Lady Oscar - André

Forum Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 15 Avr 2011 - 17:44

Voilà donc le pendant à "Mariage Blanc". je ne sais pas trop si elles peuvent se lire séparément, ces lettres de guerre, mais j'ai tendance à penser que oui.
Tout ce qu'il y a à savoir c'est que dans ces lettres Oscar et Girodelle sont mariés. Elle est partie avec Bonaparte pour la campagne d'Italie, il est resté à Paris. Il y a une évolution, elles ont été écrites sur plusieurs années et ma vision des personnages a forcement évolué avec le temps.
J'essaie cependant d'être cohérente et plus le temps passe, plus la distance qui les éloigne se ressent dans leurs lettres Twisted Evil

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 15 Avr 2011 - 19:21

Tu sais que pour ces lettres... je suis ta fan n°1 avec Arlène...

D'ailleurs j'attends encore avec impatience le facteur pour le courier de Victor!!!
Est ce que le facteur sait que j'ai des mars glacé à la maison?????

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 15 Avr 2011 - 19:26

O.o ben pourtant je l'ai postée la dernière lettre, non ?

*est prise d'un doute et va vérifier*

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 15 Avr 2011 - 19:38

Je viens d'aller la lire sur celui de marine...

Mais je la relirai surement ici aussi!!!! Oh quel beau cadeau tu me fais!!! une lettre de Victor!!!

Je l'aime! J'adore!!!
*arrete de crier en faisant des bons partout avant que les voisins n'appellent les psy*


*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 16 Avr 2011 - 12:18

Very Happy

Vais essayer de les faire parvenir plus vite, ces lettres, comme ça je pourrai avancer "Mariage Blanc" après

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 16 Avr 2011 - 12:21

ecris encore et toujours sur notre victor! tu le fais tellement bien!!!! quel délice! quel plaisir! encore et encore!!!

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 16 Avr 2011 - 12:31

*viens de la relire pour tromper l'attente de "la nuque"* et piouffff!!! que j'aime!

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Dim 17 Avr 2011 - 12:45

Je viens de lire cette nouvelle lettre et quel délice !!!

Qu'ais-je aimé ? Tout ! Voilà, j'ai tout aimé ! Allez, je fais deux petits arrêts. J'ai particulièrement apprécié le passage sur le père d'Oscar. J'aime bien le jour sous lequel tu nous le montres et le fait que Victor comprenne pourquoi Oscar a obéi si longtemps à son père. J'aime aussi le passage où Victor dit combien il désire Oscar et qu'il s'imagine aller la retrouver. ça ne manquerait pas de sel !^^
Mais au-delà de tout ce que j'aime dans ces lettres, c'est l'amour tendre et inconditionnel, un amour "réfléchi", adulte qui lie Victor et Oscar. Chaque lettre est un petit moment de poésie et de douceur. Et c'est toujours aussi beau qu'agréable !

Merci pour cette nouvelle lettre ! T'as vu, malgré ma hâte à la découvrir, je l'ai ouverte sans la déchirer^^
Revenir en haut Aller en bas
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Lun 18 Avr 2011 - 0:33

Merci Arlène, tes commentaires me sont précieux, comme toujours Very Happy

J'aime tellement papa Jarjayes, en fait, il me parait important de le faire intervenir dans Mariage Blanc et Lettres de Guerre. Même s'il est loin d'être parfait, il aime profondément sa fille. Et je crois que ça lui aurait plu d'avoir un gendre comme Girodelle ...

Après oui, j'essaie de faire de leur amour un amour adulte. Sans doute est ce parce que j'ai vieilli, moi aussi. L'amour ça reste la passion, le coeur qui bat la chamade en voyant l'autre. Mais c'est aussi, et peut être même surtout, cette confiance absolue qu'on peut porter en l'autre. Le sentiment de se sentir plus fort parce que la main de l'autre est là, quelque part, et qu'on a la certitude absolue qu'elle se tendra pour vous relever si d'aventure vous chutez.
Bref ... Je n'invente pas grand chose, et ne fais que retranscrire ce dont mon coeur déborde ^^'

Et vi, j'ai vu que tu n'avais rien déchiré ! Pour la peine tu en recevras peut être une autre siffle

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Lun 18 Avr 2011 - 0:41

Si je suis responsable de ta fécondité créative en ce moment... j'en suis trés fière belle amie! ECRIS! ECRIS! car moi je n'attends que de te lire!

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Lun 18 Avr 2011 - 0:49

Donc tu avoues !!
Quelle drogue mets tu dans mon cappuchino !! Ca doit faire dix ans que je n'ai pas été aussi productive !
Ah ? On me souffle dans l'oreillette que ça fait des années aussi que je n'ai pas été aussi heureuse, ceci expliquant peut être cela ...

