Lady Oscar - André

Forum Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 21 Jan 2013 - 4:25

Maria: Plus tu me parles de ces lettres, plus elles piquent ma curiosité. Elles semblent être une petite mine d'or d'informations.

Je ne comprends seulement pas ton deuxième point, à savoir (je ne réfute pas tes arguments, je cherche seulement à en comprendre la logique sous-jacente): «quand elle est reine, il est dit qu'elle prend des bains plusieurs fois par semaine et que c'est elle à Versailles qui en prend le plus. En conséquence, il est historiquement impossible qu'on lui reproche de ne pas prendre de bain tous les jours avant de s'habiller, lorsqu'elle est dauphine.»

La première partie de ton argument parle des habitudes en matière d'hygiène de Marie-Antoinette lorsqu'elle était reine. Elle prenait des bains et même beaucoup selon cette source. Cela démontre qu'elle prenait effectivement soin de sa personne et que la propreté était quelque chose d'important pour elle. Un peu comme le passage que je t'avais partagé concernant les lits de bois que Marie-Antoinette avait exigé de remplacer à cause des punaises de lit. Mais je me demande si cela exclue forcément le fait qu'à l'âge de 14 ans on ait pu lui reprocher de ne pas avoir les mêmes habitudes. Je ne sous-entends pas ici qu'elle était la "crado" que les mauvais langues rapportent, mais la vie à Schönbrunn n'était pas aussi rigide qu'à Versailles. On n'exigeait peut-être pas que la fillette qu'elle était alors fasse sa toilette au lever du lit. Je ne sais pas. J'essaie juste de montrer qu'il n'est pas nécessairement impossible que cela se soit déroulé d'une autre façon (mais je suis très loin d'être une spécialiste de Marie-Antoinette).

Je sais seulement que la vérité est souvent beaucoup plus nuancée que ce qui est rapportée, c'est pourquoi j'aime en comprendre toutes les ramifications. Voilà !

Tu m'écriras si tu as trouvé quelque chose de nouveau dans ton livre qui parle des baignoires.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Hetep-Heres a écrit:
Citation :
Commençons par la fin, veux-tu ?
Tu m'as fait penser à un film que j'adore et qui commence justement par la fin: Memento. Si tu n'as jamais vu, je te le recommande chaudement. C'est une expérience en soi.

Citation :
J'ai bien aimé cette petite reprise du titre en conclusion de ce chapitre, j'apprécie toujours ces procédés d'écriture, qu'ils concernent le fond ou la forme, comme autant de clins d’œil...
Merci beaucoup ! J'essaie de temps en temps de donner un sens à ce titre, autant pour Oscar que pour Fersen.

Citation :
Une Oscar toujours aussi insupportable, un Fersen (presque ! et tout l'intérêt est dans ce "presque") toujours aussi stoïque face à ses attaques, et donc on se régale toujours autant.
Faut bien qu'il perde patience le pauvre homme ! Sinon, il serait un véritable saint et je ne suis pas sûre que Jarjayes (la Jarjayes de ce forum, pas la Jarjayes de mon histoire) verrait cela d'un bon œil (mais ai-je fait cela pour préserver Jarjayes ? Non tongue ). Je trouve seulement les gens parfaits plats et ennuyants. Pourquoi faire une histoire avec de telles personnes alors ? Ça n'a pas d'intérêt. Il est beaucoup plus intéressant de faire "craquer" ses personnages.

Citation :
C'est marrant, mais avant même de lire la réplique qui faisait suite à ceci, j'avais une image assez peu correcte en tête... Bizarre, n'est-ce pas ? siffle
Ton esprit est aussi tordu que le mien. Mais c'est beaucoup plus amusant de penser ainsi, n'est-ce pas ?

Citation :
J'ai véritablement adoré cette réponse de Fersen. Il a vraiment le don pour "dégonfler la baudruche" de façon inattendue lorsqu'il se trouve face à une Oscar remontée à bloc. Et il parvient à la fois à lui rabattre son caquet, à prendre le dessus sur elle et en quelque sorte à lui faire une déclaration d'amour (bien que déguisée, ou détournée, ou au passé) tout en l'engueulant.
Difficile à faire, mais c'est très réussi. Toutes mes félicitations pour ce passage, c'est de la belle ouvrage.
C'est toute l'analyse que tu fais de ce passage qui le rend beau. Razz C'est fou comme parfois je n'ai pas conscience de la portée de ce que j'écris. Mais il est vrai que Fersen vient de s'ouvrir ici...tout en engueulant vertement Oscar. C'est assez atypique comme mots d'amour.

Citation :
Et une fois encore, une très belle métaphore en entame de ce chapitre, celle de cette mer d'encre dans laquelle ils se fraient un chemin (ou se débattent ?).
Merci de l'avoir relevée ! D'un autre côté, je me demande si je pourrais écrire tout un chapitre sans y inclure de métaphore. C'est plus fort que moi on dirait ! Razz

Merci beaucoup pour ton commentaire à l'envers, Hetep-Heres ! rosoiù

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Amber Queen: Je suis contente si ce chapitre t'a apporté rires et bonne humeur ! Smile Je me demande parfois si les dialogues à couteaux tirés entre nos deux protagonistes ne sont pas redondants. Je ne veux pas étirer la chose surtout si elle n'est plus intéressante. Mais il semblerait que ça vous amuse encore. Tant mieux ! Wink

Je sais à quel point ton temps est compté, alors je te remercie infiniment de m'avoir laissé ton avis quant à ce dernier chapitre. C'est d'autant plus apprécié !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TIGRESSE
Colonel Fersen
Colonel Fersen
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 3370
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 21 Jan 2013 - 15:49

j'ai juste une question à te poser: quand posteras-tu la suite de cette fic?. Et je voulais aussi te féliciter pour toutes tes fics, je les trouve géniales, qu'elles soient dramatiques " chemins de croix", drôles : de tout mon coeur je te déteste" ou émouvante " un ange pur noel" je me régale à chaque fois alors merci pour ces moments que tu me fais passer à chaque lecture et un grand merci pour tes conseils qui m'ont été bien utiles pour mes fics ( bien que je n'aie pas ton talent).

amicalment

tigresse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 21 Jan 2013 - 18:35

Un ange pour Noël de Zalzal Suspect Suspect Suspect

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 21 Jan 2013 - 18:39

Tigresse: La suite de De tout mon cœur, je te déteste est en cours. En fait, la première partie est écrite, mais je bloque sur la transition avec la deuxième. Donc, ça piétine. Dans ce temps-là, je trouve plus efficace de travailler sur autre chose (j'ai travaillé sur le début de Chemins de croix ainsi que sur quelque chose de nouveau...). Je vais essayer de travailler là-dessus cette semaine, mais je ne te promets rien. Le travail me tient bien occupée. Neutral

Tigresse a écrit:
Citation :
je voulais aussi te féliciter pour toutes tes fics, je les trouve géniales, qu'elles soient dramatiques " chemins de croix", drôles : de tout mon coeur je te déteste" ou émouvante " un ange pur noel" je me régale à chaque fois alors merci pour ces moments que tu me fais passer à chaque lecture
Merci ! Ton compliment me fait très plaisir. Petit bémol cependant: j'ai bel et bien écrit les fics De tout mon cœur, je te déteste et Chemins de croix, mais Un ange pour Noël a été écrit par Cath (pour ce concours-ci). Ma fic de cette année s'intitulait Ton sourire en étendard et celle de l'an passé Vaillant petit soldat et colonel de porcelaine. Mais tes mots me vont droit au cœur. Ça fait toujours plaisir de savoir que ce que l'on écrit plaît. Merci de toujours prendre de ton temps pour laisser tes impressions. Smile

Tigresse a écrit:
Citation :
un grand merci pour tes conseils qui m'ont été bien utiles pour mes fics ( bien que je n'aie pas ton talent).
De rien ! C'est toujours délicat de conseiller quelqu'un: on ne sait pas comment la personne va prendre la chose. Mais je t'assure que mes conseils se voulaient constructifs (les critiques négatives n'aident malheureusement pas beaucoup l'auteur à progresser). Je suis contente de lire que tu partages la même perception que moi quant à ceux-ci. Maintenant, j'espère qu'ils t'ont bien aidée dans l'écriture de tes histoires.

Bonne journée à toi ! Merci encore pour l'intérêt que tu portes à cette fic. Tes commentaires sont une source de motivation, crois-moi.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maria
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 2003
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 25 Jan 2013 - 2:03

Citation :
Plus tu me parles de ces lettres, plus elles piquent ma curiosité. Elles semblent être une petite mine d'or d'informations.
en effet ! authentiques infos non déformées car ce sont directement les mots de la fille à la mère et inversement ! les historiens les ont étudiées pour écrire leurs biographies.

Citation :
je ne réfute pas tes arguments, je cherche seulement à en comprendre la logique sous-jacente
je t'en prie et tu as le droit de réfuter si je me trompe ! je réfute aussi quand je pense détenir une info qui ne rejoint pas ce que je lis !

