Lady Oscar - André

Forum Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Jeu 15 Nov 2012 - 6:18

Wow... C'est beau, y'a pas d'autres mots.

Ton Girodelle, sans t'en rendre compte, s'inspire sans doute de ton Évidence. Parce qu'on ne peut s'empêcher de faire un lien entre ces feuillets glissés dans vos portefeuilles respectifs ainsi que ce magnifique poème (quel beau vers en passant que celui-ci: "Mais tu étais si beau, avec tes ailes en étoffe de rêve que je n'osais m'affranchir de l'arc-en-ciel qui nous séparait") et les lettres que s'envoient Girodelle et Oscar.

Silène a écrit:
Citation :
J'espère que, à force de te faire partager ma vision, tu ne le verras plus qu'ainsi ! (ce qui te pousserai à écrire une aussi belle fic que "de tout mon coeur, je te déteste" mais avec mister bouclettes Twisted Evil (oui, c'est mon plan diabolique, je le confesse !))
Mmm... Sait-on jamais ? Au départ, je n'aurai jamais pensé écrire une fic autour de Fersen et d'Oscar et tu vois ce qui est arrivé Rolling Eyes . Je sais que j'aime me dépasser, me donner des défis (ex: la fic Cycles avec la foutue contrainte que je m'étais donnée: écrire un chapitre par saison, par homme, le tout en accord avec le morceau correspondant des Quatre saisons de Vivaldi. Je ne sais pas si je suis claire, c'est un peu difficile à expliquer Razz). Je veux juste éviter de toujours écrire la même chose (i.e. tourner autour du couple Oscar/André - que j'adore mais dont le sujet a été maintes et maintes fois ressassé; ou encore réécrire "à ma sauce" un passage du manga (ou de l'animé) sans y apporter quoi que ce soit de nouveau). Je n'exclus donc pas l'opportunité d'écrire sur Girodelle un jour, mais je t'avoue que j'aurais beaucoup de travail ! Sans fausse modestie, jamais un Girodelle né de ma plume n'arriverait à la cheville du tien ou de celui de Krapo, car c'est l'amour que vous éprouvez pour ce personnage qui vous sert de muse, alors que pour moi, il faudrait creuser bien loin pour trouver la moindre goutte d'inspiration Neutral . Mais j'ai bien eu un germe d'idée sur une histoire (parmi tant d'autres, c'est ça le problème Razz ).

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mer 21 Nov 2012 - 16:21

Après mariage blanc, j'ai commencé les lettres de guerre. je vais te commenter les premières (je n'ai pas lu les commentaires des autres membres pour ne pas être influencée)

9 Germinal, an 4 ( 29 Mars 1796)

Citation :
Alors qui ? Le frère du roi ? Sais tu que ce fat, cet exilé, se fait
appeler à présent Louis XVIII ? Pour moi, il restera à jamais le Comte
de Provence et quoi qu’il advienne je te déclare aujourd’hui que je
préférerai m’exiler plutôt que de mettre mon épée à son service.

ce passage m'a fait sourire et je me demande donc quel sera le choix de ce pauvre Victor car Louis XVIII règnera bien. peut être celui-ci :

Citation :
un havre ou nous retirer dans cette plantation de la Nouvelle Orléans.

Dans cette lettre Victor parle de son mal être face à la déchirure de la monarchie. il en a gros sur le coeur.

Citation :
Un coq prétentieux. Et dire que ce sont ces mêmes personnes qui reprochaient à notre reine ses toilettes dispendieuses !

J'ai aussi remarqué que tu employais souvent cette phrase entre nos deux tourtereaux, phrase venant de ta fic mariage blanc

Citation :
reviens moi en vie ou c’est moi qui te rejoindrai, quel que soit l’endroit ou tu te trouveras.


phrase provocatrice qu'avait prononcé Oscar a Victor après s'être retrouvés.

26 Floréal, an 4 ( 15 Mai 1796)

Oscar est enfin sur le terrain, elle va vivre une vraie campagne militaire. Son passé dans les gardes françaises vont lui servir maintenant, elle a de l'expérience avec des hommes rudes.

Tout comme avec les gardes françaises, Oscar a réussi a gagné la confiance de ses hommes. elle vit comme eux, elle supporte les mêmes souffrances sur les champs de bataille.

Citation :
J’ai aimé Marie Antoinette comme plus jamais je n’aimerai une personne dont j’ai la garde. Je n’aime pas Bonaparte, du moins pas de la manière dont je l’aimais
elle. Mais dans le même temps je n’ai pas sa garde, il est fort capable
de se défendre lui même et même à 26 ans il respire la force et
l’autorité. Lui, je l’admire, son amour de la France et des Français me
galvanise.

j'ai bien aimé ce passage Oscar adorait la reine, elle l’idolâtrait même au départ, elle aurait donner sa vie pour elle sans hésitation. Avec Napoléon c'est différent, elle ressent de l'admiration, c'est le militaire qu'elle aurait pouvoir être.

Citation :
« Soldats vous êtes nus, mal nourris ; le gouvernement vous doit
beaucoup, il ne peut rien vous donner… Vous n’avez ni souliers, ni
habits, ni chemises, presque pas de pain, et nos magasins sont vides,
ceux que l’ennemi regorgent de tout, c’est vous de les conquérir. Vous
le voulez, vous le pouvez, partons ! »

bizarrement, ce passage m'a fait penser au discours d'Obama lors de sa première campagne présidentielle et son fameux "yes we can"

je dois aller chez mon kiné, je continuerais plus tard de commenter les autres lettres Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 1 Déc 2012 - 0:02

18 Prairial, an 5 (6 Juin 1797)

Silène a écrit:
Citation :
J'aurai du savoir, j'aurai du deviner quel poids auraient ces mots alors que nous sommes privés l'un de l'autre depuis si longtemps. Il n'existe plus qu'une plume, du papier et un peu d'encre pour nous relier et j'aurai du savoir qu'on ne joue pas avec ces armes inconsidérément.
Comme Oscar a raison ! Ces lettres sont devenues des messagères. Les mots qu'elles contiennent, de par la longue séparation que connaissent Oscar et Victor, sont empreints d'une telle importance ! Et que faire quand notre cœur est blessé ? Rien d'autre à part attendre la prochaine lettre...

Citation :
J'aimerai être une femme, ce soir, et céder à ce caprice que tu es prêt à me concéder. Mais, hélas pour nous, je suis Oscar, je suis colonel, et je t'ordonne de rester à Paris.
Et comme il est difficile d'être Oscar, de museler la femme qui s'ennuie de son époux. Mais ce dernier, plus que quiconque, la comprend et l'accepte telle qu'elle est.

Citation :
Que fera Bonaparte ? Tu dois savoir, toi, ce que dit le Directoire de lui, et la crainte qu'il leur inspire.
Ah pour ça, Oscar a bien raison ! N'est-ce pas d'ailleurs la raison pour laquelle on avait envoyé Napoléon au loin ? Parce qu'on commençait à craindre l'influence de cet homme ? Malheureusement pour le Directoire, Bonaparte reviendra en conquérant de la campagne d'Italie.

Citation :
Comment pourrait il [Bonaparte] revenir lécher ces mains qui laissent pourrir la France ? Le chien s'est transformé en loup.
Comme c'est bien dit ! Ça représente très bien Napoléon d'ailleurs.

Citation :
Quant à moi ? Je sais bien mieux parler de guerre que d'amour tu le sais. Je ne sais pas écrire ces choses là, cela va à l'encontre de mon éducation toute entière.
Oui et non. Oui, il est vrai qu'Oscar manie beaucoup mieux l'épée que la plume, mais je dirais que son amour pour Victor l'a adoucie, lui a permis d'accepter cette part de fragilité en elle (probablement que ce processus avait été entamé lorsqu'elle avait reconnu son amour pour André, mais ton Victor semble vraiment avoir apaisé l'ouragan qu'elle a été). Les lettres qu'elle écrit à son mari sont loin d'être maladroites; elles sont au contraire des hymnes d'amour que Victor doit toujours attendre avec impatience.

Citation :
La mort d'André et la Révolution ont assassinés Oscar François de Jarjayes il y a de nombreuses années déjà. De ces ruines de vie tu as sauvé Oscar, tu en as fais ta femme et lui a donné ton nom, en plus de ton déraisonnable amour.
Cette femme, née malgré la douleur, la maladie et la mort, ne peut appartenir à un autre que toi. Tu es devenu son socle, son port et son âme.
Je suis Oscar, et j'ai survécu à la mort d'André. En revanche, je sais que je n'accepterai pas de vivre sans toi et il n'existe personne sur cette terre qui pourrait me faire changer d'avis s'il t'arrivait malheur. Il n'existe qu'un seul Victor, et il m'a déjà sauvée.


Je ne suis pas née tout à fait femme, je ne sais pas aimer comme une femme. Mais, puisqu'il ne peut en être autrement, je vais te revenir.
Et je vais t'aimer, t'aimer comme un homme, avec violence, avec fougue, sans compromis. J'effacerai à nouveau la douleur que par mon inconscience j'ai ranimée en toi. Pardonne moi d'avoir douté de toi, ne serait ce que quelques secondes. Pour toujours il n'y aura que moi dans ton cœur, dans tes bras, dans ton lit. A jamais je n'accepterai d'appartenir qu'à un seul homme.
J'ai cité au complet la fin de cette lettre, car c'est dans son intégralité qu'elle est magnifique, comme un peu le final d'une musique, un crescendo qui explose. Et Oscar qui se disait incapable d'écrire l'amour Shocked .


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 1 Déc 2012 - 17:33

7 Messidor, an 5 (25 Juin 1797)

Silène a écrit:
Citation :
Un homme a-t-il déjà reçu plus belle lettre d'amour que celle que tu me fis parvenir ? [...]
Tu dis ne pas savoir écrire ce que tu ressens, et pourtant tes mots ont fait déferler en moi une vague de tendresse telle qu'elle a menacé de m'engloutir.
Quoi d'étonnant lorsque ces mêmes mots m'ont également charmée ! La façon dont Oscar clôture sa lettre, la passion qu'elle insuffle à chacun de ses mots ne pouvaient que remuer Victor, d'autant plus qu'elle n'a pas l'habitude de s'épancher ainsi. La distance lui aura décidément ouvert les yeux sur ce qui lui manquait, lui aura donné les mots pour dire tout son amour.

Citation :
Sais tu que ton père se documente sur Bonaparte ? Il le fait en toute discrétion, mais j'ai souris lorsqu'il m'a posé une où deux question sur ton petit Général. Il n'aime pas le Directoire non plus – Ce serait un comble que d'apprécier ces coupeurs de tête ! - et commence à se résigner quant au fait qu'aucun Bourbon ne montera plus sur le trône de France.
Ce "en toute discrétion" m'a fait sourire aussi parce que c'est tellement conforme au Général ! Ça ne doit pas être évident pour lui, descendant d'une famille qui a toujours servi les rois, d'accepter la chute de la monarchie.

Citation :
Je n'aurai point d'enfant de toi, Oscar, c'est le sacrifice que nous avons tous les deux consentis et qui ne pèse pas bien lourd à l'aune de ce que nous avons gagnés. Tu es à jamais ma famille, celle en qui j'ai placé tous mes rêves et toutes mes espérances.
Un autre passage qui m'aura ravie. I love you

On sent dans cette lettre qu'écrit Girodelle un désir latent, une passion qui enfle tout doucement. C'est que cela fait plus d'un an que les époux sont séparés ! C'est long, très long...