*renifle le cappuchino*

Ouai .... Je penche quand même pour la thèse de l'empoisonnement, ça me semble plus plausible ...

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Lun 18 Avr 2011 - 0:53

C'est pas ma faute si Victor est irrésistible! *se transforme en loup de tex avery, l'enferme dans la maison de chasse au milieu de la foret et... bip (ce message a été sensuré pour propos obscène)* lol

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Lun 18 Avr 2011 - 10:32

- Ah, comme j'ai été bien sage, j'aurais peut-être le droit à une autre lettre ? Yes !!! rire1 rire1 rire1

C'est bien cette vision de l'amour qui transparait dans chaque lettre et qui les rend aussi sublimes coeur

- Krapouille, tu devrais me refiler un peu de ce que tu mets dans le cappuccino de Silène : j'ai laissé mes fics depuis un moment, qui sait, ça m'aiderait peut-être ? lol!

Au fait, laisse-en un peu pour les copines de ton Gigi d'amour Wink *se demande si elle ne va pas aller faire un tour au pavillon de chasse siffle *
Revenir en haut Aller en bas
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 10:18

Arlène a écrit:
-Krapouille, tu devrais me refiler un peu de ce que tu mets dans le cappuccino de Silène : j'ai laissé mes fics depuis un moment, qui sait, ça m'aiderait peut-être ? lol!

Refiler a Arlène les pillules que je donne à Silène dans son capuccinon... MAIS TU ES FOLLE!!!

Non vraiment lire une fic écrire par Arlène basé uniquement sur Gigi (parce que mes pillules refilent automatiquement la Girodellite) et qui en plus vire au Lemon... J'imagine même pas le carnage!!!
Je pense que j'ai assez torturé ce pauvre Victor! entre tes mains tout ce que je lui ai fait ressemblerai à des vacances (c'est que je commence à te connaitre) hahaha!


PS: Silène par contre si le facteur veut arriver plus vite que prévu... je ne suis pas contre (mais vraiment pas contre!)

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 10:42

Moi, folle ? bah, c'est bien possible rire2

Ah non, je n'avais pas l'intention de torturer Gigi. Pour une fois, mon intention était totalement pure : c'était pour m'aider à avancer dans mes fics en cours (je reçois beaucoup de rappels d'huissier de la part de notre chère Petrouchka Laughing ). Rha, ma mauvaise réputation me joue des tours alors, tant mieux ! C'est toujours mieux d'avoir mauvaise réputation... lol! Et puis tu as raison, si tes pilulles refilent le Girodellite, on ne sait jamais ce que je pourrais lui faire à ton Gigi d'amour rire2
Revenir en haut Aller en bas
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 10:44

le problème c'est que même si tu ne veux pas écrire sur Gigi mes pillules inoculent la Girodellite... donc Gigi s'invitera dans une de tes fics malgré toi (paff! comme ça)

lol

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 10:56

rire2

Mais ma belle, il s'est déjà invité dans une de mes fics. Si, si... La première (non, surtout ne la lis pas, c'est une horreur !). Mais, après la révolution, Girodelle est le seul noble (à part son père) qu'elle sauve. Bon ok, au début, j'avais fait un passage humoristique sur Girodelle, mais après j'avais le sentiment qu'Oscar gardait un certain attachement à Girodelle.
Revenir en haut Aller en bas
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 11:01

Arlène a écrit:
rire2

(non, surtout ne la lis pas, c'est une horreur !). mais après j'avais le sentiment qu'Oscar gardait un certain attachement à Girodelle.

Humm euh pkoi c'est une horreur??? Gigi n'est qu'un salaud violeur de poule? je suis bien curieuse de découvrir ta définition de l'horreur... c'est quoi le nom de cette fic? (ça se trouve je l'ai déjà lu y'a longtemps sans savoir que c'était toi qui l'écrivait)

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 12:29

Mon petit doigt me rapelle (un peu tard meurtre1 lol! ) que la parole est d'argent mais que le silence est d'or rire2 J'ai parlé, tant pis pour moi, j'assume !

C'est "Amour et Liberté" et "Amour et Liberté 2". En fait, pour comprendre, il est préférable de lire les deux. Il faut plus penser ces deux textes dans une continuité.

Non, Gigi n'est pas un salaud violeur de poule (j'adore ton expression rire2), je me moque de lui plutôt gentiment en fait.

C'est un horreur à cause de son style : cette fic est mal écrite, à mon sens. En revanche, il y a des choses que j'aime bien au niveau de l'histoire en elle-même. Notamment la relation entre Oscar et Jeanne (et oui, ça m'a pris dès ma première fic rire2 ).