Citation :
Mais je me demande si cela exclue forcément le fait qu'à l'âge de 14 ans on ait pu lui reprocher de ne pas avoir les mêmes habitudes.
je reformule ma pensée alors.
ce que je voulais dire, c'est que, ce n'est pas possible qu'on lui reproche en 1770 de ne pas respecter des règles d'hygiène qui n'ont même pas cours en 1780 alors même que les moeurs ont évolué entre temps. je reprends avec un exemple chiffré :
selon le livre que tu as lu, la dame reprochait à la dauphine à son arrivée, en 1770 donc, de ne pas prendre un bain tous les matins. Or, personne ne prend de bain tous les jours en 1770 à Versailles, ni même en 1780 ! A cette époque, en revanche ( en 1780, j'entends) on est fasciné par le fait que la reine prenne 3 bains par semaine : ce qui est du jamais vu !! personne n'en faisait autant. si personne ne le faisait, ça sous-entend qu'on n'a jamais imposé un nombre aussi grand à cette époque, et a fortiori encore moinsavant ??? ce ne serait pas logique ! puisqu'en 1770 on en savait moins sur l'hygiène qu'en 1780 ! Marie-Antoinette va peu à peu augmenter le nombre de ses bains parce qu'elle suit l'évolution des moeurs et non pas parce qu'elle se plierait aux règles de l'Etiquette de la Cour de France. Etiquette qui est d'ailleurs vieille et conservatrice donc à l'exacte opposée de l'évolution des moeurs ! voilà pourquoi Louis XV puis Louis XVI vont en abolir un certain nombre de règles.
voilà, je crois j'ai réussi à redire la chose en faisant mieux que de la simple paraphrase.

L'exemple de ton livre me révoltait parce qu'il est exagéré et a tendance à véhiculer ces clichés faux qui font du tort à la reine dans l'imaginaire collectif.
Si je te dis, par exemple, que ce n'est pas elle qui a vidé les caisses de l'état, qu'elle n'a jamais dit " s'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche", et qu'elle se faisait lire Rousseau... tu vas me rire au nez parce que ce n'est pas ce que qu'on dit habituellement d'elle. Bah, les gens ont tort ! mais personne ne le sait ! et ça m'énerve !


Citation :
la vie à Schönbrunn n'était pas aussi rigide qu'à Versailles. On n'exigeait peut-être pas que la fillette qu'elle était alors fasse sa toilette au lever du lit.
je suis d'accord avec ça mais ça ne signifie pas que les règles d'hygiène étaient plus mauvaises à Schönbrunn qu'à Versailles. Les Français avaient tendance à penser que ce qui n'était pas comme eux, était moins bien qu'eux Rolling Eyes ( je ne sais pas si on pense toujours ça aujourd'hui mais ce ne serait pas à notre gloire ! ).

Donc probablement qu'elle ne connaissait pas le cérémonial du lavage des mains et des jambes avant d'arriver à Versailles. Mais ce sont des gestes de toilette qui existent dans toutes les familles nobles de l'Europe depuis au moins le XVIè siècle donc elle devait les pratiquer également. Est-elle plus sale qu'une autre si elle fait sa toilette cependant à midi au lieu de 9h30 ?

j'ai tendance à penser qu'elle était propre sur elle également car Marie-Thérèse d'Autriche avait fait de chacun de ses enfants un pion sur l'échéquier politique. Du coup, elle veillait à leur santé. Pour ça, il y avait non seulment les fameux repas diététiques dont je t'ai parlé, conseillés par le médecin de la Cour ( d'ailleurs, les enfants de Marie-Thérèse étaient tous relativement minces là où tous les Bourbons de l'époque, homme comme femme, sont bien enrobés. on voit donc une première différence dans les idées de la médecine en France et en Autriche à la même époque) mais il existait encore un rapport de santé - détaillé - établi chaque matin par le même médecin de Cour pour chacun de tous les petits princes et princesses que l'impératrice se faisait lire quotidiennement vers 11h. si ses enfants étaient malades, elle le savait et ordonnait tout de suite des soins. et comme la santé est liée à la propreté... et comme on baignait systématiquement les malades, pour le coup, si elle était souvent malade, elle était ultra propre alors !!!! rire

Maintenant, peut-être qu'elle ne faisait pas de toilette sèche tous les jours alors qu'on en faisait tous les jours à Versailles... et que c'est ça qui aurait choqué. ça m'étonnerait mais comme je n'ai pas d'info précise sur la régularité de la toilette sèche de cette princesse, je ne peux rien affirmer. Je dirais juste les Français n'ont jamais eu la réputation d'être propre et que je trouve les peuples à l'EST de notre beau pays beaucoup plus hygiéniques, même à l'heure d'aujour'hui. Je suis donc incitée à penser qu'en 1770, les Autrichiens étaient déjà plus propres que nous. Voilà tout le fond de ma pensée sur le sujet.


mon livre sur les baignoires dit des choses très intéressantes sur l'usage de l'eau avant et après 1700. Mais l'époque de Louis XVI est une époque charnière dans l'évolution des moeurs donc c'est difficle d'avoir des infos dessus. On commence seulement à l'époque à accepter l'idée que "l'eau lave le corps" et que c'est bon pour la santé de se laver ! ( d'où le fait que Marie-Antoinette reine soit révolutionnaire avec ses 3 bains par semaine en 1780). Sous Louis XV, le bain est encore vu comme une activité avant tout distrayante et propice aux plaisirs charnels.
Pour être propre sur soi, on a recours aux linges parfumés ( la toilette sèche), on change de vêtement assez régulièrement ( pour éviter les puces, la vermine et autres) et surtout, on abuse du travail de la blanchisseuse ! Si tu ne laves jamais mais que tu as tous les jours une belle chemise bien blanche sur le dos, tu es vue comme la plus propre de toutes les femmes ! La société du paraître, c'est incroyable,n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maria
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 2003
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Fév 2013 - 11:09

ah mince, j'ai oublié de prendre le numéro de chapitre... silent
euh, on va dire que c'est le dernier que tu as posté ? Very Happy

Citation :
Les ténèbres, véritable mer d’encre qu’une main maladroite aurait renversé sur l’immaculé d’un papier, drapaient le paysage d’incertitude, s’alliaient à l’imagination pour donner vie à l’inerte. Un dais d’arbres, dont quelques trouées éparses laissaient filtrer les rayons lunaires, surplombait les deux marcheurs, striant d’ombres intermittentes leurs visages blafards. Quant au chemin, les averses de la veille l’avaient rendu boueux, glissant.
C’est agréable, un beau paragraphe comme ça pour entrer dans un chapitre coeur0
merci, vraiment, de penser aux amoureuses des jolis mots I love you

Un chemin sombre qui fait peur, donc... héhé ! lunette
Mais c’est que voilà une bonne occasion pour Fersen !
Car Oscar est une fille... et une fille ça a génétiquement peur dans une forêt sombre la nuit ! lunette lunette
donc il s’arrange pour la laisser seule et on va peut-être pouvoir tirer quelque chose de cette tête de mule ! super


Citation :
Certaines personnes se seraient sans doute plu à qualifier ce dénouement de « romantique ».
bah, vu le contexte... c’est pour le moment surtout flippant ! pale (et donc heureusement que je lis ça le matin parce qu’on aurait été le soir, j’aurais pas lu ! Trop trouillarde, moi ! Razz )

Citation :
Or, quelques jurons étouffés témoignèrent bien vite du contraire :
J’en déduis qu’elle n’a pas peur Mad
bon... t’as prévu de les faire croiser un loup, un chasseur armé d’une hache ensanglantée... parce que je crois qu’il va falloir mettre le paquet, pour l’effrayer, la Madame « j’ai-des-biscotos-donc je-suis-un-mec » ! meurtre1


Citation :
Si Grand-Mère avait été ici, ce qui est peu probable j’en conviens, elle aurait dit (et Oscar de singer la voix chevrotante de sa nourrice) « qu’il y fait aussi noir que dans le cul d’un ours ! »* Quoique... Entre vous et moi, je doute que le cul d’un ours soit plus sombre que n’importe quel cul...
Shocked Shocked Je n’avais pas fait attention avant ( trop occupée à la critiquer, sans doute Rolling Eyes ) mais... aurait-elle de l’humour Question


Citation :
«cette satanée roue et ces voitures américaines qui ne sont même pas foutues de conserver tous leurs morceaux. Et on s’étonne, après cela, que les Américains ne soient pas capables de vaincre les Britanniques.»
Eh bah, Monsieur Ford va bien rattraper le coup ! Je suppose que son arrière-arrière grand-père devait se promener dans cette forêt ce soir là et qu'il a entendu Oscar !

Citation :
Mais j’imagine que l’on ne peut espérer un comportement logique d’une femme qui se croit homme...
il m'ote les mots de la bouche !

Citation :
bien qu’elle devait reconnaître que Hans
ah tiens ! un petit prénom qui se glisse au milieu de cette colère guerrière ?? d'où lui vient cette faiblesse, ce fugace moment de sentimentalisme ?

Citation :
Comme si ce silence les guettait de son œil menaçant, tapi dans l’ombre, attendant le moment opportun pour se matérialiser – en bête affamée, en soldat britannique ou pire, en quelque chose. Ne venait-elle pas justement de voir une forme se mouvoir, là, derrière cette souche moussue ? N’était-ce pas les yeux d’une créature qui, éclairés par le disque sélénite, luisaient tels deux lucioles ?
oui aha !!! ça y est !!! elle flanche ?!!!! oui


Citation :
Mais Oscar regretta d’autant plus son geste lorsqu’elle vit immerger des bois...

