Lady Oscar - André

Forum Lady Oscar - La Rose de Versailles - Versailles no Bara - Berusaiyu no Bara - The Rose of Versailles - ベルサイユのばら
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Jeu 27 Mai 2010 - 15:24

rire1 rire1 rire1 YEEEEEEEEEEEESSSSSSSSSSS !!! On va avoir plusieurs versions !!! ça, c'est génial !!! Je suis ravie !!! J'aime bien en fait quand on est plusieurs à traiter le même sujet parce que ça fait des variations multiples sur le même thème. Tkt, il n'y a aucune pression : chacun traite toujours le sujet à sa façon, selon son style, sa sensibilité et ses envies du moment Wink
Bon, à mon avis, tu auras fini avant moi parce que mon inspiration est un peu capricieuse en ce moment lol!
A moins que j'ai besoin de me défouler à mort.
Revenir en haut Aller en bas
AngelsKing
Soldat André
Soldat André
avatar

Masculin
Age : 25
Nombre de messages : 1607
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Jeu 27 Mai 2010 - 16:51

dit donc c'est un chapitre très psychologique (pour Oscar bien sûr)^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Un mauvais dieu dort dans les catacombes de mon cœur et si par malheur ma chérie ou la nature souffre alors l'enfer viendra bruler les corps, les ombres prendrons le cœur et ce mauvais dieu prendra les âmes des responsables de ces malheurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marina
Comtesse de Polignac
Comtesse de Polignac
avatar

Féminin
Age : 32
Nombre de messages : 4148
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Jeu 27 Mai 2010 - 16:53

Shocked roooooooo quelle belle suite

J'ai cru au début qu'Oscar n'avait que peur..... mais je découvre qu'André est bien là, à jouer un jeu dangereux... Et cruel....

J'aime beaucoup, car tu fais de lui réellement l'agresseur... Et un agresseur qui est entré dans le cercle... Enfin en un sens pas vraiment seulement... Je sais pas comment le dire c'est plausible et sa donne froid dans le dos je dirais...

Et j'Adore ça

Oscar qui se met à l'écriture pour se libérer, j'ai beaucoup aimer les textes qu'Elle écrit Wink

Bravo Arlène ^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicmarina.spaces.live.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Jeu 27 Mai 2010 - 18:49

Merci rosoiù rosoiù rosoiù

Donc ça vous plaît. YEEEEEEEEEESSSSSSSSS !!! rire1 rire1 rire1

Vi, là, c'est un peu ''André comme vous ne l'avez jamais lu'' xD Là, je le laisse sur le plan strictement ''agresseur''; sans trop entrer dans sa psychologie. J'y entrerai plus tard Wink

Et vi, un chapitre psychologique pour notre chère Oscar.

Je suis encore sur les chapitres d'exposition.
Après, il faut que je vous noue tout ça dans un noeud bien psy à ma façon ^^


Les textes qu'elle écrit sont tirés d'un ensemble de textes que j'ai écrits à un moment et que je replace de temps en temps. Je crois que je ne les ai pas tous mis en ligne d'ailleurs. J'avoue que j'aime bien ces deux-là. Donc contente qu'ils te plaisent Marina.

Merci de suivre et d'aimer rosoiù .
Allez, maintenant, il ne faut pas que je vous rate la suite^^ Je n'ai pas tellement l'habitude d'aller aussi loin dans le ''noir'', d'habitude j'adoucis par quelque chose, même si j'écris rarement à Dreamland^^
Revenir en haut Aller en bas
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Jeu 27 Mai 2010 - 23:48

Je devais aller me coucher...mais j'avais noté dans un petit coin de mon cerveau qu'il y avait une suite à cette fic. Smile
Je ne pouvais pas laisser passer ça !
Même si je vais faire des cauchemars cette nuit... affraid

L'appréhension d'Oscar est palpable.
Elle semble au bord de la rupture. Finalement, a-t-elle appris qui elle était ? Et surtout : veut-elle réellement ne plus être une femme ?
Après la dureté, vient la crainte. Pas une crainte franche contre laquelle elle aurait pu se battre, mais une crainte sournoise entretenue par...André lui-même.

Un tel cynisme est effrayant.
En fait, il ne force pas Oscar à se remettre en cause. C'est TOUT qu'il faut remettre en cause ! Il casse toutes les bases, toutes les certitudes, et on a le tournis. On ne sait plus où on en est.
Qui suis-je ? Où suis-je ? Dans quelle étagère ???

Poum ! Sur mon derrière ! Arf !

Bon, j'ai compris. La prochaine fois que je croise un mec que je considère comme un ami, je lui plante un couteau dans le bide avant qu'il ne me fasse du mal !
Quoi ?!! C'est pas ça ??? Very Happy

N'empêche, je ne devrais peut-être pas te dire cela, mais une réplique m'a bien fait rire. Sans doute parce qu'il est tard et que les neurones sont déconnectés... Désolée... Mais...

Citation :
Non, elle n’était pas un homme… Sinon, comment un autre homme aurait-il pu la profaner ainsi ?
Eh ben, et les moeurs italiennes alors !!!!!
Tapez pas hein ! Je ne sais pas ce qui m'a pris... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Ven 28 Mai 2010 - 9:51

De quoi faire des cauchemards Shocked Carrément ! Et ben, ça va, alors ... heu non... je ne veux pas faire en sorte que tu dormes mal rire2 je veux dire que je n'ai pas raté mon texte^^

Oscar est effectivement bien paumée et ne sait plus vraiment où elle en est ni ce qu'elle veut. C'est fait pour ... et grâce aux ''bons'' soins du substitut d'André. Bah oui, l'André d'Ikéda, celui que l'on connaît est en réalité en vacances bien méritées : avec tout ce qu'il s'est pris dans la tête dans le manga et dans l'animé, le syndicat des personnages nous a adressé une mise en demeure ---> obligation de l'envoyer immédiatement en vacances. Donc pendant que l'André de ma fic traumatise Oscar, l'André que l'on connaît se prélasse tranquille sur une plage Laughing


Pour la phrase qui t'a fait rire, j'y ai pensé. Mais j'ai préféré gardé '''ainsi'' plutôt qu'écrire ''profaner le coeur de sa féminité'', un peu de pudeur sans doute. Je vais filer éditer immédiatement Wink
Bon au moins, ton fou rire aura tempérer tes cauchemards Wink

Merci de me suivre également sur cette fic rosoiù
Revenir en haut Aller en bas
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Ven 28 Mai 2010 - 15:52

Figure-toi que j'ai eu beaucoup de mal à m'endormir... mais tu n'es pas vraiment en cause.
Je suis allée faire un petit tour en Enfer, allez savoir pourquoi !
Remarque, j'y ai croisé un démon cornu brun avec un oeil vert injecté de sang, qui bavait comme un bouledogue dès qu'il voyait une blonde et qui grondait à longueur de temps. Ca me rappelle vaguement quelqu'un, mais qui ? Qui ?!! Suspect

C'est curieux, dans cette fic je suis surtout attachée à Oscar.
Hier soir je ressentais son angoisse. Aujourd'hui, je me réjouis de son répit avec le sourire aux lèvres.
Même si je SAIS qu'il ne sera que de courte durée...