Si ça te dit, tu peux aller jeter un oeil à ma définition de l'horreur. C'est vrai qu'avec ma bonne réputation, savoir ce que je définis comme une horreur peut être tentant, je te comprends. Alors fais comme le disait ce cher Oscar Wilde dans le portrait de Dorian Gray : utilise le meilleur moyen de résister à la tentation, cède-y ! rire2

Et bon courage pour les looongs dialogues siffle
Revenir en haut Aller en bas
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 12:34

je crois que je les ai lu il y a longtemps... je vais les relire pour me rappeler ce que j'en avais pensé.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 12:41

Après tout pourquoi pas. ça m'intéresserait d'avoir un avis aujourd'hui.

Perso, je trouve que c'est dommage parce que dans cette fic, il y a de bonnes choses au niveau de l'intrigue, même de très belles scènes, qui sont gâchées soit par des lourdeurs au niveau du style, soit par d'autres choses au niveau de l'intrigue dont on pourrait tout à fait se passer. Mais bon, c'était la première fois que je commettais une fic ^^ Il faut peut-être que je sois un peu indulgente envers moi-même aussi...
Revenir en haut Aller en bas
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 12:50

T'inquiète je comprend ce que tu veux dire... C'est normal on progresse tout le temps, et en fait ça c'est bien. Le contraire serait triste.

De toute façon, je pense que je ne peux pas me permettre d'etre trop sévère, car j'ai moi-même fait des progrès à mon sens entre danse à 4 temps et la nuque

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 12:51

Oui, de gros progrès !
Revenir en haut Aller en bas
krapagnou
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 12:54

Pourtant danse à 4 temps reste ma fic chouchou! elle a beau etre bancal dans le style... je l'adore (que veux tu je ne suis pas fan de l'auto-flagellation... je préfère l'auto-complimentation Laughing )

*** Lady Oscar Lady Oscar ***



L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison.
Cornelius Castoriadis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 22 Avr 2011 - 14:32

Tu as bien raison !

Je viens de relire qq passages, ce n'est pas si mauvais que ça. j'aime bien le côté humoristique que je donne sur une bonne partie de la fic. Et puis, ce n'est pas si mal écrit que ça. Je croyais que c'était pire.
J'aime bien cette fic, parce que c'est la première, mais je suis consciente de ses manques. Que veux-tu, je suis une perfectionniste... même si un jour j'arrivais à la perfection en qqc je me demanderais si c'est assez bien rire2 On ne se refait pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 24 Mai 2011 - 19:43

Magnifiques et bouleversantes, tes Lettres de guerre, Silène.
Il n'est pas question que je les commente un peu rapidement en bloc. Je vais m'offrir le plaisir de les relire et de les commenter une par une. Very Happy

A très bientôt donc.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meeus
Le serviteur de la rose
Le serviteur de la rose
avatar

Féminin
Age : 47
Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 24 Mai 2011 - 20:24

coucou Tes lettres de guerres sont magnifiques et j'espère bien vite lire la suite.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Nathalie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 24 Mai 2011 - 23:29

Du fond du coeur, merci !

Comme je le disais au Krapo tout à l'heure au téléphone c'est, je crois, la fic dans laquel je met le plus de "moi".
D'ailleurs j'espère pouvoir en fournir une prochaine avant la fin de la semaine

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mer 25 Mai 2011 - 13:30

Deux points généraux avant de commencer le commentaire par lettre :
Tout d’abord, je comprends ce que tu me disais en réponse à mon commentaire sur Mariage blanc. L’amour d’Oscar pour Victor s’exprime en effet pleinement dans ces lettres, beaucoup mieux que dans Mariage, ce qui change, bien évidemment, la lecture de cette fiction.
Ensuite, avant de relire les Lettres de guerre, je me suis plongée dans l’histoire du Directoire afin de mieux saisir les événements politiques et leurs conséquences. Ils forment une trame importante dont les détails m’échappaient tout de même un peu. Heureusement, j’ai gardé tous mes livres d’Histoire de la sixième à la terminale. Ils constituent une bonne base.

Lettre du 9 Germinal, an 4 ( 29 Mars 1796)

Merci pour la double datation, elle facilite bien la remise en contexte.

« Chère/Cher Colonel »
J’aime beaucoup la manière plutôt conventionnelle dont Oscar et Victor commencent leurs lettres. Cela contraste fort avec la passion contenue dans la plupart d’entre elles.

« Te parler me manque trop, il faut que les mots glissent sur ce papier que tes yeux caresseront, seul lien entre nous. »
Que c’est joliment dit, et si essentiel.
Dans la famille de ma mère, nous avons gardé bon nombre de lettres écrites par des soldats au cours de différentes guerres (depuis quelques siècles en vérité) à leurs parents, leur frères et sœurs ou leurs épouses. Nous avons aussi des lettres écrites par les familles, mais moins. Un certain nombre se sont perdues sur les champs de bataille et au cours des aléas des combats. Ceci pour dire que c’est une idée souvent exprimée que l’importance de ces lettres rares, sporadiques, seul lien entre ceux qui s’aimaient et s’angoissaient. Celles qui restent ont visiblement été lues à maintes reprises.
Je trouve fondamental que tu soulignes d’emblée l’importance vitale de cette correspondance.