...un vulgaire raton laveur.
La honte !!!! heureux heureux heureux j’adore !!!!!!!!!!!!!!!!!!! L.Andréa


Citation :
- Vous faites un bien piètre garde du corps, Jarjayes, déclara-t-il alors qu’un sourire moqueur lui troussait les lèvres.
? Ah c’est bizarre, j’aurais pensé qu’il se serait attendri de la voir s’être inquiétée.
Ou alors scratch il s’est effectivement attendri... mais comme ça lui fait mal de penser à Oscar en des termes tendres ( ah, il m'émeut pleur) il a vite repris le dessus pour se moquer Idea et comme il est très vif et très doué coeur , je n’ai rien remarqué ! applaudi

Citation :
- Vous avez raison, Fersen : il est sans doute plus facile pour vous d’élever une certaine partie de votre anatomie que votre intellect !
Ouh !!!!!!!!!! la voici de nouveau en position d'infériorité donc elle ne peut rien faire d'autre que d'attaquer aussi bassement !

Citation :
- Ne vous avisez jamais de souiller ainsi ce qui s’est passé entre nous ! Jamais, m’entendez-vous ! Vous pouvez me détester, me traiter de tous les noms si ça vous chante, mais ne touchez pas à ça ! Ne rendez pas vil ce qui a été beau, ne vous moquez pas des élans d’un cœur seulement parce que le vôtre est incapable d’aimer, Oscar de Jarjayes ! C’est d’une lâcheté immonde...
Mais mon dieu, ce type est d'un romantisme coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0


Citation :
- Maintenant, marchez ! Et en silence ! Sans quoi, je trouverai bien un moyen de vous faire taire et croyez-moi, celui-ci ne risque pas de vous plaire.
Et en même temps, c’est un vrai mec !!! aime1 Ah, quelle idiote, cette Oscar, de lui résister...


Citation :
« Dans cette noirceur, un mille m’avait soudain semblé dix. J’avais le cœur rongé d’inquiétude. De un, je craignais de laisser la voiture de Rochambeau ainsi, en plein milieu du chemin, littéralement à la merci de n’importe quel malveillant. De deux, le regard fiévreux de l’amiral de Ternay ainsi que son visage crispé me laissaient croire que le pauvre homme souffrait probablement d’une crise. Il fallait donc faire vite. Mais comment « faire vite » alors que vous n’y voyez rien, que vous ne savez même pas où aller ? Ajoutez à cela la présence de moustiques qui ne cessaient de nous tourner autour, et vous aurez une idée, Père, du caractère fort peu agréable de ladite promenade.
Il a du mérite, quand même, Fersen. Parce que ces histoires militaires l’inquiètent, y'a pas de lumière, y'a de la boue et y'a des moustiques... et en plus, il doit composer avec Oscar !

Citation :
Alors que nous rebroussions chemin, je n'ai pu m’empêcher de penser que je commençais vraiment à détester ce pays. De tout mon cœur.
une autre façon de lire le titre de ta fic. c’est une ingénieuse idée !!! oui et puis c'est très stimulant ! aime0

surpris mais c’est un chapitre super court !!!!!!
affraid c’est déjà fini ????????????????
pleur mais j’ai rien eu le temps de lire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Citation :
En fait, le charron aurait dit : « [...] that for his hat full of guineas he would do no work at night ».
humm… il devait bien gagner sa vie, alors ! ( ou bien son travail était super crevant !!!!)

Ah donc l’accident de la voiture est véridique. Et c’est vraiment Fersen qui est allé chercher de l’aide ?


bon, bah, en espérant que la suite sera plus longue parce que là... vous exagérez, ma bonne dame !!!! non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 12 Fév 2013 - 2:03

Tu excuseras mon délai entre ton commentaire et ma réponse, mais je suis débordée ces temps-ci. C'est la fin d'étape (semestre) à l'école et je croule sous les corrections.

Maria a écrit:
Citation :
L'exemple de ton livre me révoltait parce qu'il est exagéré et a tendance à véhiculer ces clichés faux qui font du tort à la reine dans l'imaginaire collectif.
Tu devrais vraiment lire ce livre, non pas par son côté historique, mais justement pour les erreurs qu'on y retrouve. Bon, l'auteur précise en préambule qu'il ne s'agit pas d'un ouvrage historique à proprement dit, mais bien d'un roman historique. Il ajoute qu'il a néanmoins fait des recherches. Or, avec ce que tu m'écris et avec ce que je sais (moi, ma spécialité, c'est plus Fersen, je ne sais pas pourquoi siffle ), j'ai trouvé plein d'absurdités. C'en est assez rigolo en fait. J'ai lu des fics plus étoffées sur le plan historique que ce livre, c'est tout dire. Neutral

Quant à toi, le livre auquel tu faisais référence, s'agit-il de Correspondance de Marie-Antoinette (1770-1793) d'Évelyn Lever (pas celui qui traite des bains, mais celui dans lequel tu disais avoir lu les lettres que Marie-Antoinette écrivait à sa mère) ?

Citation :
Si je te dis, par exemple, que ce n'est pas elle qui a vidé les caisses de l'état, qu'elle n'a jamais dit " s'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche", et qu'elle se faisait lire Rousseau... tu vas me rire au nez parce que ce n'est pas ce que qu'on dit habituellement d'elle.
Ça, je savais qu'elle n'avait jamais dit cette phrase, mais c'est fou comme c'est véhiculé un peu partout. Quant à Rousseau, je doute fort que Marie-Antoinette ait eu quelque intérêt pour ce genre de lecture. Elle n'aimait pas vraiment lire et fuyait tout sujet considéré comme étant un peu trop sérieux (je parle de la Marie-Antoinette avant les troubles révolutionnaires, celle qui était plus frivole).

Citation :
Si tu ne laves jamais mais que tu as tous les jours une belle chemise bien blanche sur le dos, tu es vue comme la plus propre de toutes les femmes ! La société du paraître, c'est incroyable,n'est-ce pas ?
Ce n'est pas pour rien qu'on usait de parfum et de talc. J'imagine le mélange de crasse et de parfum capiteux dont on se serait aspergé et je me dis que ça devait sentir tellement mauvais. Mais on s'habitue à tout, n'est-ce pas ? D'autant plus que dans notre société, c'est un peu l'inverse: tout est aseptisé. Alors forcément, les mauvaises odeurs, on les sent assez rapidement.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

En réponse maintenant à ton commentaire sur mon dernier chapitre posté:

Maria a écrit:
Citation :
C’est agréable, un beau paragraphe comme ça pour entrer dans un chapitre coeur0
merci, vraiment, de penser aux amoureuses des jolis mots I love you
Oh mais c'est que j'adore moi-même les mots, leur sonorité, leur poésie. Alors il faut bien se faire plaisir, non ? Contente que tu aies aimé ce début parce que j'essaie toujours de soigner le commencement d'un chapitre, de trouver LA phrase sur laquelle il va s'ouvrir. D'ailleurs, c'est souvent la partie sur laquelle je m'escrime le plus, que je recommence encore et encore parce qu'elle ne me plaît pas.

Alors oui, notre petit couple marche dans une forêt sombre. Mais bon, comme tu l'as vu, c'est loin d'être aussi épeurant qu'on aurait pu le penser. Quand ça le devient un peu plus, quand Oscar est sur le point de flancher, c'est un raton laveur qui se pointe le bout du nez Razz . C'est plus cocasse qu'effrayant en fait, mais j'ai bien aimé tisser cette ambiance sombre pour ensuite la dégonfler avec l'apparition de cette adorable bête (le raton laveur, pas Fersen non ).

Citation :
Shocked Shocked Je n’avais pas fait attention avant ( trop occupée à la critiquer, sans doute Rolling Eyes ) mais... aurait-elle de l’humour Question
Bah un peu, non ? C'est quand même elle qui a mis des poissons pourris dans la malle de Fersen, c'est quand même elle qui lui donne la réplique...même si souvent ses répliques sont plutôt cinglantes et bourrées de sarcasme (disons que le sarcasme est une certaine forme d'humour...).

Citation :
Eh bah, Monsieur Ford va bien rattraper le coup ! Je suppose que son arrière-arrière grand-père devait se promener dans cette forêt ce soir là et qu'il a entendu Oscar !
Tu sais que je n'ai pu m'empêcher de penser aux voitures américaines d'aujourd'hui en écrivant ce passage ? Parce que, avouons-le, elles sont loin d'être super fiables (les modèles pour la classe moyenne, on s'entend). Déjà, à l'époque, elles perdaient leurs roues ! C'est un fait historique ! Et oui, c'est le pauvre Fersen, dans la réalité, qui a dû aller chercher le maître charron pour réparer ladite voiture.

Citation :
Mais mon dieu, ce type est d'un romantisme coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0
Ça me fait toujours sourire de lire de tels commentaires à propos de Fersen parce que d'habitude, c'est plutôt "oh non, mais quel crétin, ce Fersen !". Mais c'était le défi que je m'étais imposé: écrire une fic avec ce personnage, m'éloigner du Fersen d'Ideka pour me baser davantage sur le vrai, le séducteur sur lequel toutes les têtes se retournaient. Mais attention, hein ! Je ne dis pas que mon Fersen est conforme au vrai ! Je n'ai pas cette prétention. Mais j'espère seulement qu'il est plus consistant et moins fade que le personnage larmoyant qu'on nous a présenté dans La rose de Versailles ("Ô ma reine !").