En ce qui concerne le personnage d'André, je fais comme Oscar : j'entre en indifférence... Arf ! Ou presque. rire2
Il faut dire que je commente à chaud ( bouillant même ) et que je n'ai peut-être pas encore assimilé toute la vilénie du personnage.
Dis docteur, c'est grave ?
Faut que j'arrête les pilules bisounourcées ? smilie Pas question !!!!! tongue

Il est diabolique !
Tiens, me revoilà en Enfer ! rire2

Et maintenant, l'entrée en scène d'Alain.... Donc, André et Alain ne se connaîssent pas...
Amis ou ennemis ? Ou pas de rencontre peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Ven 28 Mai 2010 - 18:37

Ah oui, c'est vrai qu'en ce moment, l'enfer, ça te connaît rire2

Pour le reste, bah vi, c'est la faute aux pilulles bisounoursées : André n'a pas eu sa dose depuis trèèèès longtemps rire2
Pour l'instant, il est assez diabolique, j'avoue. Quitte à le faire à contre-courant, autant y aller à fond siffle

Non, André et Alain ne se connaissent pas (encore ?)... Se rencontreront-ils ? Mystère Very Happy ... y compris pour moi rire2
Revenir en haut Aller en bas
Marina
Comtesse de Polignac
Comtesse de Polignac
avatar

Féminin
Age : 32
Nombre de messages : 4148
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Ven 28 Mai 2010 - 19:28

hooooooo une suite..... et quelle suite mes amis..... Shocked

disons que sa réveille ça ce matin (J'lai lu en me levant, jsuis aller manger et là je commente Wink la faute à mon chum... lolll)

André est devenue beaucoup plus qu'un agresseur à ce que je vois, c'est devenu un véritable meurtrier.... et pas seulement meurtrier de féminité non meurtrier au vrai sens.....

sur le coup javoue avoir eu peur quand il mentionnait vouloir aller plus loin, j'ai cru qu'il s'en prendrait à Rosalie parce qu'en plus elle a le physique d'Oscar et qu'on sait en plus maintenant à ce stade qu'elle est noble de naissance... J'ai vraiment cru qu'il transposerait son geste sur de nobles femmes blondes aux yeux bleus, comme le ferait un violeur en série (Je divague? Qui a dit que je divagais???? mais nha c'est la faute au pillules démoniaque et au fait que j'écoute trop de X-Files en ce moment lolllll)

Bref sa fou la chair de poule.... Maintenant il prends son pouvoir qui semble lui conférer une attitude confiante et il étends sonc ontrôle jusqu'à aller jouer avec la vie de ses victimes.... Whaaaa sa crains dans sa tête lui, faudrait lui conseiller de voir un psy non???? Razz

mais pour Oscar, se répit me fait d'autant plus peur personnelement, car comme André le sait, lorsqu'il refrappera la chute n'en sera que plus grande encore...

Mais Arlène j'adore avoir la chair de poule et j'Adore ton texte qui nous emmène dans une toute autre dimension de LO ^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicmarina.spaces.live.com/
Nicole
Fondatrice / Administratrice
avatar

Féminin
Age : 35
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Ven 28 Mai 2010 - 20:02

J'ai aimé découvrir une Oscar perturbé par ce qui lui était arrivé. Mais arrivé vers la fin on découvre qu'elle n'a pas vraiment perdu la "raison". André et bien là, à surveiller ces moindre faits et gestes.
Quand j'ai commencé à lire le 2 ème chap, j'avais oublié qu'André était cruelle voir sadique dans ta fic Rolling Eyes Je me disais le pauvre André doit regretté. Eh bien non, tu en as fait un vrai prédateur.
Je crois qu'il n'est pas nécessaire de te dire qu'on attend un troisième chap Very Happy

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ladyoscar-andre.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Ven 28 Mai 2010 - 20:15

Merci rosoiù Contente que mon André-prédateur te plaise ! rosoiù

Le troisième chapitre est en ligne. C'es le quatrième que tu attends ? Il arrive, il arrive. En fait, j'ai coupé le troisième parce qu'avec tout ce que j'avais en tête j'aurais fait un troisième chapitre beaucoup trop long. Donc j'écris la suite demain matin ou dimanche. Je crois que l'inspiration a retrouve le chemin de mon clavier^^
Revenir en haut Aller en bas
Marina
Comtesse de Polignac
Comtesse de Polignac
avatar

Féminin
Age : 32
Nombre de messages : 4148
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Ven 28 Mai 2010 - 21:25

vraiment c'est chouette alors ^^

dit tu pourrais lui dire de passer sur le miens des fois histoire que jvous donne un chapitre de chaque fic avant mon départ pour une semaine???? siffle

jattends la suite avec impatience et jespère pouvoir la lire avant de partir ^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicmarina.spaces.live.com/
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Sam 29 Mai 2010 - 8:20

Le chapitre deux tient les promesses du premier !

Je trouve que c'est une excellente idée de laisser passer deux mois entre les chapitres un et deux. Cela permet de ne pas tourner en rond dans la première phase de réaction d'Oscar et de montrer une phase suivante de son évolution face à l'agression qu'elle a subie.
La peur, l'angoisse, rendue présentes et palpables par des riens...
Comme tu les décris bien. On les ressent.
Notre Oscar fait connaissance avec bien des sentiments qu'elle ignorait. Je pense que c'est vrai pour toute femme violée. Ce l'est peut-être encore plus pour Oscar qui a mené une vie si particulière, avec une certaine forme de maîtrise de sa vie et de pouvoir.

Tes deux poèmes trouvent parfaitement leur place dans ce passage. J'ai particulièrement aimé le second, avec sa richesse de rimes et d'allitérations.

La seconde partie du chapitre fait froid dans le dos. Tu as vraiment joué le jeu d'un André grisé par le pouvoir qu'il s'est découvert sur Oscar au cours du viol. Il est bien difficile de reconnaître André sous les traits de cet homme haineux et sadique, qui joue avec la peur de la jeune femme qu'il traque.
Il serait intéressant de comprendre d'où vient toute cette haine. On dit que la haine est soeur de la passion mais à ce point...

Quant au chapitre trois...

