Lady Oscar - André

Forum Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Rudyjak
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 48
Nombre de messages : 1585
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 6 Juil 2011 - 22:52

Shocked Un poisson dans la malle? rire2 rire2 rire2 rire2
Pauvre Fersen, sa réaction ne m'étonne pas...
Les choses se mettent mal pour Oscar... rire2 rire2 rire2

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 7 Juil 2011 - 15:55

« Déjà, le titre en dit long. Oscar en subit des vertes et des pas murs. C’est que le suédois à une poigne d’acier, et la belle est tellement frêle qu’elle ne peut rien faire. Impossible d’attraper son épée pour la lui passer au travers du corps puisqu’elle ne touche même pas terre. Encore une fois, ça force et sa taille accentue son côté féminin, malgré ses habits masculins. Maintenant, le voici qui réclame des explications. La rage subite quant au coup qu’elle lui a soi-disant fait est compréhensible, mais porter ces accusations pour seule preuve un morceau de papier ! Il y a de quoi mettre Oscar dans une colère noire. Et pourtant, je ne peux qu’admirer son calme. Elle garde son sang-froid et répond avec une grande fierté aux dires de Fersen. Un joli dialogue bien amusant, dommage qu’il perde si rapidement cette quiétude qui l’anime habituellement, autant l’un et l’autre en seraient venus aux mains. A présent, il veut des réponses et les obtiendra coute que coute, quitte à passer des heures enfermer dans la cabine de la belle avec Oscar ! »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 7 Juil 2011 - 23:15

Merci Rudyjak et Soldat Alex pour vos commentaires ! Very Happy

Vous vous accordez tous les deux pour dire qu'Oscar va payer pour sa mauvaise blague (et j'espère bien !). Et, en effet, Fersen a bien du mal à se contenir. Mais cette Oscar est décidément TRÈS bornée et ne facilite pas du tout les "négociations"...

Bref, merci à vous deux !

Maintenant...la suiiiiiite ! (ça aide d'avoir des chapitres déjà entamés quant à l'écriture. Vive les vacances sunny).

Bonne lecture !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Queen
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 1679
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 8:40

notre beau Fersen touche à des cordes sensibles, Il est clair que s il connaissait la vrai nature d Oscar la lumière se ferait ds son cerveau....
il tente un cessez le feu, Oscar l accepte a t elle compris que cela ne les mènerait à rien et qu ils vont devoir se supporter encore un certain tps voir très long temps.
je pense qu Oscar sait que fersen a mis le doigt sur ses défauts, mais c est une façon pr elle de se protéger car sa nature le lui impose qq part.

cette paix latente va t elle ouvrir sur un soupçon d amitié. Oscar va t chercher à connaitre le vrai Fersen et non les rumeurs courants sur son dos et Fersen va t il voir qui est la vrai Oscar?....

très impatiente de connaitre la suite et de voir l évolution de leur relation.....


ah! vive les vacances Zalzal!

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 12795
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 10:42

En core un chapitre exquis à lire et à en imaginer la scène Rolling Eyes
"« Oh-Môsieur-le-singe-savant »"
Alors là, j'ai bien rit, comparer Fersen à un singe savant rire2 le tableau en vos le détour rire2

Oscar lui laisse sa couchette pour une nuit. Ne croyez pas, Fersen, que cela annonce la fin des hostilités. Il n'y a pas plus têtue qu'Oscar de Jarjayes ^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 12:21

« Pour le coup, Zalzal, tu nous as offert l’occasion de découvrir plusieurs sobriquets plus délirants les uns que les autres : damné foutriquet ; bonne femme ( hou ! ça Oscar n’a pas dut du tout apprécier Wink ) ; môsieur-le-singe-savant… M’enfin, tous plus attendrissant les uns que les autres ! On voit qu’ils se portent dans le cœur nos deux ennemis. Oscar hisse le drapeau blanc, pour l'instant ! Il ne faut pas croire, cher Fersen, la belle est plus têtue qu'une mûle, il n'y a pas pire entêtée. Conseil : Qu'il se tienne sur ses gardes, ce n'est que le calme avant la tempête Rolling Eyes . J’ai plus d’une fois éclaté de rire en te lisant, c’était excellent d’autant que tu manies fort bien le dialogue ! Sincèrement, on ne pouvait trouver mieux pour écrire pareille histoire ! Tu es exquise, tu es talentueuse et cette fiction te sied à merveille. Merci pour ces instants de pur divertissement, dame Zalzal Laughing . »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 11830
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 14:59

Bah, Fersen pouvait accrocher son drapeau blanc au manche à balai qu'est Oscar

Oscar capitule, est ce un simple revirement ou une nouvelle attaque est'elle en vue ?
Fersen en reste pétri, je crois que lui non plus ne sait plus comment par quel bout prendre ce colonel.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 15:04

Le titre du chapitre III pouvait nous induire en erreur...
Eh non ! Oscar n'est pas subitement tombée sous le charme de Fersen ! rire2
On en est même loin !

Deux gamins dans une cour de récréation... Mais, drôle de cour de récréation quand même ! Rolling Eyes

En reprochant à Fersen d'être un "don juan" ( du moins, un fort amateur du beau sexe ), Oscar ne livre-t-elle pas une faille ?

