exécution mécanique et physique d'un besoin/ d'une envie égoïste d'autre part (n'en déplaise aux visions manichéennes ou bisounoursiques... tiens, je viens encore d'inventer un nouveau mot.)

Et pour ce qui est de faire fi de la morale, eh bien je trouve que dans ce cas précis où André n'est en couple avec personne (même s'il est amoureux), et du moment qu'il ne laisse rien miroiter à une autre femme et que celle-ci sait qu'il n'est pas amoureux d'elle, alors je ne vois pas d'entorse à la morale à ce qu'il ait une aventure, puisque celle-ci se ferait en toute honnêteté sans mensonge ou faux-semblant, en toute franchise en somme.
Et comme Oscar, qui n'est pas en couple avec lui, n'aurait pas (officiellement, en tout cas) de raison objective de s'en sentir flouée ou trahie...

Mais bon, ce doit être ma vision très personnelle (mais très logique, je trouve) de ce qui est moral et de ce qui ne l'est pas qui parle, là...

Pour le reste, je trouve ces images du pain, de l'eau et du cocktail tout à fait appropriée... applaudit Loup, tu m'as l'air toi aussi bien douée pour l'image et la métaphore (tout comme Zalzal), je sens que je vais bien aimer te lire...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

:farao: Hetep-Heres study
"Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire..." (Anatole France)


Dernière édition par Hetep-Heres le Jeu 21 Mar 2013 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hetepheres.wordpress.com/about/
Loup
Bouton de rose
Bouton de rose
Loup

Age : 30
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 17/03/2013

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 21 Mar 2013 - 14:53

Hetep-Heres, une petite perle d'humour dans ton commentaire :

"Oscar (...) n'aurait pas (officiellement, en tout cas) de raison objective de s'en sentir flouée ou trahie..."


oui parce que des raisons officieuses et totalement partiales, il y en a, foule même !! Very Happy Very Happy Very Happy Il suffit de demander son opinion à l'intéressée...

Dis tu me flattes, j'ai vraiment envie de t'envoyer ce vieil extrait sur les escargots et Oscar, je pense que métaphoriquement, ça te comblerait (surtout avec le prosaïsme d'un certain André Grandier...) je serai curieuse d'avoir ton avis.
Revenir en haut Aller en bas
Zalzal
Rose éclose
Rose éclose
Zalzal

Age : 43
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 06/10/2010

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 21 Mar 2013 - 20:22

Que voilà des discussions intéressantes ! Smile

Loup a écrit:
Citation :
Une phrase néanmoins m'a laissée songeuse :

"Ça explique certainement pourquoi plusieurs personnes deviennent infidèles: on veut briser la routine pour un éclat éphémère de passion et on risque ainsi de tout bousiller.."

oui, c'est exact. Maintenant si on met ça en coefficient avec le proverbe espagnol :"Offrir l'amitié à qui veut l'amour, c'est donner du pain à qui meurt de soif. "

La première ne se voulait pas une explication pour le proverbe espagnol. Je voulais seulement dire que la routine a beaucoup moins d'attrait que l'inconnu. Certains couples (je ne dirais pas que cela concerne seulement les hommes; de plus en plus de femmes sont infidèles), pris dans le carcan de leur quotidien, se laissent malheureusement tenter par l'attrait de la nouveauté. On met ainsi en jeu toute une relation pour une escapade, pour un trip. Bon, j'imagine que si on s'est laissé tenter, c'est qu'il y avait peut-être quelque chose qui clochait au départ dans la relation. Peut-être.

Mais je rapporte cela à notre propos, c'est-à-dire à Oscar et à André. André est le meilleur ami d'Oscar. Ils ont grandi ensemble. Ils se considèrent comme des frères (notez le mot utilisé ici: "frères". Parce qu'en plus de cette vision d'une relation purement fraternelle, Oscar doit briser la vision qu'elle se fait d'elle-même). Pour avoir eu des amis garçons avec qui j'ai grandi, je peux confirmer que j'étais loin de les considérer comme étant des amoureux potentiels. C'était des amis, point. Alors, il est normal pour Oscar de ne voir en André que cet être qui fait partie de son quotidien. Voilà sans doute pourquoi elle est attirée par Fersen: il est beau, chevaleresque et étranger. D'ailleurs, je me suis toujours demandé si Oscar n'était pas tombée en amour avec lui parce qu'elle savait cet amour impossible. Ça reste un amour idéalisé, chimérique. Mais concrètement, rien ne se passe. Oscar, bien que fragilisée par la découverte de cet amour, ne remet pas en question son mode de vie: elle demeurera homme. Alors que si cet amour s'était réellement concrétisé en une relation physique, les chamboulements auraient sans doute été plus profonds. Mais je ne pense pas qu'Oscar était rendue là, d'où l'avantage de cet amour impossible. Alors qu'avec André, ça remue beaucoup plus de choses...