Tu nous transformes André en pervers patenté (je l'entends quasi au sens de la pathologie psychiatrique) et en tueur en série caractérisé.
La manière dont tu décris les différentes étapes de sa jouissance face à la mort d'un noble, fait froid dans le dos.
Et cette volonté de donner du champ à Oscar pour mieux jouir de son retour à la terreur ensuite : c'est très finement observé dans l'escalade et quel raffinement de cruauté de la part d'André !

Tu nous écris là du noir de noir ! A me mettre au bord du malaise...

Seule (toute) petite note d'espoir : la mention d'Alain à la fin de ce troisième chapitre.
Mais je me trompe peut-être. Pour moi Alain est un personnage qui ne peut pas, malgré son mépris pour les nobles, verser dans les excès que tu prêtes à André. Je le vois plutôt sentir la peur d'Oscar et prendre sa défense.
Mais, bon, je n'aurais jamais imaginé non plus un André violeur et sadique. Alors comment vas-tu nous faire apparaître Alain ?

Avec ce genre de terrible suspense, te voici enchainée à ton clavier. Si la suite ne vient pas très vite, tes lecteurs, moi la première !, vont montrer les dents. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Sam 29 Mai 2010 - 13:20

Merci rosoiù

Oui, j'ai vraiment fait dans le noir pour le coup. Pour André, j'entrerais un peu plus dans sa psychologie en expliquant davantage ses motivations. Mais je vais le faire plus loin. Là, ce n'est pas le moment.

Pour Alain... comme une partie de ce que j'avais en tête est en ligne (et non pas tout : c'était vraiment plus long que ce que je pensais à la base), vous pourrez vous faire une idée. Vous risquez d'être un peu surpris... Mais ce n'est qu'un début, l'entrée d'Alain dans la fic Wink

Bonne lecture !

Je veux bien que vous montriez les dents, mais surtout ne m'envoyez pas l'André de ma fic, parce que là, il y a de quoi avoir vraiment peur^^. Et comment écrire pétrifiée par la peur lol!
Revenir en haut Aller en bas
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Sam 29 Mai 2010 - 15:31

Effectivement, cela nous fait une pause avec la cruauté d'André... Mais faut-il s'en réjouir ? scratch Comme Oscar, nous allons nous ramollir pour retomber plus douloureusement encore. triste

La souffrance d'Alain est poignante.
Dans l'anime et le manga, il est anéanti par la mort de sa soeur. Cette fois, tu en remets une couche avec "la mort après la mort".
Tu n'épargneras rien à aucun de tes personnages.

Vers quelle illusion ou désillusion s'en va Oscar ?
Elle trouve un écho à sa propre souffrance. Cela va-t-il rapprocher ces deux êtres meurtris ? Ce qui ne serait pas à souhaiter, vu l'état d'esprit d'André.

Tiens au fait.... André justement ! Je l'ai croisé. Il était furibond parce qu'il n'est pas question de lui dans ce chapitre, et qu'en plus Oscar s'occupe d'un autre homme.
Attention ! Ses yeux lançaient des poignards et sa respiration n'était qu'un grondement sourd.
D'après ce que j'ai cru comprendre ( Me suis cachée hein ! Pas folle quand même ! siffle ), il en avait après l'auteur..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Sam 29 Mai 2010 - 16:31

La Lionne je te réponds planquée derrière une barricade, un masque à gaz sur le visage et un gilet pare-balles sur le corps. J'ai installé des alarmes partout chez moi, j'ai mis des mines anti-personnelles aux endroits stratégiques, histoire de me protéger de mon André-sadique ... ça m'apprendra tiens à faire des personnages pareils rire2
Alors surtout, ne cafte pas : s'il te parle de moi, tu n'as pas eu de nouvelles rire2


Oui, j'en remets une bonne couche... Vers quelle illusion ou désillusion s'en va Oscar ? Ah pour l'instant je n'en sais fichtre rien. rire2 Je n'ai en tête que des bribes d'images pour le chapitre suivant. Quand c'est comme ça, il faut laisser poser un peu. Mais nan, nan, t'inquiète, vous n'allez pas trop vous ramollir rire2
Et non, je n'épargne personne. ça doit être l'autre dingue de Dédé qui a dû me contaminer rire2

Je le dis à l'avance, je ne me lance pas dans une fic fleuve : elle fera 8/10 chapitres maximum. Après, ça va être trop long et je ne pense pas pouvoir tenir la distance avec un thème aussi noir. Je n'ai pas envie de planter cette fic. Et puis Ste Thèse va me faire la gueule si je lui fais trop d'infidélité rire2

Encore un grand merci de me suivre rosoiù
Revenir en haut Aller en bas
Marina
Comtesse de Polignac
Comtesse de Polignac
avatar

Féminin
Age : 32
Nombre de messages : 4148
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Sam 29 Mai 2010 - 17:58

Tiens sa me donne presqu'envie de me planquer moi aussi du coup lolllllll

Mais trève de plaisanterie j'aime cette couche de souffrance que tu ajoutes au personnage d'Alain face à ses deux morts... Et une Oscar compatissante, qui reconnait certains éléments de sa propre souffrance....

Mais je crains comme les filles, si ces deux là se rapproche dédé pourrait pété un câble... J'ai très hâte de la suite Arlène bravo ^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicmarina.spaces.live.com/
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Dim 30 Mai 2010 - 14:57

Le chapitre 4 est (ouf, un peu de répit !) un peu moins noir.

Non que tu ne rendes pas parfaitement la détresse d’Alain à la double mort de Diane et de sa mère mais l’intérêt et la compréhension que lui manifeste Oscar, le jeu subtil entre le roturier et l’aristocrate, donnent un tour plus « humain » à cette fiction, loin de cet André sadique que tu as imaginé.
Oh, je sens bien qu’il n’est pas loin. Comme les autres, je me demande comment sa possessivité maladive à l’égard d’Oscar va réagir si celle-ci et Alain se rapprochent un tant soit peu l’un de l’autre. Mais, pour l’instant, je savoure ce chapitre plus en douceur.

Là encore, je trouve que la psychologie est impeccablement respectée. D’une part, dans ce qu’Oscar peut désormais, à travers son expérience personnelle, percevoir et comprendre de la souffrance d’Alain. Mais aussi dans le fait qu’avoir à s’occuper d’un autre et de sa détresse la sort quelque peu de sa propre spirale infernale. Elle met d’ailleurs beaucoup de finesse dans sa manière de titiller Alain pour le faire sortir de sa léthargie, dans sa suggestion pour « personnaliser » le lieu de sépulture de ces deux femmes.
Je trouve également touchant la réplique d’Alain à ce moment : Venez avec moi !
C’est un véritable et humble aveu de faiblesse qui rend Alain moins monolithique, et dans son caractère, et dans son mépris des nobles.