Tant pis pour elle ! Si ça sent trop mauvais dans sa cabine, Fersen n'a plus qu'à emménager avec le colonel.
Ha ha ! Telle est prise qui croyait prendre ! rire2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liberta
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 44
Nombre de messages : 1860
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 16:35

Cocasse la leçon de psychologie !
Il est vrai que l'acharnement d'Oscar doit cacher un autre sentiment qui la dépasse; les cancans ne sont pas sa tasse de thé donc ...
N'empêche, on ne connaisait pas un Fersen si virulent et prompt à en découdre non plus Laughing

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

[size=9][/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sara
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 17:52


La gueguerre continue de plus belle... Quand j'ai vu Oscar se faire traiter de "bonne femme" j'ai cru qu'il y allait avoir un bain de sang !!!
Mais non... Touché Oscar. Je dirais même coulée. Pour l’instant du moins. Voila qu'elle lui file sa couchette. Ça c'est passé un vendredi 13 cette scène non? Parce que voir Oscar capituler, c'est rare.
Ou alors, c'est pour noyer le poisson. Jusqu'au prochain mauvais tour !!! Cool

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Sèi un país e ua flor, Que l’aperam la de l’amor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 18:12

Attendez que je retrouve mon sérieux: je suis encore à rire du commentaire de Cath rire2 Une chance que je n'avais pas de café dans la bouche ou alors "adios" le clavier Rolling Eyes

Amber a écrit:
Citation :
notre beau Fersen touche à des cordes sensibles, Il est clair que s il connaissait la vrai nature d Oscar la lumière se ferait ds son cerveau...
Oui le "bonne femme" et quelques autres vérités l'ont "un peu" ébranlée, je dirais (mais bon, elle l'a bien cherché !). Rolling Eyes Tu as tout à fait raison quand tu écris que c'est par contre une façon de se protéger pour Oscar, ce qui complique un peu les choses (ce qui rend ce personnage si riche à exploiter, en fait, ce sont ses dualités, cette nature double homme/femme, cette façade qui cache une nature passionnée... Mais j'avoue, je l'ai carrément caricaturée ici).

Nous verrons bien ce qui va arriver entre ces deux lascars... siffle Merci de ton commentaire enthousiaste, Amber Very Happy

Aurore a écrit:
Citation :
En core un chapitre exquis à lire et à en imaginer la scène
Ah bien merci beaucoup pour ce compliment I love you Je suis bien contente que mes "injures" te fassent bien rigoler (ça défoule même de les écrire, si si !). Mais je pense aussi que ce n'est pas encore gagné pour Fersen... On n'amadoue pas Oscar comme ça Wink

Soldat Alex:
Citation :
J’ai plus d’une fois éclaté de rire en te lisant, c’était excellent d’autant que tu manies fort bien le dialogue ! Sincèrement, on ne pouvait trouver mieux pour écrire pareille histoire ! Tu es exquise, tu es talentueuse et cette fiction te sied à merveille. Merci pour ces instants de pur divertissement, dame Zalzal
Et toi, tu n'as pas ton pareil pour écrire des compliments qui me font enfler la tête ! rire2 Mais j'adoooore I love you Je n'étais pas sûre que je réussirais à écrire un texte "drôle", étant donné que je joue plus sur d'autres cordes que celle du rire habituellement. Alors tant mieux si ça passe et que ça vous fasse rigoler un coup par le fait même Razz
Merci encore pour tes - toujours aussi agréables à lire - commentaires flower

Cath: T'es pas possible !!!! J'ai tellement ri rire2 rire2 rire2

Cath a écrit:
Citation :
Bah, Fersen pouvait accrocher son drapeau blanc au manche à balai qu'est Oscar
Ça, c'est bien envoyé !

Eh oui, le Colonel n'est pas facile à apprivoiser...

La Lionne: Pour le titre du chapitre III, l'ambiguïté était voulue Wink Oh que non ! Oscar n'est pas tombée sous le charme du Suédois à demi-vêtu !Mais c'est vrai que ces commentaires quant à la réputation de tombeur de ces dames (si Fersen y prêtait plus attention...Mais que voulez-vous ? Il n'y voit que du feu "Môsieur-le-singe-savant" Wink ) laissent voir une faille: un homme se ficherait de cela probablement, mais une femme, c'est autre chose... siffle

Merci à toi aussi pour ton commentaire, La Lionne !

Liberta a écrit:
Citation :
N'empêche, on ne connaissait pas un Fersen si virulent et prompt à en découdre non plus Laughing
Non, en effet. Mais je me plais à lui imaginer plus de..."consistance", plus de "mordant" que ses sempiternelles mines de chien abattu qui larmoie des "Ô ma reine !". Comme La Lionne, tu as remarqué qu'Oscar dévoile, inconsciemment, certaines failles. Il faudrait juste que le monsieur se réveille un peu aussi... siffle
Merci Liberta pour ton commentaire sunny

Sara a écrit:
Citation :
La gueguerre continue de plus belle... Quand j'ai vu Oscar se faire traiter de "bonne femme" j'ai cru qu'il y allait avoir un bain de sang !!!
Mais non... Touché Oscar. Je dirais même coulée. Pour l’instant du moins.
Oui, touché Oscar: elle n'a pas du tout aimé ce "bonne femme" et se faire dire ses quatre vérités. Mais le naturel revient toujours au galop comme on dit... siffle

Merci à toi aussi pour ton commentaire, chère Sara !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 19:12