Citation :
Et en même temps, c’est un vrai mec !!! aime1 Ah, quelle idiote, cette Oscar, de lui résister...
Ah que je t'adore de m'écrire de telles choses ! "Fersen, un vrai mec irrésistible" ! Enfin quelqu'un qui le perçoit comme l'homme que je voulais dépeindre ! Merci ! Merci ! Merci !

Citation :
Il a du mérite, quand même, Fersen. Parce que ces histoires militaires l’inquiètent, y'a pas de lumière, y'a de la boue et y'a des moustiques... et en plus, il doit composer avec Oscar !
D'ailleurs, si jamais il revient vivant de cette guerre, il faudra lui décerner une médaille pour toutes les tortures qu'il aura endurées (Oscar étant la pire d'entre toutes). Razz

Citation :
bon, bah, en espérant que la suite sera plus longue parce que là... vous exagérez, ma bonne dame !!!! non
Mille excuses de couper ton plaisir ainsi, mais c'est la seule façon pour moi de vous livrer quelque chose dans un délai tant soit peu raisonnable. Avec le travail, il m'est presque impossible d'écrire durant la semaine. Ajoute à cela que ces temps-ci, mes fins de semaine servent à corriger les travaux/examens de mes élèves. Ces quelques pages vous permettent donc de patienter un peu (parce que si je me fie à mon plan, toute l'histoire de la roue brisée devait constituer un chapitre. Or, ce simple passage s'allonge considérablement et dépasse de loin ce que j'avais prévu).

Merci beaucoup pour ton commentaire, ma chère Maria ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petrina
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 26
Nombre de messages : 1826
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 12 Fév 2013 - 16:14

Alors à la lecture des deux premiers chapitres, laisse-moi te dire que j'ai un unique et absolu verdict : J'adhère !

C'est vraiment trop drôle, les répliques sont cuites à point et les situations délicieuses !

Je passe à un commentaire détaillé :

Citation :
Vous savez comme moi que ce cher Hans est loin d’avoir vos aptitudes militaires, Colonel.

J'adore comment elle dit ça ! Traduction : Il est bon au pieux, mais quand il s'agit du reste, on n'en fait pas grand-chose du bonhomme ! rire2 rire2 Bon j'exagère, mais elle est dure MA.

Citation :
Ne pouvez-vous comprendre les tourments qui m’assaillent ?

Ben franchement non. S'il y a bien un personnage qui m'insupporte dans VNB, c'est MA. Elle est tellement futile, égoïste, superficielle. Envoyer un de ses meilleurs officiers pour surveiller son plan drague, alors que la France crève de faim, c'est d'une indécence !!!! énerver0 énerver0

Citation :
« Ha, ha, ha ! Un « bon voyage » ! Elle est bien bonne ! S’en serait un si on me demandait d’aller coloniser les îles Mouk-Mouk, ou d’aller prendre le thé avec les tribus cannibales en Océanie, mais supporter ce bibelot de la Reine, ce coquin de Suédois, ne rime pas du tout avec ma conception d’un « bon voyage » ! »

Y a pas que moi qui exagère diable

Mais j'aime le parti pris de cette fic. Ce qu'il y a d'amusant, c'est qu'Oscar déteste Fersen (bon, le titre l'avait annoncé, mais je ne m'attendais pas à ça) alors que dans le manga, elle lui mange dans la main. Je trouve ce point de départ intéressant. Et comique !


Citation :
- Ah humez ce parfum d’océan ! Sentez ce vent de liberté qui nous souffle au visage ! s’exclama le comte en levant les bras au ciel. Son air quasi extatique, sa joie apparente achevèrent d’assombrir l’humeur déjà massacrante du Colonel.

rire2 rire2 tu n'épargnes pas ce gentil Fersinou. Il a trouvé le moyen de faire LA remarque SUPER-RELOU, au moment qu'il faut pas. Moi qui ai le mal de mer, je comprends la réaction d'Oscar.

Citation :
- Pardon, vous disiez ? Avec le mouchoir que vous tenez devant votre bouche mon cher, je n’ai pas tout à fait saisi votre réponse.

Je suis certaine qu'il l'a fait exprès. Very Happy Ah je l'aime bien, ça y est.

Citation :
- À ce que je sache Monsieur, nous n’avons pas élevé les cochons ensemble – Dieu m’en garde ! -, alors je vous serai gré de vous adresser à moi en m’appelant « Colonel ».

Elle est d'une incorrection tout à fait jouissive ; le pauvre ne lui avait rien fait rire2 rire2

Citation :
Enfin une parole intelligente qui sort de ce trou béant qui vous sert de bouche ! Vous avez d’autres perles comme celle-ci à me servir ou vous les gardez pour les grandes occasions ? Occasions, me permettrai-je d’ajouter, qui s’avèrent être rares puisque, la plupart du temps, vous ne débitez que des fadaises ! D’ailleurs, poursuivit-elle en reprenant son souffle, «je m’explique encore mal votre succès auprès de la gent féminine. Vos conquêtes n’ont sûrement pas assez d’esprit pour comprendre que votre blabla n’est en réalité que cailletage* et flagorneries ! »

Vraiment hystérique, colonelle !


Citation :
- Nous n’avons peut-être pas élevé les cochons ensemble comme vous dites Colonel, mais vous conviendrez avec moi que, en ce qui a trait à la familiarité, vous me battez à plate couture. Je me considère d’ailleurs privilégié du spectacle que vous venez de me donner : il vous donne un petit côté humain dont je vous aurai cru dépourvu. Mais après cette charmante tranche prosaïque – je ne sais trop comment désigner votre déconfiture sans vous froisser davantage mon cher -, je doute que vous vous offusquiez maintenant si je vous appelle « Jarjayes », n’est-ce pas ? se moqua-t-il.

de blablater. Mais, foi de Jarjayes, je jure que vous me le paierez.[/quote]

J'ai hâte de voir ça I love you


Bon, ZalZal, je me propose comme avocate officieuse de la fic et du couple. Je plaiderai cette cause, parce que tu nous as servi un petit bijou d'humour, n'en déplaise aux Andrénettes ! merci


Je reviens vers toi bientôt pour la suite Smile


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Parce que la vie est faite de couleurs...

Rouge Passion:ici

Noir Infernal:ici

Rose Bonbon:ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maria
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 2003
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 13 Fév 2013 - 15:21

Zalzal a écrit:
Tu excuseras mon délai entre ton commentaire et ma réponse, mais je suis débordée ces temps-ci. C'est la fin d'étape (semestre) à l'école et je croule sous les corrections.
Pas de problème. Je ne viens pas tous les jours donc tu réponds quand tu peux Very Happy

Citation :
Tu devrais vraiment lire ce livre, non pas par son côté historique, mais justement pour les erreurs qu'on y retrouve. Bon, l'auteur précise en préambule qu'il ne s'agit pas d'un ouvrage historique à proprement dit, mais bien d'un roman historique.
Bah, j'aime bien les exactitudes...
donc les romans inspirés de l'histoire mais qui ne te permettent pas de savoir quel élément est tiré de la vérité et quel élément ne l'est pas, ça m'angoisse !!!! donc j'évite !

Citation :
Quant à toi, le livre auquel tu faisais référence, s'agit-il de Correspondance de Marie-Antoinette (1770-1793) d'Évelyn Lever
oui, c'est l'édition que je possède mais d'autres auteurs les ont sorties avant elle.

Citation :
Quant à Rousseau, je doute fort que Marie-Antoinette ait eu quelque intérêt pour ce genre de lecture. Elle n'aimait pas vraiment lire et fuyait tout sujet considéré comme étant un peu trop sérieux (je parle de la Marie-Antoinette avant les troubles révolutionnaires, celle qui était plus frivole).
Je ne dis pas qu'elle était fan du Contrat social Wink mais elle était intéressée par ce qu'il disait notamment dans l'Emile. Il a influencé certains de ses choix de vie à Trianon et certains points d'éducation sur lesquels elle s'est heurtée à l'opposition de la Monarchie parce qu'elle voulait les appliquer à ses enfants mais la Monarchie a son propre modèle d'éducation !

Elle savait lire les choses sérieuses si cela piquait sa curiosité (d'ailleurs, elle a lu en partie L'histoire de l'Angleterre de Hume qui n'était pas dans la liste de ses lectures obligatoires). Le problème est qu'elle était entourée d'une "société" de jeunes gens comme elle qui la divertissait beaucoup - trop - . Et elle avait le défaut de céder à la tentation même si elle le regrettait après ! Ses amis ( et surtout le Comte d'Artois) la poussaient à cette frivolité. Le gouvernement ne l'en dissuadait pas et appréciait, au contraire car c'était un moyen efficace d'empêcher la petite reine de se mêler de politique et de favoriser l'Empire de sa mère et de son frère dans les relations diplomatiques ( elle a gêné les Conservateurs en parvenant, au début, à faire nommer certains ministres ou certains secrétaires d'état approuvés par sa mère ! )

Citation :
Ce n'est pas pour rien qu'on usait de parfum et de talc. J'imagine le mélange de crasse et de parfum capiteux dont on se serait aspergé et je me dis que ça devait sentir tellement mauvais. Mais on s'habitue à tout, n'est-ce pas ? D'autant plus que dans notre société, c'est un peu l'inverse: tout est aseptisé. Alors forcément, les mauvaises odeurs, on les sent assez rapidement.
et on "crée" les mauvaises odeurs en faisant ça ! Prennent le nom de "mauvaises odeurs" des odeurs qui ne sont en fait que des odeurs naturelles (exemple : l'odeur du pissenlit que l'on dit mauvaise alors que c'est juste une fleur ! UNE FLEUR !!!!) mais on a pris pour définition de "mauvaise odeur" tout ce qui ne sent pas la javel ! Rolling Eyes

Je ne me souviens plus quel homme a dit ça dans ses mémoires mais il dit que ( alors, je précise, on est du temps de Louis XIV) la Princesse Palatine dégageait une odeur d'aisselles tellement forte que les sachets de senteurs qu'elle portait ne parvenaient pas à en maquer l'odeur... Je n'ai pas la phrase exacte, ce n'est qu'une citation rapportée dans le bouquin sur les baignoires, mais ce monsieur n'a pas vraiment l'air de se plaindre de l'odeur... il semble plutôt se moquer du fait que son odeur soit si forte qu'on puisse la suivre à la trace sur plusieurs mètres.

