Lady Oscar - André

Forum Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Amber Queen
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 1679
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 8:48

rire1 et tu te demandes si elle nous plait???? Mais je l adore....Yes!
Fersen découvre donc l autre facette de ce colonel un peu particulier, sans s en rendre compte son attitude change face à Oscar, car ce n est plus un homme devant lui mais bien une femme et une femme à faire se damner un saint.....toujours fidèle à sa réputation se Fersen car son corps réagit au quart de tour..... rire2

Citation :
- Ma foi... je dois dire que je m’étais habituée à ce que vous m’appeliez ainsi.

Ils échangèrent un sourire complice.

- Alors, reposez-vous bien, « Jarjayes », lui souhaita-t-il avant de s’en aller.
qq chose se tisse entre ces deux là, sûr un respect mutuel va naitre, Oscar commence à s appercevoir que malgrès les histoires qui traine sur son compte c est avant tout un gentilhomme, il a respecté son dernier secret rire2 d ailleurs il lui en fait la remarque, et elle sait qu il respectera celui ci.
Citation :
Je n’ai pas bâti toute cette vie...pour qu’elle s’eff...s’effondre maintenant comme un château de cartes ! Je vous en conjure, n’allez pas chercher le médecin, Fersen.
le moment n est pas propice aux explication, mais je pense que Fersen cherchera à savoir la raison pr laquelle elle a bâti cette vie et se fait passer pr un homme.

mais le tps c est arrété l espace d un instant mais les navires anglais sont toujours là, comment va se terminer ce duel...

en tout dans le genre je m appelle Oscar et je n ai pas de chance je demande la fille "heu le fils" car envoyée en mission avec un homme qu elle déteste, malade comme un chien et maintenant bléssée sans meme s etre réellement batue mais en recevant un éclat de bois rire2 appelle cela comme tu le veux mais moi je dit qu elle a la guigne et s est bien connu qu a l époque une femme sur un bateau c était mal mais très mal vu par l équipage car signe de malheur.... Fersen à donc deux raisons de ne pas dévoiler son secret car si ce n est pas sa blessure qui l achève c est les marins qui vont la jeter par dessus bord....car si depuis le départ ils n ont pas de vent et se retrouve en bataille avec les anglais ils vont lui mettre sur le dos. ah la la pauvre Oscar.... rire2


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 10:45

J'aime beaucoup ce chapitre qui commence par une joute ironique ( eh oui, ce n'est pas parce qu'elle est blessée et qu'il a découvert son "secret" qu'Oscar va changer du tout au tout ! Razz ) pour terminer sur une complicité empreinte de respect et d'admiration.

Admiration de Fersen pour la beauté de la femme ( qui le fait bien réagir, mais qui pourrait lui en vouloir ? ) d'une part, pour le courage du colonel d'autre part.
Citation :
Elle se présentait dans ce moment de faiblesse, dans ce moment où les mensonges avaient été dénudés, avec la même force inébranlable qui toujours l’animait.
A ce sujet, j'aime beaucoup cette phrase. Devant la douleur les masques tombent. Oscar apparait telle qu'elle est en réalité, et Fersen aussi je dirais, par un effet rebond. S'il aime les femmes, il n'est pas le mufle que le colonel fustigeait à longueur de temps. Wink

Leur complicité fleurit dans l'humour :
Citation :
- Vous...en voulez à mes...chemises, Fersen ?
,
pour continuer dans la reconnaissance :
Citation :
- Merci, murmura-t-elle.
,
un merci qui franchit toutes les défenses de Fersen, et qui force le chemin du respect, un respect réciproque d'ailleurs.

Citation :
- La vérité, voilà tout ! répliqua-t-il du tac au tac. « À cause de vous, j’ai cru pendant des semaines que je fantasmais sur un homme ! »

- Fantas...euh... pardon, Fersen ? bégaya la jeune femme qui n’était pas sûre (ou peut-être trop justement) d’avoir bien entendu.
rire2 rire2 rire2
Tu as bien dû t'amuser toi aussi avec ces dialogues !

Leur complicité risque de devenir ambiguë après ces derniers événements : la découverte du secret d'Oscar pour Fersen, et la connaissance des phantasmes de Fersen pour Oscar. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 12924
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 11:11

Alala rire2 sacré Fersen. Ses pensées m'ont bien fait rire. Il ne sait plus ni comment il doit s'y prendre ou appeler notre chère Oscar. rire2 En même temps, il y a de quoi être déboussolé.

Partie de supplice que le penssage des blessures. Mais on comprend qu'Oscar ne veuille pas du Doc'. Fersen est au courant, c'est déjà trop si je puis dire. Elle ne veut pas pendre le risque que tout se qu'elle a bati depuis des années ne s'effondre à cause d'un maudit boulet de canon.

Mais tout ceci annonce une trève, je le sens bien. La preuve en est qu'elle le remercie deux fois au lieu de l'envouyer balader.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
cath
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 49
Nombre de messages : 11962
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 14:28

Ce début de chapitre ou Oscar malgré la blessure n'en perd pas sa répartie est tout bonnement génial et laisse pantois le suédois.
Il ou elle, Fersen ne sait plus, avouer ce fantasme est loin de déstabiliser Oscar, (la petite a eu le même désir).

Refus d'Oscar de prévenir le médecin de bord, un homme au courant du secret c'est déjà beaucoup pour elle, qui s'est toujours dissimulée derrière la facade d'un homme au coeur dur.
Elle a peut être peur de subir le supplice de la planche

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 17:21


Bon notre Fersen a découvert le tout petit secret d'Oscar. Quel veinard celui là! Oscar en revanche, aurait mieux fait de rester couchée ce jour là. Pauvrine, elle est blessée.
Elle a de la chance qu'un gentilhomme s'occupe d'elle. Fersen a gagné le gros lot, bravo loulou!!!!
Oscar reste Oscar, même mourante, elle peut balancer des vacheries, et garder la force qui la caractérise.
La nique-niaque continue, mais dérive sur un ton d'humour, pour finir sur de la reconnaissance. Fersen va garder THE secret. La relation prend une tout autre tournure...
Je pense qu'il va y avoir du sport niveau répliques encore, mais pour cacher un autre sentiment qui pourrait bien pointer le bout de son nez...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Sèi un país e ua flor, Que l’aperam la de l’amor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 18:55

C'est terrible et je te prie de m'excuser. Je suis chaque chapitre de cette fic avec attention et je n'ai pas commenté, alors que je sais combien ça peut faire plaisir de voir que quelqu'un aime vos écrits.
Je fais donc pénitence là, en te disant combien j'aime cette fic !! J'aime le ton que tu donnes au protagonistes, qui sont simplement hilarants par moments. J'aime le vocabulaire soutenu que tu emploies, désuet parfois mais oh combien réaliste !
J'adore par dessus tout que ça se passe sur un bateau. J'ai toujours rêvé d'y envoyer Oscar, dans une de mes fics, mais n'ai pas encore trouvé l'occasion (bientôt, bientôt ...) toutes ces images d’amarres larguées, de voiles claquant, de roulis, de tangages et de ponts lavés à grandes eaux, je les ressens dans cette fic et combien j'aime ça ! La promiscuité aussi, bien forcée sur un bateau ....

J'adore le fait que Dédé soit tout simplement absent de cette fic, et que Fersen (que j'apprécie, quand il oublie un peu sa reine) soit, lui, présent. L'évolution de leur relation est parfaitement menée jusqu'à présent !

sur ce dernier chapitre, que je suis encore en train de lire, j'ai éclaté de rire en lisant ça

Citation :
Ah oui ! Votre « maladie » ! Parlons-en ! Vous avez bien dû vous marrer !