Citation :
Et toi, tu n'as pas ton pareil pour écrire des compliments qui me font enfler la tête ! rire2 Mais j'adoooore I love you Je n'étais pas sûre que je réussirais à écrire un texte "drôle", étant donné que je joue plus sur d'autres cordes que celle du rire habituellement. Alors tant mieux si ça passe et que ça vous fasse rigoler un coup par le fait même Razz
Merci encore pour tes - toujours aussi agréables à lire - commentaires flower
« Peut être que j’adore te faire adorer tout simplement rire2 ! Et puis, il faut dire que ces compliments, tu les m’hérites grandement Zalzal. Pas d’ma faute quand même si t’a un talent qui nous charme en un claquement de doigt et qui m’inspire à te louanger Razz. Ah oui ! Je peux t’assurer que niveau rire, tu assures ! Laughing Mais de rien, ce fut un plaisir. »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 19:29

Soldat Alex a écrit:
Citation :
« Peut être que j’adore te faire adorer tout simplement rire2 ! Et puis, il faut dire que ces compliments, tu les m’hérites grandement Zalzal. Pas d’ma faute quand même si t’a un talent qui nous charme en un claquement de doigt et qui m’inspire à te louanger Razz. Ah oui ! Je peux t’assurer que niveau rire, tu assures ! Razz Mais de rien, ce fut un plaisir. »
Ça y est ! Si vous voyez une montgolfière dans le ciel aujourd'hui, désolée de vous détromper, mais c'en n'est pas une: c'est mon corps qui sert de nacelle et ma tête enflée qui sert de ballon... Quoique, à bien y penser, c'est une façon pas trop dispendieuse de voyager... Et dis, quelqu'un peut m'envoyer les prévisions météorologiques ? Je voudrais quand même pas être prise dans un orage...

P.S I love you Soldat Alex: merci d'alimenter mon délire !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 8 Juil 2011 - 20:52

« Ah ah ah rire ! Tu me fais bien rire Zalzal. Pourtant, j’ai veillé à ne pas en dire trop dans ce second commentaire, parce qu’après si tu t’envoles dans le ciel, qui va nous écrire la suite ? Suspect Le pire, c’est que j’ai oublié _et c’est une première !_ de regarder la météo, donc je ne peux même pas te tenir informé ! Honte à moi ! Laughing »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rudyjak
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 48
Nombre de messages : 1585
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 9 Juil 2011 - 1:36

Oscar permit à Fersen de dormir dans sa cabine...Que se passera si le suédois découvrira que "Jarjayes" est une femme? Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 9 Juil 2011 - 2:49

Oh bien des choses, Rudyjak, bien des choses... siffle Mais Oscar n'a pas "invité" Fersen dans sa cabine pour lui faire des avances, alors elle va garder son jeu bien caché Wink

Merci à toi pour ton commentaire ! Smile

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 9 Juil 2011 - 6:48

Chapitre I : Où prendre le thé avec les cannibales est un doux rêve

J’adore cette entrée en matière entre une reine capricieuse que tu épingles férocement et une Oscar rigide à souhait et d’une politesse glaciale. Et je me demande bien ce que Marie-Antoinette exige de son colonel ? Suspect

Citation :
Vous savez comme moi que ce cher Hans est loin d’avoir vos aptitudes militaires, Colonel.
La reine n’a pas vraiment grande opinion des capacités de son cher et tendre. Elle en devient vexante ! Mais je commence à entrevoir ses désirs : elle veut flanquer son Suédois d’une nounou qualifiée en la personne de son colonel de la Garde royale. Mais Oscar fait-elle grise mine parce qu’elle n’a guère envie de s’embarquer pour les Amériques ou parce qu’elle redoute de subir des heures de confidences énamourées sur sa rivale ? A moins que, dans cette fiction, Oscar n’apprécie pas particulièrement Axel de Fersen.
A suivre...

Citation :
supporter ce bibelot de la Reine, ce coquin de Suédois, ne rime pas du tout avec ma conception d’un « bon voyage
J’ai l’impression que ma dernière hypothèse était la bonne et que, dans tes pages, le "Toutou de la reine" a une dent contre le comte de Fersen. La traversée promet d’être pleine d’entrain et ta fiction riche en péripéties, Zalzal ! rire2

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 9 Juil 2011 - 6:52

Chapitre II : Où la mer ne fait pas que sentir le poisson

Tes titres, eux, fleurent bon les romans du dix-neuvième siècle, Zalzal. Very Happy

Si Oscar a le mal de mer, elle n’a pas fini de souffrir. Le voyage jusqu’aux Amériques devait durer quelques semaines en ce temps-là. Espérons que ce désagrément passe vite, la présence du Suédois a l’air suffisamment irritante sans y ajouter autre chose.

Que de mots doux ! Oscar, comme Fersen, sont en verve et ne manquent ni l’un ni l’autre d’épithètes charmantes et imagées. rire2

Citation :
Je me considère d’ailleurs privilégié du spectacle que vous venez de me donner : il vous donne un petit côté humain dont je vous aurai cru dépourvu.
Le comte de Fersen a la dent dure et, contrairement à ce qu’en dit Oscar, n’est point dépourvu d’esprit. Je pense que notre pauvre colonel préfèrerait être à six pieds sous terre plutôt que montrer la moindre faiblesse au "bibelot" qui s’avère plus aguerri qu’elle.