Comme tout le monde, j’attend la suite avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Dim 30 Mai 2010 - 15:20

Merci rosoiù rosoiù rosoiù

J'ai la suite en tête... enfin les étapes principales^^ Vu que je suis seule aujourd'hui et que je n'ai pas envie de travailler (généralement, le dimanche, j'évite autant que possible), je comptais l'écrire (avant, j'ai fait un petit passage par ici). J'espère qu'elle ne vous décevra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Petrina
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 26
Nombre de messages : 1826
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Dim 30 Mai 2010 - 18:05

J'ai beaucoup aimé le deuxième chapitre. En le commençant, j'ai eu très peur que cela tombe dans le pathos, mais non, c'est un André profondément sadique qui nous revient !!!

Et oui, Arlène, ce chapitre est une réussite, et maintenant j'ai envie de lire la suite (qui est déjà disponible siffle siffle). Je vais adopter un rythme raisonnable, histoire que je saisisse toute la fic, parce que tant d'intensité doit se distiller un peu dans ma tête, vous comprenez, hé hé....

Enfin, revenons à nos moutons, les vrais je veux dire. Oscar explose, la nature a repris ses droits sur elle... Quoi de plus naturel ? Quant à André, et c'est extrêmement intéressant, il est ivre. Ivre de pouvoir. Il a découvert qu'il avait infiniment de pouvoir sur elle, et il en use outrageusement...

Une interprétation différente de celle d'Ikeda, mais ô combien intéressante. J'aime la tournure que ça a pris. Je suis contente qu'André ne regrette rien...

On sent la fan de TCF qui hurle en toi, et je te suis reconnaissante de ne pas la bâilloner, hé hé..

merci Arlène !!!!!!! L.Andréa

bisous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Dim 30 Mai 2010 - 19:49

Comment tu as su que j'ai revisonné l'intégrale de TCF dernièrement ? C'est le petit doigt de ma fic qui te l'a dit ? xD

Je suis contente que ça te plaise Petrina, parce que je ne fais pas dans le noir comme ça tout le jour. C'est quand même une première pour moi. Généralement, je tempère, mais là non, effectivement, j'y suis allée carrément.

Là, j'ai terminé. Finalement, je peux aussi faire des fics en plusieurs chapitres, mais courtes. ça aussi c'est une surprise.

Enfin bref, j'espère que la suite continuera à te plaire, et également la fin. Tu me diras. Quant à moi, je vais suivre avec beaucoup d'intérêt ce que tu as écrit. J'ai trouvé ça vraiment très très bon cette idée de sourire !
Revenir en haut Aller en bas
AngelsKing
Soldat André
Soldat André
avatar

Masculin
Age : 25
Nombre de messages : 1607
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Dim 30 Mai 2010 - 22:55

que voilà une fin bien noir comme je les aime Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil dommage qu'Oscar et André ne se soit pas entretués ^^

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Un mauvais dieu dort dans les catacombes de mon cœur et si par malheur ma chérie ou la nature souffre alors l'enfer viendra bruler les corps, les ombres prendrons le cœur et ce mauvais dieu prendra les âmes des responsables de ces malheurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys
Duc de Broglie
Duc de Broglie
avatar

Féminin
Age : 42
Nombre de messages : 4568
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Lun 31 Mai 2010 - 5:35

J'ai aimé ta description des champs de colza lumineux et de l'église. Une véritable impression de paix s'en dégage, d'autant plus forte que la lumière et la sérénité ne sont pas les principales composantes de ta fiction !

Très émouvant aussi le passage où Alain cherche le meilleur endroit pour rendre hommage à sa soeur et sa mère. Il est aussi bouleversant de voir ce colosse s'effondrer dans ta fiction que dans l'animé ou le manga.
La succession de pensées et de sentiments que tu prètes à Oscar prend à la gorge : sa compassion ; ce raidissement brutal devant le souvenir de ce qu'elle a vécu, ce qu'elle appelle sa propre "mort" ; ce dégoût et ce mépris soudain devant cet homme qui pleure "comme une femme" ; cette violence devant l'image d'elle-même renvoyée et refusée ; ce meurtre.

Là, tu as vraiment réussi à me surprendre. Pas plus que je ne me vois imaginer un André sadique, je ne me vois concevoir une Oscar meurtrière. Une meurtrière qui, de plus, clame sa joie d'avoir tué en s'imaginant s'être ainsi délivrée alors qu'elle s'est livrée, pieds et poings liés, à la haine, c'est-à-dire en l'occurrence à André.

Je trouve intéressant le parallèle que fait André entre le combat d'Oscar et le sien. Sauf que lui se bat, aux côtés de Saint-Just (qu'on apprécie ou non leur manière de se battre) pour en effet se libérer de la condition de roturier ; mais elle ? Je ne suis pas bien sûre qu'elle se batte pour se délivrer de sa condition de femme, en tout cas pas réellement. Je dirais plutôt qu'elle s'enfonce dans un refus de sa féminité qu'a entretenu son père toute sa vie et que son viol a accentué, puisque pour elle, désormais, "femme" égale "victime".

Au final, une fic très forte, très noire. Je comprends que tu ne l'aies pas prolongée trop longtemps. ce doit être aussi dur à écrire qu'à lire.

Mais c'est une réussite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Lun 31 Mai 2010 - 11:31

YEEEEEEEEEEEESSSSSSSSS rire1 Ma fin vous a plu ! J'en suis ravie !

Angelking : non, je n'allais pas les faire s'entretuer, c'était trop facile, tout comme il aurait été trop attendu qu'Oscar et Alain soient unis par leur douleur et qu'André soit jaloux comme un poux et les persécute. Après, ça aurait donné un affrontement Alain/André et/ou Oscar/André. C'était trop évident et ça ne collait pas avec le titre de ma fic. Il fallait que la fin soit cohérente avec. D'où cette idée. Contente que ça t'ai plu, même sans affrontement^^