Citation :
Et voilà que le désir m'emporte à nouveau ! Diantre Oscar, comment fait tu, à des centaines de kilomètres de moi, pour que je ne rêve que d'un chose ! J'avais laissé ma plume en l'air, immobile, et je m'imaginais défaire un à un les boutons de l'uniforme que Bonaparte te fait porter.
C'est beau un homme qui vous confie sa passion aussi franchement. Ah oui ! I love you

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Dim 9 Déc 2012 - 17:58

J'ai pris du retard !

Jarjayes tu as tout à fait raison, cette phrase est devenue une sorte de code entre eux, une promesse inviolable. Par contre c'est Victor qui, le premier, la dit à Oscar. Elle lui emprunte à quelques reprises, mais c'est sa promesse à lui Very Happy
Et oui, j'essaie parfois d'exprimer la différence de sentiments qu'elle peut avoir envers la reine et envers Bonaparte. Elle a aimé Marie Antoinette avec ferveur, avec passion, et ses sentiments envers Bonaparte sont plus "raisonnés", même s'ils sont aussi forts. Elle ressent une certaine fierté à être à ses côtés, et de l'admiration. Sa reine restera cependant à jamais SA reine et Oscar ne peut qu'apprendre à vivre avec les tourments de ses actions passées.

Zalzal, je viens de relire ton premier commentaire, suite aux extraits des lettres de mon Evidence et j'ai ressentir le même frisson que la dernière fois. Comme j'aimerai la lire, ton histoire que tu as en tête sur Girodelle et Oscar ! (oui oui, je quémande, j'ai même pas honte ! Enfin si. Mais c'est bon, la honte ! ). Avec ta plume je m'imagine déjà mourir d'impatience entre deux chapitres (déjà que c'est le cas avec "de tout mon coeur...". Il faut que je te réponde ! j'ai lu ton dernier chapitre, j'ai adoré, et j'ai remis à plus tard l'écriture d'un commentaire... la honte, quoi, la honte ...)
Comme je suis contente que la lettre d'Oscar t'ai plu ! On arrive à un moment charnière des lettres de guerre, ou, comme tu le remarques, ils sont séparés depuis plus d'un an l'un de l'autre. Le masque craquelle vraiment et elle se rend compte, viscéralement, du manque de Victor. Je voulais, justement, qu'elle lui dise qu'elle ne sait pas parler d'amour et la faire essayer, juste après. Merci, merci de l'avoir relevé !
Alors la réponse de Girodelle ne pouvait être autre que celle qu'il lui fit. Il lui confie sa passion et sa dévotion. Elle est sa famille, son refuge, celle pour qui il se tiendra toujours debout, qu'importent les tempêtes. Je suis toujours aussi heureuse que ces lettres vous plaisent. Vraiment, merci

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Jeu 27 Déc 2012 - 22:32

26 Messidor, an 5 (14 Juillet 1797)

Silène a écrit:
Citation :
Mon Général, comprenant bien mon impatience, m'a incité à ouvrir ton courrier sans attendre son départ. Par Saint Georges il ne faut plus m'écrire de mots si crus mon cher amant ! J'ai senti mes joues s'enflammer de telle manière qu'il n'a pu masquer un sourire avant d'inventer un prétexte pour écourter notre entrevue.
Bonaparte devait sûrement comprendre le trouble d'Oscar, lui qui écrivait des lettres tout aussi passionnées à Joséphine.

Citation :
Je me rappelle très bien le ton de ta voix, plus rauque quand tu me désires, l'expression de ton visage quand tu me prends, tes mots d'amour en réponse à mes griffures, et la manière dont tu trembles quand enfin tu te libères après avoir attendu ma propre jouissance.
On ne peut s'empêcher d'avoir des picotements dans le ventre quand on lit ce passage. Parce que ça évoque des images, ça évoque l'amour charnel et qu'en plus, c'est écrit avec le cœur.

Citation :
Les rares rides autour des tes yeux, tes cheveux un peu plus cendrés que le jour de notre rencontre ne sont que les précieux cadeaux du temps, signature des années qui nous sont accordées à vivre ensemble. Il te suffit d'exister pour me séduire, Victor. Après tout peu m'importent tes habits, puisque c'est nu que je te préfère.
Ça me fait penser à une lettre où Victor écrivait quelque chose de semblable à Oscar. J'envie toujours ces couples qui s'aiment toujours autant après tant d'années et pour qui la beauté de l'autre ne s'est jamais émoussée. Mais c'est tellement rare de nos jours ! On dirait qu'on ne peut plus vieillir, qu'il faut rester jeune à tout prix (d'où la popularité des chirurgies esthétiques, des diètes, etc.). Pourtant, c'est ça la vie...

Citation :
Diable, que me fais tu écrire ? Il faut que tu m'aies retourné les sangs pour que j'ose ainsi confier à cette plume des choses que je peinerai d'ordinaire à te dire en face.
Il est souvent plus facile de se confier sur papier que de vive voix (du moins pour moi) parce qu'on a le temps de penser, de peser ses mots et que l'on n'a pas d'interlocuteur devant soi. C'est sans doute la raison pour laquelle Oscar est plus "loquace" dans ses lettres qu'en présence de son mari. Ça et le fait que le seul contact qu'elle a avec lui est cette relation épistolaire.

Citation :
Hier c'est André qui m'a accompagnée toute la journée. Tu sais, la souffrance de son absence ne s'est jamais vraiment tue. Que n'aurais je donné pour le sauver ce jour là ? Il me manque et le 13 Juillet sonnera toujours pour moi comme un glas.
Je me demande toujours ce qu'il serait advenu d'eux si, dans la version originale, ils avaient survécu. Je crois avoir déjà lu un débat (peut-être sur ce site, je ne m'en souviens plus) à ce sujet où certaines personnes doutaient de la durabilité de leur couple. J'avais trouvé leur raisonnement tout à fait plausible.

Citation :
C'est le 14 que tu m'as sauvée, bien malgré moi, en ce jour ou la Bastille tombait emportant dans sa chute notre couronne de France. [...] Et aujourd'hui nous sommes là : toi à Paris, moi à Venise, forts d'un amour qui ne serait pas né sans ce triste 14 Juillet 1789.
J'aimerais bien lire ta version de ce fameux 14 juillet. Comment Girodelle a-t-il sauvé Oscar, comment s'est-elle peu à peu éprise de lui ? Parce qu'avec le souvenir d'André, ça n'a pas dû être facile au début...

Citation :
Il [Napoléon] m'a confié son enfance, turbulente, puis de son entrée à neuf ans au collège d'Autun. Il ne connaissait pas le français, alors, et a du l'apprendre en trois mois.
Je suis néanmoins convaincue que ces années difficiles où Napoléon a dû bûcher pour apprendre le français, pour passer ses examens de mathématiques afin d'être reçu comme artilleur, pour se faire respecter des autres qui ne cessaient de l'appeler "la Paille au nez", ont contribué à en faire l'homme qu'il est devenu: un combattant.

Citation :
J'ai moi même servi deux rois de France, ai été l'amie d'au moins l'un d'entre eux et ai protégé une reine que j'aimais de tout mon cœur. Il m'a fallu apprendre à vivre avec cette contradiction qui parfois me fais souffrir encore : J'aurai tout fais pour la sauver mais la Révolution, alors si porteuse d'espoirs, me semblait nécessaire.
Et inévitable... Tu résumes ici très bien le dilemme qui a dû habiter, voir hanter, Oscar. Étant noble, descendante d'une famille qui avait toujours servi les rois, elle a probablement eu quelques remords à combattre aux côtés du peuple, même si c'était le choix qui lui semblait le plus juste.

Citation :
Il [le général de Jarjayes] a été dur avec moi dans mon enfance, certes, mais jamais sans raison. Il m'a apprit l'honneur, le respect en la parole donnée. Sa confiance en moi m'a toujours portée plus haut et c'est parce que je n'avais aucun doute quand à l'affection qu'il me portait que j'ai pu faire les choix qui ont construit ma vie.
J'aime toujours comment tu dépeins ce général: intransigeant, mais aimant. Parce que personne n'est tout noir, ni tout blanc et que le portrait que tu nous dresses de ce père est nuancé.

Citation :
Tu me désire, mon cher colonel ? Dors, mon tendre amant, car les nuits qui suivront mon retour ne t'apporteront nul sommeil.


Ton impatiente,
Quelle belle clôture ! sunny

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Jeu 3 Jan 2013 - 7:28

Oh, je n'aime pas ça... Je vois que j'arrive presque à la fin de tes sublimes lettres de guerre. Il va falloir que tu en écrives d'autres, ma chère Silène !

22 Thermidor, an 5 (9 Aout 1797)

Silène a écrit:
Citation :
Un jour, peut être, pourrais je dire « Je connais Oscar de Jarjayes et rien de ce qu'elle ne peut dire ne parvient à m'étonner ». Ce jour là, mon aimée, me semble bien loin aujourd'hui et je n'en éprouve que gratitude. Vivre à tes côtés c'est accepter de perdre toutes ses certitudes.
N'est-ce pas merveilleux que de toujours être étonné ? Je ne voudrais pas d'une relation où tout est prévisible (bon, on ne peut rien contre la routine, mais un brin de folie, de l'incertitude, c'est ça qui entretient la passion dans un couple).

Je relis et relis ton premier paragraphe tellement je le trouve beau (je pense d'ailleurs que je préfère les lettres écrites par Victor. Elles ont un petit quelque chose qui me fait fondre à chaque fois. C'est inévitable).

Citation :
Mr Ulisse d'Arco Ferrari
Est-ce un personnage qui a vraiment existé ou s'agit-il d'une invention de ta plume ?

Citation :
Avec toi à ses côtés, je pense moi aussi qu'il [Bonaparte] peut être capable de grandes choses. Je crois qu'il y a quelque chose en toi qui nous rends meilleurs. Cela s'applique à moi, à lui, à ton père et à tous ceux de nos amis qui t'ont un jour croisée. Peut être est ce du à ton refus des compromis, à l'honneur que tu places comme valeur suprême. Sous ce regard là il est difficile de faire preuve de lâcheté.
Il y a des gens comme ça pour qui on veut donner le meilleur de soi, pour qui on veut se dépasser. C'est beau de voir que Victor voit en sa femme une telle personne.

Citation :
Ainsi donc nous suivrons Napoleone di Buonaparte après tout quel autre choix avons nous ?
En effet, quels choix avaient-ils ? Hmm... ça me fait penser à la politique d'aujourd'hui où nous devons voter pour "le moins pire" des candidats.

Citation :
Que ne feraient pas ces fantoches pour un peu plus de pouvoir, pour quelques pièces d'or ? Oh mon cher colonel, ils nous ont retirés nos titres, notre noblesse, nos rois, mais ce n'était que pure jalousie ! Ils sont comme ces singes des Indes, grimés, costumés, ridicules dans leur manière de copier leurs maîtres. Ils ne voulaient pas l'égalité, ils n'ont jamais pensés à nos paysans qui continuent à crever de faim. Ils ne voulaient qu'une place au soleil et ont coupés la tête de ceux qui leur faisaient de l'ombre.
Comme Victor semble avoir perdu ses illusions sur le Directoire ! Pas que lui d'ailleurs. Les gens, suite à la chute de la monarchie, pensaient que le pire était derrière eux. Comme ils se trompaient ! On connaît toute l'horreur qui sera commise durant le règne de la Terreur (j'aime d'ailleurs que Victor glisse certaines anecdotes à ce propos dans certaines de ces lettres).