Citation :
Foi de Jarjayes, je jure que vous me le paierez.
Que va donc inventer Oscar pour se venger de Fersen ? Cependant, elle devrait prendre garde, celui-ci m’a l’air moins cornichon qu’elle ne le pense et pourrait réagir avec vigueur. J’ai d’ailleurs l’impression que ce Fersen-là ignore qu’Oscar est une femme, ce qui pourrait nous réserver quelques scène savoureuses. Wink


Un début sur les chapeaux de roue, Zalzal, original et haut en couleurs. Je vais me dépêcher de lire les deux autres chapitres déjà à ma disposition. C’est l’avantage de traîner dans ses commentaires ! Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 9 Juil 2011 - 13:45

Chapitre III : Où la présence d’un Suédois à demi-vêtu coupe le souffle d’Oscar

Eh eh ! Que voici un titre prometteur ! Wink

Citation :
Oh que je n’aime pas votre air soudainement angélique, Jarjayes. Que manigancez-vous, dites-moi ?
Je me pose la même question. Mais, si Oscar veut jouer un tour pendable à Fersen, elle me semble bien inconsciente. En mer, enfermée dans un navire, elle est très vulnérable et ne peut guère lui échapper s’il se fâche.

Citation :
une femme, surtout une créature dont on ignorait la véritable nature, se devait de porter attention à ces menus détails
Détails d’autant moins menus que, si je me souviens bien, les femmes étaient à l’époque censées porter malheur sur un navire. Et puis des mâles vivant une longue abstinence forcée...

Citation :
À voir votre mise négligée, Monsieur, j’aurais pu penser que l’on vous extirpe du lit. Or, c’est justement vous que me tirez du mien..., lança-t-elle d’un ton badin, faisant fi du fait que ses pieds battaient frénétiquement l’air.
Cette position, sûrement très inconfortable, ne diminue pas l’esprit de répartie d’Oscar. Mais j’ai l’impression qu’elle ferait mieux de se méfier : Monsieur de Fersen ne m’a pas l’air d’humeur à badiner.

J’adore le dialogue entre Oscar et Fersen. Je les vois, en plus de les entendre, et je me régale... tout en me demandant comment la scène va se terminer.

Citation :
Fersen, écumant de rage, venait de clouer au mur l’impertinent Colonel. Celui-ci, le regard révulsé et la gorge captive de l’étau des larges mains suédoises, tentait péniblement d’avaler une goulée d’air.
Je suis au regret de constater qu’Oscar ne l’a pas vraiment volé.

Citation :
vos mains préfèrent habituellement... se perdre dans les corsages plutôt que d’en faire la lessive !
Eh bien ! Même à moitié étranglée, Oscar ne ménage pas ses compliments. Shocked

Citation :
Pourquoi cette conduite de bâton merdeux depuis que nous sommes montés à bord de ce bateau ?
Fersen non plus, d’ailleurs ! rire2


Zalzal, j’adore les affrontements Oscar-Axel vus par toi. Ils nous changent des "O ma reine !" bêlants que dispense Fersen tout au long de l’animé. Je n’ai pas (pas encore mais c’est prévu Very Happy ) lu Chemin de croix mais je comprends que ce voyage maritime te délasse. rire

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 9 Juil 2011 - 13:54

Chapitre IV : Où la guerre épuise les deux camps adverses

Citation :
mais son charme de rufien* de pacotilles me laisse de marbre, moi !
Je trouve qu’Oscar le clame un peu trop haut pour que ce soit tout à fait vrai. Wink

Citation :
à vous égosiller comme une satanée bonne femme.
Shocked Il ne croit pas si bien dire ! Mais je doute qu’Oscar apprécie la formule. rire2

Citation :
Si ce n’était que de moi, vous pourriez retourner en France à la nage, vous pourriez même vous noyer que ça n’affecterait en rien mon appétit.

Les pattes d’une chaise sont moins raides que vous, c’est tout dire ! Et au moins, elles ne geignent pas continuellement !
Décidément, le Suédois fait assaut de compliments ! rire2 rire2

Citation :
un jouvenceau aigri qui ne se rengorge que pour la seule chose qu’il possède : son grade !

Vous êtes l’être le plus glacial et détestable qu’il m’ait été donné de rencontrer en ce bas monde !
Et ça continue ! rire2 rire2 rire2 (Je commence à avoir mal aux abdominaux !)
Oscar n’a jamais été autant à la fête. Elle qu’adulent toutes les femmes de la Cour, n’a sûrement pas l’habitude de se faire traiter ainsi. Mais quelques vérités ne sont pas toujours mauvaises à entendre et lui assoupliront peut-être un peu le caractère. André devrait apprécier quand elle sera de retour à Jarjayes.

J’espère que la malle que Fersen traîne avec lui n’est pas celle où a séjourné le poisson au milieu de ses chemises !
Le Suédois essaie donc de raisonner Oscar. Mais parviendra-t-il à raisonner cette tête de mule, c’est une autre histoire. D’autant que coincée sur un bateau avec une cargaison de mâles en liberté, Oscar doit se sentir vraiment menacée. Pas étonnant qu’elle se montre encore plus raide et distante que d’habitude. Le rapprocher doit lui faire une peur bleue.

Dans cette optique, le compromis final ne doit guère l’enchanter, même si c’est elle qui l’a proposé. M’est avis que ces deux colonels enfermés dans une même cabine nous réservent des scènes savoureuses. Wink

Vivement la suite ! Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 9 Juil 2011 - 18:50

Merci Maïlys pour tes commentaires enthousiastes et toujours aussi développés Smile

Maïlys a écrit:
Citation :
dans tes pages, le "Toutou de la reine" a une dent contre le comte de Fersen.
Oh, à peine...