Maylïs : la description des champs est librement inspirée d'un fanart que j'adore. Comme je suis une grosse nulle qui ne sait pas mettre une image sur le forum, je te mets le lien de l'endroit où il se trouve chez Marine : http://lady/t2622-trop-beau-00.htm ça te permettra de le voir si tu en as envie. Je suis complètement gaga de ce fanart !
Ha, ha, je t'ai surprise ! C'était fait pour^^ Et aussi et surtout pour rester dans l'idée d'une féminité mortifiée. Effectivement, Oscar ne se libère pas de sa condition de femme, elle s'enlise dans le refus de sa féminité tout en se livrant à la haine et donc à André. Là, il y a sans doute une petite erreur de narration dans mon texte : on ne doit pas assez sentir que ce sont les pensées d'André. Je vais voir si je peux corriger un peu. [edit. j'ai regardé, ça risque d'^tre un peu difficile, je vais laisser comme ça : les lecteurs se feront la même réflexion que toi Wink ]
Sinon, j'ai fait un peu durer sur la description du paysage et l'émotion d'Alain pour que la réaction d'Oscar arrive aussi butalement pour le lecteur qu'elle arrive pour Alain.
Oui, écrire sur ce mode est difficile pour moi parce que ce n'est pas tout à fait dans mes cordes. Ceci dit, j'ai trouvé intéressant d'aller voir un peu de ce côté-là, parce que je ne l'avais jamais fait. Et j'ai voulu le faire à fond, et essayant de ne pas tomber dans ce qu'on attendrait (ce que je dis à Angelking plus haut). Ce texte a donc été difficile à écrire par la plongée dans des sentiments assez désagréables. Mais curieusement, j'étais inspirée : j'ai écrit en quelques jours. Mais en format court. C'est la première fanfic qui a un format court sans être une vignette.J'ai arrêté aussi parce qu'il m'a semblé que pour que cette fic soit forte, il fallait qu'elle soit ramassée sur quelques chapitres. Un peu comme un élastique que l'on tirerait pour faire claquer au visage du lecteur.
En tout cas, merci beaucoup de ton commentaire : je suis contente d'avoir réussi mon texte sur un thème qui m'est assez étranger. Je peux dire que mon expérience est réussie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nicole
Fondatrice / Administratrice
avatar

Féminin
Age : 35
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Lun 31 Mai 2010 - 14:16

Arlène a écrit:

Ça va ? Pas d’envie de meurtre à mon encontre j’espère lol! . C’est la première fois que je fais une fic aussi barrée…Et ben, je ne ferais pas ça tous les jours parce que noir c'est noir...


affraid
Une très "belle fin" effectivement. J'ai cru à un moment qu'Oscar allait remonté la pente grace à Alain.
Grave erreur de ma part. Pour moi la fin de ta fic, représente la mort d'André et Oscar. Comme quoi, ils sont toujours unis. Tu as su arrêter ta fic de façon très originale. Bien que cette fic soit très sombre, elle ne manque pas de "charme".

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ladyoscar-andre.com
maria
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 2003
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Lun 31 Mai 2010 - 15:03

surpris Mais attends, tu en postes combien de chapitres pour cette fic ? Il est temps que je m'y remette !!!

Alors au compte-goutte parce que je ne suis pas le rythme !


Chapitre 2 :

coeur Impressionnant cet André !!

Alors, je te le dis tout de suite, je ne m’intéresse absolument pas à ce que se passe en Oscar ( ce qui fait que, je confesse m’être ennuyée au début du chapitre 2 silent a tel point que je me suis contentée de survoler les poèmes ! ). C’est pour ça que ce sur quoi je vais m’arrêter ce sont tes images sur Oscar. J’aime celle-ci :
Citation :
se gonflent comme des outres, se laissent entraînés par la révolte, charriés dans le lit de la tristesse



Citation :
« Des pantins qui s’agitent, courent après des chimères, gesticulent ridiculement, s’emportent, se gonflent comme des outres, se laissent entraînés par la révolte, charriés dans le lit de la tristesse, puis meurent. Et plus rien. Plus d’agitation, plus de couse aux chimères, plus de révolte, plus de tristesse. »
Là, j’aime l’ensemble, la peinture de la toile puis son effacement.




Mais à la fin, apparait André sunny sunny sunny !!! ( j’ai envie de lui donner un autre nom tellement tu en as fait quelqu’un d’autre !) et ce gars là… ouh là là qu’il me plait coeur0 !!Les filles sages aiment les mauvais garçons, c’est connu. Si je te dis que je suis une fille TRES sage, tu connaitras l’étendue de ma fascination pour lui Embarassed tongue !!
Citation :
« Certains tannaient patiemment le cuir pour le rendre plus souple. Lui tannait l’âme d’Oscar pour la rendre plus malléable »
ça, j’aime !!

Citation :
« Le jeu ne faisait que commencer… »
ça, j'aime encore plus !!! coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0 coeur0

j’ai adoré la fin de ce deuxième chapitre ! aime1

Voilà, je me sens un peu obligée de m'excuser mais je crois que je ne vais lire la suite que pour André parce que c'est impressionnant à quel point j'ai tracé une ligne entre tes deux personnages, d'habitude, je ne suis pas aussi catégorique, j'ai l'impression mais là... peut-être parce que tu touches à un genre que j'aime bien et mon impatience refuse de se retarder avec tout ce qui est annexe Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
triste fée
Général de Jarjayes père
Général de Jarjayes père
avatar

Féminin
Age : 48
Nombre de messages : 3655
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Lun 31 Mai 2010 - 16:41

Euh ben... Oups...
Que dire ?? Shocked Je reste sans voix;.. c'est le cas de le dire... Suspect
Néanmoins, je dois avouer que cela change ! Bien que (oui je l'avoue) de voir André ainsi me... chagrine ? choque ? me laisse sans voix ? je ne sais pas. Je suis encore sous le choc de voir cet homme si plein d'attentions se transformé en homme sans scrupules. mais il est vrai qu'il a dû endurer pas mal de misères avec Oscar ! je le comprends ! Un jour où l'autre il fallait bien que ca craque ! Il est humain ! Bien que je ne cautionne nullement ce genre d'attitude envers un autre être humain ! non
Mais je comrpends ce que tu as voulu faire passer. De plus, je dois avouer que tu as relever les défis de manière... surprenante : transformer leurs caractères ainsi, faut oser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-arabesques-de-triste-fee.e-monsite.com/
Loou
L'amour de la bonne chopine
L'amour de la bonne chopine
avatar

Féminin
Age : 33
Nombre de messages : 414
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Lun 31 Mai 2010 - 19:00

Je ne commente pas souvent les fics mais là je me jette à l'eau.

C'est toujours agréable de te lire. J'aime beaucoup ton style dans cette fic et tu as beaucoup de talent.

L'intrigue est originale et bien menée. Tu nous tiens bien en haleine et les sentiments des personnages sont très bien montrés.

Après j'avoue que j'ai eu un petit peu de mal. J'avoue que j'ai eu du mal avec cette André un peu éloigné de ma conception mais franchement chapeau bas car tu as su très bien développer et jouer avec son persoonage.

Petit regret : la relation Alain/Oscar qui aurait pu être davantage poussée. J'aurai bien lu d'autres chapitres avec Oscar et Alain se liant d'amitié, la découverte de leurs blessures respectives, l'entre-aide mutuelle pour les guérir. Enfin, je m'emporte !

