Lady Oscar - André

Forum Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 AYAKO de Riyoko Ikeda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elbereth
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
avatar

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: AYAKO de Riyoko Ikeda   Mar 29 Avr 2014 - 18:51

Curieuse de rechercher des illu de très cher frère, j'ai acheté ce manga OE en VO. 





Une fois déballée il est vachement gros , le double de la VF !
Et que vois je ? Il y a la totalité des histoires d'un autre manga : Ayako ! (voir ici : anime clic )


Traduction du site "Ayako est une fille d'une riche famille, mais en réalité son passé cache un terrible secret: sa vraie mère avait été violée en prison par une mystérieuse créature aussi hideux, et en donnant naissance à l'hôpital, elle avait échangé avec la vraie Ayako, fille d'une riche famille, qui avait alors placé dans un orphelinat. Mais après douze ans, en raison de soupçons d'un ami médecin de la famille, la vérité fera surface et Ayako éveiller son mauvais côté du démon, jusqu'à présent sommeille en elle. Le travail est restée incomplète, est conçu dans les épisodes indépendants les uns des autres, un total de six, dans lequel Ayako, perpétuellement poursuivi par M. Ogata, qui voulait exposer ses origines démoniaques, est également impliqué dans les affaires de police et des teintes jaunes (?), riches suspense et de rebondissements. Les graphismes sont parmi les meilleures preuves d'Ikeda. 
Synopsis pris de Shoujo Manga Outline"

C'est une histoire très tarabiscoté, au début j'ai compris des trucs, mais après c'est trop compliqué. Je pense faire des scans, les planches sont pas mal du tout, beaucoup de folie visuelle, celle là non plus n'est pas claire comme nana... 

Sur le site lié ci dessus on peut aussi lire : ""Ayako" est la collaboration entre Riyoko Ikeda pour la conception et Etsuko Ikeda pour l'histoire, publié en 1979 au Japon et dans le lointain Italie publié grâce à la Goen. Ayako est la fille d'un condamné à mort et un démon. Avant la naissance, la mère de l'incendie de l'hôpital dans lequel les prisonniers ont été mises à profit pour qu'il puisse aller à la clinique la plus proche de luxe. Après l'accouchement, la femme échange son enfant avec un autre d'une famille noble de l'aristocratie japonaise, de manière à faire au moins un avenir décent pour sa fille. Ayako La vie insouciante commence à dégénérer lorsque le médecin de famille, Ogata, il découvre que ce n'est pas la vraie fille de deux nobles. Ce sont maintenant préoccupés par leur position et comme un scandale comme cela pourrait être dangereux pour eux et faire des recherches pour trouver la vraie fille et l'amener dans la maison. Ayako commencer à traiter avec mépris et dégoût dans son raviver la conscience du mal et un incroyable sens de la survie. Ayako devra jongler avec les tentatives répétées de ses parents pour se débarrasser de son accident, y compris les méchants et les profiteurs, dont les gens parfois avait également essayé d'affection. chaque histoire se termine avec la victoire de Ayako complété avec des armes plus cruelles et moins miséricordieux. 's pas du tout une histoire gothique par les couleurs de policiers qualifiés et de rebondissements dramatiques, l'intrigue se passe à l'exagération, svolgimenti peu probable, la banalité et l'évidence qui entraînent également le lecteur à anticiper la conclusion. Tous les personnages sont mal, ils ont tous des arrière-pensées, ils ont tous le potentiel de commettre des crimes pour un objectif personnel. chaque geste porte en elle une exagération et dramatique œuvre de fiction qui rend ridicule. L'suspense, la tension, l'atmosphère est très éloignée de la véritable épaisseur de genre et de la police gothique profond et mystérieux, ils ont seulement la capacité d'irriter et de dégoût pour le manque d'originalité et d'intelligence. Vous ne pouvez pas créer un 'atmosphère sombre que par la succession de meurtres de meurtres de personnages secondaires que nous redécouvrons criminels eux-mêmes après qu'ils ont été trahis. Vous perdrez votre crédibilité.conceptions sont grandes, comme d'habitude par Riyoko Ikeda, dommage que ces chiffres "macabre" qui composent la tapisserie dans les coulisses de particulier le transport émotionnel. édition de Goen est bien entretenu, avec quelques pages couleur à un prix de 5,95. "Ayako" devient l'exagération débordement de la vieille façon d'écrire le manga, où vous avez eu à bien calibrer tous les facteurs d'une histoire dramatique et tragique afin de ne pas tomber dans le ridicule, le feuilleton , et dans la banalité et l'improbabilité de ce qu'on pourrait appeler le professeur Ikeda, si attentif à tisser drame historique si fragile au ridicule, mais qui n'est jamais venu à nous et a même eu l'aspect typique des jeux.Riyoko Ikeda Mais Etsuko Ikeda et ne sont pas la même personne, n'ont pas la même expérience et la même sagesse et en dépit de l'atmosphère culturelle du manga qui portait ces années, on ne pouvait pas être le résultat du scénario des mêmes niveaux. Etsuko Ikeda débordement et brise tous les pôles de la décence et le décorum si laborieusement que ses pairs étaient autour, ruinant une histoire qui pourrait avoir une introspection personnelle merveilleux et un terrain beaucoup plus élégant et simple, mais profonde et sage.Enfin, le Conseil le travail des auteurs pour les fans mais pas pour les fans du genre gothique, sombre et la police, qui espéraient me demande peut-être dans une histoire tirée à quatre mains toutes les femmes."