C'est moi qui me marre, là ! Ohhh que cette découverte de sa féminité est prometteuse ! D'ailleurs, sachant qu'il sait, je la trouve justement plus féminine Oscar ...
Attends, je poursuis la lecture

... Ha ben voilà, je viens de finir. J'ai balancé entre le rire et l'émotion toute la fin de la fic. ohhh que ce rapprochement me fait plaisir !
Et comme j'ai trop envie de lire la suite, maintenant !!! siffle siffle
Allez, hop, au boulot mousaillon !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 19:45

« - Rien que la première phrase de Fersen sur ce chapitre en dit long, eh oui mon gars, c’est bel et bien une Jeanne d’Arc, et quelle femme ! smilie Il n’en revient pas, au point de livrer quelques secrets, telles que son attirance à l’encontre de la colonelle. Oscar tique légèrement, mais ne cherche pas à en savoir davantage. Je pense qu’elle a eu assez d’émotions pour la journée, entre sa blessure et le fait que le Suédois est découvert son secret, ça pèse déjà lourd dans la balance, alors savoir qu’il fantasme sur elle, sujet à éviter ! Rolling Eyes Dans tous les cas, j’ai adoré. Car malgré qu’il sache que c’est une femme, leurs petites piques perdurent même si ça prend un nouveau chemin, un brin plus complice et moins piquant. Je me suis régalé, Zalzal, merci Very Happy . »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 19:52

Amber Queen a écrit:
Citation :
rire1 et tu te demandes si elle nous plait???? Mais je l adore....Yes!
*pousse un soupir de soulagement* Eh bien oui, je me demande toujours si ce que j'écris va plaire. Mais bien contente que tu aies adoré cette suite Smile

Citation :
qq chose se tisse entre ces deux là, sûr un respect mutuel va naitre, Oscar commence à s appercevoir que malgrès les histoires qui traine sur son compte c est avant tout un gentilhomme, il a respecté son dernier secret rire2
En effet, un certain respect s'instaure tranquillement. Fersen a quand même soigné Oscar sans profiter de la situation (même s'il reste un homme et que ça devait lui être pénible de l'avoir nue contre lui alors qu'il est chaste depuis plus de deux mois) et ne dira probablement pas un mot sur la nature véritable du Colonel. Quant à lui, il ne peut qu'admirer la volonté de cette femme-soldat dans ces moments de faiblesse.

Citation :
en tout dans le genre je m appelle Oscar et je n ai pas de chance je demande la fille "heu le fils" car envoyée en mission avec un homme qu elle déteste, malade comme un chien et maintenant bléssée sans meme s etre réellement batue mais en recevant un éclat de bois rire2 appelle cela comme tu le veux mais moi je dit qu elle a la guigne
C'est sûr que résumé comme cela, les mauvais côtés de cette mission n'en paraissent qu'encore plus évidents rire2 C'est vrai qu'elle n'a pas gagné le gros lot notre Oscar...

Merci beaucoup Amber pour ton commentaire Very Happy

La Lionne a écrit:
Citation :
J'aime beaucoup ce chapitre qui commence par une joute ironique ( eh oui, ce n'est pas parce qu'elle est blessée et qu'il a découvert son "secret" qu'Oscar va changer du tout au tout ! Razz ) pour terminer sur une complicité empreinte de respect et d'admiration.
Ah, merci infiniment La Lionne Very Happy C'est ce que j'ai tenté d'insuffler dans ce chapitre, cette antipathie qui, peu à peu, se métamorphose en respect mutuel.

Citation :
Devant la douleur les masques tombent. Oscar apparait telle qu'elle est en réalité, et Fersen aussi je dirais, par un effet rebond. S'il aime les femmes, il n'est pas le mufle que le colonel fustigeait à longueur de temps. Wink
Non, en effet. Il est quand même resté gentleman avec elle (et pas seulement qu'à ce moment-là: il a quand même tu le secret d'Oscar, sa "maladie", alors qu'il aurait pu tirer profit de la situation ou rigoler sur le dos de ce détestable de Colonel).

Citation :
Tu as bien dû t'amuser toi aussi avec ces dialogues !
Oh oui ! Ce n'est pas pour rien que l'écriture de cette fic se fasse si rapidement. Je m'amuse comme une folle Razz .

Citation :
Leur complicité risque de devenir ambiguë après ces derniers événements : la découverte du secret d'Oscar pour Fersen, et la connaissance des phantasmes de Fersen pour Oscar. Razz
Ça ne risque pas d'être simple, non siffle

Merci beaucoup La Lionne pour ton commentaire Very Happy

Aurore a écrit:
Citation :
Alala rire2 sacré Fersen. Ses pensées m'ont bien fait rire. Il ne sait plus ni comment il doit s'y prendre ou appeler notre chère Oscar. rire2 En même temps, il y a de quoi être déboussolé.
J'imagine oui ! Le Colonel qu'il connaît depuis des années (et un peu plus depuis quelques semaines) est en réalité une femme. Alors de réagir comme cela à brûle-pourpoint, non, c'est loin d'être évident pour lui. Ce qui donne des réactions et des pensées tout à fait cocasses néanmoins Wink

Citation :
Mais on comprend qu'Oscar ne veuille pas du Doc'. Fersen est au courant, c'est déjà trop si je puis dire. Elle ne veut pas pendre le risque que tout se qu'elle a bati depuis des années ne s'effondre à cause d'un maudit boulet de canon.
Elle ne peut en effet pas se permettre un tel risque. Le secret que détient maintenant Fersen est, somme toute, d'une importance capitale pour Oscar. Mais elle reconnaît que son secret est entre bonnes mains et ça, je crois, est une grande marque de confiance ou du moins, de respect envers le gentilhomme.

Citation :
Mais tout ceci annonce une trève, je le sens bien. La preuve en est qu'elle le remercie deux fois au lieu de l'envouyer balader.
Oh qu'elle aurait été ingrate de l'envoyer paître à ce moment où il a été que gentillesse avec elle ! Je sais qu'elle ne l'aime pas (eh bien, pas trop...), mais dans de tels moments, je crois qu'Oscar est quand même capable de faire preuve de reconnaissance.

Merci beaucoup Aurore pour ton commentaire. Contente que tu t'amuses toujours autant ! Wink

Cath a écrit:
Citation :
Ce début de chapitre ou Oscar malgré la blessure n'en perd pas sa répartie est tout bonnement génial et laisse pantois le suédois.
Ton commentaire me fait grandement plaisir Cath Very Happy

Citation :
Il ou elle, Fersen ne sait plus, avouer ce fantasme est loin de déstabiliser Oscar, (la petite a eu le même désir).
Quoiqu'il faudrait revenir sur ce troublant aveu de Fersen siffle

Citation :
Refus d'Oscar de prévenir le médecin de bord, un homme au courant du secret c'est déjà beaucoup pour elle
En effet. Comme je l'ai écrit plus haut à Aurore, Oscar ne peut se permettre que l'on découvre sa vraie nature (sa vie repose sur ce secret) pour bien des raisons. Ce bateau de même que cette guerre en Amérique n'est certes pas l'endroit ou le contexte idéal pour une femme...encerclée d'hommes. Je doute qu'elle fasse long feu si cela venait à se savoir siffle

Merci pour ton si gentil commentaire Cath. C'est réellement apprécié ! Smile

Sara a écrit:
Citation :
Elle [Oscar] a de la chance qu'un gentilhomme s'occupe d'elle.
Oh elle aurait pu tomber sur pire, ça c'est sûr !