Citation :
Après t'avoir serrée contre moi, après avoir embrassé chaque nouvelle cicatrice que tu me rapporteras de cette campagne, après avoir épuisé ton corps d'amour, je lèverai mon épée à tes côtés et lui taillerai une place au sommet si c'est le sommet qu'il désire atteindre. Avais tu besoin de cette promesse ? La voici, écrite pour tes yeux seuls.
Magnifique passage I love you . Ton Victor a tout du noble chevalier.

Citation :
Un jour, bientôt peut être, nous réunirons nos lettre de guerre en un seul tas. [...] Tu me liras à haute voix les phrases que tu as écrite à mon attention, je ferai de même avec les miennes. Je peux déjà imaginer le bonheur que je ressentirai alors, car je me souviendrai les avoir lues sans toi. J'embrasserai ton cou adorable, conscient de la chance inestimable qui sera mienne de pouvoir te serrer à nouveau tout contre moi.
Un autre passage que je trouve très beau pour ce qu'il évoque. Quelle belle scène ce serait que celle-ci ! Mais en même temps, je ne sais pas si Oscar serait capable de lire ses lettres de vive voix à son mari.

Je continue à lire ta lettre et je la trouve tellement belle que je devrais en citer des pans entiers ! Le passage où Victor compare Oscar à un voilier, qu'il lui écrit qu'il est son phare me laisse sans mots. J'aime beaucoup cette poésie dans les mots de ton Victor.

Citation :
Est il besoin de te dire que je t'aime mon ardente ?
Ça transparaît dans chacune des lignes qu'il lui écrit, mais un "je t'aime" veut dire tellement. On ne peut pas s'en lasser.

Et moi, chère Silène, t'ai-je déjà écrit que ta plume ne cesse de me subjuguer ? Je termine toujours la lecture de tes lettres avec des étoiles plein les yeux tellement c'est beau.

Merci ! rosoiù

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Dim 6 Jan 2013 - 21:03

18 Fructidor, an 5 (4 Septembre 1797)

Silène a écrit:
Citation :
Combien de fois t'ai je observé, les yeux embrumés de sommeil, alors que tu me tournais le dos pour regarder l'aube paraître aux travers des fenêtres de notre chambre ? Et combien de fois ai je feins de m'étirer pour que te retournes et que je puisse lire dans la lumière de ton regard tout l'amour que – malgré mes erreurs et mes vilains défauts – tu me portes.
Comme je peux comprendre Oscar d'aimer de tels moments ! Tu as été capable de retranscrire ici les petits bonheur du quotidien, ces matins où l'on s'éveille à côté de celui qu'on aime.

Citation :
Mon cher militaire, c'est la carte de ton visage que j'aurai voulu voir tout à l'heure et je ne l'aurai pas caressée qu'avec les yeux. J'aurai embrassé tes tempes ou le sillon des rides n'arrive pas à se creuser. J'aurai effleuré ton front si pur, l'arête fine de ton nez, papillonné jusqu'à ton menton rendu rugueux par la nuit. Puis je serai venue m'abreuver à tes lèvres. Oh Victor, c'est ton âme toute entière que j'aurai voulu embrasser !
Je ne sais pas comment tu fais pour te renouveler à chaque fois. Dans chacune de tes lettres, il y a des passages comme celui-ci, pleins de tendresse et d'amour, mais pourtant, ils sont tous différents, tous aussi sublimes les uns que les autres.

Citation :
Peut être effectivement t'aurait elle poussé à un mariage de convenance auprès de Mlle de Cabrière. Tu serais l'époux d'une femme vieillissante, à la taille épaissie par les ans, qui tente de masquer ses cheveux blancs sous des teintures de brou qui noircissent son crâne.
Ouais... C'est sûr qu'écrit ainsi, ce n'est pas tellement ragoûtant... Et que sont ces teintures de brou ? Tu m'intrigues.

Citation :
J'aimerai pouvoir te promettre de te préparer une patina lorsque je reviendrai en France, mais je crois que tu sais n'avoir pas épousé une de ces femmes là.
Non, en effet ! Razz Je ne m'imagine pas du tout Oscar en cuisinière.

Citation :
Mes yeux viennent de se poser sur la cicatrice qui marbre à présent ma main droite. Quelle drôle de femme tu t'es trouvé, qui se blesse non pas à ses travaux de couture mais à des jeux de guerre.
Ça, c'est plus représentatif d'Oscar Wink .

Citation :
Peut être me fallait il cette guerre, cette séparation si longue, pour mesurer la chance que j'ai.
C'est l'impression que j'ai aussi. Dans Mariage blanc, avant le départ d'Oscar, la relation entre les deux époux était quelque peu tendue si je me souviens bien. Oscar était partie de la maison familiale, convaincue que son mari lui reprochait de ne pas pouvoir lui donner d'enfant. Leur séparation leur a permis à tous deux de réfléchir, de relativiser les choses.

Citation :
Il m'a fallu cette absence, aussi, pour me rendre compte que je ne t'avais jamais demandé pardon de t'avoir tant fait souffrir lorsque j'ai compris que nous n'aurions pas d'enfant. J'ai cru lire en toi une souffrance dont j'étais la cause et je t'ai quitté en pensant avoir fait le meilleur choix possible. Je n'avais pas compris, alors, à quel point j'allais te faire du mal, je croyais que cette douleur serait la mienne seule.
C'est bien ce que j'écrivais un peu plus haut: cette séparation a permis à Oscar de faire le point sur beaucoup de choses.

Citation :
Ce talisman contre ma propre faiblesse fut ce souvenir et cette certitude :
Au coin de tes lèvres il y a des éclaboussures d'espoir, sous la lumière de ton regard les ténèbres s'effacent.
Quelle belle conclusion pour cette lettre ! I love you

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 9 Fév 2013 - 5:09

8 Vendémiaire, an 6 (29 Septembre 1797)

Noooooon ! C'est ta dernière lettre ! J'ai dégusté ce chef-d’œuvre comme on sirote un bon vin, une gorgée à la fois afin d'en apprécier toute la saveur. Mais maintenant, il ne reste qu'une gorgée... Aussi délicieuse soit-elle, mon verre sera vide par la suite. Alors, s'il te plaît, assieds-toi avec moi et ressers-nous de ce délice. Une autre gorgée. Encore une fois. Pour faire durer ce plaisir que tu tisses avec tes mots...

J'ai beaucoup aimé cette lettre, ces informations semées ici et là sur l'Histoire (la famine, les victoires de Bonaparte, la crainte que ce dernier inspirait au Directoire,...) que tu intègres à la vie de nos protagonistes. On sent qu'Oscar a vraiment changé son mari, qu'il a ouvert les yeux sur la misère du peuple (non que Girodelle fut un être égoïste et méchant auparavant - je ne le vois pas comme le monstre que certaines personnes décrivent - mais étant noble, on ne peut pas dire que ces tracas le touchaient véritablement). Mais j'imagine qu'une révolution, ça change bien des choses...
Citation :
Tu me diras que je deviens vieux, mais, chère colonel, les temps étaient ils si rigoureux lorsque Louis le XVIème monta sur le trône ? Ou alors est ce ma noblesse qui a préservé mes yeux de la misère ? Vivais-je dans un univers protégé ?
Je crois bien que oui, mon cher Victor.

Citation :
mon Ardente
Tu uses toujours de ces surnoms qui font frémir mon cœur. Tu réussis à parler d'amour sans que cela devienne mièvre, sans te répéter. Chapeau !

Citation :
Puis il n'y eu plus que Versailles, pendant vingt ans, et toi.
Je ne peux me défaire de cette impression que, dès l'instant ou je t'ai croisé, tu as empli mon âme jusqu'à devenir le seul souvenir tangible de cette époque. Est-ce bien raisonnable de marquer ainsi un homme au fer rouge, mon amour ?
Comme c'est bien dit ! Que puis-je ajouter à ça ?

Citation :
mais j'ai longtemps accepté de n'être qu'un second choix
C'est un terrible constat, mais il est malheureusement vrai. Si André avait survécu, les yeux d'Oscar ne se seraient probablement jamais posés sur un autre homme. Néanmoins, cela n'enlève rien à l'amour qu'elle ressent pour Victor. Sans doute l'aime-t-elle autant parce qu'elle sait à quel point la vie peut être éphémère...

Citation :
Je t'ai rattrapée pour ne pas succomber et même si tu ne m'avais jamais aimé j'aurai été reconnaissant à ton dieu d'avoir été sur ta route. Le monde est plus beau par le simple fait de te savoir le fouler, mon amour, et c'est pourquoi aujourd'hui et jusqu'à tes derniers jours tu n'aurais jamais à t'excuser de rien auprès de moi.
Et là est la différence avec André: dans le manga, André a beaucoup de mal à accepter le fait qu'Oscar puisse marier un autre homme que lui. Son amour est une véritable obsession qui le pousse même à une tentative d'empoisonnement. Quand on y pense bien, c'est assez fou (romantique peut-être, mais fou. Imaginez qu'un mec vous fasse ça. Je ne suis pas sûre qu'on trouverait cela si romantique, n'est-ce pas ?). Girodelle, par contre, a toujours eu cette noblesse de cœur, ce respect des sentiments d'Oscar, et ce, même si elle ne l'aimait pas. La scène où, sous la pluie, il désobéit aux ordres qu'il avait reçus afin de la sauver est une très belle preuve d'amour (tout comme lorsqu'il retire sa demande en mariage parce qu'il voit bien qu'elle est amoureuse d'André, un simple roturier). Krapo a d'ailleurs écrit une magnifique fic qui nous présentait l'après de ce geste: un Girodelle condamné à la peine de mort pour cause de trahison. Je trouve donc que ton passage est très représentatif du personnage, mais suis-je surprise ? Tu connais Victor de Girodelle beaucoup mieux que moi Wink .



Citation :
En effet depuis quelques jours je n'arrive pas à faire disparaître une petite toux irritante, malgré les infusions tilleul que me prépare la cuisinière.
Hmm.... Sommes-nous donc rendus au moment où Victor tombe très malade dans Mariage blanc ? Si oui, ça laisse présager de très belles retrouvailles rire1.


Et c'est la fin...

Déjà...

Je ne peux qu'espérer de tout mon cœur que tu puisses trouver le temps et l'état d'esprit nécessaire (je sais toutes les épreuves que tu traverses présentement) pour m'abreuver encore et encore de tes mots, ma chère Silène.