Maïlys a écrit:
Citation :
Tes titres, eux, fleurent bon les romans du dix-neuvième siècle, Zalzal.
Tu sais, ce n'était pas voulu...Mais maintenant que tu le mentionnes, il est vrai que Victor Hugo utilisait la formule du "Où le..." pour titrer certains de ses chapitres.

Maïlys a écrit:
Citation :
Zalzal, j’adore les affrontements Oscar-Axel vus par toi. Ils nous changent des "O ma reine !" bêlants que dispense Fersen tout au long de l’animé. Je n’ai pas (pas encore mais c’est prévu Very Happy) lu Chemin de croix mais je comprends que ce voyage maritime te délasse.
Ô merci !!! Wink Mais c'est que j'y prends moi-même plaisir à écrire ces affrontements. Et comme tu le notes, ils me délassent (énormément) de Chemins de croix qui est très, très différent (plus sérieux, plus classique...et sûrement moins drôle, mais l'intention d'écriture est évidemment différente).

Maïlys a écrit:
Citation :
Et ça continue ! rire2 rire2 rire2 (Je commence à avoir mal aux abdominaux !)
Ah bien, tu vois, c'est excellent ça ! Sans le vouloir, tu as fait ta session de musculation abdominale rire2

Contente que tu te sois bien amusée de mes délires (et que tu aies fait des exercices par le fait même...J'aurai jamais cru que ma fic pouvait être bonne pour la santé !) Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 8:32

Regardez ce que ça donne d'être en vacances: je me couche à des heures impossibles parce que je voulais mettre la touche finale à ce chapitre (relecture, correction et hops ! On recommence un bout, on ajoute un adverbe...) !!! Oh la la !

Bref, cinquième chapitre prêt (ne devrait plus rester de fautes...quoique parfois, elles me sautent à la figure que le lendemain même si je me suis relue des dizaines de fois Rolling Eyes). Alors voici: Où les larmes sont séchées au même titre que les chemises

Bonne lecture Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liberta
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 44
Nombre de messages : 1860
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 9:05

Quand on relit les titres de tes chaps, le résumé qui en ressort est d'une pertinence étonnante.
Que dire de ce chap ? encore un moment de pur émerveillement sarcastique.
La carapace du dur colonel s'écaille sous l'injure acérée mais se doit de reprendre bien vite contenance. Jarjayes oblige !
Fersen lui, ne manque pas d'ingéniôsité pour rabattre le caquet de son hôte tout en lui évitant de railleries suppléméntaires sur le bâteau.
Mais quel est cet ange qui passe ? hou hou Axel, tout va bien ?

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

[size=9][/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Amber Queen
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 1679
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 9:44

nous y voilà, le doute s immisce ds l esprit de Fersen, voilà! voilà prquoi notre colonel et si revèche si froid car il suffit d une seconde, d un infime moment de relachement et la façade s écroule et laisse planer le doute. Bien que Fersen chasse cette idée de son esprit je gage que celle ci va revenir le titiller.

chap bcp plus émouvant où l on perçoit la peine de ce colonel, la tristesse de sa solidute la dureté de son enfance.


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 12795
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 12:00

Fersen a mit le doigt sur un sujet délicat qui ébranle Oscar. Elle s'oblige à fuir pour ne pas que sa carapace, si longue à créer, ne se fissure pour de bon.
On la voit en plein tourment, en plein questionnement sur elle-même.
Elle se reprend vite. Et retrouve sa cabine. Et c'est reparti pour un tour, Fersen qui prend la pièce pour une salle de bain où l'on sèche les vêtements ...

La couverture de G-m à bien failli la trahir à révasser sur elle.
Fersen à presque découvert son secret, heureusement, il croit que ce sont les vapeurs de poissons pourris qui lui font penser ça.

"Et un jour, l’homme marchera sur la Lune !"
Mais oui Fersen, l'homme marchera sur la Lune. Si, si Twisted Evil

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
Lona
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 12:33

Nan ! C'est vrai ! L'homme a marché sur la lune !!!

J'imagine déjà la réaction du Craquant Suédois quant il va se rendre compte qu'Oscar est une femme !S'il se radoucit trop ,je ne suis pas sûr que ça plaise à la donzelle ....

PS: Pitié ,évite nous les O'mon Oscaaaar ,hein ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversailles.com
Sara
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 13:05



Le passage ou tu fais allusion à la petite enfance d'Oscar est émouvant. C'est vrai que l'on y pense pas.
Oscar est vraiment fragilisée par cette remarque... La carapace s'effrite peu à peu... Avant de se reprendre..
Une autre petit dispute à cause du linge, la déco de la cabine version lavoir ne plait pas à Oscar (jamais contente celle-là!!!)
Ah! Mister Fersen a des doutes... Tiens tiens tiens... Hum... Méchante limonade... Alors question: Fersen va t-il passer des doutes en se disant qu'il a rêvé? Ou alors, au contraire, va t-il prendre la chose au sérieux et carrément mener l’enquête? Si c'est le cas, et qu'il découvre qu'Oscar est une femme, je doute que cela plaise à celle-ci d’être démasquée. De plus, vu comme ils s'aiment, cela pourrait très mal tourner... Ou pas?