« Si tu n’avais été là, (...) j’espère que j’aurai eu le courage de le rejoindre. »
Nous avons les mêmes idées. Je m’imagine en effet tout à fait Girodelle, s’il survit aux journées d’octobre 1789 et au 10 août 1792 (Il est forcément en première ligne dans les deux cas pour protéger la famille royale.), rejoindre les Vendéens après l'abolition de la royauté. Je ne le vois pas du tout demeurer passif ou s’exiler.

« Je préférerai m’exiler plutôt que de mettre mon épée à son service. »
Mais sa fidélité ne va pas au comte de Provence, à ce que je vois. Ce que je comprends tout à fait quand on se souvient de la manière dont celui-ci a tout fait pour détrôner Louis XVI et a déguerpi à la première difficulté. Je n’aime pas beaucoup Artois mais il a tout de même eu le courage d’essayer de débarquer en France pour soutenir la Chouannerie. Louis XVIII est l’un des monarques français que je déteste le plus.

« Je n’ai pas renoncé à cette rage de vouloir te protéger, jamais ce sentiment ne disparaîtra de mon cœur. Certes, tu n’es heureuse que libre, lorsque tu as le sentiment que ta vie est au service d’une cause plus grande que toi. Je le sais, je t’aime pour cela. Mais pourquoi cette obsession te fait elle côtoyer si souvent le danger ? »
Pris dans cette contradiction, Girodelle n’a pas fini de souffrir et de se faire du mauvais sang pour sa femme. Respecter sa liberté tout en la protégeant relève de la gageure. Mais qu’il la comprend bien ! Et qu’il l’aime pour faire ainsi passer son bonheur en priorité, nonobstant ce qu’il lui en coûte.

« Tu devrais voir Emmanuel Sieyès, dans son costume d’apparat. On dirait un bouffon. »
Il est vrai que, quand on voit les tableaux de l’époque...



« Alors j’observe, j’écris, je confie ce que je vois et le fais porter à ton Général. »
Ainsi Victor de Girodelle n’est resté à Paris que pour devenir les yeux et les oreilles du général Bonaparte ? Je ne vois pas trop d’affinités entre ces deux hommes, celui qui a abdiqué toute ambition pour servir celle qu’il a aimée toute sa vie et celui qui brûle au contraire d’ambition. Mais tu expliques très bien la position du comte.
« Je veux croire en lui, en son amour de la France. Finalement, s’il est un homme qui puisse la sortir du bourbier dans laquelle elle se trouve, c’est bien lui. »
Finalement, au-delà de la royauté, Girodelle est profondément attaché à la France et souffre de voir les difficultés dans lesquelles elle se débat et, plus encore, la faiblesse et la corruption de ses dirigeants. Dans cet optique, son allégeance à Bonaparte est compréhensible et logique.

« Reviens moi en vie ou c’est moi qui te rejoindrai, quel que soit l’endroit ou tu te trouveras. »
Une jolie manière de dire « A la vie, à la mort ! ».


Je ne suis pas fanatique du style épistolaire. Je trouve souvent qu’il sonne plutôt faux mais je dois dire que j’aime beaucoup ce que tu en fais, Silène. Peut-être que ce n’est qu’à distance, dans l’angoisse de l’absence et du danger vécu par l’autre, qu’Oscar et Girodelle peuvent vraiment exprimer tout leur amour. Je pense surtout à Oscar, qui reste tout de même marquée par son éducation, par le carcan dans lequel elle a vécu et le fait d’avoir le plus souvent bridé ces sentiments.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 27 Mai 2011 - 18:14

Lettre du 26 Floréal, an 4 ( 15 Mai 1796)

« Durant des années j’ai été au service de la reine, colonel de Cour dont l’épée était d’avantage un ornement qu’une arme de défense. »
Je la trouve un peu sévère avec elle-même. Que ce soit l’opinion des Gardes-françaises sur les "toutous de la reine", je veux bien, mais Oscar est bien placée pour savoir ce qu’elle a vécu durant ces années-là. Et son entraînement n'avait rien d'une amusette.

« Ce sont mes années aux gardes Françaises qui me servent à présent. »
Il est sûr que les hommes qu’elle commande pendant cette campagne d’Italie sont à coup sûr plus proches des Gardes-françaises que des soldats de la Garde royale.

« Je crois n’avoir jamais vu autant de sang de ma vie. »
L’expérience de la guerre est unique et ne peut laisser personne indemne, à commencer par Oscar qui cache sous son masque sensibilité et empathie pour ceux qui souffrent.