Qu'il se moque de son odeur au lieu de s'en plaindre est quelque chose que je trouve très intéressant dans ce contexte du paraître.

Au XVIIIIè siècle, les voyageurs anglais qui visitent la France disent ausi un truc intéressant : les Français sont plus propres sur leur personne ( c'est à dire qu'ils paraissent plus propres cf. les linges blancs, les poudres, etc. ) mais les Anglais sont plus propres dans leur environnement ! Donc les Français n'avaient pas meilleure hygiène de vie. Ils étaient, en revanche, plus malins pour parvenir à le faire croire !

bon, je m'arrête là. je dois y aller !
bises I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 25 Fév 2013 - 5:26

Chère Petrina, chère Maria,

Je ne vous ai pas oubliées. Je vous ai lues (merci pour vos commentaires ! Smile ) et je vais tenter de vous répondre de façon plus détaillée demain.

En attendant, voici de quoi vous sustenter: Où un râteau rencontre un chaperon, une menteuse et un rancunier

Le titre est un peu bizarre, je l'avoue, mais vous allez comprendre pourquoi...

Bonne lecture ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TIGRESSE
Colonel Fersen
Colonel Fersen
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 3370
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: com ''de tout mon coeur je te déteste    Lun 25 Fév 2013 - 6:35

confused franchement, coller un chaperon a 2 militaires aguerris, c'est n'importe quoi de la part de ce duc,quant à oscar elle semble ne pas avoir oublié ses sentiments envers fersen mais qu'en est-il des sentiments de fersen vis vis d'oscar?
confused


Dernière édition par TIGRESSE le Lun 25 Fév 2013 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 25 Fév 2013 - 8:56

Tu es débordée mais tu as eu le temps d'écrire un chapitre avec ce cher Fersen. Dès que je trouve du temps, je te le commente en toute impartialité comme d'habitude

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 12465
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 25 Fév 2013 - 13:17

Ah nous retrouvons enfn les aventures américaines de notre duo

Leur supérieur ne semble guère content de "l'échec" de Fersen et d'Oscar. D'ailleurs, il compte bien repartir pour ramener ce charron.
Fersen et Oscar jurent intérieurement de cette décision. Les voilà repartit à crapahuter dans la boue pour ramener cet homme.
"Chose" plus exactement, car nos amis ne savent guère comment le qualifier. Et le portrait que tu en dresses n'invite pas à avoir une bonne image de l'homme qui pourtant va les aider finalement.

Retrouvons les répliques géniales entre nos deux ex-amants, Fersen, une nouvelle fois, marque de spoints en répondant à Oscar, il est de toute vérité et Oscar se fait avoir à son propre jeu. J'adore Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 25 Fév 2013 - 18:54

Petrina a écrit:
Citation :
Alors à la lecture des deux premiers chapitres, laisse-moi te dire que j'ai un unique et absolu verdict : J'adhère !

C'est vraiment trop drôle, les répliques sont cuites à point et les situations délicieuses !
Bien contente que le début t'ait plu Smile . Je me souviens qu'à l'époque où j'avais débuté cette fic, je voulais écrire quelque chose de différent, de plus léger. Voilà donc ce que cela a donné. Jusqu'à maintenant, c'est probablement l'histoire que j'ai préféré écrire. J'ai vraiment eu beaucoup de plaisir à pondre certaines répliques, à imaginer certaines scènes. Tu verras bien au fil de ta lecture. Wink

Citation :
Ben franchement non. S'il y a bien un personnage qui m'insupporte dans VNB, c'est MA. Elle est tellement futile, égoïste, superficielle. Envoyer un de ses meilleurs officiers pour surveiller son plan drague, alors que la France crève de faim, c'est d'une indécence !!!! énerver0 énerver0
Et j'ai volontairement accentué ce côté futile et égoïste ici. Car effectivement, faire passer ses histoires de cœur avant d'autres priorités, c'est complètement stupide.

Citation :
Mais j'aime le parti pris de cette fic. Ce qu'il y a d'amusant, c'est qu'Oscar déteste Fersen (bon, le titre l'avait annoncé, mais je ne m'attendais pas à ça) alors que dans le manga, elle lui mange dans la main. Je trouve ce point de départ intéressant. Et comique !
Disons que c'est assez caricaturale comme situation. J'ai accentué les mauvais côtés d'Oscar (sa froideur, son intransigeance,...) pour en faire ce colonel carrément insupportable. En fait, elle sert de repoussoir. Elle est tellement détestable qu'on ne peut s'empêcher de trouver sympathique ce pauvre Fersen. Et attends: tu n'as pas lu le pire... siffle

Citation :
Bon, ZalZal, je me propose comme avocate officieuse de la fic et du couple. Je plaiderai cette cause, parce que tu nous as servi un petit bijou d'humour, n'en déplaise aux Andrénettes ! merci
Yay ! rire1 Avec le temps, je suis rendue que je me débrouille pas trop mal pour défendre ce couple (et Fersen, oh la la !), mais avoir une avocate à mes côtés, ça peut être très pratique. Razz

Merci pour ton commentaire, Petrina, ! J'espère que la suite te plaira également ! rosoiù

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Merci pour ces informations, Maria. Je ne savais pas du tout que Marie-Antoinette avait lu une partie de L'histoire de l'Angleterre de Hume (on a de la difficulté à l'imaginer avec un livre). Ton anecdote sur la princesse Palatine est très révélatrice de l'époque en plus d'être comique. Quand on fouille un peu, on trouve de véritables perles ! Et toi, tu es une véritable mine d'or question histoire ! Je comprends maintenant pourquoi tes écrits sont toujours truffés ici et là de détails historiques.

Quant à moi, je crois bien que je vais commander ce livre d'Évelyn Lever. Il me paraît bien intéressant.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

TIGRESSE a écrit:
Citation :
franchement, coller un chaperon a 2 militaires aguerris, c'est n'importe quoi de la part de ce duc,quant à oscar elle semble ne pas avoir oublié ses sentiments envers fersen mais qu'en est-il des sentiments de fersen vis vis d'oscar?
Le terme "chaperon" ne renvoie qu'à la perception que se fait Oscar de la présence du comte de Rochambeau. Mais, pour de vrai, il a vraiment fallu que Rochambeau se déplace pour convaincre le maître charron de les suivre, car la première fois, ce dernier avait refusé de suivre Fersen (stricte vérité historique Wink ).

Ce n'est pas parce qu'Oscar a refusé d'épouser Fersen que les sentiments ne sont plus là. Elle tente seulement de l'oublier, question de ne pas souffrir inutilement. Quant à Fersen, qu'en penses-tu ? Crois-tu que ses sentiments se sont véritablement éteints ?

Merci pour ton commentaire, TIGRESSE ! rosoiù

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Jarjayes80 a écrit:
Citation :
rire2 rire2 rire2 Tu es débordée mais tu as eu le temps d'écrire un chapitre avec ce cher Fersen. Dès que je trouve du temps, je te le commente en toute impartialité comme d'habitude rire2
Mon chapitre était, en partie, déjà écrit (les chapitres suivants sont toujours entamés quand j'en poste un). J'ai pu terminer le tout en fin de semaine ! Very Happy

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Aurore: Eh oui, notre duo a dû se retaper un autre aller-retour chez le charron.

Aurore a écrit:
Citation :
"Chose" plus exactement, car nos amis ne savent guère comment le qualifier. Et le portrait que tu en dresses n'invite pas à avoir une bonne image de l'homme qui pourtant va les aider finalement.
Appétissant, n'est-ce pas, ce charron ? Mais il est vrai qu'il les a finalement aidés.

Citation :
Retrouvons les répliques géniales entre nos deux ex-amants, Fersen, une nouvelle fois, marque de spoints en répondant à Oscar, il est de toute vérité et Oscar se fait avoir à son propre jeu. J'adore Very Happy
Contente que ça te plaise toujours autant !

Merci pour ton commentaire, Aurore ! rosoiù

Maintenant, je file au boulot ! armé

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Lun 25 Fév 2013 - 20:52

Je n'ai pas traîné pour lire ton chapitre pour une fois.

Dur moment pour mon colonel préféré (Oscar bien sûr). Obligée de se taire face au comte de Rochambeau, l'envie ne lui aurait pas manqué de l'envoyer paitre mais ce dernier est son supérieur et elle ne peut qu'encaisser cet affront.