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 9 Fév 2013 - 19:34

Zalzal a écrit:
Citation :
Je t'ai rattrapée pour ne pas succomber et même si tu ne m'avais jamais aimé j'aurai été reconnaissant à ton dieu d'avoir été sur ta route. Le monde est plus beau par le simple fait de te savoir le fouler, mon amour, et c'est pourquoi aujourd'hui et jusqu'à tes derniers jours tu n'aurais jamais à t'excuser de rien auprès de moi.
Et là est la différence avec André: dans le manga, André a beaucoup de mal à accepter le fait qu'Oscar puisse marier un autre homme que lui. Son amour est une véritable obsession qui le pousse même à une tentative d'empoisonnement. Quand on y pense bien, c'est assez fou (romantique peut-être, mais fou. Imaginez qu'un mec vous fasse ça. Je ne suis pas sûre qu'on trouverait cela si romantique, n'est-ce pas ?). Girodelle, par contre, a toujours eu cette noblesse de cœur, ce respect des sentiments d'Oscar, et ce, même si elle ne l'aimait pas. La scène où, sous la pluie, il désobéit aux ordres qu'il avait reçus afin de la sauver est une très belle preuve d'amour (tout comme lorsqu'il retire sa demande en mariage parce qu'il voit bien qu'elle est amoureuse d'André, un simple roturier). Krapo a d'ailleurs écrit une magnifique fic qui nous présentait l'après de ce geste: un Girodelle condamné à la peine de mort pour cause de trahison. Je trouve donc que ton passage est très représentatif du personnage, mais suis-je surprise ? Tu connais Victor de Girodelle beaucoup mieux que moi Wink .

J'ai bien ri en lisant ton commentaire : c'est certain que si un mec me faisait le coup du poison, je ne le trouverais pas romantique mais hurlerais que c'est un dangereux psychopathe. Mais dans la fiction, c'est joli.

Ceci dit, je te rejoints. Accepter de s'effacer devant un autre est la différence entre André et Victor. Ce dernier lui donne plusieurs preuves d'amour, l'une des plus belles est en effet la scène sous la pluie. Il sait qu'il aura à répondre de ses actes, mais qu'importe, il ordonne à ses troupes de se retirer, pour Oscar




Zalzal a écrit:
Et c'est la fin...

Déjà...

Je ne peux qu'espérer de tout mon cœur que tu puisses trouver le temps et l'état d'esprit nécessaire (je sais toutes les épreuves que tu traverses présentement) pour m'abreuver encore et encore de tes mots, ma chère Silène.


Je me contente d'abonder dans le sens de Zalzal. Et encore une fois, c'est une des fics LO que je préfère.
Revenir en haut Aller en bas
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 1 Mar 2013 - 18:03

Les filles, je reviens ici pour trouver vos mots, si doux à mes yeux !! Je suis incapable de vous remercier comme je le devrai, vraiment. Mais sachez que je suis touchée (et comme je suis heureuse que vous appréciez Girodelle dans ces fics ! je crois que vous ne pouvez pas savoir à quel point)

Je vais écrire la suite
Je vais ENFIN pouvoir écrire la suite. Je ne sais pas quand, mais j'espère vite, car j'ai enfin retrouvé mes mots, perdus depuis quelques temps.

Pour raconter ma petite vie (et l'immense amour de mon Evidence !!) après l'opération je ne pouvais pas rester assez longtemps devant l'ordi. Puis est venue la crainte, sournoise, des résultats de la biopsie.
Et le résultat est tombé, brutal. Cancer des surrénales.
Je savais que la tumeur avait été totalement enlevée (merci, merci mon chirurgien), mais l'urgence a été alors de passer un scanner de tout le corps, voir s'il y avait des métastases (et donc, les chiffres sont terribles, 9 % de chances de survie à cinq ans)
Les résultats arrivent, mauvais. Deux petites tumeurs au foie.

Honnêtement, là, les filles, j'ai cru que c'était fini. J'ai dis, et je continue à dire, que je me battrai quoi qu'il arrive, que je suis une sale bête, et que les sales bêtes ça s'accroche !!! Mais les mots avaient disparu, j'ai songé à écrire un message sur le forum pour que les personnes voulant la fin de mes histoires me contactent pour que je la leur résume.
Avec mon Evidence on a décidé de se centrer sur le présent, de profiter de la chance que nous avions d'être ensemble, de ne plus remettre nos projets, de vivre à fond tout ce qui me restait en sachant que je ne risquais de ne pas vivre vieille.
Et, vous me demandez d’où je sors mon Girodelle ? Je l'ai à la maison !!! Il m'a juré, et je sais qu'il ne mentait pas, qu'il se foutait que j'ai des cheveux ou pas, si nous passions par la chimio. Il m'a proposé de me donner les siens pour en faire une perruque et ça peut prêter à rire, mais il était sérieux. Et puis, surtout, il m'a fait la promesse solennelle que je ne finirai pas à l'hopital si tel était mon choix. Il était prêt à m'avoir à la maison jusqu'au bout, à s'occuper de moi, à vivre le pire, pour moi. Je suis aussi confuse que Girodelle dans sa dernière lettre, parce que je ne savais pas, moi non plus, être aimée à ce point.

Pour vérifier s'il n'y avait pas d'autres tumeurs, et voir avec le chirurgien si elles étaient opérables ou pas, j'ai passé un pet-scan et un IRM. Et là ...
Le pet-scan ne s'est allumé nul part, signe qu'il n'y avait pas de tumeurs cancereuses.
Oui, nul part !! Même pas au foie !!
Et l'IRM a confirmé, le médecin qui le pratique m'a dit dès que je suis sortie de la cabine qu'elle était quasi sûre que c'était bénin. J'ai tout de suite téléphoné à mon Endocrino, qui attendait les résultats qu'elle n'avait pas, mais qui m'a dit qu'à première vu c'était très positif. Vu les présomptions qui pesaient sur ces tumeurs, le médecin de l'IRM n'aurait pas été aussi catégorique s'il n'avait pas eu des preuves à l'appui.

Deux jours plus tard mon endocrino me rappelait et me disait que c'était sûr, les tumeurs étaient bénignes et ne deviendraient jamais cancéreuses.
Je vais être suivie régulièrement, pour s'assurer que cette saloperie de crabe ne revient pas, mais je suis en rémission
(cerise sur le gateau, mes troubles hormonaux sont en train de disparaitre à vitesse grand V !!! Elle est stupéfaite et ravie, ça n'aurait pas du aller aussi vite. Je crois que j'ai un corps de compêt, qui va bien me protéger à l'avenir des saloperies potentielles)

Voilà, tout ce roman pour expliquer pourquoi je n'étais plus là.
Et pourquoi j'ai de la matière à ne plus savoir qu'en faire pour traiter l'amour de Girodelle.
Et pourquoi je vais me remettre à écrire.
Et pourquoi j'ai de la chance Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 1 Mar 2013 - 18:25

Oh, ma chère Silène ! Comme je suis contente d'avoir de tes nouvelles ! Mais je t'avoue que j'ai lu la première partie de ton message avec le cœur et la gorge serrés. "Non, non, elle ne peut pas avoir le cancer. C'est pas vrai !" Je ne peux même pas imaginer la trouille que tu as dû avoir, toi qui détestes déjà les hôpitaux. On pense qu'on est jeune, qu'on a la vie devant soi, et pouf ! On nous apprend qu'on a le cancer...

Silène a écrit:
Citation :
Honnêtement, là, les filles, j'ai cru que c'était fini. J'ai dis, et je continue à dire, que je me battrai quoi qu'il arrive, que je suis une sale bête, et que les sales bêtes ça s'accroche !!! Mais les mots avaient disparu
Je comprends ce que tu veux dire. Quand je suis fâchée ou triste, je suis incapable d'écrire. Comment se pencher sur les sentiments d'un personnage de papier quand les nôtres sont chamboulés ? Toi, c'était même pire: tu ne savais même pas si tu étais pour survivre...

Citation :
Le pet-scan ne s'est allumé nul part, signe qu'il n'y avait pas de tumeurs cancereuses.
Oui, nul part !! Même pas au foie !!
Et là, je souris. Pour de vrai. Je souris pour toi, pour ton Évidence, pour ta vie en couleurs que tu viens soudain de retrouver. Je suis tellement contente Very Happy !

Citation :
Voilà, tout ce roman pour expliquer pourquoi je n'étais plus là.
Et pourquoi j'ai de la matière à ne plus savoir qu'en faire pour traiter l'amour de Girodelle.
Et pourquoi je vais me remettre à écrire.
Et pourquoi j'ai de la chance Very Happy
Ton Évidence est une perle. Je te l'ai déjà écrit, mais ça explique sûrement toute cette sensibilité que tu as mise dans tes histoires, cette complicité et cet amour qui existent entre Girodelle et Oscar. J'ai bien hâte de lire tes mots à nouveau.

Gros bisous, ma belle ! Je suis heureuse de te revoir parmi nous de nouveau sunny ! Et encore plus heureuse que ça soit pour un bon bout de temps !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 1 Mar 2013 - 19:14

Je suis contente pour toi Silène. Tu m'as fait super peur dans la première partie de ton message, mon coeur s'est arrêté de battre quelques secondes.

Je te laisserais un message plus long mais là je passe en coup de vent sur le site. N'oublies pas de m'appeler Wink tu devais le faire après ton opération, je serais heureuse de t'entendre à nouveau Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liberta
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 44
Nombre de messages : 1859
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 1 Mar 2013 - 19:18

Tout comme zalzal, j'ai eu le coeur serré en lisant le début de ton message ...
Finalement, tout est pour le mieux, ouf .
L'amour est un moteur de vie qui ne cessera jamais de nous éblouir par sa force tranquille et sa fougue. Je te souhaite d'en être toujours irradiée ma chère Silène.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

[size=9][/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 1 Mar 2013 - 20:51

Comme les autres, en lisant la première partie de ton message, j'étais tétanisée en me disant "oh non, ce n'est pas vrai". Puis, j'ai lu tout ce que tu écris sur ton Evidence qui t'a donné des preuves d'amour admirables. Et finalement, tu apprends que c'est bénin (ouf!) et tu as gagné quelque chose en plus : la certitude d'être aimée d'un amour immense et absolu. C'est magnifique parce que c'est au pied du mur que l'on voit comment réagissent les gens : ceux qui partent et ceux qui sont présents et aimants.

Donc ta santé à surveiller, et ton Evidence à aimer, et quelques fics à écrire. Au final, c'est un message positif. Je suis heureuse que tu n'aies rien de vraiment grave et que tu sois entourée d'autant d'amour. C'est un grande chance, surtout de l'avoir découvert (même si tu es passé par des moments très éprouvants).

Donc beaucoup beaucoup beaucoup de bonheur Silène
Revenir en haut Aller en bas
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 1 Mar 2013 - 23:11

Merci à vous !!!
Je vais continuer à irradier liberta, oui. Très vite, après l'annonce des tumeurs au foie, c'est ce que j'ai dis. Je ne savais pas combien de temps j'allais vivre, mais je voulais être plus qu'une lumière, je voulais être un soleil (mon côté mégalo sans doute ;D). Donc même si j'ai à présent beaucoup plus de chances de vivre longtemps, je vais rester sur cette idée d'être solaire. Et je crois que je ne vois même plus les petites emmerdes de la vie, tellement ça m'a fait peur (mon Evidence dit que je suis moins chiante, qu'on aurait du m'enlever la surrénale bien plus tôt .... -__-'... En fait je vends une Evidence, pas cher ...)