« Pourras tu me croire si je te dis que personne ne recule ? Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est la. »
Pour qu’Oscar se donne un chef, il fallait qu’elle l’admire. Par ces paroles, on commence à comprendre pourquoi.

« Elle était l’innocence livrée aux loups... »
Heureusement que, deux lignes plus bas, Oscar reconnaît qu’elle est partiale. Personnellement, je n’ai jamais trouvé Marie-Antoinette si innocente que cela, à tous les points de vue.

« Lui, je l’admire, son amour de la France et des Français me galvanise. »
C’est amusant : je viens de finir Une histoire de la séduction politique, de Christian Delporte, et la réflexion d’Oscar me rappelle une citation de Napoléon.
« Je n’ai qu’une passion, qu’une maîtresse, la France. Je couche avec elle. »

Je ne sais si l’anecdote avec les quatre généraux est véridique. Elle pourrait l’être, en tous cas, et je la trouve savoureuse et si significative.

Il faut attendre la fin de la lettre pour découvrir des paroles d’amour. Mais quelles paroles !
« Si seulement je pouvais avoir des ailes, voler jusqu’à toi dans notre sommeil et m’assurer que tu vas bien, que tu vis. »
« Chaque respiration est un baiser silencieux que je t’envoie. »
Et j’aime beaucoup l’envoi de la boucle de cheveux. Certes, c’était la grande mode à l’époque, mais ce geste sentimental, si inhabituel de la part d’Oscar, me semble particulièrement émouvant. Et je pense qu’elle sait combien Victor appréciera particulièrement d'avoir quelque chose d'elle en ces heures sombres.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Sam 28 Mai 2011 - 11:39

Merci Beaucoup Maïlys !

De manière général j'essaie vraiment de me mettre dans la peau de Victor et Oscar pour les faire écrire même si, à mon sens, on trouve quelques discordances entre les premières et les dernières lettre de guerre (elles ont quelques années d'écart, j'ai des grandes périodes de non écriture ^^')
Tu as de la chance de posséder de "vraies" lettres de guerres ! C'est quelque chose de précieux et de sans doute très émouvant à lire. A l'époque ou n'existaient ni internet ni le téléphone on pouvait passer des semaines, des mois, sans savoir si les êtres chéris étaient toujours en vie. Pour nous qui connaissont l'information immédiate cela semble quasi impossible à imaginer. Alors quand ces lettres arrivaient, quelles émotions elles devaient générer !

A plusieurs reprises tu as relevé des détails historiques. L'anecdote sur les quatre généraux est réelle, je l'avais trouvé parlante. En général, à quelques détails prés, j'essaie d'incorporer le plus d'Histoire dans leurs lettres. C'est pourquoi, parfois, j'ai peur qu'elles ne soient indigestes. Il me parait fortement improbables que ces deux militaires, ces deux personnes d'action, passent toutes leurs lettres à minauder et à se parler d'amour. Du coup j'ai souvent plusieurs pages internet et plusieurs bouquins posés autour de moi quand je les écris, j'y pioche ce qui me plait le plus Very Happy
Au fil des lettres, tu le verras, leurs sentiments prennent de l'ampleur, justement parce que j'ai pris en compte la douleur, et la durée, de leur séparation. Au départ les mots d'amour sont brefs, pudiques, surtout de la part d'Oscar. J'essaie de ne jamais oublier qu'elle a été élevée en homme.

Passons à la lettre d'Oscar. Il est vrai que je suis sévère avec elle dans sa lettre. Quand elle écrit cette lettre elle est confrontée à la guerre, la vraie, pour la première fois. Certes elle s'est déjà battue, elle a déjà pris part à un duel. Le jeu des armes, des mousquets et des épées, elle connait. Cependant quel choc avec ce qui l'attend sur un champ de bataille ! J'ai essayé de la faire parler un peu, la dessus, au fil des lettres. Pour moi elle se trouve confrontée à l'horreur. La ou il pouvait y avoir un "code d'honneur" dans sa jeunesse, elle ne se retrouve plus qu'avec le besoin de survivre, coute que coute. C'est pourquoi je la fais parler comme ça. Son experience aux gardes royales doit lui sembler tellement policé ! Surtout que les années sont passées par là, atténuant certains souvenir.
En ce qui concerne Marie Antoinette je pense un peu comme toi. Je me base surtout sur celle de l'anime et, par dessus tout, sur ce qu'a toujours pensé Oscar de sa souveraine. Il y avait un lien puissant entre elles, l'amitié sans doute. Comme la Reine était son amie je la vois mal déblatérer sur elle, surtout après ce qui s'est passé. Dans ma tête elle prendra sa défense, coûte que coûte même si en aparté elle sait que certaines choses qui lui sont imputées sont vraies. Mais je l'imagine apprendre que le tribunal a accusé Marie Antoinette d'attouchements sur le Dauphin ... Après cela, alors qu'elle connaissait l'amour de sa reine pour ses enfants, comment Oscar pourrait ne pas la défendre bec et ongle ? Et du coup je fais le parallèle avec ce qu'elle ressent pour Napoléon. Elle ne peut pas l'aimer de la même manière, ne serait ce que parce que Bonaparte est tout à fait capable de se défendre lui même. Mais je crois qu'ils partageaient cette même passion de la France. J'aime d'ailleurs beaucoup ta citation, je ne la connaissais pas. Elle ne m'étonne pas cependant c'est tout à fait dans la veine de ce qu'il a pu dire en d'autres occasions.
Par la suite Napoléon va faire des erreurs, des choses qui vont blesser Oscar et son besoin d'absolu. C'est pourquoi je pose déjà certains jalons tant sur lui que sur elle.