Citation :
La nique-niaque continue, mais dérive sur un ton d'humour, pour finir sur de la reconnaissance. Fersen va garder THE secret. La relation prend une tout autre tournure...
Je pense qu'il va y avoir du sport niveau répliques encore, mais pour cacher un autre sentiment qui pourrait bien pointer le bout de son nez...
De la reconnaissance du côté d'Oscar mais un respect mutuel s'est ajouté. Car oui, Fersen va garder le secret, et ça, Oscar le sait. Lui de son côté ne peut qu'admirer la force de caractère qu'elle possède même dans des situations comme celle-ci. Ces nouveaux sentiments teinteront évidemment leur relation. Mais Oscar demeure quand même Oscar siffle

Merci Sara pour ton commentaire ! Smile

Silène a écrit:
Citation :
Je suis chaque chapitre de cette fic avec attention et je n'ai pas commenté, alors que je sais combien ça peut faire plaisir de voir que quelqu'un aime vos écrits.
Je fais donc pénitence là, en te disant combien j'aime cette fic !!
Je mentirais si j'écrivais que les commentaires que les gens laissent ne font pas plaisir. Mais, d'un autre côté, je sais que parfois, les gens n'ont pas le temps d'en laisser (surtout que pour cette fic, j'ai l'impression de débouler avec mes chapitres) ou ne savent tout simplement pas quoi commenter. Tu me fais néanmoins très plaisir de me faire part de tes impressions (et positives en plus !). Tu es donc toute pardonnée, chère Silène tongue

Citation :
J'aime le ton que tu donnes au protagonistes, qui sont simplement hilarants par moments. J'aime le vocabulaire soutenu que tu emploies, désuet parfois mais oh combien réaliste ! J'adore par dessus tout que ça se passe sur un bateau. [...] toutes ces images d’amarres larguées, de voiles claquant, de roulis, de tangages et de ponts lavés à grandes eaux, je les ressens dans cette fic et combien j'aime ça ! La promiscuité aussi, bien forcée sur un bateau ....

J'adore le fait que Dédé soit tout simplement absent de cette fic, et que Fersen (que j'apprécie, quand il oublie un peu sa reine) soit, lui, présent. L'évolution de leur relation est parfaitement menée jusqu'à présent !
Que de compliments ! Ça y est ! Ma tête se remet à enfler Embarassed

J'essaie toujours de soigner le vocabulaire que j'emploie (j'ai même cherché dans des dictionnaires du 18e siècle afin de trouver certains mots. J'en ai trouvé de très jolis...et d'autres assez bizarres. Par exemple, j'ai découvert le mot "aramie" qui veut dire fureur, guerre. J'aime la sonorité de ce mot I love you Un autre exemple, mais un mot bizarre cette fois-ci: "aridure" qui veut dire maigreur. Un dirait une fusion entre aride et dure... Bref, je fais des découvertes bien intéressantes en écrivant cette histoire tant sur le plan historique et maritime que langagier).

Étant donné que la grande majorité des histoires écrites tournent autour du couple Oscar-André (et je m'y complais bien: j'adore le couple tourmenté qu'ils personnifient. Chemins de croix tourne principalement autour d'eux, alors j'ai fait pareil), je voulais écrire autre chose. Parce que, honnêtement, bien qu'André demeure mon mâle fétiche dans Lady Oscar, j'ai l'impression de ressasser les mêmes choses lorsque j'écris sur lui (c'est un avis bien personnel, ici. Sans doute qu'un esprit plus imaginatif que le mien pourrait pondre une histoire tout à fait innovatrice à son sujet. Moi, c'est difficile). Alors, oui pas d'André sur le bateau. C'est à 100% intentionnel de ma part. Contente que l'absence de notre Dédé national ne t'ait pas arraché le cœur, Silène et que tu aies continué la lecture de cette histoire pas trop sérieuse tongue

Citation :
J'ai balancé entre le rire et l'émotion toute la fin de la fic. ohhh que ce rapprochement me fait plaisir !
Ce que tu m'écris là me comble ! J'aime faire vivre des émotions aux gens qui me lisent. Je joue habituellement sur des cordes plus dramatiques, alors que je réussisse à te faire rire tout en suscitant une petite vague d'émotion, ça me fait immensément plaisir Very Happy

Un gros merci à toi, Silène, pour t'être arrêtée et pour m'avoir fait part de tes impressions. Very Happy


Merci à vous toutes !

Et maintenant, ce ne sera pas le moussaillon qui va partir au boulot, mais bien la jardinière. Contrairement à vous en Europe, nous avons ici un été magnifique. Il fait plus de 30 degrés Celsius aujourd'hui et le ciel est d'un bleu lumineux. Alors, je retourne à mes plantes-bandes tout en me faisant dorer au soleil. sunny

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 20:00

Avant de partir dans mon jardin...

Soldat Alex a écrit:
Citation :
Rien que la première phrase de Fersen sur ce chapitre en dit long
Je crois que j'ai écrit cette phrase lorsque j'en étais seulement rendue au chapitre trois. Car, j'écris des notes, des idées au fur et à mesure (vous devriez voir les notes en question Rolling Eyes) et m'en sers ou pas par la suite. Mais j'aimais bien cette phrase suite à la découverte de Fersen de même que la réplique d'Oscar. Contente qu'elle t'ait plu à toi aussi I love you

Citation :
Oscar tique légèrement, mais ne cherche pas à en savoir davantage. Je pense qu’elle a eu assez d’émotions pour la journée, entre sa blessure et le fait que le Suédois est découvert son secret, ça pèse déjà lourd dans la balance, alors savoir qu’il fantasme sur elle, sujet à éviter !
Nous y reviendrons cependant siffle

Citation :
Dans tous les cas, j’ai adoré. Car malgré qu’il sache que c’est une femme, leurs petites piques perdurent même si ça prend un nouveau chemin, un brin plus complice et moins piquant. Je me suis régalé, Zalzal, merci Very Happy . »
Et je me régale TOUJOURS de tes commentaires oh combien agréables Very Happy

Merci infiniment Soldat Alex pour ces mots ensoleillés sunny !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 20:17

Zalzal a écrit:

Citation :
Et maintenant, ce ne sera pas le moussaillon qui va partir au boulot, mais bien la jardinière. Contrairement à vous en Europe, nous avons ici un été magnifique. Il fait plus de 30 degrés Celsius aujourd'hui et le ciel est d'un bleu lumineux. Alors, je retourne à mes plantes-bandes tout en me faisant dorer au soleil.

Je sens comme une légère moquerie là. Faudrait pas pousser Grand Mère dans les orties quand même. Nous aussi on a un ciel bleu lumineux... après les lourds nuages noirs. Razz
Profites du beau temps Zalzal, mais quand tu seras assez bronzée, renvoie nous le. J'ai jamais été aussi blanche de ma vie en été siffle

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Sèi un país e ua flor, Que l’aperam la de l’amor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 21:27

Deuxième solution : nous déboulons tous chez toi pour t'aider à faire ton jardin ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arizonna
L'amour de la rose.
L'amour de la rose.
avatar

Féminin
Age : 30
Nombre de messages : 285
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Mer 20 Juil 2011 - 23:48

La Lionne a écrit:
Deuxième solution : nous déboulons tous chez toi pour t'aider à faire ton jardin ! Very Happy

Pendant que tu écris bien sûr!!!!!

Félicitation pour ce chapitre tout en finesse (encore des nouveaux mots !!!! Yes!!! coeur0 )

Continue surtout t'arrête pas!!! bounce bounce bounce

En attendant je vais m'amuser à imaginer une suite potentielle:

Alors, Fersen va fantasmer davantage sur Oscar, surtout de puis qu'il est devenu son infirmier personnelle (ouh la veinarde!! coeur ). Et pour garantir un maximum de soins, le voila obligé de se réinstaller dans la cabine d'Oscar ce qui provoque une chez celle-ci un fantasme envers son coloc (bah oui, l'entendre gémir dans ses rêve et s'étirer comme un chat (un groooooooooos chat) ça finit forcément par monter à la tête Embarassed ).

En plus, Fersen pourrait se blesser à un moment ou un autre, obligeant Oscar à jouer les infirmières.