Et j'essaie d'écrire au plus vite, j'en ai vraiment envie (même si jusqu'à présent j'ai surtout joué au Morpion, sur le canapé, à côté de LUI, avec des théières fleurant bon le thé)

Zalzal, tu as raison ! Quand on a appris pour les métastases plus que probables (c'était sur à 95 % ... Quelle chance j'ai eu !) ça a été la première chose que j'ai dite en sanglotant ( = en morvant sur les genoux de mon Evidence). Je ne voulais pas passer ce qui me restait de vie à l’hôpital ! Dès que je passe les portes de cet endroit, je me sens mourir à l’intérieur tant j'ai peur. Alors, comme une thérapie, on s'est accrochés au présent et on a vécu un jour après l'autre, profitant de chaque minute, de chaque sourire.
Je ne sais pas si c'est une perle (quoi qu'un de mes meilleurs amis m'a dit la même chose. Il m'a dit que j'avais ouvert bien des huitres (tsssss pas tant que ça !!!) mais que j'avais trouvé ma perle) mais effectivement il est l'âme de ce que j'écris à présent. Dès que je cherche des sentiments doux, tendres, je n'ai pas à regarder bien loin. Mais je me rends compte, tout d'un coup, que j'ai commencé Mariage Blanc avant de le rencontrer ! (putain, ça va faire dix ans ... J'ai honte ...). Le ton a changé quand je l'ai rencontré, j'en suis sûre.

Par contre Arlène, la première tumeur, celle des surrénales, était bien cancereuse (mais un cancer super bizarre, super rare, on est une dizaine à l'avoir en France Cool). C'est suite à ça qu'ils ont vu des lésions dans le foie et qu'ils ont cru à des métastases (mais non ;D)
Donc je vais être surveillée. Pour le moment je n'ai plus rien, et il y a des chances que je n'ai plus jamais rien. Donc on croise les doigts, on écrit, on profite, on s'aime, et on avance dans nos projets ! (voyage puis maison ;D)
Et comme je suis une sale bête, je suis certaine que je vais vivre Trèèèèèèèèèèès longtemps et que ce crabe osera plus jamais pointer le bout de son nez. En fait, c'est finallement comme tu dis à la fin. Je n'ai plus rien de vraiment grave, mais j'ai senti le souffle de la Camarde, comme je l'appelle dans les fics (et elle pue du bec ...)

Bref, merci de votre soutien, d'avoir toujours pu parler de ce qui m'arriver, de le dédramatiser, d'en rire aussi (l'Evidence, toujours lui, à dit qu'il trouverait autre chose pour toucher la succession ... J'ai dis que je le vendais ? )

Et yep, Jarjayes, je n'oublie pas ! Ces derniers temps j'ai été très silencieuse, centrée sur ce "nous" qui était menacé. J'avais juste envie de profiter de lui, tant que ça allait encore. Maintenant qu'on sait qu'on risque d'être encore ensemble des années, on reprend notre train train quotidien (mais en ayant une conscience accrue de la chance qu'on a de s'être croisés. Et reconnus)

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 2 Mar 2013 - 0:35

C'est ce que j'avais compris. Mais j'avais tablé sur le fait qu'il y avait de grandes chances pour que tu n'aies plus jamais rien, même s'il faut surveiller. Il n'y a que dans mes fics que je me permets de penser à la pire possibilité. Dans la vie, j'ai tendance à me dire que plus je pense à cette éventualité, plus j'ai de chances de la faire arriver. Pourquoi je pense cela ? Je n'en sais rien. Mais souvent, ça marche. *touchons du bois*

Nan, le crabe n'osera plus se pointer parce qu'en plus de toi qui a un caractère bien trempé, maintenant, il va avoir tous les membres du forum sur le dos s'il ose revenir . Il ira ailleurs. Là, je l'entends trembler en pensant qu'il aurait à nous supporter lol!

Tu vends une Evidence ? J'espère que tu l'as mis aux enchères et très cher Razz Wink

J'ai beaucoup aimé sa tirade sur le fait de trouver un autre moyen pour la succession. Le rire fait peur au crabe et il fuit, si, si. Donc Laughing ça ne va pas faire augmenter mon chiffre d'affaire, ça, mais bon, là, pour le coup, je l'oublie.

Une maladie super rare, c'est vrai que ...Cool... bah tout compte fait même super rare, on s'en passerait de ce crabe-là, même VIP. Ceci dit, il paraît qu'il craint le rire mais qu'il peut aussi se déguster en sauce. A essayer. Il paraît que de parler de le cuisiner le fait fuir encore plus vite que le rire Wink

Profite de tout ce que la vie t'a donné, et de ton Evidence en particulier (va m'enlever cette enchère sur Ebay, il risquerait d'être acheté lol! ; et même pour une fortune, ça ne vaut pas le coup, tu l'as/vous l'avez déjà ton/votre trésor Wink).
Revenir en haut Aller en bas
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 2 Mar 2013 - 14:13

Silène a écrit:


Et yep, Jarjayes, je n'oublie pas ! Ces derniers temps j'ai été très silencieuse, centrée sur ce "nous" qui était menacé. J'avais juste envie de profiter de lui, tant que ça allait encore. Maintenant qu'on sait qu'on risque d'être encore ensemble des années, on reprend notre train train quotidien (mais en ayant une conscience accrue de la chance qu'on a de s'être croisés. Et reconnus)

je t'enverrai un mp dès que possible mais là j'ai deux jours J qui m'attendent la semaine prochaine. Le mariage bien sûr mais aussi un entretien pour un job sur Amiens (j'ai juste 60 pages de législation à m'avaler pour être prête et motivée ce jour là tout ça pour mercredi sachant que je travaille lundi de 8h à 18h)

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Dim 24 Mar 2013 - 14:41

Et voilà une lettre de guerre, qui arrive avec le printemps Smile
J'espère que vous aimerez la lire, comme j'ai adoré l'écrire. J'ai un peu peur qu'elle soit indigeste, parce que très très historique, mais tout y est réel. Et puis j'ai bien aimé imaginer qu'Oscar était présente à ces moments là ...
N'hésitez pas à me dire si c'était un peu lourd Smile

C'est hélas l'avant dernière lettre, je préfère prévenir (et oui, en décembre ils seront à Paris ...)
(mais le début d'autres aventures ^^)

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Dim 24 Mar 2013 - 18:10

Dès que j'ai un peu de temps, je m'empresse de lire cette nouvelle lettre, ma chère ! Oh que ça fait du bien de te revoir par ici, toi ! Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalzal
Soldat André
Soldat André
avatar

Age : 40
Nombre de messages : 1804
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 26 Mar 2013 - 3:59

1 Brumaire, an 6 (22 Octobre 1797)

C'est drôle comme ton retour s'accorde bien avec cette lettre: les deux sont annonciateurs de bonnes nouvelles ! Tes mots, comme ceux d'Oscar, sont imprégnés de gaieté. Et on en comprend aisément la raison: toi, pour des raisons bien personnelles et Oscar, pour la joie de retrouver son cher époux.

Ainsi donc la guerre est finie ! J'ai beaucoup aimé la façon dont Oscar raconte cette ultime victoire. On se serait vraiment cru dans ce cabinet avec elle, Bonaparte et l'ambassadeur autrichien, Johann ludwig von Cobenzl.

Silène a écrit:
Citation :
« Fichtre vous voulez la guerre ? eh bien ! vous l'aurez ! »
S'écria-t-il, tout en jetant à terre le service en porcelaine de Von Cobenzl. Celui ci se brisa évidemment en mille morceau et j'entendis mon petit Général reprendre vivement
« Voyez; eh bien ! telle sera votre monarchie autrichienne avant trois mois, je vous le promets ! »
Belle image que celle-ci ! Je ne sais pas si l'anecdote est véridique, mais c'est tout à fait dans le style de Bonaparte toute cette mise en scène.

Citation :
Tu avoueras, cher colonel, que c'est une singulière façon de faire avancer des négociations trop lentes !
Oh mais, c'est que Bonaparte était un fin stratège en négociations aussi ! Il y a seulement en amour qu'il perdait la raison...

Citation :
Quelle lettre abrutissante de détails et de politique je t'envoie, alors que la tienne éclaboussait le regard de l'amour que tu me porte !
Elle est loin d'être abrutissante ! On sent au contraire toute la joie qu'éprouve Oscar de retrouver son Victor. Il n'y a que toi qui peut parler de guerre en donnant à tes lettres des accents romantiques.

Citation :
Tu n'es pas, et n'as jamais été, un second choix. Je t'ai épousé parce que tu étais parvenu, contre toute attente, à rendre ses couleurs à ma vie. Tu étais devenu - au cours de ce terrible hiver qui suivit la mort d'André - une évidence, mon Evidence. Et à chaque lettre que j'ai reçu tout au long de ces deux dernières années, j'ai perçu un peu plus la profondeur de ce que je ressens pour toi, l'absolue certitude que tu complètes mon âme.
C'est beau... oui, vraiment beau tout cet amour qu'elle porte à Victor. C'est un amour qui est né de la mort, mais qui en a été plus fort, plus solide à travers les âges.

Citation :
Peut être fallait il que je le perde, Lui, pour te trouver, Toi. C'est un choix qui ne m'a pas été donné, que je n'aurai jamais pu faire, car, à deux époques de ma vie, vous êtes mon premier choix, mon seul choix possible, les fibres même de mon existence.
Sans doute qu'Oscar a raison. Je continue à penser que ton Oscar a vraiment aimé ces deux hommes, mais qu'André devait mourir pour qu'elle voie Victor.

Citation :
Fais préparer la maison, aérer mon linge, sortir nos épées d’entraînement.
Allume chaque soir les lumières du perron, prépares toi à ouvrir tes bras pour me recevoir.

J'arrive,

Oscar.
Quelle belle clôture ! Ça sent bon les retrouvailles !

J'ai très hâte de lire la réponse de Victor, tu t'en doutes ! bounce bounce bounce

Merci pour cette magnifique lettre, Silène ! Ça valait le coup d'attendre.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 26 Mar 2013 - 12:48

8 messidor, an 4 (26 Juin 1796)

Citation :
En fait, il est amusant de voir que tu admires chez Bonaparte des qualités dont tu es toi même emplie, chère colonel.

Comme le dit si bien Girodelle, Oscar et bonaparte se ressemblent beaucoup.

Citation :
Il est destiné à voler haut, ton petit général.

Girodelle ne se trompe pas, il est même loin d'imaginer jusqu'où il ira.

Citation :
On retrouve dans toutes les rues des signes de cette déchéance. La France part à Volo, mais ou se trouve celui qui réussira à la redresser ? Es tu en train de le suivre dans cette Campagne si lointaine ?

Victor se désespère, il ne reconnait plus son pays. Il a du mal à croire en Bonaparte comme Oscar.

Citation :
A ce que j’en sais, tout ce petit monde s’enrichit au détriment du pays, ce qui me fait bouillir. Si les sacrifices que
nous avons acceptés avaient pour seul but de nous mener la, je trouve que la royauté n’était pas un système qui avait autant à être décrié

Victor regrette toujours la monarchie. Elle n'était pas si mauvaise que ça à ses yeux.

Citation :
Mais j’écris, me libérant de mes doutes, de mes frustrations, alors que tu n’as sans doute pas besoin de ces tourments en plus.Je voudrai te dire de ne pas t’inquiéter, mais ces mots me semblent dérisoires au regard des événements qui nous entourent.

C'est le chaos total en France.

20 Therminador, an 4 (7 août 1796)

Citation :
Tu comprends, à l'époque je me battais pour gagner l'amour et le respect de mon père ! Je ne cherche plus qu'à préserver des vies, à présent, et pour cela il me faut tirer, blesser, tuer peut être.