Enfin, l'amour entre Oscar et Girodelle ...
J'aime particulièrement le distiller dans les lettres, surtout qu'il est exacerbé par l'absence. Il refuse de vivre sans elle et cette promesse, que j'avais écrite dans le premier chapitre sans y penser vraiment, j'ai fini par en faire le fil rouge qui le relie à elle. Oscar est plus pudique, du moins pour le moment. Mais j'avais envie, et même besoin, de faire ressentir l'amour qu'elle éprouve pour Victor. Il n'est pas le "second choix" celui vers qui elle ne s'est tourné que parce qu'André n'était plus. Il est celui qu'elle a voulu, réellement, celui qu'elle n'aurait sans doute pas connu ainsi sans la mort d'André, mais celui à qui elle se donne totalement.


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Dim 29 Mai 2011 - 14:07

Lettre du 24 Vendémiaire, an 5 ( 15 Octobre 1796)

Cinq mois sans nouvelles ! Je comprends qu’Oscar se fasse du mauvais sang. Et avec juste raison puisque Victor a été blessé, pas si légèrement qu’il le raconte, j’en suis persuadée.

J’apprécie toujours autant la manière dont tu mélanges l’actualité de l’époque et la vie d’Oscar et de Victor. Je suis d’accord avec toi quand tu dis que leurs lettres ne peuvent pas être que sentimentales. Pas avec le caractère qu’ils ont, pas avec les fonctions qu’ils occupent. Et puis ces événements politiques sont la toile de fond de leur vie et l’influencent considérablement.

« Chaque jour qui passe me fait regretter davantage de n'être pas parti à tes côtés. »
Je comprends Victor mais M. de Girodelle serait-il accepté dans les armées révolutionnaires ?

« Si d'aventure Bonaparte devait prendre la tête d'une autre campagne je jure en ce jour de vous suivre. »
Un jalon pour une autre fiction ? Wink

« Nous prendrons une journée pour nous deux. Nous partirons du côté d'Arras, nous nous arrêterons près du grand chêne. »
Je trouve infiniment émouvant ce rendez-vous que donne Victor à son épouse. Comme toujours, il pense d’abord à elle. Et qu’il évoque en premier le souvenir d’André est si caractéristique de sa noblesse de cœur. Je suis persuadée qu’il accepte aussi bien le premier amour d’Oscar parce qu’il sait qu’elle l’aime tout autant, bien que de manière différente.
Je me suis souvent demandé quelle aurait été la relation de couple d’Oscar et d’André s’ils avaient vécu. Certes, l’animé (bien plus que le manga) fait d’André un homme à la personnalité forte mais il a toujours été "l’ombre", leurs liens ont toujours été peu ou prou hiérarchisés et ils auraient peut-être eu du mal à trouver un équilibre.
L’amour d’Oscar pour Victor me paraît plus ancré dans la réalité, plus mature aussi. Et, pour moi, chaque mot de tes lettres le démontre, Silène.

« Les bruits se réduiront à ces deux là : le doux souffle de ta respiration, les battements de mon cœur contre ton oreille te rappelant que je ne vis que pour toi. »
On peut prononcer des mots doux au téléphone mais une lettre se lit et se relit. J’avoue que la correspondance me manque. Je reste de celles qui écrivent mais souvent les gens répondent par un coup de fil ou un mail. Et je le regrette. Mon mari est absent depuis une semaine et pour quinze jours encore, en déplacement à l’étranger pour son travail. Je l’ai au moins une ou deux fois par jour au téléphone mais que j’aimerais recevoir une lettre aussi tendre. rosoiù
Ceci dit, entendre sa voix est merveilleux et je n’apprécierais que très moyennement d’avoir de ses nouvelles au rythme de la diligence ! Evil or Very Mad

« Allons mon colonel, reprends courage. Tes hommes te suivront, ils ont besoin de toi, ils ont confiance en toi, et je sais combien cette confiance est méritée. »
Un beau compliment de militaire à militaire ! Girodelle a senti, dans la dernière lettre d’Oscar, son désarroi devant les champs de bataille et y répond de la manière la plus efficace, réaliste et justifiée.