Une autre suggestion plus loufoque:

Oscar se rétablit et à l'approche de l'amérique, Fersen se fait attaquer par un castor mauve à poids verts, espèce très très rare, sur une partie plutôt sensible de son anatomie. Etant donné qu'Oscar doit jouer les nounous, la voila qui doit soigner Fersen, non sans mal, puisque notre Oscar est une vraie Oie Blanche.

Ou encore....



Bon je vais arrêter là, ça risque de devenir de plus en plus pourris Razz Dépêche-toi de nous donner la suite avant que mon imagination (qui a dit "tordue" siffle ) ne flagelle ton histoire.

P.S:

Puisqu'il ne te faut que ça pour accéder à ma requête:

bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 21 Juil 2011 - 2:33

La Lionne a écrit:
Citation :
Deuxième solution : nous déboulons tous chez toi pour t'aider à faire ton jardin ! Very Happy
Ça pourrait être une solution en effet (quoique un peu coûteuse pour vous toutes avec les frais de transport par avion tongue). Mais, il faisait trop chaud pour jardiner aujourd'hui. Alors, plutôt que de cuire sur place, j'ai enfourché mon vélo et suis allée faire une randonnée pour finalement aboutir à un parc au pied du mont Saint-Bruno. Parc où j'ai d'ailleurs pu lire tout en contemplant un lac...et cela, en compagnie des outardes. Le paradis sunny (non, je ne me moque pas de vous et du temps pluvieux que vous avez...en fait, si, un peu Wink ).

Arizonna a écrit:
Citation :
Félicitation pour ce chapitre tout en finesse (encore des nouveaux mots !!!! Yes!!! coeur0 )

Continue surtout t'arrête pas!!! bounce bounce bounce
Merci beaucoup Arizonna et je ne compte pas m'arrêter, je te rassure Wink (quels mots bizarroïdes j'ai employés cette fois-ci que tu ne connaissais pas Question )

En passant, tes fabulations quant à la suite sont bien intéressantes (et certaines sont carrément marrantes rire2). Tu débordes décidément d'imagination. J'ai bien peur que la suite que je vais pondre ne soit pas aussi... créative Wink

Et ton armée de "smileys" bondissants me fait toujours autant rire rire2

Merci beaucoup pour ton enthousiasme qui colore chacun de tes commentaires ! Je deviens un sourire sur deux pattes quand je te lis Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 21 Juil 2011 - 5:26

Citation :
À...la seule...différence, Fersen que...je n’entends...qu’une voix : la vôtre ! Et...laissez-moi vous dire...qu’elle est loin...d’être...divine, répliqua péniblement Oscar.
Le sarcasme est devenu un moyen de défense si automatique vis-à-vis de Fersen qu’Oscar l’utiliserait même à l’agonie, j’ai l’impression. Et puis il est dans son caractère de ne pas se laisser abattre.

Citation :
Elle se présentait dans ce moment de faiblesse, dans ce moment où les mensonges avaient été dénudés, avec la même force inébranlable qui toujours l’animait. Pour cela, pour cette chape de bravoure dont elle se couvrait maintenant, il l’admira.
On peut trouver exaspérant et rigide le colonel de Jarjayes, avoir envie de lui tordre le cou pour ses farces stupides, côté courage et ténacité on ne peut que l’admirer en effet. Fersen devrait faire attention. Il commence déjà à baisser sa garde et à trouver des qualités à "Monsieur le fendant".

Citation :
bafouillant sur le genre à employer.
Il n’est pas le seul. Je trouve que l’emploi des genres est une des difficultés quand on écrit une fiction sur Oscar. Ce qui est d’ailleurs étonnant, c’est que dans la version française, où Oscar est censée être un homme aux yeux de tous, elle est toujours désignée par un féminin. Alors que, dans la version japonaise, bien que tout le monde sache qu’elle est une femme, on la traite au masculin. Il y a là un joli paradoxe.

Citation :
ça cache des trésors de beauté à faire damner un saint sous son uniforme...
Votre cas s’aggrave, Monsieur de Fersen.

Citation :
Le sang, qui déjà auparavant s’écoulait à une vitesse effarante, se déversait maintenant des chairs béantes en de minuscules geysers pourpres.
J’espère que les "geysers" sont une exagération d’auteur. Sinon, nous avons là une plaie artérielle mortelle à très court terme. Et Marina n’est pas là pour enfiler sa blouse blanche et sauver la mise à Oscar. Wink

Heureusement, Fersen a l’air d’avoir quelques notions médicales et effectue les premiers secours impeccablement. On va lui décerner son brevet !

Moment émouvant de trêve entre nos adversaires : Oscar remercie, Fersen est touché. S’ils baissent la garde, tous les deux, que va-t-il se passer ?

Oscar ne veut évidemment pas que Fersen appelle le médecin de bord. Logique : nonobstant le secret médical, celui-ci avertirait le chef d’escadre. Elle s’est assez battu pour devenir ce qu’elle est et n’a donc pas envie de perdre le bénéfice de ses sacrifices. Ni de décevoir sons père sans doute. D’autant que, s’il lui fallait soudain devenir une demoiselle, elle aurait bien du mal.

Citation :
À cause de vous, j’ai cru pendant des semaines que je fantasmais sur un homme !
Voici que les vérités fleurissent à la pelle ! Pour détournée qu’elle soit, c’est tout de même une jolie manière pour Fersen de dire à Oscar qu’il la désire.

Citation :
Cette...chose n’est pas une femme. D’accord, oui, cette chose a des seins, mais tout de même !
rire2

Citation :
Ils échangèrent un sourire complice.
Les relations de vinaigrées qu’elles étaient entre eux ont tourné au calme. Et même un peu plus. J’y lis maintenant une estime réciproque. Par-delà les apparences, ils commencent à se découvrir réellement. C’est en fin de compte dans l’épreuve qu’on peut parvenir à se connaître. Je me demande vraiment comment leurs rapports vont évoluer. Je me demande...


Je continue à me régaler avec cette fiction, Zalzal : style enlevé, dialogues acides, patine historique, originalité du lieu, de la situation, du couple. Tu nous gâtes. Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sudena
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Age : 29
Nombre de messages : 2758
Date d'inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 21 Juil 2011 - 13:16

Sans rien perdre de ton humour ni du sarcasme naturel des personnages, tu nous plantes une situation beaucoup plus profonde et intense: une complicité s'est créée entre ces deux-là...et je pense une vraie estime réciproque...

Que nous réserves-tu par la suite?.. Very Happy Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Chez les peuples vraiment libres, les femmes sont libres et adorées." Louis Antoine Saint-Just
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arizonna
L'amour de la rose.
L'amour de la rose.
avatar

Féminin
Age : 30
Nombre de messages : 285
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 21 Juil 2011 - 17:35


Citation :
Merci beaucoup pour ton enthousiasme qui colore chacun de tes commentaires ! Je deviens un sourire sur deux pattes quand je te lis Very Happy

Embarassed Vilaine!!! Tu inverse les rôles!!! C'est moi qui complimente et toi qui créée!! Embarassed

Ceci étant dit, je suis littéralement ravie de te transformer en "un sourire à deux pattes" Surtout si ce sourire aide ton cerveau à rédiger la suite de cette fic Razz

Je l'attend comme tu te doutes avec impatience rire1 rire1
(Sérieusement tu avais un doutes? rire )

Allez pour te faire sourire d'une oreille à l'autre:

La suite!!!! La suite!!! La suite!!! bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Jeu 21 Juil 2011 - 18:27

Maïlys a écrit:
Citation :
Le sarcasme est devenu un moyen de défense si automatique vis-à-vis de Fersen qu’Oscar l’utiliserait même à l’agonie, j’ai l’impression. Et puis il est dans son caractère de ne pas se laisser abattre.
C'est qu'elle reste fidèle à elle-même notre Oscar Wink . Mais tu l'as bien souligné: c'est un moyen de défense pour conserver quand même un semblant de dignité malgré qu'elle soit maintenant dévêtue devant ce Fersen qu'elle ne peut supporter même en peinture.