Il était tellement plus simple de se battre pour l'amour d'un père. Il est beaucoup plus difficile de se battre pendant une guerre, une guerre ce n'est pas jolie.

Citation :
A chacune de nos rencontres, sous sa tente de commandement, je me sens galvanisée par ce feu qui le brûle, cette énergie hors du commun dont je t'ai déjà parlé. Général, tacticien hors pair, meneur d'hommes où s'arrêtera cet homme qui n'a pas encore trente ans ? Il voit par delà l'Italie, il pressent les embûches que le Directoire placera sur la route qu'il ne manquera pas d'emprunter. Je ne sais d’où lui vient cette maturitéprécoce, qui semble chaque jour aller grandissante. Mais tu sais quoi, Victor ? Il aura besoin de moi un jour et je serai là.

Comme avec Marie Antoinette, Oscar n'approuve pas forcément les décisions prises mais elle à confiance en Bonaparte. Napoléon est comme Oscar dans sa jeunesse, il a cette envie de réussir, de devoir.

Je rattrape mon retard petit à petit Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mer 27 Mar 2013 - 11:30

22 Fructidor, an 4 (8 Septembre 1796)

Citation :
Ce silence me renvoie à la mort d’André à ce déchirement qui me laissa exsangue d’une partie de mon cœur.

Citation :
André ne m’a jamais vraiment quitté. Je le sens veiller sur moi

Ces deux phrases me réchauffent le coeur de petite Andrénette. J'aime retrouver ce lien fusionnel entre ces deux_là.

Citation :
Puisqu’il m’attend là haut, puisque je n’ai pas à craindre la mort, j’en profite pour apprécier plus encore la vie…

L'amour d'Oscar pour André me semble tout de même plus fort qu'un amour fraternel. André a ses chances dans une deuxième vie avec Oscar.

Citation :
. C’est avec surprise que j’ai retrouvé mon ancien grenadier sous la bannière Française et je n’ai pas eu à insister longtemps auprès de Bonaparte pour qu’il soit muté sous mon commandement. L’enfant a bien grandit, je ne puis que me féliciter de l’initiative heureuse de notre chef.

Oscar ne regrette pas d'avoir sauvé la vie de ce soldat qui avait vendu son mousquet.

Citation :
Tu sais, amour, je n’en retire aucune gloire, je m’emploie juste à survivre et à faire survivre ceux qui m’entourent, ceux dont j’ai la charge. Je n’ai cependant que trop conscience que dans chaque poitrine transpercée battait un cœur, vaillant dans la plupart des cas. J’ai sans doute contribué à la mort de nombreux André, et de Victor tout aussi nombreux pour les femmes qui attendaient leur retour. Je suis lasse.

Un colonel de Cour n'est pas former psychologiquement au terrain et à la perte de tant d'hommes, Oscar a vecu dans un concon doré à Versailles.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mer 27 Mar 2013 - 13:05

24 Vendémiaire, an 5 ( 15 Octobre 1796)

Citation :
? Les français ont faim et, excuses moi ma douce, je ne vois pas en quoi cette situation diffère de celle qui précéda la Révolution.


La royauté n'est plus mais rien n'a vraiment changé.Le peuple meurt de faim, c'est une dure vérité pour Victor, après l'assassinat du roi et de la reine. Pour Victor, le roi n'était pas condamnable à mort car le roi était un homme de droit divin.

Citation :
Tu sais ce que nous ferons lorsque tu reviendras (puisque tu reviendras, s'il est un ordre que je te donne c'est celui là) ? Nous prendrons une journée pour nous deux. Nous partirons du côté d'Arras, nous nous arrêterons près du grand chêne. Tu me parleras d'André, encore et encore, et je l'aimerai d'avoir été ton frère de lait.


Jolie déclaration d'amour de Victor. J'adore quand tu parles d'André.

Citation :
Tes hommes te suivront, ils ont besoin de toi, ils ont confiance en toi, et je sais combien cette confiance est méritée. Ce n'est pas sans raison qu'à chaque fois, à chaque commandement, tu as éveillé les mêmes sentiments chez ceux que tu dirigeais. Tu es un soldat, un bon soldat. Chaque décision que tu prends, même si elle
te semble difficile, sauve des vies. Sauve leurs vies. Lassalle a de la chance de se retrouver à nouveau sous tes ordres.


Oscar doute mais Victor lui redonne du courage. Il donnerait beaucoup pour être à la place de Lassalle.

Citation :
Quelles que soient tes décisions – que tu choisisses de tout abandonner ou du suivre Bonaparte – vis avec ces trois mots gravés en toi. Je t'aime.


Victor ne juge pas Oscar et en plus il lui donne une belle preuve d'amour.


15 Octobre 1796

Le général a compris ses erreurs du passé, il reconnait qu'Oscar est sa grande fierté malgré leur divergence d'opinion. Il revient aussi sur André, il réalise combien André comptait pour sa fille.

Citation :
Oscar, mon enfant, je prie chaque jour pour avoir, une fois encore, la chance de te serrer dans mes bras, et te dire enfin combien tu m'es chère.


Enfin des mots d'amour d'un père pour sa fille, il en aura mis du temps. Ils ressemblent beaucoup ces deux-là.


25 Brumaire, an 5 (17 Novembre 1996)

Citation :
Dis lui seulement que je l'aime et que, sans lui, sans son éducation, je ne serai pas à même aujourd'hui de diriger ces hommes qui me sont chers. Il faudra que je lui écrive, mais il me pardonnera je le sais que mes premiers mots soient pour toi.


Oscar est heureuse d'avoir des nouvelles de son père, elle ne regrette pas son éducation, toutefois Victor est plus important pour elle.

Citation :
Ma belle âme, apprendre que tu as été blessé a fait saigner mon cœur, et les tourments que t'inflige grand mère ne sont qu'une juste rétribution à cette souffrance que tu m'as causée.


GM se venge sur Victor, il a bien mérité ses potions infectes.

Citation :
Malgré le froid qui s'insinue jusque sous les tentes, le temps se maintient au beau depuis quelques jours et Napoleon en a profité pour tenter de franchir les rives de l'Alpone.


Les combats continuent, les hommes ont parfois douté mais napoléon a su les motiver à poursuivre leur mission.

Citation :
Te souviens tu de notre première joute ? L'acier était le même entre nous que celui qui se pointait aujourd'hui sur la poitrine de Bonaparte, mais les codes d'escrimes, ces codes qui ont battis notre connaissance des armes, ne sont plus de mise aujourd'hui.


Oscar a eu une enfance paisible contrairement à napoléon même si elle aurait su braver les dangers dans sa jeunesse.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 29 Mar 2013 - 16:07

13 Pluviôse, an 5 (1er Février 1797)

Citation :
, le 25 Nivôse (14 Janvier), nous avons gagné la bataille de Rivoli.

Citation :
les italiens pensaient ils que la victoire d'Arcole n'était qu'un coup de chance

Citation :
Les Italiens ont peur, les Autrichiens aussi

Napoléon fait peur à ses adversaires, la victoire de Rivoli prouve qu'il sait se battre, elle n'est pas du au hasard.
Oscar a un problème de conscience car elle se doit d'être au côté de Napoléon, il a besoin d'elle mais d'un autre côté sa place se doit d'être à côté de son mari. Le devoir militaire l'emporte toutefois.

Les dernières batailles laissent rêveuses Oscar, elle espère pouvoir retrouver son tendre mari et se plait à rêver à des jours meilleurs où elle pourra profiter de la beauté de l'Italie.

Citation :
. Le destin m'a donné une épée pour étendard, et je m'en sers pour défendre les causes que je crois juste. Et donc je sais être à ma place ici.Cependant, la femme qui reprend toute place en moi lorsque tombe la casaque, sait qu'elle est bien loin de chez elle.

Toujours ce combat intérieur entre le fier colonel et la femme. La femme a envie de trouver enfin sa place.


18 Ventôse, an 5 (8 Mars 1797)

Citation :
, je me rappelle encore le regard de glace qui me cloua ce jour là, ces yeux de tempête qui emportèrent mon cœur et ma raison.
Victor peut se souvenir de la première fois qu'il a croisé le regard d'Oscar. Elle lui a donné une bonne leçon d'escrime ce jour là et elle a bien mérité sa place au commandement de la Garde Royale.

Citation :
L'aurai je seulement aimée si elle s'était confondue aux roses parfumées de Versailles ? Elle est sauvage, impétueuse, impatiente et frondeuse. Elle est née du cœur des combat, elle y a sa place tout autant qu'à mes côtés et jamais je ne lui demanderai de me choisir. Sa liberté m'est bien trop précieuse pour que je la contraigne.

Belle déclaration de Victor, il aime Oscar telle qu'elle est et il ne souhaite pas la voir changer. Il accepte d'être loin d'elle même si ça lui coûte car elle est à sa place et s'épanouit ainsi.

Citation :
. Le peuple Français a-t-il jamais eu aussi faim ? Ces temps ne peuvent durer, tous les savent. Les nantis dansent au bord du précipice qu'ils ont creusés, manquant chaque jour de tomber.
Victor ne cesse d'éprouver des regrets face à la disparition de la monarchie, rien n'a vraiment changé pour le peuple.

Citation :
. A voir la percée spectaculaire que vous faites en Italie, je me prends à me demander s'il ne faudrait pas un homme comme lui pour sortir la France de l'ornière dans laquelle elle s'embourbe. Puisqu'ils ont tués nos rois et que la République ne fonctionne pas, il faudra bien en trouver un autre, ne crois tu pas ?
Napoléon sera en effet plus tard l'homme de la situation, Victor pourra le constater dans quelques années.

Citation :
? Presque un an s'est écoulé depuis notre séparation.

Citation :
. Qu'importe le nombre de mois qui nous séparent encore de nos retrouvailles, il n'est qu'un impératif. Reviens moi ou c'est moi qui te rejoindrai, car nulle frontière ne saurait me séparer de toi.

Cela fera bientôt un an qu'ils sont loin l'un de l'autre. La séparation est longue mais Victor sera se montrer patient, tout ce qui compte, c'est qu'il retrouve un jour sa femme.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Jeu 4 Avr 2013 - 13:05

Je continue mes commentaires au fur et à mesure de ma lecture de tes lettres.

18 Germinal, an 5 (7 Avril 1797)

Citation :
? Mon cher colonel, heureusement que tant de lieues me séparent de Paris, car sans cela je n'aurai pas hésité à la
retrouver, cette Précieuse ridicule, pour lui jeter mon gant à la figure. Il n'est qu'une femme - aussi imparfaite soit elle - qui ait le droit de poser les yeux sur toi. C'est mon privilège, gagné au terme d'une bataille que tu as eu
la grâce de perdre.

Cette femme l'a échappé belle car notre Oscar est d'un tempérament jaloux et elle ne tient pas du tout à ce qu'on lui prenne son Victor.

Citation :
? 400 soldats Français ont été assassinés à Vérone. Je sens que ce n'est qu'un début, les esprits sont trop échauffés, les
cœurs trop meurtris pour que tout s'arrête à présent.
Cette guerre cause trop de morts, Oscar ne le supporte plus, le pire, elle se sent impuissante face à ces massacres.