Je trouve très bien vus les rapports entre Girodelle et le général de Jarjayes, respect et tendresse filiale mêlés.

« Je pense que, si on lui avait laissé le temps, Louis XVI aurait fini par faire un bon roi. »
Et si on lui en avait laissé la latitude. Mais tout le monde lui a mis des bâtons dans les roues, à commencer par son frère, son cousin et une bonne partie de la noblesse de robe et d‘épée. Il faut dire aussi qu’il a plutôt mal choisi la plupart de ses ministres et que sa femme ne l'a pas aidé en ternissant et faisant haïr l'image de la royauté.

« Je crois cependant qu'il cherche à te comprendre, puisqu'il se documente sur Bonaparte. »
Faut-il que le père d'Oscar aime et respecte sa fille pour se conduire ainsi ! Mais je suis sûre qu’il s’inquiète beaucoup pour elle, même s’il ne le montre pas trop. Se renseigner au moins sur les compétences militaires du général Bonaparte est logique dans cette optique.

« Je t'aime Oscar. Que cette certitude soit un rempart... »
« Je t'aime. Et cet amour me rend invincible. »
Je trouve touchant ce fil rouge de l’amour protecteur qui court au long de tes Lettres de guerre. Même si l’on sait que c’est irréaliste, je comprends que, loin de l’autre et vivant dans le danger, chacun ait besoin d’une certitude à laquelle se raccrocher. Et celle-ci est douce et magnifique.


*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Lun 30 Mai 2011 - 5:19

Lettre du 15 Octobre 1796

Comme de juste, le général de Jarjayes date à l’ancienne. Peut-être une petite touche de résistance au nouveau régime ? Plus sûrement, il s’embrouille dans le calendrier décadaire et les mois républicains ! Wink

« Je suis un mauvais père. »
Une lettre qui ne doit pas être facile à écrire et qui commence par un mea culpa. Le premier paragraphe n’est pas sans rappeler la scène entre le père et la fille, peu après l’entrée d’Oscar aux Gardes-françaises.

« Vous êtes née pour me contrarier et je vous en sais gré. »
« Vous me rendez meilleur. »
En tout cas, quand il prend la plume, le général n’a pas peur d’exprimer ses sentiments. Quelle humilité et quelle sincérité dans ses mots ! Les paroles de ce genre vont souvent des enfants aux parents, beaucoup plus rarement des parents aux enfants. (Pour ma gouverne personnelle : en prendre de la graine ! Very Happy )

« Même si je fus dur avec vous, même si nos volontés se sont souvent heurtées, à chaque instant vous furent ma plus grande fierté. »
Il me faudrait presque relever chaque phrase du général. Elles sont toutes émouvantes et superbes. Elles se "bousculent sous sa plume", comme il l’écrit lui-même. L’urgence engendrée par la guerre et l’incertitude du lendemain ouvrent le cœur de cet homme qui s’est tu face à sa fille pendant quarante ans ! Quand je dis "tu", je parle de compliments, car il ne lui a pas ménagé les critiques et les ordres. Mais je jurerais qu’Oscar trouvera que cela valait la peine d’attendre.

« Il (...) vous a offert la compagnie d'âmes nobles comme celles d'André, de Fersen ou de Girodelle. »
J’aime que le comte de Jarjayes, si attaché à son Nom et quelque peu "vieille France", il faut bien l’avouer, range André au rang des "âmes nobles". Dans sa bouche, ce n’est pas un mince compliment !

« J'avais sa promesse que toujours il veillerait sur vous et c'est ce qui a causé sa mort. Est ce une chose qu'il est possible de me pardonner ? »
J’avoue que c’est une vision de la mort d’André qui ne m’était jamais venue à l’esprit. J’espère qu’Oscar tranquillisera son père sur ce sujet (Il se sent coupable d’assez de choses comme cela !). Elle sait bien que, mandaté ou non par le général, André aurait agi de la même manière, l’aurait suivie et protégée jusqu’au bout.

« Je crois qu'elle apprécie, bien malgré elle, le comte de Girodelle, qui reste d'une patience exemplaire malgré les médications qu'elle le force à ingurgiter. »
rire2 rire2 rire2

« Oscar, mon enfant, je prie chaque jour pour avoir, une fois encore, la chance de te serrer dans mes bras, et te dire enfin combien tu m'es chère. »
Et quelle belle et tendre manière de terminer sa missive. Qui reconnaîtrait le militaire arrogant et inflexible qui giflait son fils ou levait son épée sur lui ?