Fersen a bien essayé de discuter (il ne faut pas oublier qu'il est stupide en plus d'être suédois Twisted Evil).

Nos deux lurons sont obligés de retourner là-bas et d'affronter ce charron et son odeur pestilentielle. Toutefois, il semble de meilleure disposition et il décide de leur venir en aide.

Je dois malheureusement le dire (et ça me fait très mal Crying or Very sad) mais Fersen a marqué un point sur Oscar. Il la provoque et il sait qu'il touche un point faible.

J'espère qu'Oscar pourra prendre sa revanche au prochain chapitre Twisted Evil

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hetep-Heres
L'amour de la rose.
L'amour de la rose.
avatar

Age : 39
Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 26 Fév 2013 - 8:50

Chouette, voici donc la suite des (més)aventures américaines de notre si gracieux colonel de Jarjayes, flanqué du comte de Fersen... à moins que ce ne soit plutôt Fersen qui se soit retrouvé flanqué d'Osar : après tout, l'idée de partir outre Atlantique était sienne, et c'est Oscar qui lui a été collée au train (et au final, dans plusieurs sens de terme "train") en guise de fil à la patte...

Bref, cela nous donne une continuation plaisante de leur première tentative couronnée d'un magnifique... chou blanc auprès du charron du coin. Mais cette fois-ci, un général du corps expéditionnaire français qui ne s'en laisse pas conter semble en imposer bien plus à notre homme que deux petits rigolos couverts de boue. C'est en tout cas une chance pour eux trois que la presse arrive en temps et en heure jusque dans ce coin paumé et que l'homme sache lire, sans quoi il semblait fort peu disposé à les sortir de l'embarras.

Zalzal a écrit:
Le bonnet de nuit, dont la propreté douteuse aurait davantage convenu à une chaussette fatiguée qu’à un couvre-chef, laissait échapper quelques mèches filasses, tandis que la chemise de corps flottait sur des épaules osseuses tel un vêtement que l’on aurait épinglé sur un mannequin de couture.
Zalzal a écrit:
Sans méchanceté aucune, je dois dire que le charron ressemblait fort à un râteau qu’on aurait attifé de guenilles. Il était maigre et ses dents pourries, qu’il avait rares et espacées rappelaient celles de cet outil.
J'ai beaucoup aimé toute la description que tu fais de ce charron, et notamment la comparaison avec un râteau, tant au niveau de l'épaisseur de sa carcasse que de l'état de sa dentition...

J'ai bien apprécié également la petite scène de fin en l'absence de Rochambeau, non que celui-ci me déplût, mais enfin sa présence empêche nos deux protagonistes de s'engueuler à loisir, et c'eût été dommage de nous priver de leurs saillies fielleuses et drolatiques, avec une Oscar de plus mauvaise foi que jamais et un Fersen qui, lui, joue le jeu à fond pour ne pas se laisser faire !

Et, je me répète sans doute, mais bravo pour ta plume : c'est toujours un véritable plaisir de lire un texte raffiné qui coule de soi, et qui nous transporte bien dans l'ambiance et le style de l'époque.


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

farao Hetep-Heres study
"Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire..." (Anatole France)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetepheres.wordpress.com/about/
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 26 Fév 2013 - 18:47

Jarjayes80 a écrit:
Citation :
Je n'ai pas traîné pour lire ton chapitre pour une fois.
Et pauvre toi ! C'est pour lire une fic "fersenienne". Razz

Citation :
Dur moment pour mon colonel préféré (Oscar bien sûr).
Venant de toi, la précision était superflue. Je me doutais bien que tu parlais d'Oscar. tongue

Citation :
Fersen a bien essayé de discuter (il ne faut pas oublier qu'il est stupide en plus d'être suédois Twisted Evil ).
Pas d'accord ! Ok, ok, le bonhomme est effectivement suédois (on n'y peut rien), mais il n'est pas stupide (du moins dans ma fic... Dans celle de Petrina, je te l'accorde volontiers). Ça prend quelqu'un de futé pour donner la réplique à Oscar. C'est du gros calibre notre Colonel.

Citation :
Je dois malheureusement le dire (et ça me fait très mal Crying or Very sad ) mais Fersen a marqué un point sur Oscar. Il la provoque et il sait qu'il touche un point faible.
rire1 rire1 rire1 Oh que cela a dû te coûter d'admettre sa suprématie ! Twisted Evil

Citation :
J'espère qu'Oscar pourra prendre sa revanche au prochain chapitre Twisted Evil
Prie très fort. Peut-être que le Ciel t'exaucera Wink .

Merci pour ton commentaire, ma chère ! Je l'ai a-do-ré Twisted Evil !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Hetep-Heres a écrit:
Citation :
voici donc la suite des (més)aventures américaines de notre si gracieux colonel de Jarjayes, flanqué du comte de Fersen...
Il est vrai qu'il s'agit plus de mésaventures que d'aventures ! Razz

Citation :
C'est en tout cas une chance pour eux trois que la presse arrive en temps et en heure jusque dans ce coin paumé et que l'homme sache lire, sans quoi il semblait fort peu disposé à les sortir de l'embarras.
N'est-ce pas ? Mais c'est vraiment ainsi que cela s'est passé. Fersen est d'abord allé seul chez le maître charron, mais celui-ci, malade, a refusé de le suivre. Rochambeau est alors revenu avec Fersen et là, le maître charron a reconnu les étrangers comme étant ceux dont on parlait dans le journal. Bon évidemment, j'ai imaginé le charron comme étant cette chose immonde, mais en même temps, je me suis dit que s'il était malade (fiévreux), ça devait sentir, non ? J'ai donc cherché un peu sur la fièvre quarte et j'ai trouvé des informations très intéressantes (la langue blanchâtre, l'odeur,...).

Citation :
J'ai beaucoup aimé toute la description que tu fais de ce charron, et notamment la comparaison avec un râteau, tant au niveau de l'épaisseur de sa carcasse que de l'état de sa dentition...
Merci beaucoup ! J'essaie toujours de décrire le plus possible les lieux et les personnages afin de vous rendre la scène la plus "visuelle" possible.

Citation :
J'ai bien apprécié également la petite scène de fin en l'absence de Rochambeau, non que celui-ci me déplût, mais enfin sa présence empêche nos deux protagonistes de s'engueuler à loisir, et c'eût été dommage de nous priver de leurs saillies fielleuses et drolatiques, avec une Oscar de plus mauvaise foi que jamais et un Fersen qui, lui, joue le jeu à fond pour ne pas se laisser faire !
En effet, la présence de Rochambeau me contraignait à réfréner en quelque sorte mes personnages. Oscar et Fersen ne pouvaient quand même pas s'engueuler en présence du lieutenant général ! C'est pourquoi j'ai clôturé le chapitre sur cette scène plus... intime (sans arrière pensée, hein !). Ça leur permettait de revenir au naturel. Wink

Citation :
Et, je me répète sans doute, mais bravo pour ta plume : c'est toujours un véritable plaisir de lire un texte raffiné qui coule de soi, et qui nous transporte bien dans l'ambiance et le style de l'époque.
Ah mais ça fait toujours plaisir à lire, je te rassure ! Very Happy Ce chapitre est parsemé ici et là de quelques détails (les symptômes de la fièvre quarte, la référence à l'odeur des latrines, les vêtements), mais ce n'est sans doute pas le chapitre le plus recherché sur le plan littéraire (pas évident à faire à tous les coups Neutral ). Je suis néanmoins contente qu'il ait été plaisant à lire et que tu y aies trouvé cette petite touche raffinée.

Merci beaucoup pour ton commentaire, ma chère ! rosoiù

P.S. J'ai lu ton commentaire sur Révolutions. J'y réponds en revenant du boulot ! Smile

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 26 Fév 2013 - 20:05

Zalzal a écrit:


Citation :
Je dois malheureusement le dire (et ça me fait très mal Crying or Very sad ) mais Fersen a marqué un point sur Oscar. Il la provoque et il sait qu'il touche un point faible.
Oh que cela a dû te coûter d'admettre sa suprématie ! Twisted Evil

Tu ne peux même pas imaginer à quel point. Merci de l'avoir mis en rouge, je préférais que ce commentaire reste discret mais là c'est fichu.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 26 Fév 2013 - 22:54

jarjayes80 a écrit:
Zalzal a écrit:


Citation :
Je dois malheureusement le dire (et ça me fait très mal Crying or Very sad ) mais Fersen a marqué un point sur Oscar. Il la provoque et il sait qu'il touche un point faible.
Oh que cela a dû te coûter d'admettre sa suprématie ! Twisted Evil

Tu ne peux même pas imaginer à quel point. Merci de l'avoir mis en rouge, je préférais que ce commentaire reste discret mais là c'est fichu.
Ça, c'est pour ma fic de Noël. Tu te souviens que je devais me taire alors que tu comptais des points ? Je rattrape le temps perdu. Twisted Evil

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 26 Fév 2013 - 23:35

Zalzal a écrit:
jarjayes80 a écrit:
Zalzal a écrit:


Citation :
Je dois malheureusement le dire (et ça me fait très mal Crying or Very sad ) mais Fersen a marqué un point sur Oscar. Il la provoque et il sait qu'il touche un point faible.
Oh que cela a dû te coûter d'admettre sa suprématie ! Twisted Evil

Tu ne peux même pas imaginer à quel point. Merci de l'avoir mis en rouge, je préférais que ce commentaire reste discret mais là c'est fichu.
Ça, c'est pour ma fic de Noël. Tu te souviens que je devais me taire alors que tu comptais des points ? Je rattrape le temps perdu. Twisted Evil

je ne m'en souvenais plus de ça mais tu m'as bien rafraichi la mémoire Crying or Very sad

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mel77
Bouton de rose
Bouton de rose


Age : 40
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 27 Fév 2013 - 4:35

Et bien! quelle suite zalzal!