Citation :
Prends des forces, mon cher colonel, car je compte bien t'épuiser avant de trouver à mon tour un peu de repos. Aucune femme ne pourra espérer te voler à moi lorsque j'aurai à nouveau apposé ma marque sur ton corps.
Jolies promesses mais je crains que celles-ci devront attendre encore.

Citation :
La prochaine fois je te parlerai de Bonaparte et des défis que chaque jour il relève. Il continue à m'émerveiller, malgré ma
lassitude, et il me pousse à me dépasser. Il me plonge dans des colères noires parfois, aussi, comme pour Vérone, mais il apprend ainsi son métier. On ne gouverne que seul.

On apprend de ses propres erreurs.Même si Oscar est parfois en colère, elle continue de croire et de suivre Napoléon.

26 Floréal, an 5 (15 Mai 1797)


Citation :
Cette main que tu as blessée m'appartient depuis que tu as accepté ma demande en épousailles. Tout le reste de ton corps est tien, mais ta main, tu me l'a donnée.
Victor est passé par toutes les craintes possibles en lisant la dernière lettre d'Oscar.

Citation :
Que m'apporterait une autre femme ? Une voix et un corps qui ne sont pas les tiens, et dont je n'aurai que faire, puisque tu es la seule à avoir pu remplir le vide dans lequel mon âme se noyait.

Victor est en colère, frustré, déçu qu'Oscar puisse penser qu'il soit capable d'aller dans les bras d'une autre femme alors qu'elle est la seule et unique à ses yeux.

Citation :
Or les dernières nouvelles qui nous parviennent d'Italie me glacent d'effroi. Est ce donc vrai, cher colonel ? Les Véronais se sont ils soulevés en ces jours saints de Pâques pour massacrer les Français ? Tout cela me parait tellement incroyable

La lettre est loin d'être finie.

Citation :
Sans toi je ne suis qu'une coquille vide.

Oscar est la raison de vivre de Victor, sa vie aurait été vide de sens sans elle.

18 Prairial, an 5 (6 Juin 1797)

Citation :
Oh oui, un Jarjayes ne pleure jamais je sais

Oscar a honte d'avoir douté de Victor.

Citation :
J'aimerai être une femme, ce soir, et céder à ce caprice que tu es prêt à me concéder. Mais, hélas pour nous, je suis Oscar, je suis colonel, et je t'ordonne de rester à Paris.

Oscar aimerait tant revoir son mari et se sentir femme dans ses bras mais la raison reprend ses droits, elle est colonel et ira jusqu'au bout de son devoir militaire.

Citation :
Le chien s'est transformé en loup.

Citation :
Fera-t-il mieux ? Peut on faire pire ? Il a la jeunesse pour lui, la passion de la France, le génie militaire, et ne connait
pas les vers de la corruption. Puisqu'il faut croire en quelqu'un, ou mourir, je veux croire en lui.

Oscar pense que Napoléon pourrait sauver la France ou en tout cas ne ferait pas pire que le Directoire en place actuellement.

Citation :
Je sais bien mieux parler de guerre que d'amour tu le sais.

Ça on le savait.

Citation :
d'être faible face à toi

Parler d'amour est une faiblesse pour Oscar mais elle se le permet seulement avec Victor.

Citation :
Aujourd'hui, ma vie n'a de sens qu'avec toi et je mourrai de te voir arraché à moi.

Oscar et Victor pense la même chose, ils sont faits l'un pour l'autre. Malgré la mort d'André, Oscar a continué à vivre, il en aurait été de même avec Victor même si elle pense le contraire. Victor n'a pas remplacé André, il l'a juste aidé à surmonter ces moments difficiles.

(Andrénette for ever. Rolling Eyes

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 5 Avr 2013 - 14:57

7 Messidor, an 5 (25 Juin 1797)


Citation :
. C'est à moi, et non à toi, de m'agenouiller à tes pieds pour demander ton pardon.

Oscar et Victor jouent à celui qui aimera le plus l'autre.

Citation :
Quel homme étrange que ton père … Je crois que je n'aurai pas aimé grandir à ses côtés, il est trop intransigeant et m'aurait terrifié.
Et pourtant Oscar adore son père, elle ne regrette pas ce qu'il a fait d'elle, elle a pu avoir une vie plus libre que toutes les femmes de sa condition de son époque.

Citation :
Je te suivrais à mon tour, et je le suivrais lui, parce que tu as raison. Il ne peut faire pire que ces fantoches et j'ai besoin moi aussi de croire en quelque chose.
Victor déteste le Directoire alors il s'accroche à la décision de sa femme, quel autre choix a t-il de toute façon ?

Citation :
Mais dès le battant franchis tu n'aurais pas le temps de te retourner que je serai déjà sur toi, t'enfermant dans mes bras, embrassant tes cheveux pour étouffer la douleur d'avoir été séparé de toi si longtemps. Vas tu rougir en lisant ça, mon cher soldat ?
A défaut de pouvoir véritablement faire lamour à sa femme, Victor doit se contenter de rêver. Le jour des retrouvailles risque d'être torride entre ces deux-là.

26 Messidor, an 5 (14 Juillet 1797)

Citation :
Par Saint Georges il ne faut plus m'écrire de mots si crus mon cher amant ! J'ai senti mes joues s'enflammer de telle manière qu'il n'a pu masquer un sourire avant d'inventer un prétexte pour écourter notre entrevue.
J'aurais bien aimé voir Oscar rougir devant Bonaparte comme une jeune jouvencelle.

Citation :
Quelle serait ta réaction si je te disais, moi, que je me réveille certaines nuit en sueur, et que la chaleur nocturne n'est pas la cause de mon émoi ?
Oscar aussi rêve de son Victor. Cette longue séparation met leur sens en éveille. Faire l'amour par lettre interposée, ce n'est pas top toutefois mais c'est là leur seul moyen de s'aimer à distance.



Citation :
Hier c'est André qui m'a accompagnée toute la journée. Tu sais, la souffrance de son absence ne s'est jamais vraiment tue. Que n'aurais je donné pour le sauver ce jour là ? Il me manque et le 13 Juillet sonnera toujours pour moi comme un glas
J'adore quand oscar parle d'André et qu'il lui manque. C'est un rayon qui embellit ma journée.

Citation :
« Vous êtes ma conscience, Oscar. Si vous restez à mes côtés, je me crois capable de grandes choses. »Je n'ai rien répondu, me contentant d'acquiescer. Comprends tu que je ne puisse le laisser seul ici ? Il est la seule personne pour laquelle j'accepte de rester éloignée de toi.
Oscar est prête à tout pour son petit général, ils sont devenus très proches et elle sait qu'elle compte beaucoup pour lui.Elle ne peut se résoudre à l'abandonner maintenant même pour Victor.

Citation :
Il m'a apprit l'honneur, le respect en la parole donnée. Sa confiance en moi m'a toujours portée plus haut et c'est parce que je n'avais aucun doute quand à l'affection qu'il me portait que j'ai pu faire les choix qui ont construit ma vie. Aurais je pu t'aimer, et accepter de le vivre, sans mon père ?
Oscar est fière de son père, il lui a beaucoup apporté, elle ne serait pas elle sans lui.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Dim 7 Avr 2013 - 12:37

Merci Jarjayes !

Je suis extrèmement touchée que toi, une Andrénette forever, tu lises mes lettres sans y verser de l'acide dessus (quoi que ça doit te démanger par moments Twisted Evil). Je suis contente que tu voies les alllusions à André, parce qu'il me semblerait totalement incohérent qu'Oscar l'ait fait disparaitre de sa vie.
Quand on est marqué à ce point par un être il nous accompagne à jamais.
J'espère être un jour capable d'écrire à nouveau sur lui, je sais que ça te ferait très plaisir Very Happy

Zalzal, tu as raison pour la gaieté. Je profite de chaque instant à fond, puisque personne ne peut me dire combien de temps ça va durer (mon Evidence et moi on espère des années Wink). Et puis l'été arrive ! Le moment béni des barbecues préparés dans notre jardin, les fesses dans le hamac sous le tilleul, un livre à la main, une bière dans l'autre, la brise emportant successivement les parfums de l'été et le fumet de la viande en train de griller. Puis le sourire de l'Evidence proposant de s'allonger dans l'herbe, derrière le massif qui nous cache du chemin de terre Twisted Evil Cool... C'est quand le soleil ??? !!!
Je m'égare ^^
L'anecdote sur la manière de négocier la paix de Bonaparte est Historique (tu me connais ^^). Autant dans Mariage Blanc (je finis ma dernière lettre et je m'y remettrai) que dans Lettres de Guerre, j'ai voulu qu'Oscar soit un véritable témoin de l'Histoire. J'ai mêlé sa trame à celle de Napoléon de manière à ce que son existence même puisse être "crédible" quelque part. C'est aussi pourquoi elle n'apparait plus dans la lumière. Et si elle change l'Histoire, c'est à l'insu des historiens et de leurs livres ^^
Et oui, je suis d'accord avec toi et Jarjayes. Sans la mort d'André, du moins dans cette trame de fic (parce que je défends mon bout de gras, mais dans "la nuque" je trouve que la manière dont elle tombe amoureuse de Victor est réaliste, malgré la présence d'André), jamais elle n'aurait pu voir Victor. C'est pourquoi je dis qu'ils ont été son premier choix, tous deux. Je ne peux m'empêcher de me demander, par contre, si André aurait réagit comme Victor. Aurait elle eu la liberté de s'engager ainsi auprès de Napoléon ? Ou au contraire, après sa maladie, n'aurait il pas cherché à la protéger de tout, quitte à lui interdire d'entre dans cette nouvelle révolution ?
Heuuu .. Je digresse encore, non ?

Pour les retrouvailles, tu sais ce qu'elles vont être, bien loin de ce qu'Oscar imaginait ...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Dim 7 Avr 2013 - 20:36

Une nouvelle (mais hélas dernière) lettre qui égale les précédentes : un délice !

J'aime particulièrement le passage où Napoléon brise le service. ça donne un côté inattendu à la négociation.

Oscar aime Girodelle d'un amour différent de celui dont elle a aimé André. J'aurais tendance à dire qu'elle aime Girodelle comme une femme aime un homme, alors qu'elle a aimé André plus comme une jeune fille. Elle est devenue sage et connait la valeur de la vie et de l'amour.