Citation :
Fersen devrait faire attention. Il commence déjà à baisser sa garde et à trouver des qualités à "Monsieur le fendant".
Je crois que le fait qu'il sait qu'il s'agit d'une femme change bien des conceptions dans sa tête. Comme tu l'as déjà écrit dans un de tes commentaires précédents, Oscar, bien que femme, ne correspond à un aucun schème. Elle est d'une étonnante complexité, entremêlant masculinité et féminité, sans toutefois posséder les caractéristiques typiques de la femme quant à sa conduite et son mode de pensée. J'ai presque caricaturé ici son côté "masculin", côté qu'elle se doit d'accentuer pour camoufler sa vraie nature. Mais encore là, elle n'est pas homme. Oscar est un être complètement à part. Alors, pour un Fersen qui a probablement une conception typique de l'époque concernant la femme, Oscar constitue à elle seule une énigme.

Citation :
Il n’est pas le seul. Je trouve que l’emploi des genres est une des difficultés quand on écrit une fiction sur Oscar.
Je dois toujours me poser une tonne de questions quand j'écris sur Oscar. "Ok, là c'est Fersen qui s'adresse à elle....donc je dois employer le masculin. Mais là, c'est elle qui parle, donc dois-je utiliser le féminin ? Ce n'est qu'un "e" muet après tout. Son auditeur n'entendra pas la forme féminine..."

Citation :
[...] dans la version française, où Oscar est censée être un homme aux yeux de tous, elle est toujours désignée par un féminin. Alors que, dans la version japonaise, bien que tout le monde sache qu’elle est une femme, on la traite au masculin. Il y a là un joli paradoxe.
Oh tu m'apprends quelque chose ! Je ne savais pas ça Shocked Et en effet, c'est d'un illogisme à n'y rien comprendre Suspect .

Citation :
J’espère que les "geysers" sont une exagération d’auteur. Sinon, nous avons là une plaie artérielle mortelle à très court terme. Et Marina n’est pas là pour enfiler sa blouse blanche et sauver la mise à Oscar Wink
Exagération...plus ou moins. Le terme est voulu. En fait, Fersen en enlevant le corps étranger (dans toute sa bonne volonté) n'a pas diminué l'hémorragie. Au contraire même (c'était donc ma façon bien personnelle de marquer ce retrait de l'éclisse de bois). Néanmoins, la compression et le garrot semblent faire effet, donc on ne perdra pas Oscar tongue

Citation :
Les relations de vinaigrées qu’elles étaient entre eux ont tourné au calme. Et même un peu plus. J’y lis maintenant une estime réciproque. Par-delà les apparences, ils commencent à se découvrir réellement. C’est en fin de compte dans l’épreuve qu’on peut parvenir à se connaître.
Respect d'un côté pour cette femme-soldat qui fait preuve d'un courage sans failles, respect de l'autre côté pour ce gentilhomme qui a mis de côté son antipathie pour la sauver et qui, elle en est certaine, taira son secret.

Citation :
Je continue à me régaler avec cette fiction, Zalzal : style enlevé, dialogues acides, patine historique, originalité du lieu, de la situation, du couple. Tu nous gâtes. Very Happy
Je ne sais que dire sinon merci Embarassed. Je suis vraiment touchée que cette histoire te plaise autant. J'y combine mes passions soit les mots et l'histoire, et que le résultat trouve écho de cette façon, ça me fait réellement plaisir.

Merci beaucoup Maïlys pour ce compliment I love you

Sudena a écrit:
Citation :
Sans rien perdre de ton humour ni du sarcasme naturel des personnages, tu nous plantes une situation beaucoup plus profonde et intense: une complicité s'est créée entre ces deux-là...et je pense une vraie estime réciproque...

Que nous réserves-tu par la suite?.. Very Happy Very Happy
Oh il y a bien encore quelques "gueguerres" à l'horizon siffle (ce qui ne t'aide pas beaucoup Wink ).

Merci beaucoup pour ton commentaire, Sudena. Contente que vous ayez tous perçu comme moi cet infime changement dans la relation entre Fersen et Oscar. Smile

Arizonna a écrit:
Citation :
Ceci étant dit, je suis littéralement ravie de te transformer en "un sourire à deux pattes" Surtout si ce sourire aide ton cerveau à rédiger la suite de cette fic Razz

Je l'attend comme tu te doutes avec impatience rire1 rire1
(Sérieusement tu avais un doutes? rire )

Le sourire à deux pattes devient encore plus large lorsqu'il lit ton impatience Very Happy La suite suit son cours et puisque c'est une journée pluvieuse aujourd'hui (fait croire que vous nous avez envoyé vos nuages de pluie), elle risque d'être terminée en fin de journée.

Merci encore pour tes "boosts". De savoir que ce que l'on écrit est apprécié (et même attendu avec impatience Shocked), ça ne peut que me ravir Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rudyjak
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 48
Nombre de messages : 1585
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 0:10

Oscar commence à estimer Fersen parce qu'il n'a pas parlé de sa "maladie"...
Mais Oscar est toujours Oscar...même blessée, sa langue est bien affilée rire2
Et Fersen, malgré soit troublé, n'a perdu son ironie... Wink

[/quote]]« Axel, ce n’est pas le moment, bon Dieu ! Cette...chose n’est pas une femme. D’accord, oui, cette chose a des seins, mais tout de même ! Ressaisis-toi ! »[quote]

Cette phrase m'a fait mourir de rire... rire2 rire2 rire2

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 6:52

Rudyjak a écrit:
Citation :
Oscar commence à estimer Fersen parce qu'il n'a pas parlé de sa "maladie"...
Mais Oscar est toujours Oscar...même blessée, sa langue est bien affilée rire2
Et Fersen, malgré soit troublé, n'a perdu son ironie... Wink
Nos deux protagonistes ne s'aiment pas pour autant, mais, imperceptiblement, la relation se teinte de d'autre chose: d'estime et de respect.

Merci Rudyjak pour ton commentaire ! Tant mieux si certaines réparties t'arrachent encore un rire Very Happy


Voici maintenant la suite: Où le deuil donne naissance à une Nymphe et que cette dernière éveille l’homme

P.S Je suis pleinement consciente que je joue avec vos nerfs Wink

Néanmoins, bonne lecture ! geek

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 12924
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 9:43

Bataille navale inutile. Point de gagnants ni de perdants.
Je sens que Fersen s'attache un peu plus à notre chère Colonel, même si ses bas instincts y sont pour quelque chose siffle

Je préssent un prochain chapitre hot, vu comment il parle à Oscar et la minuscule distance qui les sépare ... Mais bon, elle peut aussi l'envoyer bouler, mais ca je commence à en douter

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
cath
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 49
Nombre de messages : 11962
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 15:18

Charmante retrouvailles entre l'infirmier suédois et la belle au coeur dure.
Mots tendres, regards langoureux, non non, j'ai du faire une erreur, mais pourtant, la température monte dangereusement dans la cabine Cool

La libido de Fersen est mise à mal avec elle ou lui, (j'aime beaucoup ces hésitations) le suédois ne sait plus à quel saint se vouer... Se laisser tenter par la donzelle qui tient plus de l'homme que de la femme aux formes généreuses.
Mais à trop jouer au chat et à la souris, la souris pourrait perdre plus qu'elle ne pense.

Un chapitre truffé d'anecdotes maritimes et de réparties toujours aussi agréables à dévorer.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arizonna
L'amour de la rose.
L'amour de la rose.
avatar

Féminin
Age : 30
Nombre de messages : 285
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 16:38

Je love coeur0 Je love coeur0 littérallement ton style!!!