Premièrement, ta description du charron et de sa maison étaeint rebutantes à souhait. Beurk! Je pouvais sentir l'odeur au travers l'écran de mon portable! lol!
Citation :
Une menteuse qui, les yeux grand ouverts, tentait d’oublier qu’elle était allongée aux côtés d’un homme.
Depuis je ne cesse de rire en imaginant cette scène.
Un "rapprochement" ...hi-hi..pas spécialement le bienvenue mais un rapprochement quand même!
Citation :
Un homme qui était loin de la laisser indifférente...
hmmmm....Combien de temps Oscar va-t-elle se montrer aussi butée?
La suite sous peu j'espère...
mel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 27 Fév 2013 - 4:51

Merci, merci, Mel77 ! Very Happy

Je vois que mes descriptions ont réussi à te faire "sentir" mon histoire Razz . Je vais devoir mettre des avertissements la prochaine fois: "Attention ! Attention ! Le présent chapitre contient des scènes rebutantes. Cœurs sensibles s'abstenir. L'auteur refuse toute demande de dédommagement quant à d'éventuelles nausées. Évitez de lire en mangeant". Voilà ! Vous serez prévenus !

Citation :
Depuis je ne cesse de rire en imaginant cette scène.
Un "rapprochement" ...hi-hi..pas spécialement le bienvenue mais un rapprochement quand même!
Il est vrai qu'ils sont dans le même lit... Bon, l'ambiance n'est pas vraiment à une partie de jambes en l'air, mais sait-on jamais ? Ça pourrait dérailler.

Citation :
hmmmm....Combien de temps Oscar va-t-elle se montrer aussi butée?
Oh je dirais que les deux sont bouffis d'orgueil. Fersen n'a certainement pas l'intention d'accourir comme un bon petit chien et Oscar...eh bien...Oscar, c'est Oscar Razz !

Citation :
La suite sous peu j'espère...
Je suis en congé la semaine prochaine ( rire1 rire1 rire1 ) alors j'ai bien l'intention d'écrire. Je ne garantis pas que je vais être capable de vous poster la suite, mais elle risque d'être passablement avancée.

Merci de ton commentaire, ma chère ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rudyjak
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 47
Nombre de messages : 1585
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 27 Fév 2013 - 22:42

Wow!! Quelle description...C'est un vrai adonis, ce charron!! rire2
Et sa grange est tout à fait en syntonie avec le personnage... siffle
Oscar et Fersen retournent avec le comte de Rochambeau chercher le maître charron qui refuse encore de les suivre (son caractère aussi est en syntonie avec le personnage Rolling Eyes )...jusqu'à ce que le comte prononce le mot magique qui fait changer d'avis le vieil homme : Washington... Wink
Et c'est ainsi que la roue est réparée et le voyage peut continuer...
Mais les ennuis ne sont pas terminés pour Oscar qui doit partager la chambre (et le lit Wink ) avec Fersen Twisted Evil Peut-être qu'elle avait raison...la malchance s'acharne sur eux rire2

Citation :
qu’avez-vous de si urgent à raconter ? À moins, bien entendu, qu’il ne s’agisse d’un tout autre genre de lettre...
Il me semble que la petite soit un peu jalouse Wink

Citation :
On est soit homme, soit femme ! Pas les deux ! À ce propos, il me semblait d’ailleurs que vous aviez fait votre choix.
Oscar peut se plaindre mais, quoi qu'elle dise, Fersen sait toujours comment lui clouer le bec rire2

Citation :
Une menteuse qui, les yeux grand ouverts, tentait d’oublier qu’elle était allongée aux côtés d’un homme.
Un homme qui était loin de la laisser indifférente...
ça va être une longue nuit... siffle

*** Lady Oscar Lady Oscar ***





Dernière édition par Rudyjak le Jeu 28 Fév 2013 - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 28 Fév 2013 - 1:57

Ma description du charron semble toutes vous avoir marquées Razz . Mais je l'ai vraiment travaillé cette description, alors ça fait plaisir de voir qu'elle a eu son effet.

"Syntonie": Quel beau mot ! Il s'applique tout à fait à ce charron qui est à l'image des lieux.

Comme tu le notes, la roue est réparée et le voyage peut se poursuivre, mais les malchances continuent (ça dépend évidemment du point de vue: être dans un lit avec Fersen, ce n'est pas si abominable - et là, Jarjayes80 de rétorquer: "Mais c'est immonde ! Je botterai le cul de ce Suédois jusqu'à ce qu'il dégage de mon lit !").

Et oui, Oscar clame trop fort son indifférence. Fersen n'est pas né de la dernière pluie.. siffle

La nuit risque effectivement d'être bien longue...mais pour quelle raison ? Wink

Merci de ton commentaire, Rudyjak ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 28 Fév 2013 - 8:36

Zalzal a écrit:


Comme tu le notes, la roue est réparée et le voyage peut se poursuivre, mais les malchances continuent (ça dépend évidemment du point de vue: être dans un lit avec Fersen, ce n'est pas si abominable - et là, Jarjayes80 de rétorquer: "Mais c'est immonde ! Je botterai le cul de ce Suédois jusqu'à ce qu'il dégage de mon lit !").

Tout à fait d'ailleurs elle devrait se parfumer au poisson pourri histoire de faire fuir cet imposteur de son lit.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 28 Fév 2013 - 13:42

jarjayes80 a écrit:
Zalzal a écrit:


Comme tu le notes, la roue est réparée et le voyage peut se poursuivre, mais les malchances continuent (ça dépend évidemment du point de vue: être dans un lit avec Fersen, ce n'est pas si abominable - et là, Jarjayes80 de rétorquer: "Mais c'est immonde ! Je botterai le cul de ce Suédois jusqu'à ce qu'il dégage de mon lit !").

Tout à fait d'ailleurs elle devrait se parfumer au poisson pourri histoire de faire fuir cet imposteur de son lit.
Tu es d'une ingéniosité diabolique lorsqu'il s'agit de Fersen ! rire2 J'adore !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 28 Fév 2013 - 13:54

Zalzal a écrit:
jarjayes80 a écrit:
Zalzal a écrit:


Comme tu le notes, la roue est réparée et le voyage peut se poursuivre, mais les malchances continuent (ça dépend évidemment du point de vue: être dans un lit avec Fersen, ce n'est pas si abominable - et là, Jarjayes80 de rétorquer: "Mais c'est immonde ! Je botterai le cul de ce Suédois jusqu'à ce qu'il dégage de mon lit !").

Tout à fait d'ailleurs elle devrait se parfumer au poisson pourri histoire de faire fuir cet imposteur de son lit.
Tu es d'une ingéniosité diabolique lorsqu'il s'agit de Fersen ! J'adore !

n'est ce pas

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Queen
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 1679
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 1 Mar 2013 - 20:19

Quel bonheur de retrouver cette fiction tu ne pouvais pas me faire plus plaisir. enfin je décompresse.

J'avais hate de connaitre cette suite et j avoue qu elle me plait bcp! bon par contre j'étais en train de manger mon yaourt lorsque je suis arrivée à la description du maitre charron. là y a pas j ai dû poser la cuillère pale
beurk!!

j aime bcp cette proximité imposée... Oscar a peur, peur de ne plus pouvoir combattre ses propres sentiments.Réussira t elle a restée bien sage dans son coin de lit? Ai je mal compris ou Fersen commencerait à comprendre les réels sentiments d Oscar lorsqu il la traite de menteuse? Bien qu il garde cette remarque pour lui.

hum je me demande bien et comme tout le monde j en suis sûre, comment va se terminer cette nuit.
plus possibilités.
1: ils se disputent et l un d'eux finit par partir prendre l air ( elle me plait pas trop celle là)
2: ils finissent par s endormir et étrangement ils finissent par se réveiller enlacer l un a l autre Smile ( elle me plait mieux celle la)
3: ils se disputent et comme a son habitude Fersen fait mouche avec ses piques bien placées et pour le faire taire Oscar scelle sa bouche de la sienne et se passe se qui se passe souvent lorsqu un homme et une femme sont un tantinet trop proches Very Happy ( ah je l aime bien celle là... Twisted Evil ) ça promettrait une suite bien compliquée aussi.

je crois que le mieux c est d attendre la suite.....patiemment.

Merci Zalzal.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazou
L'amour de la rose.
L'amour de la rose.
avatar

Féminin
Age : 32
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 1 Mar 2013 - 21:20

"Où un râteau rencontre un chaperon, une menteuse et un rancunier": ce titre intrigue et donne envie de lire le chapitre d'emblée.
On ressent la puanteur du charron et on voit sa laideur rien qu'avec les mots: c'est extraordinaire!

Citation :
Le terme « chose », bien qu’indéfini, seyait très bien à cet individu qui les contemplait maintenant de ses yeux porcins. Le bonnet de nuit, dont la propreté douteuse aurait davantage convenu à une chaussette fatiguée qu’à un couvre-chef, laissait échapper quelques mèches filasses, tandis que la chemise de corps flottait sur des épaules osseuses tel un vêtement que l’on aurait épinglé sur un mannequin de couture.