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Sèi un país e ua flor, Que l’aperam la de l’amor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 13:16

Citation :
(« le Colonel de Jarjayes avec une voix mélodieuse, mais oui ! Et un jour, l’homme marchera sur la Lune !»)
« Pas mal cette comparaison, pas mal du tout Laughing . »

« Oh oh oh ! Voici que Fersen commence à nourrir des soupçons _hallucinations ?_ vis-à-vis du colonel de Jarjayes sur la réelle identité de son sexe. A croire que la nostalgie va mal à Oscar s’il révèle sa vraie nature. D’un côté, je me languissais que ce moment arrive, juste pour voir sa réaction et comment aller prendre la tournure des évènements. D’un autre, même s’il venait à apprendre qu’elle est une femme, j’ose espérer que leurs joutes verbales poursuivront, car il faut bien le dire, rien de plus divertissant que leurs petites querelles de couple.
Oscar est touchante dans ses souvenirs. Comme le dit Sara, on ne s’attarde pas toujours sur l’enfance de cette gamine devenue homme trop tôt. Certes, le général ne devait pas être tendre avec elle _il voulait un soldat que diable !_, et sa sévérité à laissé des séquelles dans la mémoire de la colonelle. Aucune douceur, maternelle ou autres, n’aura bercé son âge de l’insouciance. Pauvre Oscar ! Comme on ne peut que comprendre l’être détestable _du moins c’est telle que la décrivent les gens d’après Fersen Rolling Eyes !_ qu’elle est, la vie n’a jamais été tendre avec elle. Oh non ! Et tandis qu’elle rumine son passé, le Suédois prend ses aises et s’installe confortablement, comme s’il était chez lui ! Ce que la belle lui rappelle, il est dans SA cabine morbleu !
Encore une fois, j’admire ton sens de l’écriture, tu as un tel talent ! Je rêverais de savoir utiliser autant cet art qu’est l’écriture, à croire que ce n’est pas donné à tout le monde. Ma foi, tu sais l’explorer et avec brio, chère Zalzal Wink. »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 14:54

Citation :
Ce n’est pas en perdant votre temps avec ces babioles que vous deviendrez un homme, mon fils !
Une version "jarjeyesque" des maximes de Rudyard Kipling ? Wink
Pauvre Oscar élevée à la dure au rythme des duels ! Que pouvait-elle faire d’autre que de devenir le meilleur dans le seul créneau qu’on lui laissait, et de tuer en elle tout ce qui ne ressortait pas au rôle du petit soldat ?
L’Oscar que tu nous dépeins depuis le début de cette fiction est plutôt exaspérante et peu aimable (De ce côté-là, Fersen a raison.), mais, soudain, tu lui donnes une autre dimension en montrant comme ce dehors rugueux n’est qu’une carapace, destinée à les protéger, elle, son secret et le sacro-saint Nom de la famille par la même occasion.

Tu nous fais toucher du doigt cette quasi schizophrénie dans laquelle vit constamment Oscar de Jarjayes, bien plus sous l’emprise de la peur qu’on ne pourrait l’imaginer.

Cette parenthèse émouvante n’empêche nullement Oscar de garder la forme et d’égrener une série d’épithètes malsonnantes à l'adresse de Fersen, du "baisouilleur" au "caqueteur". rire2

Une cabine transformée en séchoir mais un Fersen qui fait preuve d’une délicate intention en n'exposant pas davantage Oscar à l’animosité des passagers. Une attitude plutôt sympathique en fin de compte.

Citation :
Jarjayes "attendrissant" ? Voilà que je divague !
Que c’est joli, cette image d’Oscar nostalgique en respirant le parfum d’enfance de sa couverture.
Mais que c’est dangereux face à quelqu’un d’aussi perspicace que Fersen.
Oscar ne va même plus avoir l’abri de sa cabine pour se reposer du rôle qu’elle joue. Résistera-t-elle ?

Citation :
On aurait dit...
Eh oui ! Monsieur de Fersen n’a pas les yeux dans sa poche et émet rapidement des hypothèses sur les attitudes d’Oscar. Pour l’instant, il range lesdites hypothèses au rang des hallucinations mais, maintenant qu’il a cette idée en tête...

Combien de temps va mettre Axel de Fersen pour transformer les hypothèses en certitudes ? Oscar s’apercevra-t-elle vite que son secret est éventé ? Et que va-t-il en résulter ?

La suite au prochain épisode ! bounce bounce bounce

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 11830
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 16:33

Fersen se montre plus perspicace qu'il ne le laisse penser, derrière sa tenue de lavandière.
Un petit secret qui risque de faire son petit bonhomme de chemin au grand dam d'Oscar, ou bien elle pourrait en être ravie.

Après tout ce jeu d'homme la fatigue, le temps d'une larme Oscar se dévoile.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 19:45

Liberta a écrit:
Citation :
Quand on relit les titres de tes chaps, le résumé qui en ressort est d'une pertinence étonnante.
Que dire de ce chap ? encore un moment de pur émerveillement sarcastique.
J'essaie seulement de piquer votre curiosité, de vous titiller avec ces titres tout en vous orientant un peu sur le contenu du chapitre. Vous avez remarqué par contre qu'ils ne sont pas à prendre au pied de la lettre (ex: Où la présence d’un Suédois à demi-vêtu coupe le souffle d’Oscar ). J'essaie de conserver la touche sarcastique, même si ce chapitre était moins caustique que les autres, à mon avis, du fait qu'il s'ouvrait sur une Oscar quelque peu ébranlée. Et oui, Fersen croit avoir la berlue Shocked

Merci pour ton gentil commentaire, Liberta I love you

Amber Queen
a écrit:
Citation :
chap bcp plus émouvant où l on perçoit la peine de ce colonel, la tristesse de sa solitude la dureté de son enfance
Faut croire que mes "mauvaises" manies reviennent siffle Je sentais le menace de la louche lorsque j'écrivais cette partie (vous avez d'ailleurs la raison pour laquelle ce chapitre ne se termine pas sur cette note de tristesse et continue plutôt avec l'incident du "séchoir" et les doutes de Fersen). Pour l'instant, Fersen mettra de côté cette fugace vision (Mais oui ! Jarjayes est femme ! On aura tout vu !). C'est probablement beaucoup plus...rassurant ainsi.