Toutes ces précisions (ces recherches doivent te prendre un temps fous!! smilie ), ce langage, ces nouveaux mots (enfin ancien en fait Razz . Je veux le même dico!! study ).

Je vais mourir d'impatience!! Dis)moi que tu publiera un chapitre demain, parce que dimanche je pars animer une plaine et je ne serai probablement pas de retour avant le samedi suivant.

Ca sera troooooooopppp long si je dois attendre UNE semaine avant de lire la suite (ou alors tu poste un chapitre par jour ainsi à mon retour je serai consolée!!!)* Niark Niark! en voila une bonne idée* *A des cornes qui poussent sur la tête et prépare une liste de torture pour son retour Twisted Evil juste au cas où!*

Allez pour te motiver (ça va devenir ma marque de fabrique Suspect )

bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce

Continue comme ça

heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux heureux

(Faut bien changer de temps en temps lunette )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 18:31

Citation :
Biscuits que le Suédois refusait catégoriquement d’ingérer, dédaigneux des asticots qui y grouillaient habituellement à cause de l’humidité omniprésente sur le vaisseau.
Beurk ! Comme je le comprends ! pale

Citation :
De plus, cet entêtement à ne pas voir un docteur (« Non mais quelle folie ! Risquer sa vie dans le seul but de sauver cette...farce ! ») l’accablait, lui, d’une énorme responsabilité.
C’est qu’il ne s’agit pas d’une farce, Monsieur de Fersen, mais bien de la vie même d’Oscar, de tout ce pour quoi elle a été élevée et du but de tous ses sacrifices. Ceci dit, je comprends que la responsabilité soit lourde. J’aurais aussi tendance à penser que, même si Oscar est très différente, en homme du dix-huitième siècle, il se sent encore plus responsable en face d’une "faible femme". Réaction réflexe.

Citation :
« Jarjayes » n’avait décidément rien d’une beauté typique.
Certes, certes ! Mais je trouve que Fersen commence vraiment à se poser beaucoup de question sur le physique d’Oscar et qu’il aimerait visiblement bien le découvrir un peu plus. Wink

Citation :
Tu n’as pas touché à une femme depuis plus de deux mois. Alors, n’importe quelle créature t’apparaîtrait « jolie » après une période d’abstinence si longue !
Peut-être que oui, peut-être que non…
La réponse à son attirance est sans doute un peu complexe que cela, n’en déplaise à Fersen.

Citation :
Mais qu’est-ce vous foutez là, à rêvasser, planté comme un benêt en plein milieu de ma cabine ?
rire2 Même à moitié ensommeillée, Oscar a la répartie mordante. C’est vraiment devenu une seconde nature.

Citation :
Il s’avança vers la couchette et s’y assit.
- Mais qu’est-ce que vous faites ? s’enquit la jeune femme, les prunelles écarquillées.
Qu’il le veuille ou non, le colonel de Jarjayes a en l’occurrence une réaction bien féminine !

Citation :
Je me demande tout simplement comment, pendant toutes ces années, personne n’a pu percer votre secret
C’est une excellente question. Comme je l’ai déjà écrit, je crois qu’Oscar est si éloignée des normes féminines de l’époque que, même si on trouvait le colonel "efféminé", personne ne pouvait seulement imaginer qu’une femme soit capable d’accomplir ce qu’elle accomplissait. Dans un métier par excellence masculin qui plus est.

Citation :
Et j’ajouterai que votre entêtement à toujours avoir le dernier mot est indiscutablement un signe de votre véritable nature.
Ben voyons ! Et vive les clichés ! J’espère qu’Oscar va lui envoyer une de ces répliques acerbes dont elle a le secret. Twisted Evil

Citation :
Mais savez-vous ce qu’est un homme ?
Question piège s’il en est. Par bien des aspects extérieurs, oui. Mais pour ce qui est la manière dont un esprit masculin fonctionne, je n’en suis pas si sûre. Oscar doit avoir quelques petites idées ; elle a tout de même vécu depuis sa naissance dans un environnement masculin. Mais au-delà…

Citation :
Il approcha imperceptiblement sa bouche des lèvres féminines, à tel point qu’il pouvait sentir contre sa peau le souffle chaud de la jeune femme.
Oh oh ! La tentation devient bien forte pour Fersen et Oscar n’aurait peut-être pas dû le titiller comme cela.

Comment va réagir Oscar devant cette provocation ? Jusqu’où Axel de Fersen va-t-il abandonner ses "manières de gentilhomme" ? Suspense... Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 19:23

Oscar se targue si férocement d'être un homme, que la tentation de lui démontrer le contraire est forte pour Fersen.
Car, si une femme n'est pas seulement un objet de décoration destiné à pondre des héritiers ( elle devait aussi s'occuper de la maison ! Rolling Eyes ), un homme n'est pas seulement une "façade".
Elle est homme dans le sens où elle remplit le rôle destiné à un homme. Et cela, il le respecte et ne met pas en doute ses compétences. D'ailleurs, elle a suffisamment prouvé qu'elle était à sa place.
Mais comment pense un homme, le sait-elle ? Leurs pensées profondes...

Intéressant la manière dont leur relation évolue !
Ils ont sans doute beaucoup à apprendre l'un de l'autre, derrière l'ironie et l'exaspération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 19:25

Aurore a écrit:
Citation :
Je préssent un prochain chapitre hot, vu comment il parle à Oscar et la minuscule distance qui les sépare ... Mais bon, elle peut aussi l'envoyer bouler, mais ca je commence à en douter
Oh mais Oscar a des réactions tout à fait inattendues parfois... Il s'agit quand même de Fersen. Bon, je te l'accorde, il a un beau postérieur, mais pour l'instant, il est assis dessus tongue Elle devrait seulement cesser de provoquer le monsieur un peu et d'arrêter de le prendre pour un idiot, car il est loin de l'être.

Merci beaucoup Aurore pour ton commentaire. On verra si tu avais raison pour la suite Wink

Cath a écrit:
Citation :
La libido de Fersen est mise à mal avec elle ou lui, (j'aime beaucoup ces hésitations)
Je me disais que puisque la révélation est, somme toute, assez récente, Fersen aurait probablement de la difficulté à changer aussi rapidement ses conceptions (et son vocabulaire) sur Oscar. Mais, oui, sa libido le travaille. C'était une des raisons d'ailleurs pour laquelle on ne voulait pas de femmes à bord d'un bateau. Il s'agit d'un univers masculin où une femme ne pourrait que susciter passions et jalousie. Donc, on n'en veut pas.

Citation :
Mais à trop jouer au chat et à la souris, la souris pourrait perdre plus qu'elle ne pense.
Qui est la souris ? C'est sûr que si Oscar continue à se clamer homme alors qu'elle en a un en chair et en os devant elle, et qu'en plus elle le provoque continuellement, elle pourrait s'avérer être la souris siffle

Citation :
Un chapitre truffé d'anecdotes maritimes et de réparties toujours aussi agréables à dévorer.
Oh que tu me fais plaisir, Cath, avec ce compliment Very Happy Merci beaucoup ! rosoiù

Arizonna a écrit:
Citation :
Je love coeur0 Je love coeur0 littérallement ton style!!!
Merci beaucoup ! C'est sûr que j'essaie de soigner mon écriture, mais comme je l'ai déjà écrit dans quelques commentaires précédents, ce n'est pas la fic qui m'a demandé le plus de travail sur ce plan. Le fait qu'il y a beaucoup de dialogues allège quelque peu le processus, disons.

Citation :
Toutes ces précisions (ces recherches doivent te prendre un temps fous!! smilie )
Oui, en effet, ça prend du temps. Je passe parfois des heures (sans blague) à chercher un détail (ex: je voulais savoir comment étaient mortes les victimes de la canonnade du 20 juin, mais impossible de trouver la moindre précision à ce sujet, de même que je n'ai pas pu dénicher leur identité). Mais, j'essaie, le plus possible, de coller aux faits historiques (peut-être trop ?) en y ajoutant évidemment la relation épicée entre Fersen et Oscar.