Citation :
Pendant qu’elle en était à débattre sur la véritable nature de la chose,Oscar ne remarqua pas que cette dernière la regardait avec une avidité quasi bestiale. Les minuscules yeux noirs glissaient sur la cascade de cheveux blonds, s’attardait sur la silhouette élancée que ne parvenait pas à dissimuler le justaucorps de serge de Rouen noire. La créature, appréciative de ce qu’elle contemplait, se passa une langue blanchâtre sur sa lippe inférieure. Encore et encore. Jusqu’à ce que la lèvre en luise de salive.

Ce style raffiné pour décrire la laideur du bonhomme: ça me fait penser à la préface de Cromwell, de Hugo, plus précisément au passage où il est question de l'existence du laid à côté du beau. Ici, le personnage fait contraste avec Oscar, qu'il admire.


Lors de l'escale pour la nuit, voilà que la colonelle se retrouve contrainte de partager son lit avec Fersen. Il semble qu'elle a encore quelques sentiments enfouis pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 1 Mar 2013 - 21:27

Amber Queen a écrit:


hum je me demande bien et comme tout le monde j en suis sûre, comment va se terminer cette nuit.
plus possibilités.
1: ils se disputent et l un d'eux finit par partir prendre l air ( elle me plait pas trop celle là)
2: ils finissent par s endormir et étrangement ils finissent par se réveiller enlacer l un a l autre Smile ( elle me plait mieux celle la)
3: ils se disputent et comme a son habitude Fersen fait mouche avec ses piques bien placées et pour le faire taire Oscar scelle sa bouche de la sienne et se passe se qui se passe souvent lorsqu un homme et une femme sont un tantinet trop proches Very Happy ( ah je l aime bien celle là... Twisted Evil ) ça promettrait une suite bien compliquée aussi.

je crois que le mieux c est d attendre la suite.....patiemment.

Merci Zalzal.
Bizarrement je préfère la première solution.
Je suis aussi pour une attaque surprise des anglais avec une sortie de lit sportive

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lona
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 1 Mar 2013 - 22:10

...Bah moi je préfère la 3ème ...

"3: ils se disputent et comme a son habitude Fersen fait mouche avec ses
piques bien placées et pour le faire taire Oscar scelle sa bouche de la
sienne et se passe se qui se passe souvent lorsqu un homme et une femme
sont un tantinet trop proches
"
...Wéééé !!!Qu'ils se castagnent !!!
( )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversailles.com
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 1 Mar 2013 - 22:56

Ah comme ces propositions me font rire ! Enfin... c'est plus vous qui débattez à leur sujet qui me fait rire ! rire2

Je suis officiellement en vacances ( rire1 bounce rire1 Very Happy !!!) et je compte bien ne pas vous faire trop patienter pour la suite.

Mais, pour l'instant, je dois filer (eh oui, ça commence bien les vacances ! Wink ). J'ai un souper de prévu.

Je vous répondrai de façon plus détaillée en fin de soirée.

Ciao !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 46
Nombre de messages : 8822
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 1 Mar 2013 - 23:06

Lona a écrit:
...Bah moi je préfère la 3ème ...

"3: ils se disputent et comme a son habitude Fersen fait mouche avec ses
piques bien placées et pour le faire taire Oscar scelle sa bouche de la
sienne et se passe se qui se passe souvent lorsqu un homme et une femme
sont un tantinet trop proches
"
...Wéééé !!!Qu'ils se castagnent !!!
( )


j'adore ta solution Lona.Et Fersen reçoit malencontreusement (génial) un grand coup de pied dans son costume trois pièces

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hetep-Heres
L'amour de la rose.
L'amour de la rose.
avatar

Age : 39
Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 1 Mar 2013 - 23:40

Allez, puisqu'on en est aux suppositions, moi je vois bien l'un des deux finir la nuit à même le plancher, soit qu'il ait été foutu hors du lit par l'autre, soit qu'il ait préféré la dureté de ce matelas improvisé à la proximité et au contact de l'autre.

En tout cas, les voilà de nouveau copains de chambrée contre leur gré, comme lors de la traversée.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

farao Hetep-Heres study
"Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire..." (Anatole France)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetepheres.wordpress.com/about/
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 2 Mar 2013 - 15:53

Amber Queen a écrit:
Citation :
Quel bonheur de retrouver cette fiction tu ne pouvais pas me faire plus plaisir. enfin je décompresse.
Contente de savoir que mes niaiseries te permettent de relaxer. Quoique ce dernier chapitre t'a quelque peu coupé l'appétit (je ne comprends pas pourquoi siffle ).

Citation :
j aime bcp cette proximité imposée... Oscar a peur, peur de ne plus pouvoir combattre ses propres sentiments.Réussira t elle a restée bien sage dans son coin de lit? Ai je mal compris ou Fersen commencerait à comprendre les réels sentiments d Oscar lorsqu il la traite de menteuse? Bien qu il garde cette remarque pour lui.
Oui, cette "proximité imposée" complique un peu les choses. Il est plus facile de feindre l'indifférence dans le quotidien, mais dans un lit, c'est moins évident, disons. Tu ne trouves pas qu'Oscar clame trop fort que Fersen l'indiffère, que ça ne lui fait rien qu'il écrive à la reine ? Allons donc ! Un mois auparavant, l'idée d'une correspondance entre Fersen et Marie-Antoinette l'avait mise hors d'elle ! Fersen n'est pas stupide. Le cœur peut-il changer de cap aussi rapidement ?

Citation :
hum je me demande bien et comme tout le monde j en suis sûre, comment va se terminer cette nuit.
plus possibilités.
1: ils se disputent et l un d'eux finit par partir prendre l air ( elle me plait pas trop celle là)
2: ils finissent par s endormir et étrangement ils finissent par se réveiller enlacer l un a l autre Smile ( elle me plait mieux celle la)
3: ils se disputent et comme a son habitude Fersen fait mouche avec ses piques bien placées et pour le faire taire Oscar scelle sa bouche de la sienne et se passe se qui se passe souvent lorsqu un homme et une femme sont un tantinet trop proches Very Happy ( ah je l aime bien celle là... Twisted Evil ) ça promettrait une suite bien compliquée aussi.

Que voilà des possibilités tout à fait plausibles, mais comme l'a écrit Hetep-Heres plus haut, il y a également celle où l'un d'entre eux déciderait de dormir sur le sol. Ou encore, une dispute va éclater et ils vont réveiller toute l'auberge (et là, Rochambeau serait vraiment furieux de leur conduite). Mais tu le devines, je ne dirai rien quant à la suite. Va falloir attendre. Wink

Merci beaucoup pour ton commentaire, Amber ! rosoiù

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Jazou a écrit:
Citation :
"Où un râteau rencontre un chaperon, une menteuse et un rancunier": ce titre intrigue et donne envie de lire le chapitre d'emblée.
C'est ce que j'essaie de faire avec ces titres aux allures bizarroïdes: piquer votre curiosité. Tant mieux si ça fonctionne !

Citation :
Ce style raffiné pour décrire la laideur du bonhomme: ça me fait penser à la préface de Cromwell, de Hugo, plus précisément au passage où il est question de l'existence du laid à côté du beau. Ici, le personnage fait contraste avec Oscar, qu'il admire.
Très intéressante ton analyse, Jazou: rendre le laid encore plus laid en le juxtaposant au beau. Je n'avais pas vu ce passage selon cette optique, mais c'est vrai que la beauté d'Oscar tranche avec la laideur du charron. Néanmoins, je crois que j'ai beaucoup de croûtes à manger si je veux un jour atteindre le dixième du talent de monsieur Hugo. C'est tout de même plaisant de lire que ma description t'a fait penser à la préface de Cromwell.

Citation :
Lors de l'escale pour la nuit, voilà que la colonelle se retrouve contrainte de partager son lit avec Fersen. rire2 Il semble qu'elle a encore quelques sentiments enfouis pour lui...
Elle les a justement enfouis rageusement sous la couverture tongue . Mais blague à part, oui il y a encore des sentiments et ils sont soudain bien difficiles à dissimuler.

Merci beaucoup pour ton commentaire, Jazou ! rosoiù

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Jarjayes80 a écrit:
Citation :
Bizarrement je préfère la première solution.
Je suis aussi pour une attaque surprise des anglais avec une sortie de lit sportive
Tiens, tiens... Suis-je surprise ? Wink

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Lona a écrit:
...Bah moi je préfère la 3ème ...

"3: ils se disputent et comme a son habitude Fersen fait mouche avec ses
piques bien placées et pour le faire taire Oscar scelle sa bouche de la
sienne et se passe se qui se passe souvent lorsqu un homme et une femme
sont un tantinet trop proches
"
...Wéééé !!!Qu'ils se castagnent !!!
( )

C'est vrai qu'ils sont aux États-Unis... Les fusillades sont presque chose courante dans ce pays. Ça ne détonnerait pas beaucoup avec la réalité tongue (et je me doutais que cette solution te plairait, Jarjayes).




*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Commentaires sur "A coeur ouvert"
» PETIT MAO de Jacques Baudoin
» Quel personnage du film Titanic êtes-vous ? [test]
» Saison 2, épisode 5
» Si vous deviez n'en choisir qu'une...
Page 17 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-