Beaucoup de gaieté en somme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-oscar.e-monsite.com/
Elbereth
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
avatar

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Mer 30 Avr 2014 - 10:36

Quelques images :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-oscar.e-monsite.com/
Elbereth
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
avatar

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Mer 30 Avr 2014 - 11:41

J'ai rédigé un petit article plus compréhensible que la traduction du site italien. 

Les informations sur ce manga que j'ai trouvé sur la toile viennent essentiellement de ce site italien : [url=http://www.animeclick.it/manga/Ayako (Riyoko Ikeda)]Animeclic[/url]. Ce manga publié en 1979 est en fait une suite de 6 histoires indépendantes les unes des autres qui mettent en scène Ayako, une jeune fille au passé trouble. Issue d'une riche famille, Ayako cache un lourd secret. Sa mère, en prison, a été violée par un démon. Après l'accouchement elle à subtitué le bébé avec celui d'une riche famille. La fille légitime à grandi en orphelinat. La première histoire relate les origines d'Ayako et la découverte de la vérité. La récit commence avec la mère biologique, en prison et le viol par un démon (double page n°2 en partant de la droite). On y voit la grossess captive, un incendie et une évasion. On passe ensuite sur une fâte d'anniversaire dans une riche demeure. Ayako, brune jeune fille, fête ses 12 ans. Lors de cette fête, un homme, le Professeur Ogata*. Ce dernier semble soupconneux et montre aux parents d'Ayako une affiche (d'un orphelinat ?) avec une jeune fille blonde aux cheveux courts en photo. La mère d'Ayako est blonde. Ensuite, une parie de fléchettes et le Professeur Ogata qui blesse Ayako avec une flèche. Il y a du sang dessus et il la met dans sa poche. On le voit ensuite dans un labo qui analyse le sang. Les pages suivantes montrent le médecin face à un hôpital et un flashback sur le jour de la naissance. Deux femmes accouchent en même temps, la riche dame blonde et la femme du début brune et bouclée. On voit la femme brune échanger les petites. On comprend ensuite que la supercherie est dévoilée aux riches parents. La petite orpheline est acceuillie à la maison, sa vraie mère lui donne une robe d'Ayako. Celle-ci voit la nouvelle venue d'un mauvais œil. Elle surprend ses parent parler de poison et comprend ce qui lui est réservé comme sort. Elle se lie d'amitié avec le blonde orpheline et lui offre de dormir dans sa chambre avec sa chemise de nuit et un bonnet de nuit froufroutant de dentelles qui lui cache le visage. Prétexte t'elle une gentille farce ? La petite orpheline retrouvée semble très joyeuse de jouer le jeu. La mère apporte une tasse chaude à la jeune fille  qui lit sans bouger. Elle la retrouve morte plus tard et comprend son erreur. Ayako elle triomphe et semble tenir ses parents adoptifs sous son pouvoir.
Les autres histoires sont plus complexes, mais toujours violentes. La dernière a un petit côté fantastique avec des araignées démoniaques et un revenante maudite. les personnages sont chaque fois différents, seuls se retrouvent Ayako, le Professeur Ogata et le riche couple de parents adoptifs... 
Ce manga est dessiné par Riyoko Ikeda et les histoires scénarisées par Etsuko Ikeda.
Etsuko Ikeda ( 池田悦子 ) est l'auteur des mangas suivants : The Bride of Deimos, Akujo Seicho, Akuma no Hanayome. Il semblerait qu'elle ne dessine pas car chaque manga a un dessinateur différent. Au vu des dates de ses collaborations mentionnées dans son Wiki japonais, le mileiu des années 70' elle doit être d'une génération proche de celle d'Ikeda. Je n'ai trouvé rien de plus sur cette auteur. 