Citation :
Je vais mourir d'impatience!! Dis-moi que tu publiera un chapitre demain, parce que dimanche je pars animer une plaine et je ne serai probablement pas de retour avant le samedi suivant.
Je vais essayer, mais je ne peux rien garantir. Il y a encore quelques trucs à approfondir concernant un événement.

Merci beaucoup, Arizonna, pour ton enthousiasme quant à ma fic. Ça me fait vraiment plaisir qu'elle te plaise autant Very Happy.

Maïlys a écrit:
Citation :
Beurk ! Comme je le comprends ! pale
Mais le pire, c'est que c'est vraiment vrai. Les marins préféraient manger ces biscuits dans le noir pour ne pas y voir les vers grouiller. Mais pourquoi donc ingéraient-ils ces horreurs ? Parce que ces biscuits, très caloriques, leur fournissaient l'énergie nécessaire pour fonctionner. Alors, dégueulasse ou pas, on les mangeait.

Citation :
C’est qu’il ne s’agit pas d’une farce, Monsieur de Fersen, mais bien de la vie même d’Oscar, de tout ce pour quoi elle a été élevée et du but de tous ses sacrifices. Ceci dit, je comprends que la responsabilité soit lourde. J’aurais aussi tendance à penser que, même si Oscar est très différente, en homme du dix-huitième siècle, il se sent encore plus responsable en face d’une "faible femme". Réaction réflexe.
Fersen a probablement bien de la difficulté à comprendre tout ce qu'a été la vie d'Oscar. Pour lui (n'oublions pas que c'est un noble qui a vécu au XVIIIe siècle comme tu le mentionnes, Maïlys), une femme n'a sûrement pas sa place à la tête de la garde royale. Il lui est tout à fait inconcevable d'imaginer qu'elle ait pu si longtemps jouer le jeu de la dissimulation.

Citation :
Certes, certes ! Mais je trouve que Fersen commence vraiment à se poser beaucoup de question sur le physique d’Oscar et qu’il aimerait visiblement bien le découvrir un peu plus. Wink [...] La réponse à son attirance est sans doute un peu complexe que cela, n’en déplaise à Fersen.
Eh oui ! Ça commence à faire beaucoup de questions tout ça siffle

Citation :
Oh oh ! La tentation devient bien forte pour Fersen et Oscar n’aurait peut-être pas dû le titiller comme cela.

Comment va réagir Oscar devant cette provocation ? Jusqu’où Axel de Fersen va-t-il abandonner ses "manières de gentilhomme" ? Suspense... Very Happy
Mais c'est qu'elle n'aurait pas dû provoquer Fersen de la sorte en clamant qu'elle était homme ! Parce que l'homme dans la cabine, ce n'est pas elle et que l'homme en question est déjà bien tenté...

Mais on verra bien ce qui se passera Wink

Merci pour ton commentaire toujours aussi judicieux, Maïlys. J'aime beaucoup les remarques que tu soulèves par-ci, par-là. Bien souvent, ça me permet de réfléchir et d'aborder l'histoire sous une autre perception que la mienne. Merci ! Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 19:35

Oh que tu résumes bien la situation La Lionne:

La Lionne a écrit:
Citation :
Oscar se targue si férocement d'être un homme, que la tentation de lui démontrer le contraire est forte pour Fersen. [...]Elle est homme dans le sens où elle remplit le rôle destiné à un homme. Et cela, il le respecte et ne met pas en doute ses compétences. D'ailleurs, elle a suffisamment prouvé qu'elle était à sa place.
Mais comment pense un homme, le sait-elle ? Leurs pensées profondes...

Il y a certainement des aspects que, bien qu'elle ait été élevée en tant qu'homme dans un milieu masculin, notre chère Oscar ne peut connaître. Elle est homme de par la façade qu'elle s'est construite, mais au-delà de cela, l'est-elle réellement ? Il est effectivement bien tentant pour l'homme qu'est Fersen de lui démontrer qu'elle se trompe lourdement. siffle

Citation :
Intéressant la manière dont leur relation évolue !
Ils ont sans doute beaucoup à apprendre l'un de l'autre, derrière l'ironie et l'exaspération.
Merci beaucoup La Lionne ! Et je suis d'accord avec toi: si ces deux-là mettent leurs différends de côté, ils pourraient vraiment apprendre l'un de l'autre.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soldat Alex Térieur
L'amour de l'ombre
L'amour de l'ombre
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 20:20

Citation :
- Je vous le demande encore une fois : savez-vous réellement ce qu’est un homme, Oscar ?
« - Qu’elle va être la réponse, et la réaction, de la colonelle face à une attaque aussi frontale et directe ? Car même si elle se proclame homme haut et fort, derrière cette façade, Oscar n’en demeure pas moins une femme. Elle peut vaincre une armée à elle seule, mais comment réagit-elle lorsque l’on s’en prend au côté féminin de sa mascarade ? Le général lui a enseigné à être une militaire émérite, quand est-il de la jeune demoiselle qui sommeille en elle ? Parce que de ce côté-là, personne ne lui a appris à répondre à un homme qui attaque directement sa féminité. Je gage que la tournure des choses ne risque pas de manquer d’ambigüité, de piquant et de volupté dans leurs relations nouvelles. Le suédois la provoque, joue avec le feu, mais ne risque-t-il pas de s’y bruler à force d’autant l’attiser ? Wink »

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



« - L’affronter lors d’un duel, c’était comme faire l’amour à son âme.
La sentir brûlante, fiévreuse, dominatrice.
Sans vouloir lui faire la part belle, nous n'avions d’autres choix que
De lui céder. »
                * Texte tirée d'une fiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lona
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 21:51

Ahhh...qu'est ce qu'il va faire làààà !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversailles.com
Amber Queen
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 1679
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Ven 22 Juil 2011 - 22:28

Notre bon suédois s inquiète pr la belle Oscar quoi qu il en pense elle ne le laisse pas indifférent et il a beau se répéter qu elle n a en rien les manières d une femme et qu elle est bien loin de ressembler à une femme il ne la trouve pas moins attirante, et l entêtement d Oscar risque de le faire céder à ses pulsions.... elle a beau se targuer qu elle est un homme qu elle agit comme tel elle en est absolument pas un, rien que ds sa manière d agir et de penser, car pense t elle un seul instant à ce qui se passe ds la t^te de Fersen...
Je ne pense pas que Fersen ira plus loin ou pas très loin.... il est plus en colère d entendre ces mots de la bouche d Oscar, elle est une femme se faisant passer pr un homme oui et de plus il ne contredit en rien ses qualités de militaire mais qu elle soit un homme tout simplement c est vraiment ne pas savoir ce qu elle dit, elle qui d ailleurs n a jamais connu d homme intimement comment peut elle en plus savoir ce qu est un homme et imaginer ses réactions.va t il osé lui dire qu il lui manque qq attributs viril pr etre un homme et va t il lui proposer de lui montrer l utilité de ces attributs? Shocked en tout cas j ai l impression qu il veut lui faire peur qq part et je pense que notre jolie bléssé risque d avoir qq sueur froide ds le dos. surtout qu elle est blessée et ne peut pas se défendre.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

La vie c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 23 Juil 2011 - 0:17

merci Soldat Alex, Lona et Amber pour vos commentaires.

Soldat Alex et Amber: Vous avez très bien cerné la situation, à savoir qu'Oscar n'est qu'un homme en apparence. Que sait-elle des pensées qui habitent présentement Fersen, que sait-elle du désir qu'elle attise sans le vouloir, que sait-elle à propos des hommes à part l'éducation que lui a inculquée le Général (et je doute que le Général ait abordé ce sujet délicat avec elle) et ce qu'elle a pu apprendre par elle-même en côtoyant les hommes qui l'entouraient ?