En te lisant, je me suis dit : mais elle fait une fixation sur la nuque de Girodelle ou quoi ? Je plaisante. En lisant ce passage, j'ai simplement pensé à "La Nuque" Wink

Merci pour ce texte : sans le savoir, tu m'as fait un très beau cadeaux d'anniversaire (tu l'as postée le 24 mars, et c'est la date de mon anniversaire). Donc doublement merci
Revenir en haut Aller en bas
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Lun 8 Avr 2013 - 0:22

Arlène a écrit:


En te lisant, je me suis dit : mais elle fait une fixation sur la nuque de Girodelle ou quoi ? Je plaisante. En lisant ce passage, j'ai simplement pensé à "La Nuque" Wink

Je vais te faire une confidence. Je fais une fixation sur la nuque des hommes en général Embarassed Embarassed
Quand mon Evidence relève ses cheveux avec un crayon et qu'il penche la tête (pour une raison X ou Y, on s'en fout !) ça me fait tout chose au creux du ventre. Il y a un parfum particulier à cet endroit là, une douceur, un "je en sais quoi" qui me rend folle. Donc rien d'étonnant à ce qu'une fic entière s'appelle "La nuque" et que cette damnée nuque d'homme apparaisse régulièrement au fil de mes écrits. Le pire c'est que je suis certaine qu'en lisant tous mes écrits on peut perçer mes fantasmes, les choses que je préfère, celles qui me déplaisent foncièrement et mes vilains secrets Evil or Very Mad

Et je suis ravie de ce cadeau inattendu !
Il reste une dernière lettre à paraitre, avant que cette fic ne se termine. J'ai tout à la fois hâte et pas envie de l'écrire, c'est vraiment refermer un chapitre.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mel77
Bouton de rose
Bouton de rose


Age : 40
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 9 Avr 2013 - 0:20

Silène, c'est amusant, j'ai aussi pensé à la nuque en lisant cette lettre. Une fic que j'ai adoré d'ailleur. Je n'avais pas lu lettres de guerres depuis quelques mois et pour me remettre dedans , j'ai tout repris du début. Que dire de cet attachement profond que tu nous livres de lettre en lettre. Je ne me rappellais plus à quel point cela m'avait émue. Ta description de ce qu'ils ont partagés, de la guerre, du nouveau Versailles... Mais ! hier soir j'ai lu dans les coms que le retour d'Oscar ne se passerait pas comme elle le pensait....Ah! Cela m'a fait un pincement au coeur.j'appréhende cette dernière lettre...lol! Mais quioqu'il en soit j'ai hâte de la lire!
Également, en lisant les reviews, j'ai pu lire que ta santé allait mieux et je voulais simplement te dire que j'en suis heureuse pour toi et te félicite pour le courage dont tu as fait preuve. (il y a une Oscar en toi!)
mel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 9 Avr 2013 - 11:07

Je suis restée un peu bête à la fin de ton message, et assez émue. Un peu d'Oscar en moi ? J'espère, oui, j'espère avoir un peu de ce courage qui me fait tant aimer ce personnage. Merci pour ces mots, vraiment.

Je pense continuer la Nuque bientôt, d'ailleurs, quand j'aurai fini la dernière lettre. Mais d'ailleurs, sais tu que les lettres de guerre sont un spin-of de Mariage Blanc ? Elles relatent une partie de la vie d'Oscar et Girodelle que j'ai éludé dans cette première fic. Il y a donc un chapitre entier sur le retour d'Oscar à Girodelle et sur ce qu'elle y découvrira Wink

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 9 Avr 2013 - 13:40

Passage du retour d'Oscar que j'avais adoré d'ailleurs. J'ai même cru (ou plutôt espéré que cela arrive) mais tu es incapable de faire du mal à Victor.

Ton Victor me fait penser à celui du film Casablanca.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mel77
Bouton de rose
Bouton de rose


Age : 40
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 9 Avr 2013 - 23:32

Intéressant que ce soit un spin -off, je ne savais pas. j'ai surement lu cette fic l'été dernier. Mais comme lorsque j'ai découvert le forum j'ai lu à peu près toute les fics, c'est un peu confus dans ma mémoire. Alors, je m'installe ce soir avec mariage blanc...merci:lol:
mel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jarjayes80
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 9006
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Jeu 11 Avr 2013 - 13:48

22 Thermidor, an 5 (9 Aout 1797)


Citation :
Ainsi quand je t'ai fais parvenir ma dernière missive j'espérai bien te troubler mais je ne m'attendais pas à ce que ta réponse embrase tant mes sens !

Oscar s'est lâchée, elle a répondu chaudement à la lettre de Victor.

Citation :
. Peut être pourrons nous, l'année prochaine ou dans deux ans, trouver des masques pour cacher nos visages et nous perdre dans la foule anonyme. Il n'y aurait que ta main dans la mienne, ton rire si clair à mes oreilles et personne – par même ton petit général – ne pourrait nous retrouver.

Venise donne des idées à Victor, ce mythe perdure dans les décennies suivantes. C'est une belle ville qui pue, où les amoureux se font surtout arnaquer.Bref je n'aime pas Venise.

Citation :
Peut être est ce du à ton refus des compromis, à l'honneur que tu places comme valeur suprême. Sous ce regard là il est difficile de faire preuve de lâcheté.
L'honneur d'Oscar permet à tous ceux qui la cotoient d'avancer et de ne pas se sentir inutile dans ce monde.

Citation :
Aujourd'hui je serai prêt à tout lui céder : mon épée, mon courage, ma foi et ma loyauté s'il parvient à te ramener saine et sauve à mes côtés.
Victo adhère de plus en plus aux idées de Napoléon et il serait même prêt à s'engager à ses côtés.

Citation :
Ils ne voulaient pas l'égalité, ils n'ont jamais pensés à nos paysans qui continuent à crever de faim. Ils ne voulaient qu'une place au soleil et ont coupés la tête de ceux qui leur faisaient de l'ombre.
Certains se sont battus pour l'Egalité mais les nobles ont vite été remplacés par des êtres au moins aussi abjectes sinon plus.

Citation :
Tu me liras à haute voix les phrases que tu as écrite à mon attention, je ferai de même avec les miennes.
Oscar aura du mal à lire certaines lettres sans rougir, surtout la dernière. Elle a déjà bien du mal à s'exprimer sur papier.

Citation :
Peut être ai je dévié la trame de ma vie le jour ou je t'ai rencontrée pour la première fois, sous cet arbre qui a vu mourir ma solitude. A cet instant j'ai décidé qu'il n'y aurait que toi, que tu serais ma priorité toujours et à jamais.
Victor a lié son destin à Oscar en une fraction de seconde, c'est ce que l'on appelle le coup de foudre. Son amour est resté le même depuis ce jour-là.

18 Fructidor, an 5 (4 Septembre 1797)

Citation :
Je crois pouvoir dire que nous serons réunis pour Noël, n'est ce pas une merveilleuse perspective ?
La fin de cette guerre a l'air de vouloir s'annoncer, Oscar veut y croire.

Citation :
Il n'a eu besoin que d'un regard rapide vers moi, assorti d'un « colonel ? » un peu sec pour me ramener à sa table.
Oscar a du mal à se concentrer à son travail. ressaisissez-vous Colonel ?

Citation :
Or cette vie que tu m'as offerte – si elle n'est pas exempte de souffrances – je l'aime avec passion !
Victor a laissé Oscar vivre sa vie de miitaire, il a laissé la rose s'épanouir.

Citation :
Je ne crois pas me tromper en disant que nous assistons à la naissance d'un grand roi et cette exaltation me transporte.
Oscar a raison, Napoléon deviendra un grand homme.


Citation :
J'arrive à Girodelle et l'âtre est froid. Je cours de pièce en pièce criant ton nom, mais seul le silence me répond. La poussière a recouvert les meubles, les tentures sont fermées, la maison est morte. Sur la chaise de ma commode je trouve une de tes chemises, abandonnée, tachée de sang.
Rêve prémonitoire à ce qui va se passer lors du retour d'Oscar, Victor aura toucher de près la mort mais Oscar saura le faire revenir à la vie.

Citation :
J'aimerai pouvoir te promettre de te préparer une patina lorsque je reviendrai en France, mais je crois que tu sais n'avoir pas épousé une de ces femmes là.
Oscar ne peut pas être parfaite, la cuisine est son talon d'Achille.

Citation :
. Te voilà donc condamné à mes côtés, mon tendre colonel, c'est là une sentence que j'espère n'être pas trop dure.
Oscar ne veut pas renouveler ses erreurs du passé, elle ne veut plus quitter son Victor.

8 Vendémiaire, an 6 (29 Septembre 1797)

Citation :
Plutôt que de voir l'un de nos paysans (je sais bien, mon Ardente, que le possessif ne s'applique plus, mais permet moi de considérer qu'ils relèvent toujours de ma responsabilité comme ce fut le cas pour tous ceux qui portèrent le nom de Girodelle) vendre une vache pour soigner son enfant – je n'ai pas oublié cette histoire que tu me contas – je préfère régler la note moi même.
Oscar a déteint sur Victor, il s'inquiète de la vie des pauvres gens.

Citation :
Je crois pourtant me souvenir avec précision de ma jeunesse. Je me rappelle l'odeur du pain embaumant le village lorsque mon père m'y conduisait pour rencontrer le maréchal ferrant. Je me souviens du sourire des lavandières, des gâteaux que me donnait la femme du meunier.
Victor a de beaux souvenirs de son enfance, il y avait moins de misère et de souffrance à ses yeux, où en tout cas il ne s'en rendait pas compte (il ne connaissait pas Oscar pour lui ouvrir les yeux)


Citation :
En effet depuis quelques jours je n'arrive pas à faire disparaître une petite toux irritante, malgré les infusions tilleul que me prépare la cuisinière. Ce serait ironique, tout de même, que je te contamine, mon cher colonel, et que nous ne nous retrouvions cloués au lit par un rhume mal soigné ! C'est un autre usage que je voudrai faire de notre lit et une fièvre d'une autre nature dont j'espère te voir te consumer.

C'est loin d'être une petite toux irritante et Oscar va vite s'en rendre compte lors de son arrivée à Girodelle. Les retrouvailles endiablées seront pour beaucoup plus tard.


1 Brumaire, an 6 (22 Octobre 1797)

Citation :
La guerre est finie !
Le grand jour est enfin arrivé, la guerre est belle et bien finie.Plus rien n'arrêtera Oscar de revoir son Victor ...

Citation :
. A lui les ors – et la chape de plomb – de la gloire. A moi l'anonymat bienheureux – et la lumière de tes yeux – pour seule mémoire.
Oscar préfère rester dans l'anonymat.

Citation :
Bonaparte attendit que nous soyons tous deux dans son carrosse, et que celui ci fut en marche, pour se laisser emporter par le rire.
Tu avoueras, cher colonel, que c'est une singulière façon de faire avancer des négociations trop lentes !
rien de tel qu'une bonne colèrepour faire avancer les choses, pauvre Von Cobenzl, il devra s'acheter un nouveau service de porcelaine.

Citation :
Bonaparte est aussi parvenu à faire libérer le Général de la Fayette, ce vieil ami de Monsieur de Fersen.
C'est un clin d'oeil à la fic de Zalzal, il faut toujours que quelqu'un me rappelle ce Fersen de malheur.

Citation :
Tu n'es pas, et n'as jamais été, un second choix. Je t'ai épousé parce que tu étais parvenu, contre toute attente, à rendre ses couleurs à ma vie.
Victor reste un second choix car si elle avait dû à choisir entre lui et André, je ne pense pas qu'il aurait gagné.

Citation :
L'entends tu s'emballer à ces quelques mots ? Je rentre chez nous, Victor. Ce pourrait être mes derniers mots, mais j'en ai encore quelques-uns à tracer.
Oscar devra attendre un peu avant d'avoir le droit aux chaudes retrouvailles qu'elle espère. Victor est pour l'instant à l'article de la mort.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***


Merci Aurore pour ce merveilleux kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Guerre] Lettres d'Iwo Jima de Clint Eastwood
» LETTRES D'UN OFFICIER DE CHASSEURS ALPINS
» Ach, la guerre, gross malheure!
» Mémoires de nos Pères, et Lettres d'Iwo Jima
» Entier Semeuse guerre 14-18 Bretagne Sujet à lire!
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-