Bravo pour cette belle fic !

*** Lady Oscar Lady Oscar ***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesyeuxdelou.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Lun 31 Mai 2010 - 19:54

Merci de vos commentaires Very Happy

Maria : j'ai fini la fic mais ne t'inquiète pas, elle ne comporte que cinq chapitres^^ Et oui, j'ai fait une fic en format court, une première ! rire2
Si tu es une fille TRES sage, tu risques de beaucoup aimé André^^ Enfin, celui qui a pris sa place. Et oui, parce qu'en fait j'ai reçu une mise en demeure du syndicat des personnages de fiction (allez savoir pourquoi c'est tombé sur moi... ) : obligation d'envoyer le véritable André en vacances sur une plage de sable fin, il paraît qu'entre le manga, l'animé et nos fanfics, il en a trop pris plein la figure et que la loi régissant le traitement des personnages de fiction nous obligeait à l'envoyer en vacances... Donc ce n'est pas l'André que l'on connaît. J'ai cherché un personnage qui lui ressemblait physiquement, mais je n'ai pas pensé qu'il avait un caractère si ... différent... dirons-nous... Il arrive même à persécuter son auteur, je vous jure, c'est littéralement terrifiant rire2 Nan, nan, je n'ai rien bu rire2

Tu ne t'intéresses pas à Oscar, aïe... tu risques de ne pas aimer certains chapitres. En revanche, il y a des chances que tu aimes le chapitre 3, et la seconde partie du chapitre 5.
Aïe... je crois que tu ne vas pas aimer cette fic... parce que le titre c'est ''féminité mortifiée'', donc André n'est qu'un instrument, qui tiens une place importante, mais ça tourne quand même autour d'Oscar...
Lis en diagonale, tu verras si tu aimes ou pas Wink


Triste fée : En fait, Oscar a également été envoyée en vacances par le syndicat des personnages de fiction, et je me suis fait avoir de la même façon qu'avec le remplaçant d'André. Et oui, c'est la dure vie des ficwriteuses rire2
Plus sérieusement, l'intérêt de la fic est en grande partie dans le fait d'emmener les personnages totalement ailleurs. C'est normal que ça te surprenne et te prenne de court : en fait, c'est fait pour. Donc c'est un compliment que tu me fais.
Après, je comprends que ça te fasse bizarre de voir les personnages transformés de cette façon. On a l'habitude de les voir autrement, et donc il est difficile de les admettre autrement. Mais tu n'as pas détesté, c'est déjà bien Wink

Loou : Merci pour les commentaires sur le style et l'intrigue. Comme je l'ai dit plus haut, je comprend que ce soit difficile d'imaginer les personnages aussi loin du schéma initial.
Ah oui, la relation Alain/Oscar et ce que tu suggères, en fait c'est ce qui m'est venu en tête en premier lieu. Et puis, en lisant les commentaires, je me suis dit que c'était ce qu'on attendait. Et, là, je voulais écrire de façon inattendue. D'où mon choix, tout en sachant qu'il peut plaire ou déplaire.

En tout cas, je retiens une chose : j'ai pas mal de commentaires, donc mon texte n'a pas laissé indifférent, et donc je peux considérer que j'ai réussi ce que je souhaitais (aller creuser ailleurs, et emmener les personnages sur des terrains où je ne les avais jamais emmenés).
Donc encore merci d'avoir lu et commenté rosoiù
Revenir en haut Aller en bas
La Lionne
Lieutenant de Girodelle
Lieutenant de Girodelle
avatar

Féminin
Age : 51
Nombre de messages : 2609
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Lun 31 Mai 2010 - 20:56

Je dirais que tu as parfaitement réussi ton histoire, car la fin me laisse un goût de fiel...
Mais si c'est un compliment ! rhoooooooo !
Ca ne peut pas être le goût des pilules bisounoursées ( même la noire est plus acidulée ), c'est donc ta fic ! Razz
Avec les poils qui se hérissent dès que je lis "Oscar" ou "André" ! D'une part, je me rends compte qu'il faut que je m'occupe de mon épilation ( hein ? vous vous moquez des détails ??? scratch ). D'autre part, ben ça va être pratique pour écrire... Mouhahaha Very Happy

Quant au format, c'est vrai qu'une fic courte est plus percutante. Ce qui s'adapte très bien à ton histoire "coup de poing"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petrina
Soldat André
Soldat André
avatar

Féminin
Age : 26
Nombre de messages : 1826
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Mar 1 Juin 2010 - 13:05

Je suis d'accord. Objectif réussi. J'aime tout particulièrement le fait qu'un due tragique à la "duel au soleil" (Dieu que je hais ce film) ait été évité.

Pour le reste, je me suis régalée.

Le meurtre d'Alain, inattendu et horrible, m'a clouée. (C'est à ce moment que j'ai pâli).

La noirceur de l'âme d'Oscar m'a réjouie d'une manière qui m'a fait douter de ma santé mentale ( siffle ). André a ouvert la porte à toutes les cruautés.

Et la fin, qui laisse le lecteur tremblant :

Citation :
Elle ne vit pas qu’André exultait. Il avait réussi. Mieux que l’amour, la haine et la mise à mort les réuniraient. Peu lui importait qu’elle lui offre son corps de son plein gré, elle venait de lui offrir son âme. La seconde phase de son plan était inutile. Il s’était désormais tapi pour toujours dans le cœur d’Oscar…

Pour un coup d'essai dans le noir, je pense que c'est une franche réussite !

Mais bon, justement, quand on a terminé de trembler à l'énoncé de la dernière phrase... on se dit... et après ?

Je te rejoins tout à fait sur le fait qu'une fic aussi noire doive être courte, mais je pense qu'un chapitre de plus n'aurait pas fait de mal... Je veux dire.... On aurait tellement aimé voir ce qu'aurait été la relation d'Oscar et d'André après le basculement définitif de la première dans le monde de ténèbres, où le second l'attendait depuis le premier chapitre.


Mais je respecte tes choix d'auteur ^^

J'ai beaucoup aimé cette fic, je dois dire que ça a été vraiment "coup de poing", comme tu dis, Lionne.


D'ailleurs, pour ce qui est de l'épilation.... tu n'es pas la seule
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Mar 1 Juin 2010 - 18:29

A ce que je lis, ça va, ma fic ne vous a pas mis de mauvais poil... rhoo; le mauvais jeu de mots siffle
Allez, je réponds avec plus de sérieux ange .