Loup a écrit:
Citation :
je pense qu'il faut sans doute être dans cette situation pour faire fi de la moral et de la tendresse...
Oscar ne donne que son amitié à André (le fameux pain du proverbe espagnol), alors que ce dernier désire plus. Pourtant, c'était clair au départ de cette histoire: ça devait demeurer physique, ce qui n'est pas mauvais en soi pourvu que les deux personnes impliquées sont consentantes et transparentes l'une envers l'autre. Même dans une relation purement physique, il peut y avoir de la tendresse, une certaine complicité sur le plan sexuel. Or, dans ce cas-ci, c'était voué à l'échec parce qu'André est amoureux d'Oscar. C'était sa façon à lui de l'avoir, oui, mais à quel prix ? Au prix de s'oublier, de taire ses sentiments. Ça ne pouvait que le blesser en bout de ligne (et là, je ne parle même pas de ce "Fersen" qu'a lâché Oscar). Oscar n'est donc pas fautive de lui avoir seulement donné du pain. Encore aurait-il fallu qu'André lui dise qu'il avait soif...


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Ectac.Philippe-Geluck.le-chat0214


Dernière édition par Zalzal le Ven 22 Mar 2013 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup
Bouton de rose
Bouton de rose
Loup

Age : 30
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 17/03/2013

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 EmptyJeu 21 Mar 2013 - 21:19

Mmh, je suis très intéressée de lire vos réactions !

Zalzal a écrit :
Citation :
La première ne se voulait pas une explication
pour le proverbe espagnole. Je voulais seulement dire que la routine a
beaucoup moins d'attrait que l'inconnu. Certains couples (je ne dirais
pas que cela concerne seulement les hommes; de plus en plus de femmes
sont infidèles), pris dans le carcan de leur quotidien, se laissent
malheureusement tenter par l'attrait de la nouveauté. On met ainsi en
jeu toute une relation pour une escapade, pour un trip. Bon,
j'imagine que si on s'est laissé tenter, c'est qu'il y avait peut-être
quelque chose qui clochait au départ dans la relation. Peut-être
.

Oui, j'avais bien saisi rassure-toi, que les deux phrases n'étaient pas emboîtée l'une à l'autre, c'est mon petit coeur tourmenté qui a fait le rapprochement ce matin au pied du lit.
Je comprends très bien les circonstances avec André et Oscar, et bon sang que c'est terrible ce déséquilibre de l'assoiffé qui mord dans le pain en essayant d'ignorer sa soif...

Ta théorie sur l'amour d'Oscar pour Fersen est très intéressante. Je n'y avais pas pensé, mais c'est un éclairage qui me plaît bien.

Cela étant, pour en revenir à la prose de la vraie vie, oui tu as raison aussi quand tu dis

"Bon, j'imagine que si on s'est laissé tenter,
c'est qu'il y avait peut-être quelque chose qui clochait au départ dans
la relation. Peut-être."

En effet, sinon je ne verrai pas en quoi l'assoiffé serait assoiffé et aurait besoin d'aller puiser à une autre fontaine.

En fait, c'est ma faute, je ne suis pas claire parce que je réfléchis en même temps que j'écris et parce-que je suis intimidée d'être trop explicite sur les affres de Loup.
Ce que je voulais dire confusément à la base, c'est qu'il est terrible de recevoir de l'amitié quand on veut l'amour (ce que dit donc ce fameux proverbe espagnol)(et ce que vit donc André) et dans le cas de mon expérience vécue, quand on reçoit l'amitié de celui qui devrait vous aimer.
Par conséquent, je me demandais si telle situation justifiais d'aller boire à la coupe d'un autre breuvage, dans le risque de délaisser cette chaude tendresse de celui à vos côtés et qui vous connaît si bien (mais qui cela dit donc vous laisse assoiffée)
Je me demande si je ne serais pas comme Oscar et ta théorie Zalzal, de rêver à l'inconnu tout en veillant à ce que ça ne se réalise pas...? Faire le choix entre le cocon et l'inconnu, délicat.
Bref voilà pour la parenthèse tourmentée, je crois que mon commentaire est un total charabia au final, donc Loup referme la boîte à pandore et s'esquive avec embarras derrière un épais buisson d'humour, tout en te félicitant néanmoins encore une fois Zalzal, pour la qualité de tes écrits.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal   commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

commentaires sur "chemins de croix " de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-