Merci à toi aussi, Amber et garde la louche pas trop loin...parce que t'as vu que mes manies sont pas trop loin non plus tongue

Aurore a écrit:
Citation :
Et c'est reparti pour un tour, Fersen qui prend la pièce pour une salle de bain où l'on sèche les vêtements ...
Eh bien, ma foi, ça fait changement des femmes qui vont sécher leurs sous-vêtements et bas-culottes sur la tringle de la douche ! rire2

Merci pour ton commentaire, Aurore ! Tu as très bien saisi l'essentiel de ce chapitre Smile

Lona a écrit:
Citation :
Nan ! C'est vrai ! L'homme a marché sur la lune !!!

J'imagine déjà la réaction du Craquant Suédois quant il va se rendre compte qu'Oscar est une femme !S'il se radoucit trop ,je ne suis pas sûr que ça plaise à la donzelle ....

PS: Pitié ,évite nous les O'mon Oscaaaar ,hein !
Oh tu sais "l'homme a marché sur la Lune" ce n'est qu'une légende. C'est comme celle qui dit que la Terre est ronde... Wink

Je crois aussi qu'Oscar n'apprécierait pas du tout que l'attitude de Fersen change du tout pour tout parce qu'il aurait réalisé qu'elle est en fait une femme. Mais c'est quand même un séducteur et c'est la seule femme du corps expéditionnaire français siffle On verra bien... Mais tu sais Lona, ça pourrait devenir des "Ô Fersen !" rire2

Merci Lona pour tes commentaires toujours aussi désopilants (et toujours accompagnés d'une nouvelle et sublime signature !).

Sara a écrit:
Citation :
Le passage ou tu fais allusion à la petite enfance d'Oscar est émouvant. C'est vrai que l'on y pense pas. Oscar est vraiment fragilisée par cette remarque...
En effet, les écrits traitant de l'enfance d'Oscar sont très rares (ce ne sont pas habituellement ce que les gens apprécient le plus sans doute), mais je me questionne sur ce qu'aurait été l'enfance de cette fillette. Ça pourrait être intéressant à traiter, mais pas joyeux-joyeux...

Comme les autres, tu te questionnes sur les doutes qu'a eus Fersen: oubliera-t-il ou tentera-t-il de démystifier le pot aux roses ? Qu'adviendra-t-il d'eux si Fersen apprend qu'Oscar est réellement une femme ? Oh que de questions !

Merci à toi aussi Sara pour ton commentaire truffé de questions (tu verras bien Wink) !

Soldat Alex
a écrit:
Citation :
D’un autre, même s’il venait à apprendre qu’elle est une femme, j’ose espérer que leurs joutes verbales poursuivront, car il faut bien le dire, rien de plus divertissant que leurs petites querelles de couple.
Habituellement, c'est pire ! rire2 T'as qu'à regarder le nombre d'ouvrages écrits portant sur la communication homme/femme.

Citation :
Encore une fois, j’admire ton sens de l’écriture, tu as un tel talent ! Je rêverais de savoir utiliser autant cet art qu’est l’écriture, à croire que ce n’est pas donné à tout le monde. Ma foi, tu sais l’explorer et avec brio, chère Zalzal Wink »
Pourtant Soldat Alex, tu te débrouilles très bien aussi: ta fic À cœurs blessés (à quand la suite en passant ?) était très bien écrite et s'ouvrait sur une introduction fort intrigante. Tu as du talent aussi, ça n'en doute pas. Sinon, ton commentaire me fait immensément plaisir flower Merci à toi !

Maïlys a écrit:
Citation :
Une version "jarjeyesque" des maximes de Rudyard Kipling ?
J'imagine que je lis tellement, qu'avec les années, je suis devenue un melting-pot de littérature sur deux pattes.

Mais Kipling, avec des maximes comme celles-ci, aurait très bien pu jouer papa Jarjayes:

Citation :
Agresseur ou attaqué, jusqu'à votre dernier souffle, ne vous expliquez jamais à aucun prix.
(Rudyard Kipling, extrait des Souvenirs)

Citation :
Si un jeune homme veut se distinguer dans son art, il faut qu'il tienne les jeunes filles hors de son cœur.
(Rudyard Kipling, extrait des Nouveaux contes des collines).

Maïlys a écrit:
Citation :
L’Oscar que tu nous dépeins depuis le début de cette fiction est plutôt exaspérante et peu aimable (De ce côté-là, Fersen a raison.), mais, soudain, tu lui donnes une autre dimension en montrant comme ce dehors rugueux n’est qu’une carapace, destinée à les protéger, elle, son secret et le sacro-saint Nom de la famille par la même occasion.