La Lionne
: fic au goût de fiel face auquel la pilulle bisounoursée noire est sucrée donc... je vois^^ Mais effectivement, pour le coup, c'est un compliment Very Happy Merci de m'avoir suivie sur ce coup même si lire ''Oscar'' et ''André'' dans un tel texte t'a fait dresser les poils. Heureusement que tu n'es pas cardiaque, en cas de problème, on aurait pu m'inculper d'homicide par imprudence. Wouah... c'est vachement dangereux d'écrire des fics !!! Au secoooouuuurrrsss !!!!! rire2
heureusement que j'avais dit que j'allais être sérieuse. En fait, je ne sais pas quoi écrire d'autre à part '' merci'. Donc je vais me limiter à cela et t'envoyer un bouquet de rosoiù rosoiù rosoiù rosoiù rosoiù rosoiù pour avoir ''enduré'' mon texte Wink


Petrina : allez, pas de jalouses, plein de rosoiù rosoiù rosoiù rosoiù rosoiù pour te remercier de ton com' Wink
Pour un duel tragique style ''Duel au soleil'', tu n'as aucun souci à te faire : je n'ai pas vu le fim ... bah quoi, parfois le manque de culture, ça sert rire2
Ne t'inquiète pas pour ta santée mentale, c'est juste ma fic qui est barrée, pas les lecteurs^^ Sinon que pourrait-on dire de la santé mentale de l'auteur ? bah quoi, je suis parfaitement normale ! Mais si ! Parfaitement ... fou .... lol!
Donc le meurtre d'Alain a bien fonctionné comme je le souhaitais. Yeeeees !!! rire1 Ce n'est pas que j'ai quelque chose contre Alain, mais il fallait bien que quelqu'un y passe. J'ai pensé à un moment à Rosalie, mais j'ai préféré que ce soit un homme en détresse pour jouer sur la dualité homme/femme. Et donc et bien Alain... dommage pour lui... et en plus, elle ne l'enterre même pas... je trouve que c'est encore plus atroce que le fait de le tuer.
Je comprends ce que tu veux dire sur le ''et après ?'' et sur les questions que l'on peut se poser sur la relation d'Oscar et d'André après. Ce n'est pas faux. Je me suis déjà expliqué pour le format. Il y a aussi une autre raison à mon choix (en fait c'est la même mais avec une variante) : je ne voyais pas un seul chapitre pour développer une relation Oscar/André version noire. Et je n'ai pas voulu enliser la fic dans quelque chose de trop long. Je te remercie de respecter mes choix d'auteur Wink
Il y a aussi le fait que j'aime bien faire des fins ouvertes... et j'ai aussi cédé à mon péché mignon Embarassed
Allez, je m'envoie des fleurs, pour une première dans ce type d'écrit, ce n'est pas mal du tout Very Happy

Encore merci de votre lecture et de vos commentaires heureux


*****
Edit le 2 juin 2010 à 11h09

En fait, j'ai réfléchi un peu sur mon recours à l'ouverture sur la fin de cette fic. J'aime faire des fins ouvertes, mais je ne le fais que sur certains textes. Souvent, je ne me demande pas pourquoi je ressens le besoin de faire le texte comme ça, parce que j'écris plus ''à l'instinct'' qu'en analysant. Mais là, je me suis posée un peu la question, parce que j'avais la conviction que ce n'était pas une erreur de narration et qu'il était vraiment important pour moi de faire la fin de cette façon. En fait, il y a plusieurs raisons.
La première est que le texte se centre sur la transformation d'Oscar. Donc peu importe la relation d'Oscar et d'André après, peu importe qu'André ait raison sur ce qu'il pense à la fin ou qu'il se trompe, en fait peu importe ce qui leur arrivera après.
La seconde raison est que le texte doit se terminer sur une impression de vide. Je m'explique : pour moi, il y a quelque chose de vain dans le genre de sentiments que je décris. En effet, quand deux personnes ou deux camps se sont laissés emportés par la haine et que l'affrontement cesse, il ne reste rien, à part une certaine désolation. Et, même si je n'ai pas fait d'affrontement, je pense que c'est cette désolation, cette vacuité, cette inutilité que j'ai voulu retranscrire.
Allez, assez blablaté sur cette fin, je fais encore un petit tour de forum et je file Wink
Revenir en haut Aller en bas
maria
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 2003
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Mer 2 Juin 2010 - 14:32

chapitre 3 :

Ah ! l’alliance André/ St Just ! Je veux impérieusement tout savoir d’elle !!!!!

Citation :
A présent, Oscar ne lui suffisait plus. Elle avait été une mise en bouche.
J’adore cette phrase coeur0 cette faim dévorante !! Sa souffrance et son amertume ont touché un point de non retour ! J’aime sa démence !

Citation :
« Leurs yeux luisaient de la volonté de vivre, une volonté farouche, viscérale, même acculés, ils tentaient de combattre. Cette flamme d’espoir de parvenir à sauver leur misérable carcasse, quelle merveille ! Parfois, il feignait d’hésiter à leur laisser la vie sauve. Parfois, il attendait un peu avant de les faire mourir, pour mieux jouir de la palette des sentiments animant leurs visages. Quelle était subtile ! Il aimait alors leur faire penser qu’il se laissait aller à un geste de compassion minime à leur égard, comme une main posée amicalement sur le bras. Quelle feinte extraordinaire qui faisait flamber l’espoir dans leurs yeux ! Quelle lumière dans cette flambée ! Et puis venait ce moment sublime ! »
Suspect Suspect Suspect Dis-moi, t’es-tu amusée à écrire ça ? ( faut-il plus s'inquiéter pour le lecteur qui aura adoré lire le passage que pour l'auteur qui aura adoré l'écrire ? Wink ). Il est très bien traité, ce passage, en tout cas, il me plait beaucoup I love you


Citation :
« Existait-il plus beaux instants que ceux précédant la mort ? »
Tout de même, arrêtons trente seconde de satisfaire nos fantasmes inconscients : faut être plus lucide que André et s’inquiéter un peu : t’en as quand même fait un sérieux psychopathe Razz Razz !! J’avoue que j’ai quand même un peu pitié pour Oscar ! Surtout qu'elle se promène naïvement dans la rue, à respirer l'odeur du bon vieux Paris... ça me fait un peu penser au Petit chaperon rouge, et si tu suis la version initiale du conte... Oscar finira mal pale

Alain disparu ? C’est le passage de la mort de Diane, non ? surpris surpris Oh là là !!! que vois-je venir ? Alain qui, perdant Diane, rejoint le mouvement des méchants Question JE VEUX !!! ( oh, ça risque d’être drôle Twisted Evil !!! Pauvre Oscar silent !!)

je t'ai déjà dit que je trouvais que ça lui allait super bien à André d'être aussi méchant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Mer 2 Juin 2010 - 17:42