Fersen ne sait que trop bien que toute cette mascarade n'est que pour épater la galerie. Or, galerie, il n'y a plus. Il n'y a plus qu'elle et lui et malgré tout, elle persiste à se prétendre homme. Ce qui provoque inévitablement le mâle en Fersen.

Certains d'entre vous pensez que le jeune homme (ou Oscar) va succomber à la tentation, d'autres comme toi Amber, pensez au contraire que Fersen va reprendre le contrôle de la situation (mais l'a-t-il perdu ?). D'autres, tout comme Lona, donnez votre langue au chat cat

Lona a écrit:
Citation :
Ahhh...qu'est ce qu'il va faire làààà !!!

On verra bien siffle

Merci encore à vous trois ! I love you

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 23 Juil 2011 - 7:49

Soldat Alex Térieur a écrit:
qu'en est-il de la jeune demoiselle qui sommeille en elle ? Parce que de ce côté-là, personne ne lui a appris à répondre à un homme qui attaque directement sa féminité.
C'est là une remarque très juste, Soldat Alex. Oscar ne sait en effet rien de la manière de réagir en femme face à un homme. Or c'est à la femme que Fersen s'adresse. C'est une situation entièrement nouvelle pour elle. Je ne suis même pas sûre qu'elle ait jamais anticipé ce genre de relation. Oscar risque de découvrir chez elle une nouvelle forme de vulnérabilité à laquelle elle ne s'attendait pas.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 41
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 23 Juil 2011 - 10:47

Il fait trop chaud...Alors, me voilà réveillée en même temps que les petits oiseaux. J'en ai donc profité pour faire les dernières corrections...

C'est Arizonna qui va être contente: la voilà sa suite qu'elle va pouvoir lire avant de partir au camp ! Euh...les autres, vous pouvez la lire aussi Wink

Alors voici: Où tous ces sentiments deviennent bien emmêlés

Bonne lecture ! sunny

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore F
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 12924
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 23 Juil 2011 - 10:57

la température est montée un instant, mais ca s'arrête au baiser.
Rah, je suis sûr que ca aurait été plus loin ne les aurait pas trop dérangé.

Premier signe d'abandon pour Oscar, elle ne l'envoie pas bouler, au contraire.
Fersen serait-il tombé malgré lui sous le charme de notre tête de mule de colonel ? Sa dernière phrase le laisse penser.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

- Retour vers le passé - L'étalon blanc - Une St Valentin inoubliable - Joyeux noël Oscar - Et Après ? -  Réactions - Les Quatre Cavaliers - Vendetta -
- Un an - Les 9 muses - El Gavilán -  14/02/1784 - La fin d'une époque - Le Corbeau de Paris - Under - Saut de l'ange - La vengeance du Comte - L'épée et la rose - La voix des ombres -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosedeversaillesladyoscar.centerblog.net
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 23 Juil 2011 - 12:31

Que de tension dans ce chapitre !
Une tension toute sensuelle qui fait courir des frissons sur la peau... Very Happy

Fersen démontre bel et bien à Oscar qu'au fond d'elle-même, elle n'est pas un homme.
Mais...en a-t-elle jamais douté ? Par contre, si elle ne sait pas ce qu'est un homme intrinsèquement, elle ne savait pas qu'elle pouvait être aussi "femme" dans ses émotions les plus intimes. Elle a vécu une vie en marge.
Maintenant, elle est bien obligée de se positionner : oui, elle est une femme au plus profond d'elle-même, une femme qui vit comme un homme. Ce diable de Fersen l'oblige à prendre conscience de sa vie...

Finalement, Oscar accepterait volontiers d'être une femme... rire2
Elle prend la mouche quand elle croit que Fersen joue. Ha ha ! La belle affaire !
Orgueil...ou éveil d'une féminité réclamée ? Wink
En tout cas, sa piètre défense ne peut tromper un homme averti comme Fersen. Razz

Quant à Fersen, il eut été facile pour lui de pousser son avantage... Dans son inexpérience, Oscar-la-femme devient une proie facile pour le séducteur patenté.
Mais...
Il respecte cette femme hors du commun. S'il ne serait pas contre une initiation amoureuse de cette chaste guerrière, il ne veut pas perdre cette espèce de complicité qui s'est tissée, basée sur un respect inusité et une connaissance "sans faux-semblant" de l'autre. C'est lui qui a la main pour l'instant, et il n'en profite pas pour s'imposer.

Une relation nouvelle en découle, ajoutant attirance et tendresse entre eux.
Pour moi, le symbole en est la dernière phase de Fersen...
Va-t-il l'amener vers le partage ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arizonna
L'amour de la rose.
L'amour de la rose.
avatar

Féminin
Age : 30
Nombre de messages : 285
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   Sam 23 Juil 2011 - 16:29

Oui zalzal, je suis très très très très .... contente applaudit

J'espère que tu seras toujours aussi productive pendant mon absence, que j'ai plein de choses à lire en rentrant Razz (ma liste de torture est prête, tu préfère le beurre ou l'huile? Twisted Evil )

Pour ce qui est du petit jeu entre Fersne et Oscar, je pense qu'aucun des deux ne va dominer l'autre. Dans un premier temps, Fersen va persuader Oscar qu'elle est une femme à part entière, sans trop toucher à son orgueil (sans quoi il serait perdant Rolling Eyes ).
Quand à Oscar, soit elle s'entête et, dans ce cas, Fersen et elle ne se parleront plus dés qu'ils auront mis pied à terre (mais je ne pense pas que cela t'arrange pour le reste de l'histoire Wink ). Ou alors elle mets ses beaux principes dans sa poches avec son mouchoir par-dessus et elle développe son amitié (amitié?? siffle ) avec Fersen, apprenant ainsi à découvrir le bôôôô suédois.

*En mode délire* Et puis paf! Sur le bateau il découvre qu'il s'aime et puis une fois arrivé en Amérique voila qu'André débarque, il a été amener par un castor mauve à pois vert (j'y tiens à mon castor Razz ), et décide d'avouer son amour à Oscar. Oscar ne sait pas qui choisir, alors elle ne choisis pas et les prends tous les deux. Ce qui se termine au fond, assez bien pour notre blonde! *Fin du mode délire* (insortable! insortable! meurtre1 )

Bon je réclame quand même la suite dans les délais les plus courts possibles et pour être sûre que tu ne t'ennuies pas en mon absence

Dimanche:

La suite? La suite? *Avis de grève des smileys: Au vu de la fréquence d'utilisation, nous avons le regret de vous annoncer que suite à des négociations ferme, nous avons ENFIN obtenu un jour de congé par semaine* Pfff! Fainéants!

Lundi:

La suite! bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce

Mardi:

(on va dire que tu as écris un chapitre)

Félicitations rire1 rire1 rire1 rire1 rire1 rire1 rire1 rire1 rire1 rire1

A quand la suite???? bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce

Mercredi:

Yes encore un chapitre!!! J'admire!!! Je m'imprègne de ton savoir!! rire1 rire1 rire1 rire1 rire1

*Genre musique de camps*La suite (ouais! ouais! oauis!) La suite (ouais! ouais! ouais!) bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce

Jeudi:

Bah et la suite??? Elle est où??? Suspect

Vendredi:

Je veux savoir! Je veux savoir!! bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires "De tout mon coeur, je te déteste" de Zalzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Commentaires sur "A coeur ouvert"
» PETIT MAO de Jacques Baudoin
» Quel personnage du film Titanic êtes-vous ? [test]
» Saison 2, épisode 5
» Si vous deviez n'en choisir qu'une...
Page 5 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-