*nom trouvé dans le synopsis du site Manga Update 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-oscar.e-monsite.com/
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Jeu 1 Mai 2014 - 3:18

Merci pour le partage, Elbereth (pour celui-ci et pour tous les autres d'ailleurs). On reconnaît bien le trait de crayon de Riyoko Ikeda. Je ne peux m'empêcher de penser, encore une fois, que ses personnages partagent beaucoup de similitudes (comme Oscar/Rei/Claudine et Julius se ressemblent toutes et partagent, à un certain niveau, une psychologie assez troublée). Dans les images, la jeune femme qui est affalée par terre me fait penser à Barbara dans Orpheus no mado. Sur la dernière image, la dame avec le chapeau me fait penser à la méchante (me souviens plus du nom) que l'on retrouve dans le troisième tome de La rose de Versailles.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Jeu 1 Mai 2014 - 12:50

Comme Zalzal, je te remercie pour toutes ces images et ces infos. C'est intéressant !  rosoiù 

@ Zalzal : la dame dont tu parles, je crois que c'est "la comtesse sanglante".
Revenir en haut Aller en bas
Elbereth
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
avatar

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Jeu 1 Mai 2014 - 15:20

Je suis contente que ça vous intéresse, l'oeuvre d'Ikeda est très riche et il est dommage de la voir ainsi ignorée dans le pays qu'elle a mis à l'honneur dans son premier gros succès.

C'est l'histoire de la Comtesse en Noir, la première dite du Gaïden, et la dernière histoire d'Ayako avec les araignée est un peu dans ce mode là, un peu gothique, assez intemporelle aussi. Et dans cette histoire, la plus méchante c'est pas Ayako pour le coup, elle est plus une victime.

Pour les ressemblances des personnages chez Ikeda j'ai depuis longtemps envie d'écrire un truc comparatif là dessus. Il y a les blondes androgynes(Julius, Oscar, Claudine, Rei), les jeunes filles fragiles et pleureuses (Federicke, Rosalie, Nanako, Charlotte, Sirène), les femmes admirées tout en haut (MA, Fukiko), les brunes folles (Mariko, Ayako), les femmes fortes (Kaoru, Maria Barbara) et tout un tas de personnages secondaires neutres ou pas. Mais avant ça je dois relire et terminer Orpheus et relire aussi Claudine !

De chaque histoire Ayako sort victorieuse. Dans une histoire le professeur lui sauve la vie, j'ai pas compris pourquoi puisqu'il s'ingénie à la démasquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-oscar.e-monsite.com/
Elbereth
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
avatar

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Ven 9 Mai 2014 - 16:32

J'ai scanné deux histoires, j'ai mis la première en ligne sur Facebook sur la fanpage de Riyoko Ikeda que je gère : Ayako album
les scans sont encore bruts, non retouchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-oscar.e-monsite.com/
Elbereth
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
avatar

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Lun 12 Mai 2014 - 10:44

SCANS allégés et nettoyés un peu pour êtres bien noir et blancs, voici le lien pour télécharger la première histoire :  AYAKO- HISTOIRE 1

Pour l'autre histoire je viens de me rendre compte que j'ai zappé de scanner une double page. En attente donc.

Voici quelques scans de la première histoire :









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-oscar.e-monsite.com/
ninaa
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Féminin
Age : 50
Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Jeu 25 Fév 2016 - 4:02

Je me suis beaucoup intéressée aux histoires de cette jeune fille aussi gentille que machiavélique (avec un tel héritage), dommage que les histoires manquantes se fassent attendre (3,4 ou 5 si ma mémoire est bonne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbereth
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
avatar

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Jeu 25 Fév 2016 - 10:41

Ah bah j'ai une vie en dehors et les scans ça bouffe du temps ! C'est comme ça. Faut un Week end de pluie merdique...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-oscar.e-monsite.com/
Elbereth
L'ombre et la lumière de l'amour
L'ombre et la lumière de l'amour
avatar

Féminin
Age : 43
Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   Jeu 25 Fév 2016 - 10:41

Bon rassure toi, j'ai scanné 3 pages de l'histoire n°3... après c'est un gros truc et c'est chaint à scanner, et ma position scanneuse est merdique je vous montrerai ça pour rigoler un coup. 

Et si j'ai rien sur Kamijo à scanner entre temps...  Razz ( j'attend un magazine qui sort là fin du mois Wink en mode groupiasse )

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-oscar.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AYAKO de Riyoko Ikeda   

Revenir en haut Aller en bas
 

AYAKO de Riyoko Ikeda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Riyoko Ikeda - La rose de Versailles (Lady Oscar) T1
» Riyoko Ikeda - Très cher frère
» "Très cher frère" (Oniisama E) de Riyoko Ikeda
» Akihisa Ikeda - Rosario + Vampire T1
» Ayako Suwa - Rh+ T1
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Réglement, Présentations, Espace détente. :: Espace Détente.-