Tu nous fais toucher du doigt cette quasi schizophrénie dans laquelle vit constamment Oscar de Jarjayes, bien plus sous l’emprise de la peur qu’on ne pourrait l’imaginer.
C'est la beauté d'un personnage complexe comme Oscar (complexité qui est souvent bien difficile à rendre. Juste l'utilisation des pronoms féminin/masculin relève parfois du casse-tête !). Elle ne peut pas être complètement détestable. Il y a une raison, une éducation sous-jacente à son comportement. Arrêtons nous seulement à penser ce qu'aurait été l'enfance de cette fillette, la vie de cette femme qui ne peut totalement en être une... Ça doit laisser des cicatrices tout ça, j'en ai bien peur.

Maïlys a écrit:
Citation :
Que c’est joli, cette image d’Oscar nostalgique en respirant le parfum d’enfance de sa couverture.
Mais que c’est dangereux face à quelqu’un d’aussi perspicace que Fersen.
Oscar ne va même plus avoir l’abri de sa cabine pour se reposer du rôle qu’elle joue. Résistera-t-elle ?
En effet, elle doit même se surveiller dans l'intimité de ses quartiers. Ce qui n'aura été qu'un moment d'égarement pour elle se révélera être le déclencheur de doutes insidieux chez Fersen.

Merci pour ce commentaire, Maïlys. Merci de toujours prendre le temps d'analyser, de relever les phrases qui t'ont marquée, questionnée. C'est très appécié I love you

Cath a écrit:
Citation :
Fersen se montre plus perspicace qu'il ne le laisse penser, derrière sa tenue de lavandière.
Un petit secret qui risque de faire son petit bonhomme de chemin au grand dam d'Oscar, ou bien elle pourrait en être ravie.
Oh je doute qu'Oscar en soit ravie smilie Ça serait plutôt le contraire...

Merci à toi aussi Cath pour ton commentaire !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Dim 10 Juil 2011 - 22:33

Citation :
Habituellement, c'est pire ! rire2 T'as qu'à regarder le nombre d'ouvrages écrits portant sur la communication homme/femme.
« Pour ça, je n’ai même pas besoin d’aller fourrer mon nez dans un livre, je n’ai qu’à observer mes conversations fortes attrayantes que j’ai avec mes sœurs, la plupart du temps tout ne se résume qu’à quelques mots : T’a personne d’autre à qui parler ? A croire que les femmes et les hommes ne sont pas fait pour discuter en toute tranquilité Rolling Eyes . »

Citation :
Pourtant Soldat Alex, tu te débrouilles très bien aussi: ta fic À cœurs blessés (à quand la suite en passant ?) était très bien écrite et s'ouvrait sur une introduction fort intrigante. Tu as du talent aussi, ça n'en doute pas. Sinon, ton commentaire me fait immensément plaisir flower Merci à toi !
« A quand la suite effectivement ? Je me le demande moi-même. Ces dernières semaines, j’ai eu quelques soucis en dehors du forum, qui font que je ne me concentre plus vraiment. A court d’inspiration, et comme je n’aime pas le travail bâclé, je préfère m’en tenir à l’attente. Peut être la finirais-je un jour… Neutral Dans tous les cas, merci de tes encouragements et je me fais un plaisir de commenter ton talent Wink. »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 12 Juil 2011 - 10:58

De rien Soldat Alex Wink

Et voilà maintenant ce qui se trame dans cette cabine en cette soirée du 4 mai 1780: Où le plaisantin regrette son mauvais tour car le demi devient entier.
Bah, encore un titre dont vous comprendrez le sens en lisant le chapitre siffle

Bonne lecture ! Smile

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 12795
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 12 Juil 2011 - 12:05

Ah lala super chapitre rire2
Courage Oscar, juste une nuit, j'en doute.
Mais pas mal le coup de l'excuse bidon trouvé par notre officier pour répondre à Fersen, même si je doute qu'à la longue il y croit.

Et Oscar sous sa couverture en trai de retirer sa culotte rire2 j'ai bien imaginé cette scène. rire2

Bravo

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mar 12 Juil 2011 - 12:31

« - Une seule nuit qui, ma foi, dure sur plusieurs chapitres prometteurs Twisted Evil . On a l’impression que ça fait des jours qu’ils sont dans cette cabine, mais en vérité, ça ne fait que quelques heures. J’étais plié en deux quand la belle doit retirer sa culotte, une vraie bataille se déroule sous cette couverture ma parole rire2 ! J’ai explosé de rire quant aux dires d’Oscar sur sa supposée maladie. Le Suédois est dépourvu d’intelligence pour croire une chose pareille ! Au moins, ça permet d’effacer les doutes sur la soi-disant féminité de son compagnon de chambrée rire . Allez courage colonelle, on est tous avec toi, ce n’est qu’une nuit après tout ! Mais une nuit où les esprits risquent bien de s’égarer Laughing .
J’aime tes petites notes à la fin, ces explications sont utiles pour les mots que l’on ne comprend pas ou tout juste pour justifier certains termes employés. J’étais au courant pour ce qui est de la culotte, du moins qu’ils n’étaient portés que par les nobles, mais grâce à toi, j’en apprends d’autant plus. Merci, superbe Zalzal Very Happy. »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Commentaires sur "A coeur ouvert"
» PETIT MAO de Jacques Baudoin
» Quel personnage du film Titanic êtes-vous ? [test]
» Saison 2, épisode 5
» Si vous deviez n'en choisir qu'une...
Page 2 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-