Une lettre magnifique, bouleversante, que, je gage, Oscar conservera précieusement.

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Ven 3 Juin 2011 - 0:42

J'étais sensée être moins occupée après mon déménagement, mais c'est l'inverse qui se produit pour le moment.
J'essaie de revenir demain commenter tes messages, ils sont toujours un réel plaisir à lire !!

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silène
La rose de l'ombre
La rose de l'ombre
avatar

Age : 36
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   Mar 7 Juin 2011 - 1:09

Pourquoi faut il que le temps me manquasse aussi régulièrement ? J'avais promis de te répondre, je ne peux le faire dans la quiétude que ce soir (à près d'une heure du matin !)
Je vais donc tenter de reprendre le fil de tes pensées, j'espère ne pas être trop incohérentes.


La lettre de Victor à Oscar, bien entendu ne pouvait être que tendre. Il lui cache certaines choses, tu l'as deviné, mais je ne peux qu'imaginer combien les séparations de ce type sont dures à vivre. Comment accepter alors de faire souffrir l'autre, en l'inquiétant ?
La seconde campagne de Napoléon est celle d'Egypte, je ne sais si tu as suivi "Mariage Blanc" jusque là. Si tel est le cas tu aura su qu'effectivement il tiendra sa promesse. Cependant les campagnes se poursuivent, avec Napoléon. Il faudra attendre la seconde campagne d'Italie pour retrouver les lettres de guerre (j'aime trop les écrire, comme je le disais déjà, et celles là s'approchent inéluctablement de leur terme).

Comment Victor peut parler d'André ainsi ? Déjà, il ne faut pas se voiler la face, parce qu'il n'y a plus de concurrence possible entre eux. Je pense que Girodelle sait tout ce qu'il doit à André, et en premier lieu la survie même d'Oscar. Je n'imagine pas non plus Oscar ne pas parler d'André. Il reste son âme sœur, celui qui a construit une vie imbriquée à la sienne et Victor ne peut pas l'ignorer.
S'il avait survécu ? Je ne sais pas si leur couple aurait tenu. Je vois tellement en André l'ombre d'Oscar, son soutiens continuel et silencieux que j'ai du mal à l'identifier à un autre rôle. Dans l'amour il y a des tensions, et je crains qu'il ait gardé un "profil bas" qui aurait fait exploser oscar à la longue. Victor lui, plie mais ne rompt pas. Il a une force qui permet à Oscar de s'échouer contre lui quand c'est trop dur pour elle. Et puis, tout comme elle c'est un noble et un militaire. Ils ont partagé une éducation semblable et ont tous les deux commandés des hommes.
Ils savent parfaitement combien le rôle est difficile et se font roc l'un pour l'autre.

J'ai posté par la suite la lettre du Général.
J'aime profondément cet homme, j'espère que ça se sent dans cette lettre. Oui, il fut dur avec Oscar. Oui, il est coléreux, buté, orgueilleux au delà de tout. Oui, il a fait de mauvais choix et ne sait pas dire à sa fille combien il l'aime. Mais il l'aime, c'est une certitude !
Et ce caractère, foutre Dieu, c'est celui d'Oscar !
Entre eux la conversation a toujours été difficile, hachée, et dans cette lettre je pense que la distance lui rend la tache plus aisée. Enfin il peut lui dire combien il est fier de lui et lui parler de ses craintes. Cependant, parce qu'il est clairvoyant et parce qu'il la sait heureuse, il pense avoir fait le bon choix. Oscar n'est heureuse que libre et cette liberté que lui laisse Girodelle c'est le Général de Jarjayes qui, le premier la lui a offerte.
Il ne l'a jamais crue inférieure parce que fille. Et il l'a forcée à se dépasser, à vouloir toujours le meilleur. Preuve de son humanité, il ne l'a pas laissée seule et lui a offert un compagnon, André.
A la fin je passe au tutoiement pour laisser parler vraiment sa crainte de la perdre. Il l'aime, il veut qu'elle le sache.

Certes, le père dur de son enfance à disparu. Mais l'épée qu'est devenue Oscar a été forgée par l'inflexibilité dont à fait preuve son père durant son enfance. Je pense que parfois, après l'avoir punie, il aurait aimé la prendre dans ses bras. Mais telle n'était pas l'époque.
Il faisait à l'époque ce qu'il croyait être le meilleur pour elle.
Oui, j'aime papa Jarjayes ^^'

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reviews sur Lettres de Guerre, de Silène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Guerre] Lettres d'Iwo Jima de Clint Eastwood
» LETTRES D'UN OFFICIER DE CHASSEURS ALPINS
» Ach, la guerre, gross malheure!
» Mémoires de nos Pères, et Lettres d'Iwo Jima
» Entier Semeuse guerre 14-18 Bretagne Sujet à lire!
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-