Aïe... je me dis que la suite risque de te déplaire sur certains points, mais pas sûr non plus rire2 Je ne peux pas te dire pourquoi pour ne pas spoiler la suite^^ On verra Wink



''Citation : A présent, Oscar ne lui suffisait plus. Elle avait été une mise en bouche.
J’adore cette phrase cette faim dévorante !! Sa souffrance et son amertume ont touché un point de non retour ! J’aime sa démence !'' ---> Moi aussi Very Happy


---> ''Citation:
« Leurs yeux luisaient de la volonté de vivre, une volonté farouche, viscérale, même acculés, ils tentaient de combattre. Cette flamme d’espoir de parvenir à sauver leur misérable carcasse, quelle merveille ! Parfois, il feignait d’hésiter à leur laisser la vie sauve. Parfois, il attendait un peu avant de les faire mourir, pour mieux jouir de la palette des sentiments animant leurs visages. Quelle était subtile ! Il aimait alors leur faire penser qu’il se laissait aller à un geste de compassion minime à leur égard, comme une main posée amicalement sur le bras. Quelle feinte extraordinaire qui faisait flamber l’espoir dans leurs yeux ! Quelle lumière dans cette flambée ! Et puis venait ce moment sublime ! »

C'est un passage pour lequel un personnage du premier tome de Millénium m'a inspiré. Je n'ai pas plagié, mais il m'a inspiré. Me suis-je amusée ? Disons que pour moi c'était plutôt un défi de parvenir à rendre ce genre de choses sans virer dans le carrément glauque.

''Citation:
« Existait-il plus beaux instants que ceux précédant la mort ? »
Tout de même, arrêtons trente seconde de satisfaire nos fantasmes inconscients : faut être plus lucide que André et s’inquiéter un peu : t’en as quand même fait un sérieux psychopathe !! ''

Absolument ! Un vrai psychopathe : j'ai aussi pensé à Hannibal Lekter... C'est une fic barrée siffle

Avant de plaindre le petit chaperon rouge, attend d'avoir fini la fic Wink


Oui, c'est le moment où Diane meurt. Que va-t-il se passer avec Alain ? Mystèèère ^^


André a beaucoup apprécié ton compliment : il songe à réintégrer le manga et l'animé sous cet aspect, j'essaie de l'en dissuader, mais j'ai peuuuur !!! Je suis persécuté par mes personnages rire2 ça m'apprendra à les faire comme ça rire2 rire2 rire2


PS : oui, j'ai toujours un souci avec les citations multiple, d'où la mise en page de ce message...
Revenir en haut Aller en bas
maria
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 2003
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   Jeu 3 Juin 2010 - 21:07

Arlène a écrit:

Absolument ! Un vrai psychopathe : j'ai aussi pensé à Hannibal Lekter...
ah, bah voilà ! ne cherchons pas plus loin, voilà pourquoi j'adore cet André !!! Enfin, ce n'est pas tant pour Hannibal que Antony Hopkins... donc imagineer un Antony Hopkins en méchant André coeur0 coeur0 le rêve !!!!!

Arlène a écrit:

André a beaucoup apprécié ton compliment : il songe à réintégrer le manga et l'animé sous cet aspect, j'essaie de l'en dissuader, mais j'ai peuuuur !!!
Moi je suis ravie !!! Je l'attends :jjhtr: !!!
( il n'y a qu'une fille complètement barrée pour être accro d'une fic complètement barrée, non ?)

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Chapitre 4

Sad Eh bah ! Mais dans quel état on retrouve Alain !! Sad Sa peine fait mal à voir…
Euh… silent ce n’est qu’une passade ou en réalité tu n’as pas du tout prévu d’en faire un membre du club des méchants Question parce que dans l’état où il est, il va lui falloir du temps pour se remettre, je pense scratch … est-ce que André a le temps de l’attendre avant d’accomplir ses sombres desseins concernant Oscar Question D’ailleurs, ils deviennent quoi ses desseins ? Il a encore le projet de la séduire Question Parce qu'en fait, je crois que je suis un peu perdue... Il est passé à autre chose, non ? Il veut toujours son amour ? Je suppose que la réponse viendra quand on retrouvera André…

Donc retour à Alain.
Suspect Quel souci Oscar a pour lui… ils vont devenir amis ? Alain va la protéger contre André, finalement Question
Ça fait… on a une impression de bizarre à lire un chapitre « normal » après avoir vu Antony Hopkins dans les trois premiers chapitres !
surpris oh ! Tu te rends compte de l’effet que ça fait !!!! Nous venons de percer là, l’un des mystères de la récidive : quand on est entré dans l’ombre, on a du mal à revenir dans la lumière… parce que je t’assure vraiment que ça me fait bizarre, ce chapitre normal ! ça fait… iréel… on est un peu aveuglé, en fait, de revenir dans la lumière donc on a une impression de flou, de lointain… ( ou alors, ce sont mes yeux qui fatiguent devant l’écran Razz !!)
Mais dedans on y constate qu’Alain détourne Oscar de ses idées de vengeance contre André. Est-ce que c’est un point que tu vas développer scratch ? parce que tu détailles beaucoup ce chapitre : Oscar qui arrive, qui trouve Alain, qui essaie, qui prend l’eau, qui s’assoit, qui console, qui conseille… tu ne détaillerais pas comme ça le passage du désespoir de Alain si cela n’avait pas d’importance dans ton récit, je suppose. Suspect
Alors je dirais que cette détresse d’Alain va marquer Oscar. Mais je ne vois pas en quoi en ça va l’aider face à André… il me manque un élément. Et pourquoi Oscar va enterrer la famille d’Alain avec lui ? Pourquoi insiste-t-il pour qu’elle l’accompagne ? affraid Et si c’était un piège affraid ? Oui mais il est encore trop désespéré pour être déjà méchant et déjà inscrit au club d’André… à moins qu'il ne soit pas si triste que ça et qu'il feigne... le sale petit sournois !

Je vais arrêter là le commentaire pour lire la suite, parce que ça m’énerve, je ne comprends pas ce que tu veux faire avec Oscar et Alain !!!! Et je n'ai pas de patience pour continuer à spéculer quand la suite m'attends !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène   

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaire de "Féminité mortifée'' d'Arlène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Commentaire sur "la Bandaison"
» Commentaire sur "Croisements" (G)
» Commentaire sur "Quelques évolutions des langues indo-européennes "
» Commentaire fiction "L'évasion"
» Commentaire/Critique --> "Be yourself, no matter what they say"
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Oscar - André :: Fanfictions Lady Oscar. :: Fics sur Lady Oscar. :: Commentaires des fics.-